Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante Serbie : Les 6 de Belgrade poursuivis pour terrorisme international

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 6 Novembre 2009.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Le secrétaire de l'AIT et les compagnons serbes viennent de nous informer
    de la terrible nouvelle : les 6 anarchosyndicalistes de Belgrade, arrêtés et mis au
    secret depuis le 5 septembre dernier, seront bien poursuivis pour terrorisme
    international. Ils risquent 15 ans de prison.

    Serbie : Les 6 de Belgrade poursuivis pour terrorisme international

    Le secrétaire de l'AIT et les compagnons serbes viennent de nous informer
    de la terrible nouvelle : les 6 anarchosyndicalistes de Belgrade, arrêtés et mis au
    secret depuis le 5 septembre dernier, seront bien poursuivis pour terrorisme
    international.
    Ils risquent 15 ans de prison.
    Ils sont accusés d'être les auteurs du graffiti peint sur l'ambassade de
    Grèce le 25 août dernier, ainsi que d'avoir lancé une bouteille
    incendiaire non fonctionnelle qui a félé une vitre. Que les compagnons
    nient avoir quoi que ce soit à voir avec les faits ne trouble
    manifestement pas l'État Serbe dans son obsession à créer des coupables.
    Décidément, de Paris à Belgrade, l'internationale policière se ressemble
    bigrement ... Ils ont du avoir les mêmes instructeurs ...

    Les compagnons sont donc inculpés de terrorisme international. Dans
    l'immédiat cela signifie qu'ils vont rester en prison au secret pendant
    encore plusieurs mois au moins.

    Les compagnons encore libres sont en train d'essayer de voir s'il y a des
    possibilités de faire appel de cette décision. D'autres informations
    suivront.

    En attendant, c'est le pire scénario qui se met en place. La bataille va
    être longue et difficile, les compagnons auront besoin de tout notre
    soutien.

    Les frais d'avocats s'annoncent d'ores et déjà élevé. Tous ceux qui
    souhaitent participer à la solidarité financière peuvent envoyer un chèque
    de soutien à l'ordre de CNT AIT, mention "Solidarité Belgrade au dos", à
    l'adresse suivante :

    CNT AIT

    108 rue Damrémont
    75018 PARIS


    [ expediteur/expeditrice : ]

    Campagne internationale pour la libération des anarchistes Serbes

    Date Wed, 4 Nov 2009

    [Message #6] Le site internet de nos compagnons de Serbie annonce que selon un
    information de la radio indépendante B92, le porte parole de la Cours du
    Disctrict de Belgrade a annoncé la fin de la période d'instruction contre
    nos 6 compagnons. Le juge d'instruction a renvoyé l'affaire au bureau du procureur
    qui doit maintenant décider de retirer l'acte d'accusation contre nos compagnons,
    de compléter l'enquête - ce qui signifie encore au moins 6 mois de prison
    au secret au minimum, ou bien l, abandon pur et simple des poursuites.
    La mobilisation doit donc continuer, tant que les compagnons n'auront pas
    été libérés et tant que les charges retenues contre eux n'auront pas été abandonnées.

    Durant le mois d'octobre, les manifestations de solidarité ont continué à
    Paris, où le centre culturel serbe a été occupé, à deux reprises Francfort
    dont pendant la Foire aux Livres, la Tchéquie, la Russie, ou encore
    Ankara en Turquie (cf le communiqué ci-après).

    Les appels à la solidarité ont également été traduit en arabe et japonais
    et diffusés sur internet.

    ==========================================

    OCCUPATION DU CENTRE CULTUREL DE SERBIE DE PARIS

    http://www.cnt-ait.info/article.php3?id_article=1729

    Communiqué suite à l'appel au rassemblement de solidarité à Paris avec les
    compagnons otages en Serbie (cf.
    http://cnt-ait.info/ecrire/articles.php3 ?id_article=1726)

    OCCUPATION ECLAIR DU CENTRE CULTUREL SERBE DE PARIS EN SOLIDARITE AVEC LES
    ANARCHISTES OTAGES DEPUIS PLUS DE 40 JOURS

    Samedi 17 octobre, à 14 heures pétantes, une dizaine de compagnons de la
    CNT-AIT ont occupé le Centre culturel de Serbie de Paris, situé sur le
    parvis de Beaubourg.

    Cette action visait à protester contre la prise d'otage de 6 jeunes
    anarchosyndicalistes serbes, maintenus au secret absolu dans un endroit
    inconnu depuis plus de 40 jours.

    Ces six anarchosyndicalistes sont inculpés de "terrorisme international",
    pour un graffiti peint la nuit du 25 aout dernier sur l'ambassade de Grèce
    et une fenêtre fêlée par une bouteille incendiaire non fonctionnelle. Que
    les compagnons arrêtés n'aient aucun rapport avec les faits ne change rien
    à l'acharnement de la police à fabriquer des preuves de leur
    culpabilité.

    Quant au fait de qualifier de terrorisme un graffiti, dans un pays qui a
    connu récemment des épurations de population, des bombardements et des
    guerres civiles, le grotesque du propos prêterait au sourire si les
    compagnons ne risquaient pas 15 ans de prison.

    Cela nous rappelle que le terrorisme international est bien celui des
    Etats. Pendant l'époque des affrontements dans l'ex-Yougoslavie, la
    CNT-AIT avait dénoncé la politique de l'Europe et des Etats-Unis, tout en
    soutenant ces compagnons qui s'opposaient à la dictature de Milosevic et
    dont certains déjà connaissaient les géôles pour les mêmes pretextes
    qu'aujourd'hui. Sans soutenir aucun des protagonistes étatiques, la
    CNT-AIT affirmait sa solidarité envers les populations bombardées et
    otages des cliques dirigeantes.

    Ce samedi, une banderole où l'on pouvait lire "A Paris comme en Serbie,
    Etat = terroriste, liberté pour les anarchosyndicalistes" a été déployée
    devant la porte d'entrée du Centre Culturel serbe, tandis que des
    compagnons rentraient à l'intérieur contre l'avis du vigile de service.

    Après avoir éteint les caméras de surveillance, des slogans ont été criés
    dans le hall du bâtiment garni de tableaux accrochés au mur. (l'un d'eux
    représentait Mussolini : une allusion à la situation en Serbie
    aujourd'hui ?).

    Avec l'arrivée rapide de la maréchaussée, les compagnons ont décidé de
    quitter les lieux librement, l'objectif d'envoyer un signal aux autorités
    serbes étant atteint.

    Les compagnons de la CNT-AIT se sont ensuite rendus à l'occupation du KFC
    des Halles non loin de là par des travailleurs sans papiers, exprimant
    leur solidarité avec tous ceux en lutte contre l'exploitation et pour la
    liberté.

    La solidarité avec les compagnons otages se poursuivra jusqu'à leur
    libération et qu'ils soient libres de toute charge.


    OCCUPATION OF THE SERBIAN CULTURAL CENTER OF PARIS
    (http://www.cnt-ait.info/article.php3?id_article=1730)

    OCUPACIÓN DEL CENTRO CULTURAL DE SERBIA EN PARIS
    (http://www.cnt-ait.info/article.php3?id_article=1731)

    RUSSE (http://www.cnt-ait.info/article.php3?id_article=1732)

    GREC (http://cnt-ait.info/article.php3?id_article=1735)

    Paris : Besetzung des Serbischen Kulturzentrums - ASI-Solidaritätsaktion
    der CNT-IAA
    (http://www.cnt-ait.info/article.php3?id_article=1733)

    Okupirali Srpski kulturni centar u Parizu
    (http://www.cnt-ait.info/article.php3?id_article=1734)

    =======================================================

    MANIFESTATION DE SOLIDARITE A ANKARA

    http://asi.zsp.net.pl/ankara-22-ekim-belgrad-anarsistlerine-ozgurluk/


    Le 22 Octobre, le collectif anarchiste d'Ankara a manifesté devant
    l'ambassade de Serbie en Turquie pour exiger la libération des 6
    anarchosyndicalistes de Belgrade. Les compagnons ont lu des déclarations
    dans les langues turques et serbes et chanté "A las barricadas" (1) au
    cours de la manifestation.

    Les manifestants ont également critiqué le rôle de l'État et ont expliqué
    pourquoi les Etats sont les réels terroristes et les oppresseurs. En fin
    de compte ils ont conclu par un vibrant "Vive la solidarité, la liberté et
    l'anarchie!"

    LETTRE DE PROTESTATION
    AU GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE SERBIE

    Dans votre pays, des membres de l'Initiative Anarcho-Syndicaliste ont été
    arrêté au début du mois de septembre dernier. Il s'agit d'une méthode de
    routine utilisée par l'Etat afin de supprimer l expression et le
    développement des idées de ceux qui s'opposent à l'Etat.
    Sanja Dojkić, Ratibor Trivunac, Tadej Kurepa, Ivan Vulović, Ivan
    Mitrovic et Nikola Savic ont été arrêté pour leur soit disant implication
    dans une attaque symbolique contre l'ambassade de Grèce à Belgrade. Cet
    acte, qui a eu lie à 3 heures du matin, alors que le bâtiment était
    complètement vide (ce qui suffit à prouver que les particiapnts n'avaient
    aucune intention de blesser qui que ce soit) est qualifié de terrorisme
    international.
    En fait, c'est l'Etat qui crée et promeut le terrorisme. C'est vous qui
    mettez au point, fabriquez, vendez et promouvez l'usage des armes. C'est
    vous qui construisez des frontières, qui les gardez, qui créez une armée
    pour ce faire. C'est vous qui isolé et supprimez l'homosexualité, la
    bisexualité, la transsexualité et les travestis. Les femems et les enfants
    sont enfermés dans leurs maisons et leurs écoles. Ce sont vos institutions
    qui créent et nous vendent des produits pourris tels que la religion, la
    moralité et la tradition.
    Nos compagnons que vous accusez de terrorisme international et que vous
    gardez en prison, sont des lutteurs qui élèvent le niveau de conscience
    dans une perspective globaliste sur qui vous êtes, et ce que vous faites
    subir actuellement aux gens partout dans le monde.
    Nous exigeons leur liberté immédiate, et la fin du procès politique qui
    est en cours contre eux.

    Vive la solidarité, la liberté et l'anarchie!

    (1) fameuse chanson révolutionnaire espagnole, sur l'air de la
    Varsovienne, considérée comme l'hymne de la CNT-AIT
     
Chargement...