Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Luttes vertes Un médecin-conseil a été payé par des fabricants de vaccins

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 3 Septembre 2011.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 780
    311
    2,054
    Mar 2005
    Homme , 34 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Le médecin-conseil que Québec a engagé pour sa campagne de vaccination contre le virus du papillome humain (VPH), a déjà été payé par les fabricants du vaccin.
    (Photo: Agence QMI)

    Selon « La Presse », Merck, fabricant du Gardasil et GlaxoSmith Kline, fabricant du Cervarix, ont tous deux déjà rémunéré la Dre Marie-Hélène Mayrand. Le gouvernement du Québec rembourse les frais reliés à ces deux vaccins.

    À la suite d’un article publié dans le « Journal de l’Association médicale canadienne, la Dre Mayrand a indiqué qu’elle avait été payée par Merck et GlaxoSmith Kline, notamment en raison de consultations et pour des conférences.

    Lundi, le ministère de la Santé a lancé une campagne sur internet afin d’informer les parents sur le VPH et de les convaincre de faire vacciner leurs filles contre le virus. Sur le site web, il est possible d’écouter les conseils de la Dre Mayrand.

    Cette dernière a reconnu qu’il y avait « apparence de conflit d’intérêts». La Dre Mayrand a cependant expliqué qu’à l’époque, en 2007, elle n’avait reçu que « quelques centaines de dollars» pour un programme qui ne concernait pas le vaccin. Elle a ajouté qu’aujourd’hui, la majorité de son salaire provient de la Régie de l’assurance maladie du Québec.

    De son côté, le Dr Marc Zaffran, du Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal, a affirmé au quotidien montréalais qu’il y avait matière à conflit d’intérêts. Il a mentionné que la Dre Mayrand ne pouvait pas, de façon objective, promouvoir ces vaccins.
     
Chargement...