Chargement...

Seul contre des néo-nazes du coin... que faire?

Discussion dans 'Anti-fascisme et luttes contre l'extrême-droite' créé par christhi, 19 Janvier 2011.

  1. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  2. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Camarades,

    Ça concerne plus les militant(e)s antifa du Canada (en partic. Québec), car ici le contexte des luttes est un peu différent d'en Europe, quoique tout le monde ici serait assez compétent, je crois, pour répondre... Une perspective "de l'extérieur" est jamais nuisible de toute façon!

    C'est une anecdote en fait très simple, mais qui pose un problème de tactiques...

    L'autre jour j'arrivais dans le parking d'un centre commercial dans une petite ville un peu trash près de chez nous, et en stationnant mon scooter, deux ados passèrent derrière moi, et un me regarda, visiblement étonné que je sois en scooter en plein hiver. Ce qui me sauta aux yeux, de mon côté est que ces deux gars étaient des boneheads habillés en banlieusards trash (vêtements camo avec dessins tribaux, genre de laideur) et je remarquai alors qu'ils s'éloignaient que un d'eux portrait un imprimé Nazi dans le dos de sa veste. La croix gammée était clairement visible, surmonté de deux ailes de l'aigle impériall. Durant le temps qu'ils embarquèrent dans leur grosse bagnole américaine de macho, je fus tenté de passer à l'action.... Quoi? C'est le problème.

    J'étais seul, surpris par la présence de boneheads néo-nazis, et restai là à les regarder s'en aller, divisé intérireurement entre l'idée de faire quelque chose pour les attaquer, ou laisser tomber. Mon instinct de disait de faire la deuxième chose, et c'est ce que j'ai malheureusement fait, alors que mon doute m'a fait perdre ma chance et que les gars sont partis.

    J'estime que le mieux que j'aurais pu faire est de me faufiler et prendre leur numéro de plaque, mais peut-être j'ai eu tort et ça aurait valu la peine de les "blaster" en public. je sais pas. Les attaquer physiquement était une de mes idées, mais qu'est-ce que ça aurait fait? Même si j'avais l'avantage d'une attaque surprise, des citoyens autour m'auraient probablement dénoncé... et c'est ce qui me faisait le plus hésiter. Il y a aussi l'idée que les attaquer était peut-être pas le plus approprié... mais bon je peux pas me justifier de pas avoir agi, peu importe comment, vu que l'inaction est assez rarement une façon de changer les choses. Moi qui déteste le laissez-faire de certains groupes de gauche ou anarkes face au problème (souvent à cause de leur manque de pragmatisme), je me suis pris dans ma propre critique, et ça a fait chier!

    J'aimerais seulement avoir le point-de-vue de d'autres antifas (sur qu'est-ce qui aurait pu être fait... sur ce qui peut être fait maintenant, ou à l'avenir), en particulier de gens qui sont activement dans cette lutte depuis un bout. Mes actions antifascistes et antiracistes jusqu'à maintenant ont surtout été dans le langage et les débats (la dénonciation, ça marche encore très bien!), rien de tel que de la bataille de rue, surtout pas en solo!

    Faut noter que ces temps-ci je suis pas mal isolé, sans contacts avec d'autres gens qui sont du genre à faire des actions antifascistes. Les gens ordinaires du coin (les seuls moins ordinaires sont hippies ou "emos", soit aucun espoir)... disons qu'y a du travail à faire pour les agiter!

    Le problème du fascisme, comme la religiosité et le nationalisme de façon plus large, me confronte depuis très longtemps, et j'ai pas assez souvent d'opportunité de le résoudre dans la réalité.

    Merci, là!

    ct
     
    Dernière édition par un modérateur: 19 Janvier 2011
  3. Mamelon
    Offline

    Mamelonrésistant Membre actif

    740
    0
    14
    Oct 2005
    Agis selon tes principes et apprends à reconnaitre tes limites par rapport aux actions que tu préconises. Il y a des moyens plus discrets que la confrontation directe pour faire avancer une cause.
     
  4. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 508
    180
    2,125
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  5. anarchiste, autonome
    La lutte anti-fasciste ne se résume pas uniquement a la confrontation physique, beaucoup d'antifas n'ont jamais tabassé de nazi mais sont quand même intègres et vrais.... Chacun sa facon de lutter, c'est pas tout le monde qui sont a l'aise avec les sports de combat, surtout à 1 contre 2... Tu n'as pas a te sentir mal de ne pas avoir agi ou de remettre en question tes convictions....

    Tiens par exemple il y a quelques jours j'étais dans un party de punks, puis au millieu de la soirée un gars que je ne connaissais pas se met a faire un discours contre les immigrants et fais un sieg heil.... La je lui dis "what the fuck t'es un raciste?" il commence a me raconter un histoire en disant que sa blonde a eu de la marde avec une dizaine de noirs et bla bla bla.... Non, je ne lui ai pas cassé la gueule, je l'ai seulement ridiculisé et je me suis foutu de sa gueule...

    J'ai dis "ah moi aussi j'ai eu de la marde avec 10 blancs pis depuis ce temps la les osti de blanc a marde je les déteste, si eux y m'ont fais chier toute les blancs sont pareille... BLACK POWER OSTI!!!".... On a eu un petit débat politique, je l'ai vite contredit sur tout les points et tout le monde s'est mis à se foutre de sa gueule
     
  6. mullen
    Offline

    mullenMembre du forum

    44
    0
    0
    Sept 2009
  7. libertaire, anarchiste, , internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    La propagande et les débats d'idées font plus avancer que la baston.

    Mais desfois, la baston ça fait du bien, ça permet de pas rentrer chez soi frustré. Je crois qu'on a tous connu cette espèce de sensation de rage et de colère dans sa poitrine face à des nazi ou des blaireaux... Et je crois que desfois c'est bien de la laisser s'exprimer, sinon à la longue ça te bouffe.

    Mais je préfère la propagande.
     
  8. k1000
    Offline

    k1000Membre du forum Membre actif

    412
    0
    11
    Jan 2009
    En fait, l'un entraine l'autre : tu diffuses la propagande, ça entraine des débats d'idées, et quand on défend les idées qui sortent de tout ça sur le terrain, il y a parfois baston.
     
  9. mullen
    Offline

    mullenMembre du forum

    44
    0
    0
    Sept 2009
  10. libertaire, anarchiste, , internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    "En fait, l'un entraine l'autre : tu diffuses la propagande, ça entraine des débats d'idées, et quand on défend les idées qui sortent de tout ça sur le terrain, il y a parfois baston."

    Tout à fait



    Et jean-mouloud : attaque toi aux salopards, pas à leurs proches. Si j'ai un problème avec toi, je vais pas taper ta copine
     
  11. Mordrog
    Offline

    MordrogMembre du forum

    34
    0
    0
    Fev 2011
  12. libertaire, anarchiste, féministe
    ben ceux la tu pouvais juste leur dire "c'est quoi ce signe sur ton blouson" comme ca ta pas de prob la loi est de ton cote
     
Chargement...