Chargement...

URGENT NANTES - Appel à contrer la manif FN de soutien au flic meurtrier

Discussion dans 'Anti-fascisme et luttes contre l'extrême-droite' créé par ninaa, 6 Juillet 2018.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 681
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    gepost op 06/07/18 Trefwoorden antifa
    Le front national a appelé à rassemblement devant le comico central de Nantes pour soutenir l’assassin de notre frère, de notre camarade.

    On appelle à tenir le terrain devant Waldeck-Rousseau ce samedi 7 juillet 2018 à 13h00 contre les fascistes des forces du désordre, contre les fascistes négrophobes qui ont assassiné Aboubakar Fofana, enfant des quartiers populaires.

    Depuis le moment de sa mort, la police aidée par les médias ment comme à chaque fois pour présenter la victime comme une personne dangereuse et justifier ainsi leur meurtrier de CRS qui aurait agit pour se protéger, protéger ses collègues ou des enfant-e-s sorti-e-s de leurs imaginaires.

    Cette technique, cette tactique de mensonge bien connue est l’œuvre même du fascisme de la police qui soit disant protège mais dont le résultat réel est le meurtre de 10 à 15 personnes qui luttent chaque année, dans les quartiers populaires ou ailleurs …



    Il y a deux ans, une bande de flics armées a défilé armée et cagoulée pour soutenir un de leur complice en G.A.V. Profitant de l’occasion, iels demandèrent aux politicien-ne-s qui leur accordent tout- plus d’armes, plus d’usage de ces armes et plus d’impunité… L’état a donc cédé et concédé les revendications de cette « racaille » bleue en promulguant la loi sur la sécurité publique élargissant et couvrant tous les cas d’usage des armes et violences, abus et meurtre sous prétexte de légitime défense.Retour ligne automatique
    Cette manif de flic était dirigée par des fonctionnaires et d’ancien-ne-s fonctionnaires de police membres acti-f-ve-s de l’extrême-droite. La porosité entre police et opinion fasciste, classiste, raciste et xénophobe n’est plus qu’ignorée des naïfs et naïves.

    Indymedia Nantes | Events | Show | URGENT NANTES - Appel à contrer la manif du FN à 13h00 devant le comico central (waldeck-Rousseau)
     
  3. jumbo
    Offline

    jumboMembre du forum

    49
    19
    0
    Mar 2018
    Homme
    France
    C'est un appele du fn ?
     
  4. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 681
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    A la base oui, très logiquement le FN appelle à soutenir le flic meurtrier, et très logiquement aussi les antifascistes appellent à contrer leur manif...
     
    jumbo apprécie ceci.
  6. Rebelle h.pe
    Offline

    Rebelle h.peMembre du forum Compte fermé Membre actif

    117
    7
    0
    Jan 2018
    France
    Les keufs sont des exécutants,en dehors,ça doit vivre...
    Mais,avec un blaireau ' accidentel,le caoutchouc du pneu aurait avec un index sécuritaire initié ;? été préférable pour une fiche ,le temps; te rattrapant... la justice s'accordant un temps administratif pluriannuel !
    Soutenir une bavure avérée.... !
    Je m'interroge... ?…... ...
     
  7. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    313
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  8. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    a la base faut pas être humaniste pour entrer dans la police.

    Parfois dans des interviews on entend parler de flic de gauche. arf arf et re arf. Le KGB était des flics de gauche ?? arf arf.

    qui dit Police dit autorité aveugle.
     
  9. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 681
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Nantes Révoltée
    13 h · [​IMG]
    NANTES : HUMILIATION POUR L’EXTRÊME DROITE QUI SOUTIENT LES VIOLENCES POLICIÈRES

    Fin juin, un groupuscule d'extrême droite composé de policiers et militaires qui préparaient des attentats terroristes contre des musulmans était arrêté dans toute la France juste avant de passer à l'acte. Quelques jours plus tard, un ancien policier était interpellé après avoir tagué plusieurs slogans racistes sur un consulat à Lyon. Le 3 juillet, un CRS tuait Aboubakar à Nantes. La convergence entre l'extrême droite et la police s'illustre en actes comme en paroles. Au prix de vies détruites.

    Samedi 7 juillet, l'extrême droite nantaise appelait à manifester pour soutenir le CRS qui a tué Aboubakar. Une provocation obscène de plus à mettre sur le compte de la vieille France sécuritaire et pétainiste, qui bénéficie de tribunes quotidienne dans les médias.

    Dans la vie réelle, ces racistes ne représentent personne. Seule une quinzaine de retraités et quelques cadres du parti de Marine Le Pen étaient présents devant le commissariat de Nantes pour soutenir le tueur. Cette extrême faiblesse numérique est une illustration du « soutien à la police » dans le réel.

    En face, 80 antiracistes refusaient de laisser la rue aux soutiens du tireur. Les fachos étaient protégés par un important dispositif de maintien de l'ordre. Mais leur discours était totalement recouvert par les chant. Y compris leur marseillaise bourrée de fausses notes et les meuglements du type : « la police avec nous ». Pour finir, un manifestant était interpellé sans raison apparente, et la police exfiltrait les militants d'extrême droite, après qu'un drapeau brandi par un raciste ait été dérobé.

    Bref, l'extrême droite de tout le grand Ouest n'a réussi à mobiliser qu'une petite quinzaine de retraités pour soutenir les violences policières. Si les idées sécuritaires et racistes ont largement colonisé les médias et les discours des politiciens, elles sont inexistantes dans la rue.

    [​IMG]
    75 commentaires
     
Chargement...