Chargement...

Théorie sur la relation entre drogue et Anarchie

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Cadavre, 30 Juin 2011.

  1. Cadavre
    Offline

    CadavreMembre du forum

    15
    1
    1
    Juin 2011
  2. libertaire, anarchiste, anarcho-syndicaliste
    Bien le Bonjour amis de Résistance.

    Après réflexion sur le sujet, je me suis interrogé sur ce que l'Anarchie avait à faire avec ou contre la drogue ?

    Tout d'abord, il faut bien se mettre dans l'idée que l'Anarchie est une liberté pur, et non un mouvement où les moutons suivent le berger.

    En premier lieu, j'aimerais citer l'écrit de Michel Ragon dans son livre "Le dictionnaire de l'Anarchie" aux mots "Végétarisme, végétalisme", envers les drogues légale, puis ensuite expliqué ma théorie, ou plutôt le déclic que j'ai eu concernant ce que j'appelle les drogue "chimique".

    "Nombreux ont été, ou sont encore, les militants anarchistes qui s'abstiennent de manger de la viande, qui ne boivent pas d'alcool et ne fument pas." Michel Ragon

    J'ai vérifier son écrit dans la biographie de plusieurs Anar' connus, et effectivement, la plupart luttaient contre le tabac et l'alcool.

    Mais les Anar' de l'époque (XIXe - début XXe siècle) ne connaissait pas les drogues "chimiques" : LSD, Morphine, Poppers, Héroïne, Cocaïne, Crack, Speed, Shit, etc...

    Ma théorie est que l'Anarchie devrait lutter contre les produits "chimiques" et non les produits naturel.

    C'est à dire lutter contre le LSD, la Morphine, l'Héroïne, la Cocaïne, le Crack, le Poppers, le Speed, le Shit (dérivée du Cannabis, mais l'on ne sait jamais ce qu'il y a réelement dedans), etc...

    Lutter aussi non pas contre le Tabac et l'Alcool mais plutôt contre les multinationales de tabac et d'Alcool.

    Et enfin, les seule produit naturel que je cautionne : le Cannabis, et les Champotes.
    Pourquoi ces deux là, tout simplement parce que ces produits poussent dans la nature ou chez soit, qu'il ne sont pas fabriqué synthétiquement, et qu'ils sont vraiment naturel.

    Après bien sur, ma théorie ce base par rapport à l'Anarchie, mais pas spécialement par rapport à la santé...
     
  3. niark-niark
    Offline

    niark-niarkUne clope? Membre actif

    406
    1
    2
    Juin 2011
  4. libertaire, anarchiste, féministe, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste, progressite
    moi je suis plutôt pour la drogue, chimique ou naturelle (quoi que plus naturel) et je suis aussi contre la légalisation du cannabis car ça pourrait devenir une nouvelle pompe-à-fric des multinationales !

    bon et pour revenir au sujet y a des avis divergent, moi je suis pour comme je l'ai déjà dit, si un petit gars fait du teush' pour la collectivité pourquoi pas mais si on le reçoit par camion d'un gros distributeur et qu'on va le chercher au tabac alors là non !
     
  5. Cadavre
    Offline

    CadavreMembre du forum

    15
    1
    1
    Juin 2011
  6. libertaire, anarchiste, anarcho-syndicaliste
    Je suis tout à fait d'accords avec ceci, pour ma pars, je suis aussi contre la légalisation, car le gouvernement serais capable de nous faire payer plus que ce que l'on a déjà, mais je suis pour la dépénalisation.
     
  7. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Personnellement je suis contre toutes les formes de drogues, car elles entrainent une dépendance et la plupart du temps des effets néfastes sur la santé. La légalisation du cannabis serait inutile puisque d'autres drogues plus dangereuses le remplacerait. Et une autre raison pour laquelle je suis anti drogue c'est qu'elle sert le capitalisme en divisant les pauvres et en les enchainants dans la misère pour la défonce des bourges.

    L'anarchisme devrait plutot lutter contre la consommation de drogues.
     
  8. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 583
    526
    141
    Jan 2009
    France
  9. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Déjà je crois pas qu'on puisse dire pour ou contre quoi doit être l'anarchisme. Ensuite je pense qu'on doit laisser les gens choisir mais les informer des risques et les aider si ils deviennent dépendants et surtout éviter de faire passer la drogue (dans le sens strict du terme) ou le tabac ou l'alcool pour une chose libératrice, rebelle, une substance de caïd quoi. Donc je suis pour la légalisation parce que ça ôterait directement le côté "je désobéis à la loi donc je suis un rebelle".
    Parce qu'au final les gens sont juste trop fiers pour voir, ou oser voir, lorsqu'ils sont dépendants et ne demandent donc pas l'aide dont ils auraient besoin. Puis ils se tuent après s'être fait souffrir longtemps...
     
    PPPP et teknomad aiment ça.
  10. Skh
    Offline

    SkhColonne Vertébrale Membre actif

    289
    1
    6
    Nov 2010
  11. libertaire, internationaliste, auto-gestionnaire
    C'est pour ça que je me dis anti-prohibitionniste plutôt qu'en faveur de la légalisation, qui entraînerait main mise de l'Etat (et des multinationales, mais ça c'est pas très grave en soit, on peut boycotter) comme pour le tabac. Je suis pour la dépénalisation et la culture libre.

    Moi mon opinion c'est qu'on ne devrait lutter contre rien du tout. De l'info, et juste de l'info (pas de la culpabilisation dans un contexte de capital hautement ironique comme on voit sur les paquets de clopes). Une connaissance approfondie des effets aussi, pour comprendre les comportements. Si untel-le veut se shooter à la colle, c'est son choix. Ça ne me pose pas vraiment de problème tant que j'en subis pas les conséquences, et quand c'est le cas je ne me pose pas forcement en opposition par rapport au produit.

    L'anarchisme c'est aussi l'émancipation, la responsabilisation de chacun-e par rapport aux états que peuvent provoquer les drogues. La santé idem, d'où l'importance de l'information.

    Sinon, sans aller jusqu'à lier anarchisme et état second, il m'est déjà arrivé en étant perché d'explorer d'"hautes sphères philosophiques" et d'y réfléchir après être redescendu, y trouvant quelques pistes de réflexion pas si mauvaises. Certains diront que c'est de la branlette par rapport à la lutte qu'il faut mener maintenant et tout de suite, mais ça peut avoir du bon de réfléchir sur des comportements, des attitudes, qui peuvent aussi être oppressantes :) Je pense tout simplement que ça peut favoriser une réflexion allant dans le sens d'opinions qu'on possède déjà.

    En tant que libertaire je suis bien sûr contre l'interdiction de tout ça, chacun fait bien ce qu'il veut.
     
  12. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Dans ce cas la il vaudrait mieux que la drogue soit commercialisée en grande surface. ça résoudrais pas mal de problèmes et puis finalement c'est un choix que les gens font. ça réduirait l'impact géopolitique du commerçe des drogues considérablement. Car personellement je me fous de la santé des personnes qui consomme, je suis plus préocuppé par celle des intermédiaires.
     
    teknomad apprécie ceci.
  13. G 3org3
    Offline

    G 3org3Membre du forum Membre actif

    256
    2
    1
    Déc 2010
  14. anarchiste, auto-gestionnaire
    On peut consommer de l'alcool sans devenir alcoolique.

    Je suis de l'avis d'Anarchie13, si les gens connaissent les dangers, ont pourra pas se reprocher leur overdose, si ils veulent le trip de leur vie, ou juste consommer de temps en temps, ils sont libre de se défoncer tant qu'ils le veulent, que ce soit avec un truc chimique comme l'exta, ou naturel, comme la datura, qui soit dit en passant est bien plus dangereux que n'importe quel produit synthétisé.
    Je ne pense pas que faire une différence entre drogue "chimique" et "naturelle" soit utile, si c'est pur et sûr (dixit Lemmy), y'a pas de souci.
     
    PPPP apprécie ceci.
  15. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Faut pas oublier qu'on vit en société donc les actes sous l'effet de la drogue ont des conséquences pour l'entourage : viols, agressions etc.....
     
  16. G 3org3
    Offline

    G 3org3Membre du forum Membre actif

    256
    2
    1
    Déc 2010
  17. anarchiste, auto-gestionnaire
    Ce genre d'incidents c'est minoritaire, à part les clochards agressifs quand ils sont bourrés (et c'est juste leur rage qui ressort), c'est pas spécialement courant.
     
  18. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Dans les soirées entre jeunes, les fêtes, (je parle en connaissance de cause) c'est pas minoritaire, les viols à la limite mais les bagarres c'est fréquent. Et ya pa que ça, le nombre d'accidents duent à l'alcool aussi, que les mecs qui ont bu se foutent en l'air ça m'embete déja moins mais que des innocents paient pour leurs erreurs ça non . Et ce genre d'incident la n'est pas minoritaire. Apres je suis d'accord avec vous : il faut une prise de conscience la plus importante possible, malheureusement aujourd'hui c'est pas le cas.
     
  19. Skh
    Offline

    SkhColonne Vertébrale Membre actif

    289
    1
    6
    Nov 2010
  20. libertaire, internationaliste, auto-gestionnaire
    C'est pas le cas, alors quoi ? On interdit ? Je trouve ça super réac comme discours...
     
  21. Cadavre
    Offline

    CadavreMembre du forum

    15
    1
    1
    Juin 2011
  22. libertaire, anarchiste, anarcho-syndicaliste
    J'avoue, si ce n'est pas le cas pour la prise de conscience, pourquoi ne pas y participer, rien ne nous y empêche, l'on peut très bien contacter les associations sur le sujet qui interviennent généralement gratuitement.

    Pour les lycéens, le lycée se doit de donner une salle à toute associations d'élève qui souhaite faire une réunion, un débat, etc...

    Ou mieux, contactez le proviseur directement pour lui demander de faire venir les assoc. Non pas pour proscrire l'alcool, mais pour prévenir des effets néfaste.

    Il y a des choix simples et efficaces à faire lorsque l'on à une idée en tête et que l'on voudrais la réaliser.
    Le mieux et de le faire soit même...
     
  23. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Non j'ai pas dis ça, de toute façon ça serait impossible. C'est pour sa que je parle de prise de conscience, parceque quand t'as des gosses de 13 ans qui font des comas ethylique faut commencer à se poser des questions !
     
  24. G 3org3
    Offline

    G 3org3Membre du forum Membre actif

    256
    2
    1
    Déc 2010
  25. anarchiste, auto-gestionnaire
    Faut dire que ce genre de jeunes, c'est en général des sacrés connards, et si ils se battent, c'est par simple dé-bridage de leur instinct viriliste et guerrier machiste à cause de l'alcool, pas parce qu'ils sont plus contrôlables et que l'alcool à pris le pas sur eux.
     
    PPPP apprécie ceci.
  26. Skh
    Offline

    SkhColonne Vertébrale Membre actif

    289
    1
    6
    Nov 2010
  27. libertaire, internationaliste, auto-gestionnaire
    Totalement d'accord. L'alcool et les drogues ne font que démultiplier certains de nos traits de caractère. Personnellement c'est à l'autoritarisme que je m'en prends quand je suis bourré. Chacun son truc.
     
    PPPP apprécie ceci.
  28. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 583
    526
    141
    Jan 2009
    France
  29. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Faudrait surtout que la sensibilisation se fasse dans un autre contexte parce que ceux qui consomment au lycée ou collège sont en général les "rebelles" (je sais pas trop quoi leur donner comme nom) bref lorsqu'on leur balance un discours dans le cadre du lycée donné par des gendarmes, ils ont plutôt tendance à passer outre les informations et ignorer les préventions par soucis d'insoumission. Même ça les renforce dans leur impression d'être des caïds quand ils fument ou se droguent parce qu'ils désobéissent... C'est surtout cet effet qui me dérange dans la drogue. Le fait qu'ils trouvent valorisant de prendre de la drogue leur fait oublier et ignorer les risques de celle-ci.
     
  30. Cadavre
    Offline

    CadavreMembre du forum

    15
    1
    1
    Juin 2011
  31. libertaire, anarchiste, anarcho-syndicaliste
    Il est vrai que les ado (surtout les collégiens, les lycéens ont quand même évolué sur cette mentalité) font leur rebelles, mais pour les interventions, pourquoi forcement les flics ?
    De plus si les lycéens n'écoute pas les intervenant, pourquoi les lycéens engagé ne contacterait-il pas le conseil de vie lycéenne (C.V.L.) pour organiser une réunion de prévention pour les élèves, et par les élèves.
    Les jeunes écoute quand même beaucoup plus leur semblable.
     
    PPPP apprécie ceci.
  32. G 3org3
    Offline

    G 3org3Membre du forum Membre actif

    256
    2
    1
    Déc 2010
  33. anarchiste, auto-gestionnaire
    Dans mon lycée, presque tous les élèves consomment shit/beuh/alcool et c'est pas des rebelles, quand ils sont en groupe ils se croient forts, mais quand ils sont seuls ils se pissent dessus quand un flic leur fait la morale, les vrais rebelles ils vont pas à l'école, tout simplement.
     
  34. Cadavre
    Offline

    CadavreMembre du forum

    15
    1
    1
    Juin 2011
  35. libertaire, anarchiste, anarcho-syndicaliste
    Dans mon bahut c'est la même, mais qu'importe qu'ils soit en groupe ou non, ils ne sont pas rebelles, sont pour la plupart solidaire, généreux et surtout artistes (lycée artistique).
    Si ils consomment, c'est pour certains histoire de tester, profiter du lycée ou encore connaitre leur limites.
    Sur 1200 élèves, il ne doit y avoir que 800 fumeurs, une centaine qui consomment régulièrement shit, beuh, alcool, mais vraiment qu'une poignée, à peine 10 à 20 élèves de dépendant de ces drogues.
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 10)

  1. Anarchie 13
  2. ninaa
  3. HNORD
  4. Ziggy-star
  5. allpower
  6. Samuel
  7. Bearl
  8. AAKUAN
  9. K0dama
  10. gorekhaa