Chargement...

Un projet; fédérer!

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par Ellaurenzovfoot, 11 Mai 2008.

  1. Ellaurenzovfoot
    Offline

    EllaurenzovfootMembre du forum Membre actif

    78
    0
    0
    Avr 2008
  2. libertaire, internationaliste, situationniste, auto-gestionnaire, individualiste, apolitique/Indécis
    Titre pompant, mais pourtant que je pense important. Nous trouvons sur internet moult sites anarchistes ou bien libertaire, cependant il appairait que chacun est dans son coin, que bien qu'important ces pierres lancées sont marginalisés. Lancé un projet, cela à été fait des dizaines, des centaines voir des milliers de fois.
    Il existe de nombreux sites sur internet qui traitent ces sujets, mais il y a peu de lien entre eux. Peu, voir quasiment aucun pour être méchant.
    Si je voulais parler des principaux sites qui servent d'informations je citerais: anarkhopedia, indymedia, entremonde, hns-info, demosphere; je ne connais pas tout les sites qu'il faudrait, mais c'est un exemple.

    Quand on navigue sur le net et que l'on veut avoir des informations de sources anarchiste ou libertaire, avec une première recherche google, c'est la croix et la bannière. Après on peut mieux filtrer les liens, mais seulement après un efforts de renseignements, et encore si l'on a fait l'effort. L'idéologie libertaire n'a pas encore fait son chemin sur internet. Elle reste marginale et fortement individualisé. Dans les sites cités précédemment nous avons de bons exemples, mais il y a toujours un truc qui semble cloché, le petit truc qu'on ne voit pas et, dommage....

    Il n'y a pas de réelle corrélation entre les sites libertaires/anarchistes sur le net. Chacun est dans son coin, évolue plus ou moins bien, avec son importance et sa qualité. Il y a bien les sites qui servent d'annuaire, mais qu'on oublie vite vu l'individualisation provoqué, l'anonymat du truc et aussi que l'on a, ou pas, trouvé ce que l'on voulait et donc quitté le site.

    Ce qui manque le plus cruellement est un/des sites plus fédérateur avec les autres sites et qui créer en même temps une communauté. On a soit l'un ou l'autre à plus forte dose, jamais les deux ensemble, et souvent sous forme désuète. Les anarchistes et libertaires ont, en groupe, raté la marche web 2.0 (que l'on peut aussi fortement décrier, vu que son fonctionnement n'est que purement commercial et marketing), mais notre révolution web 2.0, gratuite, social, sans intérêt si ce n'est celui de fédérer, regrouper et aider les gens à monter leurs projets, à rencontrer d'autres personnes. Non si l'on n'a que la possibilité du net, on s'inscrit sur facebook et l'on s'inscrit au groupe « anarchiste » .... génial...

    Il nous manque cette plate-forme, qui s'en servir d'organisation pour organiser, est là pour créer, pour exister, mais seulement pour réunir, se faire rencontrer les gens. Les forums anars ne pullulent pas, les salles de chatting non plus, les anars ne sont pas là. L'on créerait un paradoxe en favorisant l'action sur internet, je vous l'accorde, mais entre favoriser et ne pas exister il y a un pas, un grand pas.

    Ce qu'il faut réussir à faire, n'est pas une groupement d'équipes dirigeantes pour un site, mais un site qui permet de se réunir et qui permet aussi d'éloigner. De faire découvrir. Il faut un site multifonction, qui peut-être est un projet fou ou qui demande un travaille dont je ne vois même pas la moitié, mais que je souhaite tout de même voir le jour.

    Comme je l'ai dit précédemment il existe déjà des sites bien, très bien pour des fonctions que je dirais vouloir sur le projet que je souhaite mettre à jour, cependant tous résultent d'individus isolé, ou alors qui ne ferons pas cela pendant 20 ans. L'importance de s'organiser c'est aussi l'importance de voir se pérenniser un projet. C'est pourquoi je le propose, même si fait doublon. Et justement je ne propose pas de remplacer, mais d'être conjoint sur le coup. Voir en une seule source d'information est, je pense que vous serez d'accord avec moi, contraire avec ce que l'on considère comme « qui se dit libre » Il y aura toujours des personnes qui se voudront plus marginales que d'autres. Et c'est encore heureux, car c'est toujours vers eux que l'on voudra se tendre!

    Il y a de plus en plus de programmes sur le net, certains qui permettent des sites, d'autres des forums, et encore d'autres ce que l'on veut, c'est ce que l'on appellera la joie du libre. Alors si je voulais expliquer avec le peu de connaissance informatique que je possède ce que l'on peut faire, je vous le dirais tel que ce qui suit;

    Faisons un portail. Un portail, une communauté, un groupement de sites, de liens, de personnes qui se fédèrent ensemble pour découvrir d'autres sites et agir ensemble. Appel lambda et stéréotype.... mais pourtant. 1- Ce n'est pas si difficile 2- Stéréotype n'exclut pas le désir de l'utopie ;) .

    Quel serait le projet?

    Faire un portail, un site regroupant plusieurs choses, plusieurs thèmes autour d'une communauté. Cependant, la différence avec les portails qui existent, c'est que ce n'est pas dans le but de créer un portail pour avoir une communauté du genre « oui on est tous anarchistes, yeah! », mais plus de créer une communauté pour découvrir d'autres sites et rencontrer des gens pour s'organiser.

    Alors en faisant bref, puisque je pourrais préciser par la suite, suite aux questions.

    C'est de faire un portail qui contiendrait tout d'abord la possibilité à chacun de créer son blog (bien sur avec une certaine vision politique ;p), mais qui aurait ses news canaliser aussi en un endroit. Cela permet de créer une forme de communauté de lutte politique, chacun serait indépendant sur son adresse (par ex: monblog.leportail.org , ou il y aurait toutes les nouveautés sur leportail.org, ce qui permet d'en faire une sorte de journal d'actualité, enfin de journal)

    D'avoir une rubrique/page ou l'on pourrait, par flux rss (c'est un système qui permet de recevoir automatiquement les news d'un site) de regrouper tout les actualités de nombreux sites. On auraient les titres et un aperçu sur le site et si la personne est intéresser est envoyer sur le site en question. Ce qui permet à l'interconnection entre site et en même temps on permet aux utilisateurs pas adique à intenet ou à son fonctionnement de regrouper toute l'information.

    Ensuite il faudrait aussi avoir un forum et un chat pour la communication entre membres et qui permet d'avoir une « communauté », où le but rechercher est la convivialité. Aussi, plus un site est vivant, plus il attire, c'est un cercle vicieux dommageable pour certains, mais qu'il faut savoir utiliser et qui en plus rend son utilisation plus sympathique. Il est plus agréable quand il y a du monde sur un chan irc, que personne, et aussi quand un forum à plein de nouveaux messages, ça donne plus envie d'y aller. Et encore une fois, oui ça créer un doublon avec beaucoup de forum, sites, mais c'est dans création que l'on peut y mettre la différence. Et encore une fois avec les liens qu'il doit faire dans son but fédérateur.

    Une partie aussi importante quand on recherche la fédération est la partie liens. Il existe de multiples sites qui recensent un grand nombres de sites anarchistes ou libertaires, mais soit ils ont un fonctionnement désuet, soient ils sont isolée. L'importance dans un projet comme celui-ci, ce n'est pas d'être la finalité, mais le début, le commencement, la facilitation à l'information, à la possibilité de recherche. Donc essayer d'avoir un maximum de lien de site anarchiste et libertaire classer par thème. Essayer de contacter leurs webmaster, voir ce que l'on peut faire, tisser du lien.

    Ensuite vient une partie où le doublon, le triplion doit même se revendiquer. Le recensement des textes libertaires, une bibliothèque anarchiste virtuelle. Oui il en existe plein et pourtant il n'y en a pas assez. On ne peut prévoir la mort d'un seveur, un crack, une perte de donné, la mort d'un site ou bien même la facilité de recherche. Donc reprendre, continuer, aider, faire une bibliothèque de textes anarchistes, il en existe une foultitude, mais il n'y en a pas encore assez.
    Allant avec ce projet, l'on peut, se doit même de faire un wiki de l'anarchisme. Et là encore je ne dis pas que l'on doit faire concurrence à ce qui existe déjà, mais quand je pense à cela je pense à anarkhopedia et à d'autres wiki un peu moins connu. En faisant un wiki en même temps cela permet de créer un glossaire qui, ensuite à l'écriture d'articles, de post dans un forum, permettra d'avoir un glossaire auquel les gens pourront se référer pour avoir des infos, des définitions de ce qu'ils ne connaissent pas. Et cela, sans avoir à démarrer une autre page, attendre, chercher, lire, et ensuite retourner à l'article.


    En continuité à l'idée de blog qui créer un journal, essayé de façonner tout cela pour en faire lui même un webzine à part. Cela pourra signifier une ligne politique. Et je ne dis pas ligne politique, comme ligne directrice, mais comme ligne politique. Parce que bien que les personnes qui feront un blog sur ce portail, le feront avec une certaines idée politique en tête, on ne leur interdira pas de parler d'autres choses que « la politique anarchiste », mais donc avec cette direction de webzine, nous pourront prendre ce qui est plus politique ou en faire un fonctionnement de personne qui écriront directement sur leportail.org. Enfin tout cela reste à voir, mais pourquoi, tant de journaux papier, si peu de virtuel...
    En continuant là dessus, rêvant l'on pourrait aussi faire des dossiers sur quelques sujets. Regrouper toutes les infos poster sur le portails récupérer à par-ci, par-là et en faire des dossier.

    En continuant dans la folie on pourrait aussi faire une liste de liens de sites qu'il ne faut pas fréquenter ou bien même conseiller à alerter les gens. Les sites nazis, pédophiles, ou bien même de site qui relèvent du fake idéologique. J'ai dans la tête le « parti anarchiste révolutionnaire » qui s'est présenté aux législatives et qui veut se présenter aux présidentielles de 2012, mais dirigé par un ex bras-droit de Villiers et dirigeant national de police.... Enfin éviter l'entrisme politique et menteur.

    Pour redevenir sérieux il y aussi l'idée de faire un agenda des activités, conférences, manifestations, colloques ou autres choses politiques que l'on pourrait annoncer et que les gens pour eux-même annoncer. Comme sur indymédia et sur demosphere. Ou bien même demander si l'on peut reprendre leur flux rss pour cela. Toujours pour s'organiser, se rejoindre, agir.



    Tout cela peut paraître folklo et paradoxale que de demander de l'engagement sur le net, mais pourtant... c'est bien la première plate-forme de communication. De plus cela permet de s'organiser à plusieurs, de plusieurs places différentes. Cela me semble important. La place des anars et libertaires est minimes sur le net comparer aux autres fractions politique. Sans parler de l'extrême droit. Ce n'est pas dans le but que de créer concurrence en temre de présence. Mais bien de logique dans nos idées. Internet est une des places actuelles où nos théories peuvent être en accord avec la pratique, je parle bien sur des logiciel open source, mais pourtant on ne voit à peu près rien d'existant. Et au niveau organisation, y'a quasiment rien. Donc je trouve cela dommage et c'est pourquoi je vous propose ce projet.... Essayons de nous organiser pour mieux lancer les pavés ensuite.
     
  3. oiskinoi
    Offline

    oiskinoiMembre du forum

    321
    0
    0
    Avr 2008
  4. libertaire, anarchiste
    le probleme seré surtout que le site soien adopter par l'ensemble des autre forum et site anarchyste et libertaire il faut du temps pour mettre un therme a un tel projet .moi sa me dit bien d'aider (dans la mesure du possible) .tien moi o courant
     
  5. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 682
    242
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  6. anarchiste, autonome
    ouais... on a deja toute les miseres du monde a collaborer ensemble pour un tout petit projet de rien...

    L'unité c'est bien, mais la dé-centralisation aussi... Surtout au niveau de l'anarchisme... Ce que tu proposes, les plateformistes comme la NEFAC au québec essaie de le faire...

    Le problème avec l'union de tout ces organisations ensemble c'est la perte des différences... Pour la convergeance oui, mais je crois pas que ce soit nécessairement toujours bien


    Pour ma part, j'ai souvent tenté de collaborer avec d'autres groupes, et je dirais que dans la majorité des cas ca a été un désastre. Même si chaque fois je suis prêt à mettre nos différents de côté pour se concentrer uniquement sur nos points communs et les similarités de nos luttes, c'est pas toujours le cas de l'autre côté. Et chaque fois je l'ai regretté, et j'ai eu l'impression de perdre mon temps et de régresser, quand le projet était sencé faire tout le contraire au départ..

    Ca m'est encore arrivé dernièrement, j'avais besoin de l'aide d'un rouge pour un projet, on avait la possibilité de converger dans le même sens mais ca a mal tourné, le mec m'a ignoré et ca s'est conclus par un débat politique interminable...
     
  7. Ellaurenzovfoot
    Offline

    EllaurenzovfootMembre du forum Membre actif

    78
    0
    0
    Avr 2008
  8. libertaire, internationaliste, situationniste, auto-gestionnaire, individualiste, apolitique/Indécis
    Anarchoi je ne parle pas vraiment d'unité ou autres, quand je dis fédérer ce n'est pas pour tout centraliser en terme d'organisation. Je pense que je le dis bien, c'est d'avoir un portail ou on pourrait trouver un maximum d'infos et aussi des autres sites anarchistes et libertaires. En faire un espèce d'annuaire tout en proposant de faire une communauté. Ce n'est pas dans le but de tout regrouper, mais de communiquer surtout. Tisser une toile sur le net, car pour les sites anars et libertaire elle n'existe pas, c'est dommage.
     
  9. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Et si on se fédérait plutôt dans le monde réel ? La contestation virtuelle reste virtuelle.
     
  10. Ellaurenzovfoot
    Offline

    EllaurenzovfootMembre du forum Membre actif

    78
    0
    0
    Avr 2008
  11. libertaire, internationaliste, situationniste, auto-gestionnaire, individualiste, apolitique/Indécis
    Oui, c'est vrai, mais dans le réel il y a déjà ce qu'il faut et passer à côté d'internet me semble dommage et même à considérer comme qqch de raté. Je pense qu'il ne faut pas que le virtuel ne doit pas remplacer le réel, mais que dans certains cas c'est une approche plus facile, voir même dans d'autres la seule possible au départ. Il suffit d'être bien éloigné de tout, dans un trou perdu et on ne voit pas d'orga, on ne peut pas se déplacer etc. Mais on peut partir un truc du net. Il y a aussi le cas où il y a une grande timidité, où l'on arrive pas à s'insérer alors que sur le net il est plus aisé de commencer pour avoir des contacts et rentré par une porte plus facile.

    enfin je ne crois pas que c'est projet qui remplacera le réel, mais bien une aide au mouvement dans le réel. En quoi cela empêchera d'organise ensuite des rencontres, etc? Faut pas oublier que c'est un projet qui se veut politique, donc avec un but.
     
  12. oiskinoi
    Offline

    oiskinoiMembre du forum

    321
    0
    0
    Avr 2008
  13. libertaire, anarchiste
    une fois que l'on est federe sur internet on peut tré facilement le devenir danns le monde reel internet et avant tous un moyen de comunication l'action viendra d'elle meme apré
     
  14. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    La militance sur internet a quelque chose de dangereux, elle coupe de la réalité et peut aussi faire croire que nous sommes super nombreux alors que la réalité du terrain est tout autre.

    Je ne nie pas le rôle d'internet, il peut être un outil. Mais je ne vois pas l'intérêt de fédérer les sites.
     
  15. Ellaurenzovfoot
    Offline

    EllaurenzovfootMembre du forum Membre actif

    78
    0
    0
    Avr 2008
  16. libertaire, internationaliste, situationniste, auto-gestionnaire, individualiste, apolitique/Indécis
    Ce n'est pas forcément du militantisme, mais une forme de lieu d'information aussi. Et comme dit oskinoi, le net c'est de la communication et pas seulement de la com', donc ne pas l'utiliser c'est un peu bête. Et que par exemple pour quelque comme moi, ben c'est les premiers pas que je peux faire. C'est peut-être pas terrible, mais... bah vi... Mais ça me semble tout de même important que cela existe, ne serait- ce que pour balancer avec le poids des fafs sur le net...
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    1
  4. Réponses:
    12
  5. Réponses:
    11
  6. Réponses:
    36
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    1