Chargement...

URGENT:Explication du thatcherisme

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par spike, 11 Octobre 2008.

  1. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    Voila je doit faire un exposé sur le mouvement skin pour mes études, et je voudrais comprendre ke contexte histoirique de l'UK dans les 80's.
    D'après ce que j'ai lu sur wikipédia, le tatcherisme a permis de redresser l'économie, la quantité de propriétaires à considérablement augmentée, l'Angleterre a combatue la dictature argentine avec la guerre des Malouines....? Ou sont les évênement qui permettent d'expliquer en partie la récupération du mouvement skinhead par l'extrême droite???
    Help...
     
  2. niouze
    Offline

    niouzeMembre du forum Expulsé par vote

    861
    0
    14
    Nov 2007
  3. libertaire
    le tatcherisme a surtout détruit toute les acquis sociaux de l'angleterre casser les syndicat et tout le service publique (dont les chemin de fer la poste...)a casser les mouvement de mineur tres politiser s'en sont prit a tout les marginaux et en particulier les squatteur et traveller; a ouvert la voie vers l'angleterre actuel du tout securitaire

    voila sa t'aide ptet pas pour ton truc sur les skin mais au moins saremet les pendule a l'heure face a ce que t'a lu sur wiki
     
  4. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Argl, je m'étouffe quand je vois ce que tu as retenu...

    Tatcher "redresse" l'économie par une politique ultralibérale qui se traduit par des vagues de licenciements, la baisse des salaires les plus modestes, des régressions sociales sans précédent. La guerre des Malouines, ce sont les gesticulations d'une dictature militaire contre les restes d'une puissance coloniale au sujet de quelques bouts de cailloux dans l'océan... Pas vraiment de la lutte anti-fasciste.

    La situation sociale de fin 70 début 80, c'est les conséquences du choc pétrolier du milieu des années 70 : un chômage qui monte, qui monte. Ce chômage touche principalement la classe ouvrière, l'économie s'orientant de plus en plus vers les services, et ceux qui n'ont pas fait d'étude se retrouvent de plus en plus exclus du marché du travail, en tout cas du travail valorisé et bien payé.
    Le militantisme classique de gauche au sein de la classe ouvrière et le côté collectif a été mis a mal par les 30 glorieuses et les changements de mode de vie qui les ont accompagné. (quand personne n'avait la télé, passer ses soirées à militer avec les camarades était une activité "normale") En Angleterre, ce recul du militantisme de gauche chez les ouvriers est d'autant plus marqué que les travaillistes au pouvoir avant Tatcher n'ont pas su résoudre la crise.
    De nouvelles vagues d'immigrés arrivent dans les pays riches d'Europe. Ils se retrouvent en concurrence directe avec la frange la plus désavantagée de la classe ouvrière.

    Le chômage et le recul des liens collectifs entre ouvriers laissent les jeunes dans une situation sans débouché.

    Ce sont principalement ces facteurs qui expliquent la montée de l'extrême-droite dans toute l'Europe, et son succès parmi les ouvriers. Les jeunes ouvriers marginalisés, à qui la société n'accorde pas de reconnaissance, et qui se réfugient dans la violence pour principal mode d'expression, seront des recrues de choix pour certains groupuscules d'extrême-droite.

    Wala le topo en gros.
     
  5. ivo
    Offline

    ivoMembre du forum

    1 542
    0
    117
    Juin 2007
    quel beau bouillon de culture...
     
  6. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    L'affaiblissement du maillage militant ouvrier joue là un rôle très important : alors que le patronat a toujours su utiliser la main d'oeuvre immigrée pour maintenir des bas salaires, les organisations militantes de gauche étaient un puissant frein aux réactions racistes. De plus, des ouvriers qui se sentent plus isolés se voient encore plus en situation de "concurrence". Leur situation sociale et économique est d'autant plus mal vécue que des migrants tout juste débarqués de pays pauvres s'en sortent parfois mieux qu'eux.

    Les laissés pour compte de la crise pétrolière vont donc être sensibles au discours raciste. Leur situation s'étant dégradée en quelques années, les discours réactionnaires trouveront également une oreille attentive.
    Alors qu'historiquement l'extrême-droite avait toujours rencontré un fort succès dans les classes moyennes et la petite bourgeoisie, on se retrouve avec une extrême-droite disposant d'un réel électorat ouvrier...
     
  7. ivo
    Offline

    ivoMembre du forum

    1 542
    0
    117
    Juin 2007
    spike>>>

    tu as remarqué j'imagine que:

    -population ouvriere dans la misere (et classe moyenne apeurée)
    +
    -ciblage d'une population d'origine etrangere comme responsable
    +
    -propagande pour une politique d'état forte et identitaire
    =
    la meme recette magique qui fonctionne si bien...

    ...dans l'allemagne des années 20/30 par exemple...
    ...ou d'autres...
     
  8. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    Merci tout le monde! Je savais bien que quelques chose m'avais échappé. Mais l'article de wiki est quand même grave orienté à droite...
     
  9. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Il y a quand même, malgré ces quelques ressemblances, des différences marquantes entre les 2 périodes (ce qui explique que l'extrême-droite n'est capable que de succès limités).

    Pour en revenir à nos skinheads, n'oublions pas l'aspect provocation stupide, entamée par les punks. Le monde politique des "adultes" est encore marqué par la période de la guerre mondiale et la swastika est le symbole du mal absolu.
    Par provocation, les jeunes en rébellion contre les adultes vont s'emparer de ces symboles. Ca sera vrai chez les certains rockers, chez les bikers, chez les punks (on se rappelle du t shirt de Sid Vicious ou du nom de London SS, le groupe dont naîtra The Clash)...

    C'est la conjonction des deux (un réel mouvement d'opinion vers l'extrême droite et la bête provocation adolescente) qui explique le virage jusqu'au néo-nazisme.
     
  10. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
  11. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    Merci pour le lien, mais il traite majoritairement de la france et je ne vais pas en parler en classe. En revanche pour un futur article sur mon site je m'en servirai...
    Merci quand même.
     
  12. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    Et c'est quoi l'histoire du "crucified skinhead"?
     
  13. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Je dirais une façon de se présenter en victime : on s'en prend aux gentils skinheads apolitiques à cause des méchants skinheads nazis, c'est vraiment trop injuste.
    En fait, c'est comme quand ils se plaignent des reds qui s'en prendraient aux mauvaises cibles (j'ai l'impression qu'on a plus de légendes urbaines que de faits réels derrière, mais bon...), il y a un mélange bizarre de Caliméro et de bravade virile (ouin, ouin, tout le monde est méchant avec nous pour de mauvaises raisons, et si ça continue on vous pète tous ta gueule).

    Je sens que je vais me faire des copains encore :D
     
  14. ivo
    Offline

    ivoMembre du forum

    1 542
    0
    117
    Juin 2007
    ouais,moi.:)
     
  15. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    j'ai pas tout compris là. D'après toi c'est un truc inventé par les apo, parce qu'ils se faisaient casser la gueule par les reds...?
     
  16. cynok
    Offline

    cynokheureusement con Membre actif

    1 992
    0
    0
    Jan 2008
  17. anarchiste, auto-gestionnaire
    Le Crucified Skin comme la plupart des symboles où figure un skin stylisé en noir et blanc a été créé par un étudiant des beaux-arts anglais, qui plus tard laissera tomber et deviendra bouddhiste.

    Plusieurs origines possibles :

    - C'est le logo du magasin de fringue skin anglais Last Resort, une boutique de la fin des 70 où se cotoyaient pas mal de bandes. Souvent faf à l'époque.

    Logo repris par le groupe Last Resort, groupe de Oi natio.

    - L'idée du skin crucifié serait venue après une déclaration de Thatcher je crois qui avait décidé de faire la chasse aux skinheads.

    Certains disent qu'il symbolisent :

    - la mort d'un copain skin
    - une promesse d'engagement type "skin pour la vie"
    - le fait, après avoir été skin plusieurs années, d'avoir souffert pour ça. D'avoir été rejetté...

    Pour moi, ça reste un des symbole chelou associé à la période la moins glorieuse du mouvement (tournant NF), que je ne risque pas de me faire tatouer. Sans parler de la référence à l'imagerie chrétienne et martyre.

    liens:
    http://revolution.celeonet.fr/index.php?showtopic=42&st=60&start=60



    apres pour les apos c'est la mauvaise place,ambigues pour les reds et les anars et pas assez revendicatif pour les fafs

    les fafs et les cocos ont pourrient un milieu non raciste a la base et qui n'en avait pas besoin(vu que si tu dis skin est direct lie au ska two tone!)!!!
     
  18. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Faut arrêter ce truc de remettre dos à dos les nazis et les reds, ça ma gave !!!!!!

    C'est même d'une connerie sans nom.

    Qui a pourri le milieu skinhead ? Qui y a introduit le racisme ?

    Les reds (les sharp aussi d'ailleurs) sont une réaction saine au pourrissement par l'extrême-droite, faut arrêter de dire n'importe quoi là-dessus.

    Ce truc de toujours en remettre une couche sur les reds, ça vient surtout de skinheads qui ont toléré le virage natio de leurs potes lors de la période "sombre", qui sont restés dans les bandes de neusk nationalos, et qui maintenant viennent raconter qu'ils ont toujours été apolitiques.

    Tu trouveras bien quelques reds très cons, mas pas spécialement plus que les sharp. Ceux qui mettent fachos et reds dos à dos sont soit des salopards, soit des gens qui ont la tendance toujours facile à prendre le discours en vogue, et de donner l'impression d'avoir un discours réfléchi et équilibré sous prétexte qu'il met dos à dos "les extrêmes". Des skinheads centristes ??
     
  19. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    Last resot natio c'est quoi se délire????!!!!!