Chargement...

Tekno, Free party, Anarchie

Discussion dans 'Musique et contre-cultures' créé par Baxter, 24 Juillet 2007.

  1. Baxter
    Offline

    BaxterNouveau membre

    3
    0
    0
    Juil 2007
    je voudrais savoir si sur se site il y a des amateurs de tekno et freeparty, des menbres de sound system ou des dj. enfin vous comprenais de quoi je parle des gens qui trip sur la tek. ou si vous en conessez faite moi signe.
    ps: je reste au quebec alors de preferense pour les persones quebecoise.
     
  2. pointkritik
    Offline

    pointkritikNouveau membre

    11
    0
    2
    Juil 2007
  3. pointkritik
    Offline

    pointkritikNouveau membre

    11
    0
    2
    Juil 2007
  4. ouioui
    Offline

    ouiouiMembre du forum

    15
    0
    0
    Août 2007
    tekno,tekno,tekno!!

    amateurs de tekno?!
    une tripotée,ouais!un groq paquet!
    saumur(49) danse sur le punkropck et la hardtek,sur le hardcore et le hardkore!!
    et alors quand on croise miss hélium en teknival...waouh!
    'caonnaisez pas?!!
    Miss Hélium!
    sorte de fusion hardtek-hardkore-anarchopunkrock...
     
  5. NonosS
    Offline

    NonosSNouveau membre

    10
    0
    0
    Août 2007
    teuf et compagnie, j'adhère, en plus jsui d'reims et c'est ici que la scène hardcore et la plus importante en france, mais pour ce qui est du son québecoi alors là, prrr connait pas. le meilleur moyen de découvrir de BON son, c'est encore d'aller en teuf a mon avis, ou dans des squats, ou si t dans une ville cool doit yavoir des soirées drum'n'bass ou on rencontre parfois plus ou moin le même publique.

    Sinon vlà toujour le site myspace d'un pote, djepoksi :
    http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=124964946
     
  6. Smirnoff74
    Offline

    Smirnoff74Membre du forum

    15
    0
    0
    Juil 2007
    euuuuh la DSL j'adère plus vraiment ...



    sa passe de temps en temps mmmeu bon ....

    (tout cela ne reste que mon avis ^^)
     
  7. pOy pOy
    Offline

    pOy pOyNouveau membre

    8
    0
    0
    Oct 2007
    tu connai hugH ? (createur du site?)
    !veGan pOweR!
     
  8. pOy pOy
    Offline

    pOy pOyNouveau membre

    8
    0
    0
    Oct 2007
    (heu....tit precision je parlai de vegantekno)
    et pi o k ou....recherche teuf ds la region limousin (correze/creuse/ht vienne) ou departements frontaliers dordogne, allier, cantal, puy de dome etc....(oUi, d coins 1 peu paumés...) et osi un contact regulier pr toulouse et ses environs, ou mm partou en fait tant que c d bonnes teuf ! ...tcHou
    .pO.
     
  9. azarelle
    Offline

    azarelleMembre du forum

    44
    0
    1
    Sept 2007
  10. libertaire, anarcho-féministe
    police/control/security

    je ne savais pas ou mettre ce post !!

    >>trouver sur un autre forum>>

    Voili jai trouver sur un autre forum qq reports qui m'ont troué le cul, je me suis permis de copier coller ces qq lignes .....

    citation:
    Pour commencer, le festival Freaky Dragons qui devait avoir lieu en France
    et qui devait finalement se faire en Espagne suite a une annulation :






    Citation de "Dixit un festivalier" :

    Je viens de rentrer de ce qui devait etre le festival de l'année...
    Je ne vais pas m'etendre parce que je suis crevée et physiquement et moralement...
    Juste pour ce que je sais (et je peux vous dire que j'ai passé beaucoup de temps a me renseigner enfin... surtout a harceler pour avoir des reponses...
    Aupres de Christophe evidement et d'autres)

    Nous sommes juste sortis faire des courses et a notre retour l'acces etait effectivement bloqué.
    On nous a dit d'attendre un papier, qui evidement, n'est jamais venu...
    Le nombre de personnes a considerablement augmenté a l'entrée
    et nous etions dispercés sur 2 camps, pas directement sur la nationale.

    Apres 5heures d'attente, nous avons decidés de se rassembler.
    Pour faire un barage nous pensant dans notre bon droit.
    Puis nous nous sommes assis devant l'entrée pour empecher les camions de la municipalité
    qui arrivaient pout tout demonter de passer...

    De la, 10 gardes de la Guadia civile sont arrivés et nous on prit a coup de matraque, sans preavis, rien...
    De la haine, de la pure.
    On a pris quelques coups et finalement on s'est dispercés.
    Tous sauf un....
    Youcef de Musik de Mars...
    Ils l'ont massacré et trainé par terre, puis l"ont embarqué, garde a vue et deferé devant le juge.

    A ce moment, j'ai compris que ce n'etait pas une blague,
    et encore moins un coup de vice de la guardia ou de la police...
    Mais non, il ne fallait pas s'inquieter tout allait rentrer dans l'ordre.
    Finalement j'ai reussi a rerentrer avec ma voiture car j'avais toutes mes affaires a l'interieur.

    Dedans tout etait calme, mais sous surveillance de 10 ou 15 caisses de la guardia.

    Le petit manège a duré 2 jours.
    2 jours sans savoir, sans qu'on nous informe, avec des "on dit" mais rien d'officiel...
    Mais y avait t-il seulement quelque chose d'officiel la dedans....

    Finalement, oui, il y avait autorisation... orale, d'une personne qui s'est visiblement faite..virer de son poste voila 1 mois.
    Mais qu'est ce qu'une autorisation orale pour un festival d'envergure internationale?

    Le lendemain, la guardia avait elle, les papiers necessaires au demontage,
    et se sont dirigés vers le stage prog pour tout faire demonter.

    La guardia s'est comportée comme une pute.
    C'est inadmissible et on va essayer de voir ce que l'on peut faire, video a l'appui.
    De plus, etant au courrant du rassemblement depuis quelques temps deja,
    ils auraient du interdire avant au lieu de laisser les gens se deplacer et les mettre en eventuel danger.
    Meme pas un terrain pour passer la nuit a été trouvé.
    La seule chose dite fut "le festival est illegal, allez ou vous voulez, mais dehors d'Aragon"

    On est partis dans la nuit, je ne voulais pas me faire encore reveiller par les bruit de moto de la guardia
    ou de leur sirenes a la con...

    Je pense que Christophe y croyait dur comme fer ayant cette fameuse autorisation orale.
    Considerons ca comme un doux reve...
    Une autorisation orale.... mon dieu.
    Mais lorsqu'il a su que ca ne passerait pas car le type s'etait fait virer,
    il aurait du tout annuler au lieu de compter sur la chance des années precedentes..
    Quand on dit que c'est la derniere année que ce genre de choses se passe, on ne revient pas a 40 km l'année suivante.

    Voila, c'est pitoyable, on est ecoeurés, mais mes pensées vont
    pour tous les bénevoles qui se sont levés le cul a blanc pendant 2 mois
    pour monter ca (et je peux vous dire que c'etait beau) sans être au courrant de la situation.

    J'ai toujours pensé que chris etait un fin negociateur et qu'il pourrait toujours s'en tirer,
    mais quand c'est illegal, c'est illegal, en Espagne, en France ou ailleur.

    Par pitié pour la suite les orgas, soyez surs de ce que vous faites,
    et ne laissez rien au hasard.
    On veut bien comprendre tout, mais les prises d'otage dans le genre, non, plus jamais.

    Je fais toujours suivre cette infos.


    toujours dégouté a écrit:
    Ensuite le Shamanik festival qui devait avoir lieu au Portugal.

    Suite au désastre que fut le freaky dragons, on se dit que tout cela serait un cas isolé mais non.
    En effet l'alléchant line-up du Shamanik festival ne put être tenu.
    En effet, un deuxième désastre s'est produit au Portugal.
    Jugez par vous même......

    Le Shamanik festival s'est fait braqué par une partie de la sécurité,
    aux yeux de tout le monde ouvertement sans que personne ne puisse bougé moi le premier.
    Et la police n'a pas voulu intervenir car elle était en sous effectif ce jour là à la veille du 15 aout
    bien qu'elle est été prévenue par les témoins de la situation.

    La sécurtié a pris le controle des points stratégiques et m'a menacé et séquestré.
    Battu si je ne donnais pas l'argent, elle voulait délibérément faire un braquage.
    Elle a détourné des entrées à 50 euro et donc je me suis retrouvé sans argent à l'entrée
    et donc dans l'incapacité de payer les gens, fournisseurs, staffs etc..

    Occupé à courir partout pour réparer ou trouver des solutions pour ne pas que le festival s'arrete,
    je n'ai pas eu la liberté de mes faits et geste car j'étais sous la menace et la séquestration.

    Emmené dans un bois ou j'ai été battu à coté de chez moi, j'ai réussi à échaper à la mort
    en retournant au festival à Avis car la sécu voulait récupéré de l'argent pour se payer
    alors que je n'avais pas eu le temps de penser aux paiement tellement les problèmes de survie du festival
    étaient si important et énormé à géré.
    Arrivé sur place à la station d'essence à 18h30, la police m'a vu et est tout de suite venu me chercher
    suite à une amie qui avait donné l'alerte sur ma disparition depuis 8h du matin.

    Désolé pour cette tragédie ou nous avons été tous victimes sans pouvoir rien faire...

    Que tout ceux qui se sont fait volé, tapé m'envoie leur témoignage
    afin que mon avocat chargé de l'affaire puisse regroupé tous les fais
    et puisse se retourner contre la société de sécurité ou leur chef a été entendu et arrété.
    Une plainte est déposé à présent pour tous ces faits graves.

    Je demande à tous de garder ses esprits en attendnat qu'on trouve une solution
    pour indemniser tout le monde victime de vol, prestation impayées, dj et personnel du shamanik agréssé
    afin de récupéré tout l'argent qui avait servi à payer les premieres choses importantes.

    Je suis traumatisé dans cette affaire.
    Et me retrouve sans rien ni meme mes papiers, passport, carte grise et clés de mes véhicules volés,
    carte bleue,etc...

    Beaucoup de personnes on leur vie brisée et je tiens à étre solidaire
    et à m'engager à trouver les solutions au plus vite pour la réparation de ces faits
    qui relève de faits divers graves incontrolable et qui aurait pu arriver à n'importe quel festival.
    Je n'ai jamais douté de ma sécurité mais en fait elle cachait bien son jeu jusqu'au bout.

    A voir sur le site officiel : http://www.shamanikfestival.com/

    Citation de "gelik(tripotek)" :
    guardia civil dans l'action

    http://www.youtube.com/watch?v=DnB2Xyw_mfw

    http://www.youtube.com/watch?v=fnr6oSrBk68

    http://www.youtube.com/watch?v=0DG2tbaqCXM

    no comment
    _________________


    Report mad'in Le Ptit Gnome
     
  11. NonosS
    Offline

    NonosSNouveau membre

    10
    0
    0
    Août 2007
    En ce qui concerne le shamanik, j'ai pu lire des choses sensiblement différentes que voilà ::

    pris sur http://skyforum.ayzo.net/forum2.php?config=trancegoa&cat=2&topic=18098&trash=0&page=11 ::


    """Je viens de rentrer du Freedom j'ai aussi vécu le shamanik, heureusement invitée...
    Le feuilleton de l'été a dépassé toutes les prévisions !! On s'attendait à de nombreux problèmes, mais à ça !!!!
    2 points positifs à noter : le site et le sound system !! 110 K hyper bien réglé ! bravo à greg !!
    Pour tout le reste :
    En arrivant déjà la vision de la caisse est effroyable ! un immense bordel ! Les bracelets viennent d'arriver mais des dizaines et des dizaines de personnes sont parties avec un bout de papier et doivent récupérer leur bracelet plus tard !! Pas de guest list, pas de liste d'artistes qui arrivent parfois là à cette entrée fantome !! Une tonnelle dans le vent et 2 tables.. Un énorme stress pour les personnes qui tiennent la caisse, dont des copains que je reconnais, venus préter main forte à JP, débordé et déjà déboussolé ... Au même endroit une douzaine voir plus de gars de sécu plutôt balaises, en train de se prendre le chou ! limite à se battre ! entre eux ! C'est les parisiens présents à la Mushroom ! Une voisine de tente en a d'ailleurs reconnu 2 du supermarché de sa banlieue parisienne !!
    Rien n'est prêt ! Les douches se résument à des piquets en bois... fantomes dressés dans le désert..Les bars ne sont pas alimentés ! aucun poste de secours, ni pompiers. Pas d'eau.. On a un sentiment de traquenard...Heureusement un lac énorme ! salutaire ! Le site est magnifique.
    Personne n'a du être payé.. C'est évident...
    Pas de déco non plus !
    Les blacklights seraient sur la route.. mais...
    Par contre les 2 floors sont prêts et les balances sont plus que prometteuses..
    Le chill n'est qu'un fantome, le son ne sera monté qu'au bout de 24H!!
    Le camping du site est hyper loin du dancefloor... un calvaire.. dans la poussière d'un chemin jamais arrosé !! Beaucoup prennent carrément leur voiture...

    Les bungalos des artistes, réservés au camping du village commencent à se remplir (et il y a des lives alléchants !!). Mais il semble déjà que certains (dont space cat) attendent toujours une avance avant de prendre l'avion.. Beaucoup sont dans ce cas à mon avis.. Ceux qui arrivent jusque là ont dû se débrouiller tout seul. Location de voiture..
    Quand le son démarre, on oublie cependant complétement le manque de déco et les péripéties, Doug nous fait un excellent warm up !! Le sound system est au rendez-vous !!
    L'essentiel étant là, on s'est mis presque à espérer. D'autant que le monde arrive. Certains du Freakky !! encore meurtris des coups de matraques...
    Mais la journée du lendemain a été une succession de scénes totallement hallucinantes !
    La tension était de plus en plus perceptible au sein de la sécu.
    Déjà, il y en avait plusieurs : parisienne (60 ou +) , portugaise (20 ou +) et Sécu personnelle de Jp. Les gars n'ont pas mangé depuis des heures, ils dorment à même le sol... et ne sont pas payés. JP est aux abonnés absents ! impossible de le joindre ! Aucune communication d'un bout à l'autre du site !! Comme disait Jessie le slogan du shamanik sera "Where is Jean-Paul ?".
    La sécu pête alors un câble et prend le contrôle du site sans que les teuffeurs s'en rendent vraiment compte. Ils s'en prennent à JP, qui n'hésite pas à leur dire qu'il manque de l'argent à l'entrée, accusant par là même tous ceux qui bénévolement lui avait donné un coup de main !!
    La sécu a alors cherché tous les gens qui avait touché de près ou de loin une caisse. Courses poursuites, séquestrations. Ils se sont fait dépouiller !!
    Le gros son s'est arrêté car greg n'aurait pas été payé.. Mais heureusement le scène dark psyké est laissée pour des teuffeurs au bord de la crise de nerf..
    Olive et stenman sont arrivés !! Et le live de Life extension explose au coucher du soleil pour un dance floor intimiste, entre copain presque... Une belle nuit tout de même.
    Les israéliens arrivent mais ne joueront jamais. La mine dépitée d'Audiotek m'a fendue le coeur J'aurais trop voulu le revoir...
    Tout est stoppé au matin...
    Beaucoup d'artistes ont heureusement été prévenus avant de partir.
    Nous restons aux bungalows des artistes un jour de plus, jusqu'à ce que JP pointe son nez à l'entrée du camping, encore coursé, par des teuffeurs cette fois... Les flics allertés... Bref nous sortons têtes basses et nous enfuyons, loin, très loin de ce véritable enfer !!!!

    Je n'aurais pas payé 100 € pour y aller, mais je pourrais dire que j'ai assisté au véritable feuilleton de l'été !! une HALU !!

    Le freedom a été une délivrance pour tous !! Les équipes meurtries du shamanik et du Freakky se sont retrouvées pour 4 jours d' ENORMES GOOD VIBES !! un bonheur !
    Mais cependant :
    quand le son du freedom (60 k) a démarré nous nous sommes tout de même dit : si seulement il y avait le sound system du shamanik !!

    @ JP : tu as entrainé avec toi beaucoup de monde (entreprises, bénévoles, artistes, teuffeurs). Il y a eu trop de casse ! Tu ne sais pas faire un budget, gérer ton personnel, prendre les bonnes décisions... La petite orga que je représente est mille fois plus organisée que toi... Alors arrête de rêver... Tu as discrédité toutes les orgas françaises, notamment auprès des artistes !! Je doute que les israléliens que j'ai vu dépités au shamanik acceptent à l'avenir de se faire booker par une orga française !! Tu as frôlé une catastrophe encore plus énorme si la sécu s'en était pris aux teuffeurs.... J'ai lu que certains t'accuse de coup monté !!! Je pense que tu vas devoir t'expliquer, payer et disparaitre. Je n'ose quand à moi même pas l'imaginer. Serais-tu tout simplement FOU !!!

    @ Aubry. Nous avons tous pu t'entendre au freedom. Et beaucoup ont pu constaté que tu n'étais pas si fou que tu le parraissais.... avec ta com... hummmmm.. pas si con d'avoir jeter l'éponge avant la catastrophe en tout cas ..."""



    voilà, voilà, pour faire la part des choses ^^ :guit:
     
  12. lagren
    Offline

    lagrenFree4Alter

    15
    0
    6
    Nov 2007
    Yep fondateur du Sound System LaHP www.lahp.fr (en reconstruction) et du label activiste Free4Alter www.free4alter.org

    petit article sur la Free:

    Le phénomène des Freeparty plus communément appelées Rave et la T.A.Z. ou Zone d’Autonomie Temporaire.

    Les médias caricaturent toujours la techno et ses freeparty comme une chose néfaste où la drogue circule librement et n’expliquent jamais pourquoi et comment ce mouvement, finalement assez proche des idéaux de notre association, a été créé.

    Il convient avant que j’avance plus loin de vous informer sur le vocabulaire propre à cette culture.

    Il est bon de noter qu’il y a souvent confusion entre freeparty et rave party. Si les deux mouvements ont en commun la musique électronique, la grande différence entre une Rave et une Freeparty c’est que la première est commerciale, il faut payer pour pouvoir y participer tandis que l’autre, la Free, voulant montrer son opposition à la dictature mondiale de l’argent, est gratuite bien qu’on vous demandera parfois un don. Les frais de la fête sont donc remboursés par la vente de cassettes des mix de la soirée, la vente de boissons, de poteries, de poster, de bijoux, etc.

    Ce qui nous intéresse ici ce sont les Freeparty et ses Travellers à l’origine du mouvement et des Teknivals dont les médias ont parlé quelques fois sans jamais laisser les acteurs du mouvement s’exprimer pleinement.

    Les Travellers, ce qui signifie « gens de voyage » , ont commencé à devenir ambulant à cause du gouvernement anglais qui a interdit les réunions de musiques techno sous de multiples prétextes sécuritaires. En effet il n’était pas rare que ces fêtes se produisent dans des usines ou des hangars désaffectés décorés par quelques passionnés qui ne pouvant plus se réunir sous peine de sanctions sévères sont devenus nomades à travers toute l’Europe et parfois même au-delà.

    Ces Teknivals apparaissent et disparaissent dorénavant aussi vite qu’ils se sont créés et jouant la carte de la furtivité, ils laissent un espace de liberté où toute contrainte autoritaire est exclue : La TAZ.

    Ces zones d’autonomie temporaire qui prennent d’assaut provisoirement un territoire sont donc des insurrections qui fuient les espaces concédés à la liberté et qui se dissolvent aussitôt leur anonymat perdu. Si ce mouvement musical paraît très loin du courant Beatnik des années 70, il en est en fait très proche par sa philosophie. Les tenues vestimentaires, les styles musicaux ont changé mais l’esprit est resté le même : Rien ne se crée tout se transforme.

    Fonctionnant en tribus, ces micro-sociétés se réclament d’un idéal libertaire où les individus qui la composent préfèrent vivre selon la voie qu’ils ont choisie de prendre quitte à s’exclure de la société.

    Profitant des réseaux de télécommunications à la pointe de la technologie ces tribus arrivent à prendre de cours les Etats en place pour créer leurs propres règles où il est interdit d’interdire mais où chacun respecte chacun malgré les différences. Ici tout le monde peut entrer : pas de clivage de races, d’opinions ou de tenues vestimentaires.

    Chacun respecte l’autre et cela se passe très bien comme cela s’était bien passé à Woodstock car un Teknival c’est un peu comme un Woodstock moderne. Alors pourquoi interdire ? Pourquoi ne pas donner à ces manifestations une place au sein de notre société alors qu’elles agissent un peu comme une soupape, un défouloir, tout comme les antiques Bacchanales ? Il est vrai que ces fêtes squattent parfois des terrains ou des champs privés mais des pays frontaliers à la France ont trouvé des accords pacifiques et des solutions à ces problèmes sans prendre des sanctions aussi draconiennes que notre pays.

    Nul ne pourra arrêter le futur et je me demande parfois si ce n’est pas la peur de l’émergence d’un nouveau courant de pensée Libertaire, d’une nouvelle culture en bref d’une nouvelle manière de vivre qui pousse nos hommes politiques à vouloir emprisonner pour 6 mois les organisateurs de ces fêtes techno, leur infliger 7500 euros d’amende et leur saisir le matériel sono.

    Bien sûr certains me diront que dans ces endroits la drogue circule librement et que c’est dangereux, et alors ? L’alcool n’est-il pas autorisé et combien de personnes meurent chaque année de maladies ou dans des accidents provoqués par cette drogue pourtant bien légale ? Ce n’est pas par ce que un produit est légal qu’il n’est pas dangereux…

    Faut –il donc sans cesse sanctionner la majorité sous prétexte d’abus d’une minorité ? Faut-il interdire ces fêtes sous ce prétexte alors que des stupéfiants on peut en trouver de partout ? Car franchement ce n’est pas la peine de chercher, avec toutes les difficultés que cela comporte, un Teknival pour se procurer ces produits illicites. D’ailleurs « les gobeurs » ou « les perchés », c’est comme cela que s’appellent entre eux ceux qui prennent des cachets d’ecstasy ou de LSD, achètent quasiment toujours leur consommation avant de partir sur les lieux de la fête. De plus ce mouvement a ete le premier a accepter puis a demander la presence d'association de prevention et de reduction des risques lies a l'usage de drogues.

    Le problème des drogues dans notre société, c’est qu’on en a désacralisé l’usage pour n’en faire plus qu’un objet purement récréatif d’où le danger de trop fréquentes dérives. Les Indiens connaissaient bien avant nous le peyotl mais ils le réservaient pour certaines occasions sacrées. Ces tribus indiennes responsabilisaient l’individu sans lui imposer de contraintes et bien que l’on soit contre l’usage de drogues qui emprisonnent l’individu, nul ne pourra pas empêcher la curiosité de certains qui veulent expérimenter des rites tribaux où la prise d’une substance hallucinogène pour entrevoir une autre réalité était monnaie courante lors d’une initiation spirituelle.

    Je vous parle de ceci car nombre d’adeptes des Freeparty sont alimentés par des livres de la génération hippie tel que Aldous Huxley et ses « Portes de la perception », William Burroughs « le Festin nu » , « Acid test » la biographie de John Kesey l’auteur de « vol au-dessus d’un nid de coucou » ou encore par des courants religieux provenant de pays exotiques tel que l’Inde.

    Jusqu’à présent des institutions comme Technoplus informaient sur place par des tracts des dangers de l’utilisation de ces substances et le fait de diaboliser, d’interdire ces soirées leur donnera un caractère encore plus attrayant. Sans compter que le danger sera augmenté d’autant que tous les abus se feront dans le secret.

    Mais assez parlé des aspects négatifs car tout aspect négatif a forcément un coté positif qu’il ne tient qu’à nous de vouloir regarder. Ce qui est vraiment à retenir de ces Teknivals c’est qu’en l’espace de quinze minutes vous pouvez discuter avec des gens venus des quatre coins de l’Europe et plus encore. Sous la bannière fédératrice de la musique des milliers de personnes se réunissent pacifiquement pour passer un bon moment ensemble sans s’occuper de quelle race de quelle religion ou de quel milieu social l’autre provient. La musique techno a donc engendré grâce à une interdiction gouvernementale une nouvelle culture qui ne renie pas ses racines multiples mais les a absorbées pour donner ce mouvement Libertaire où la tolérance de l’autre fait foi.

    Le problème et la solution du problème est donc comme très souvent dans le dosage. Le poison devient un remède si on respecte la dose avec sagesse. Il faut donc interdire mais laisser la place à un certain laxisme salutaire c’est à dire poser des barrières qui serviront de repères tout en n’étant pas perçus comme des obstacles nuisibles aux libertés individuelles. Prendre le meilleur de ce qu'apporte chaque génération voilà un comportement sage afin que l'humanité avance vers un monde de plus en plus empreint d'humanisme.
     
Chargement...