Chargement...

Sur la solidarité avec les «mouvements sociaux» - Lettre ouverte aux anarchistes

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par Carlitos, 26 Février 2012.

  1. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  2. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Sur une suggestion de Christi je propose que nous débations sur ce texte d'un anarchiste :

    Cette réflexion nous est apparue importante parce que nous voyons plusieurs occasions qui se présentent autour de nous et qui invitent à ce que nous solidarisons d’une façon active et critique. Nous disons ici des choses qui ont déjà été dites et qui apparaissent évidente si on a un minimum de sens autocritique, mais nous croyons que le moment est opportun pour les répéter.

    Il y a plusieurs occasions de solidariser avec des luttes qui demeurent malheureusement spécifiques, justement pour partager notre analyse globale de comment nous voyons la constante entre chacune de ces luttes spécifiques, c’est-à-dire, l’autorité et son système de domination.

    Il est clair qu’en tant qu’anarchistes si nous attendons qu’une insurrection purement anarchiste se produise par elle-même pour que nous nous y joignons, nous risquons de faire que cela; attendre, amères et cyniques. La solidarité avec celles et ceux qui sont en lutte est importante à plusieurs égards, entre autre; l’effet formateur qui nous permet de se mettre à l’épreuve sur le terrain et de construire des relations qui rompent avec un sectarisme idéologique. Par contre, nous ne sommes pas pour autant en train de dire que nous devons nous perdre, que nous ne pouvons pas aussi lutter nous-mêmes ou créer des moments et des conditions de lutte qui puissent aussi être des occasions où nous créons l’espace qui invite à se rencontrer avec les autres et pas toujours seulement nous qui allons vers les autres. Nous n’oublions pas non plus l’importance de nous renforcer entre nous.

    Plusieurs camarades voient, comme nous, dans la lutte étudiante, le plan nord, les mesures dites d’austérité et les expressions momentanées de refus des gens, des occasions d’intervenir d’une façon solidaire et critique, de partager notre perspective et notre pratique et d’intervenir pour ne pas laisser le terrain libre à la pure récupération gauchiste et réformiste du dégout que plusieurs ressentent envers l’état des choses et qui nous porte à vouloir les changer.

    Il est plus que clair que si, par exemple, nous allons (nous risquer à) marcher dans des manifs comme celle de «Charest Dégage» du 12 mars 2011 (où une dizaine de camarades ont passé la fin de semaine en prison après qu’ils/elles se soient fait arrêter par la police avec la collaboration de syndicalistes), celle de novembre dernier contre la hausse des frais de scolarité ou bien récemment lors du blocage de la tour de la bourse, ce n’est surement pas parce que nous adhérons aux demandes spécifiques de la gauche qui organise s’est événements. Ce serait absurde et tout simplement ridicule que des anarchistes demandent que l’État soit meilleur. Alors qu’est-ce que nous allons foutre là? Nous voulons amener notre solidarité avec ceux et celles qui rejettent la vision des parasites du pouvoir tout en partageant avec eux et elles de toutes les façons possibles notre perspective et notre praxis. Ceci dit, aller simplement se planter dans une manif avec des drapeaux noirs et crier des slogans entre nous c’est vraiment limité comme effet sur les luttes.

    Dans deux récents articles, «Les mouvements sociaux bloquent la tour de la bourse» publié par les camarades de l’UCL de Québec et «Manifestation simultanée à Jonquière contre la tarification et la privatisation des services publics» publié par les camarades de l’UCL de Saguenay on y remarquera l’absence totale d’une perspective anarchiste (il nous est important de préciser que notre but ici n’est pas de remettre en doute les intentions de nos camarades de l’UCL, mais plutôt d’émettre une critique et une sincère préoccupation). On y parle des faits saillants de la journée, des demandes de réforme des «mouvements sociaux», du fait qu’il y avait un drapeau noir parmi les drapeaux des syndicats et dans le texte sur Jonquière on y adopte même une posture de statut quo, en déclarant «espérons que cet effort de solidarité … pourra se poursuivre afin de défendre les droits et conditions de vie de la majorité de la population, des classes sociales travailleuses et moins nanties». Dans les deux articles nos camarades terminent instrumentalisé-e-s dans un simple exercice de retransmission de valeurs social-démocrates sous prétexte de solidarité.

    En tant qu’anarchistes nous appuyons la prise d’action, dans ce cas, le blocage déterminé d’une cible claire de la domination du monde et nous appuyons celles et ceux qui n’acceptent pas les conditions imposées sur leurs vies, mais nous n’appuyons en aucun cas les demandes de réforme; nous voulons l’élimination totale de l’État et de l’Économie. Ne pas prendre de si belles occasions pour s’affirmer, dire sur quoi porte notre solidarité, se distancer des solutions proposées par la gauche, rappelant que pour les anarchistes la misère ne se réforme pas, c’est tout simplement laisser les réformistes parler à notre place et de défiler dans leurs cortèges tout en tenant un drapeau noir.

    Nous voyons plusieurs camarades impatient-e-s de solidariser avec la grève étudiante et nous pouvons comprendre qu’elle peut paraître à certain-e-s comme une dynamique ou des occasions de solidarité, de rencontres et d’actions sont possibles, mais est-ce que ça veut dire que nous allons appuyer les demandes de réformes, d’améliorations de l’État, aussi radicales qu’elles soient? À ce titre nous profitons de l’occasion pour envoyer une chaleureuse accolade a nos camarades qui produisent et propagent toute cette inspirante propagande anarchiste qui est apparue récemment à propos de la grève. Voilà un exemple parmi d’autres de comment nous pouvons solidariser avec les «mouvements sociaux» sans oublier qui nous sommes.

    Si nous faisons comme si nous appuyons ce que nous n’appuyons pas, les réformes par exemple, dans une sorte de peur de s’aliéner les gens «potentiellement révolutionnaires» en les exposant trop rapidement à notre «radicalité», c’est que nous ne croyons pas dans la force de notre propos et alors nous trompons les autres (et nous-mêmes) pour gonfler nos rangs de gens qui en fin de compte n’y croient pas vraiment, c’est une logique purement quantitative et c’est le terrain préféré du système, celui sur lequel est basé sa main-mise. Notre force ne réside pas dans le nombre mais dans notre complicité et notre détermination.

    Pour la libération totale, pleine de complicité et de feu!!

    des camarades

    http://www.sabotagemedia.anarkhia.org/2012/02/sur-la-solidarite-avec-les-%C2%ABmouvements-sociaux%C2%BB-lettre-ouverte-aux-anarchistes/#more-1869
     
  3. Nerthus
    Offline

    NerthusMembre du forum

    16
    0
    0
    Fev 2012
  4. libertaire, progressite
    Les anarchistes aujourd'hui sont sous médiatisés et leur parole n'est pas entendue ni prise en compte (je ne me défini pas moi même comme un anarchiste, disons un sympathisant) leur impact est donc quasiment nul dans la société tant que l'information reste aux mains de journalistes véreux.

    Les anarchistes étaient très actifs il y plus d'un siècle, la liste des chefs d'États qu'ils ont abattus est longue (parmi la noblesse surtout) mais si ils s'en sont pris à des personnes ils n'ont pas mis à mal leur idéologie, alors que les réformateurs ont pris les devants.

    L'heure n'est plus aux meurtres, les anarchistes de devraient pas revenir au devant de la scène les mains pleine de sang, mais en faisant des actions qui on réellement un impact sans porter préjudice à qui que ce soit. C'est là qu'une union des efforts est nécessaire, si le mouvement anarchiste veut exister de nouveau il doit avoir un impact fort et sans tâche d'un point de vue éthique.

    Beaucoup de personnes en ont marre d'être exploitées mais ne savent pas comment lutter ou ne le veulent pas par peur des répercussions sur leurs vies, c'est par l'information (la vraie) quel les anarchistes doivent passer pour fédérer le mouvement, à mon humble avis.
     
  5. Jack le MorBack
    Offline

    Jack le MorBackLucha Art'mada Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2010
    C'est à nous de nous/ou d'informer sans attendre de ce qui "détienne" l'information, nous devons en quelque sorte "mettre sous le nez des gens" des infos, des moyens de lutte..etc
    Je suis daccord, il est grand temps de fédérer
     
  6. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 128
    618
    143
    Jan 2009
    France
  7. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    Puisqu'on en parle j'avais l'idée de faire un site sur lesquels on aurait regroupé des discours de politiques qu'on aurait analyser (surtout dans la forme) dans le but de faire ressortir l'abus de langue de bois, de banalités, de formule visant à cacher le manque d'idée, de slogans vide de sens mais pleins d'adrénaline... Bref tous les pièges qui font que l'auditeur ne suit plus, ne comprend pas ce qui le persuade que la technocratie est nécessaire.

    On y aurait aussi mis des analyses de lois, pour permettre de les contourner ou tout simplement de les connaitre ainsi que les sanctions et la probabilité de se faire prendre (par exemple si on casse une vitrine ou si on tag qu'est-ce qu'on risque si on se fait choper mais surtout à quelle point les recherches seraient elles poussées...), dans une optique purement anarchiste (c'est à dire qu'on ne donnerait pas le moyen d'éviter de se faire condamner pour injure raciale), dans le but de détruire la politique de la peur.

    On y indiquerait des astuces DIY et des possibilités de militantisme individuel. Pour pousser les gens à laisser tomber les élections et la consommation et devenir le plus indépendant possible.
    Et pourquoi pas un journal, pas forcément sur l'actualité, avec des articles pouvant être de simples essais. Ou offrir une vision différente sur des faits où l'opinion publique / médiatique serait un peu trop unilatérale. On pourrait y parler de nouveaux mouvements, on sortirait la culture underground de l'ombre... Et pas forcément que la culture engagée, mais au moins indépendante et non raciste ou non fasciste (faudrait pas promouvoir leurs idées quand même). A ce propos on pourrait aussi y révéler la vraie nature de l'extrême droite française.

    Bref ce serait un peu un mélange de tous les sites anarchistes indépendants qui existent à présent. Mais bon je suis seul, pas forcément bon en droit, en critique de discours politique... Je le dis juste au cas où ça pourrait inspirer quelqu'un.
     
  8. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    132
    Oct 2009
    France
    T'es bon en informatique ? C'est une bonne idée mais faut du temps et des moyens.
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Février 2012
  9. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  10. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Y à quelques années il y a eu l'idée d'un journal sur le forum...

    Selon moi il faut qu'il y ai un média, indépendant de toute organisation, d'une réelle importance qui informerait de toutes les luttes sociales qui ont lieues dans le monde de façon neutre, pour montrer que des gens se soulèvent et réveiller leur conscience, car je pense que c'est en montrant des actions concrètes que l'on peut mobiliser du monde.

    Le journal Actualutte me parait intéressant, il faudrait mettre en avant ce genre d'initiative.

    http://actualutte.info/
     
  11. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    895
    1
    8
    Oct 2011
  12. anarchiste, internationaliste
    Il faut déjà essayer de diffuser et d'en parler un maximum a sont entourage etc.
    Perso j'aime bien l'idée de faire un site avec des infos et tout le bordel, mais il faut une bête en info pour ça !
    Sinon, faire des actions au niveau local, distrib de tract, en parler avec les gens et tout, mais je pense que vous le faites déjà
     
  13. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  14. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste

    Connaissais pas le site... ça a l'air bien.

    Y a déjà beaucoup de blogues militants et insurrectionnels qui fleurissent, mais c,est un peu éparpillé.

    Je dis que ce serait bien de partir des sites/forums sur Tor (ou i2p, quoique je me méfie encore un peu de ce réseau, et y s'y passe pas grand chose), y a déjà une bonne communauté de hackers libertaires et de gens révoltés, en mettant de côté tous les nazis et autres cinglés.
     
  15. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 128
    618
    143
    Jan 2009
    France
  16. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    Une brêle.

    Le temps jpourrais en trouver, mais pas assez pour tout faire seul et mes potes sont pas trop dans le même délire et ils sont pas spécialement bon en informatique.

    On pourrait aussi y mettre des trucs de jardinage. En fait quand j'ai "conceptualisé" ce site c'était pour permettre aux gens à sortir du capitalisme en regroupant tout un tas d'informations sur comment se nourrir, avoir de l'énergie, comment faire des économies aussi...
    Pour les luttes c'est aussi une bonne idée de parler de celle dont on entend pas parler ou de ce dont on entend pas parler dans les luttes dont on entend parler :)mdr:), les causes etc.
     
  17. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  18. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Pour créé un site le plus dur c'est d'apprendre le php et mysql (car faut quand même qu'il soit un minimum interactif)

    et faudrait trouver un hébergeur qui ne mettent pas de pub (donc certainement payant).

    Après pour ce qui est des journaux indépendant traitants principalement des luttes à travers le monde, je suis prêt à aider pour la distrib. Si vous en connaissez d'autre...

    Je sais qu'il y en a un qui compte obtenir 8000 euro de dons pour aider à le financer, par contre faut s'inscrire sur un site spécial et ça me fait un peut chié.
    Il reste 33 jour et ils ont 1480 euro :S http://www.kisskissbankbank.com/projects/revoltez-vous
     
  19. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  20. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    ça vaut vraiment le coup Tor ? Parce qu’apparemment beaucup de site bloque certaine fonctionnalité au gens qui utilisent tor, donc si faut l'activer puis le désactiver c'est un peu lourd, même si j'ai vu qu'on pouvait télécharger des module de firefox pour contrer ça, je sais pas trop...
     
  21. Jack le MorBack
    Offline

    Jack le MorBackLucha Art'mada Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2010
    Sympa l'idée du site, mais un blog(type blogspot)se s'rait pas plus facile et moins cher?
    Sinon pour l'hébergeur il y a L'autre
    http://www.lautre.net/

    Sinon chuis daccord avec tout ce qui à été dit, l'idée d'une séction DIY me paraît importante...et une sorte de séction "échange de savoir"?
    Et du coup on pourra mêler les deux "outils", lutte "sur le terrain" et le site(qui est peut etre plus "accessible"?)
     
  22. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  23. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Tout à fait... c'est souvent difficile à installer et faire fonctionner, mais une fois que ça marche, c'est pas mal intéressant, surtout pour les tchats et la messagerie.

    Quoique l'anarchie, avant tout, elle se crée dehors, avec les gens. C'est d'une offensive qu'on a besoin, pas de se replier. Mais le net anonyme est qu'un rempart pour certains usages, là où on est surveillés.
     
  24. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  25. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Oui mais internet reste quand même un excellent moyen d'obtenir des informations et les partagés donc il faut se battre pour qu'internet reste libre.
    C'est pour ça que je suis allez aux manifs contre l'acta (d'ailleurs je suis certainement fiché maintenant que les flics ont contrôlé mon identité après la manif...)
     
  26. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    895
    1
    8
    Oct 2011
  27. anarchiste, internationaliste
    Parait-il (rien de sur) qu'ils ont balancé un balayage radar pendant les manifs. Après a orléans apparement on était surveillés par les RG (source d'un journal...)
     
  28. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 445
    3
    108
    Mar 2008
    Installation en 2 minutes, pas plus simple :
    https://www.torproject.org/projects/torbrowser.html.en

    Avec TOR pas de plugin flash, pour votre sécurité (failles dans flash). De toute façon le navigateur est TORiffié. Ne vous empêche d'utiliser en parallèle votre navigateur habituel.
     
  29. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  30. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Est-ce qu'avec TOR on à moins de chance d'être surveillés (par facebook par exemple ?) Parce que j'ai vu que certaine pages ont été fermés pour des raisons de "sécurité" simplement parce qu'il partageait des information sur des luttes sociales et souhaitait créer un journal révolutionnaire.
     
  31. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 445
    3
    108
    Mar 2008
    Contre le tracage oui TOR est efficace. Contre le fait que facebook récupère vos données perso il suffit de ne pas leur donner en ne s'inscrivant pas.

    http://doc.ubuntu-fr.org/tor
     
  32. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  33. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    ouff! je me tiendrais à l'écart d'Ubuntu si j'étais vous. Ils ont pris un virage assez douteux ces derniers temps, et j'ai toujours détesté leur soutien technique, souvent condescendant.

    Tails linux, un système "Live", qui est entièrement configuré avec Tor et i2p, est très bien, quoi que c'est non-persistent (c'est le but, car laisse aucune trace dans votre ordi)...

    https://tails.boum.org/

    Pour l'installer sur une cé USB, t'utilises Universal USB Installer

    Pour sûr... Faut lutter sur le plus de fronts qu'on peut! C'est dommage que t'aies été fiché, mais au moins c'était pour une action pacifique et citoyenne, or pas grand chance qu'ils te mettent sur une liste noire de gens dangereux. Quand même une raison pour prendre plus de précautions à l'avenir...
     
    Dernière édition par un modérateur: 28 Février 2012
  34. Nikrok
    Offline

    Nikrokblop Membre actif

    311
    0
    7
    Sept 2009
  35. anarchiste
    Tu peux être plus précis stp, j'utilise beaucoup ubuntu, tu m'interesse là.
     
Chargement...