Chargement...

ROMAN à caractère politique

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Carlitos, 30 Août 2010.

  1. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  2. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Salut!

    Il y a une discussion sur les films à caractère politique et une rubrique entière sur des essais anarchistes, maintenant j'aimerais qu'on parle de roman type anticipation ou engagé...

    Je ne peut que cité La ferme des animaux et 1984 de George Orwell, ainsi que le meilleur des mondes de Aldous Huxley.

    Entre 1984 et Le meilleur des mondes je crois que je préfère 1984 même si je pense que le meilleur des mondes se rapproche plus de la réalité actuel.

    Je n'ai citez que ceux que j'ai lus et m'apprête à lire d'autre livre de Huxley comme île. En avez vous d'autre a partager?
     
  3. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  4. libertaire
    Y'a toujours Germinal de Zola, si on veut la faire à l'ancienne ^^

    Isaac Asimov, c'est pas tellement politique mais y'a parfois des réflexions intéressantes.
    "Sa Majesté des Mouches", je l'ai lu petit mais y'a aussi des sujets sur lesquels se pencher. Me souviens pu de l'auteur, google powa ^^

    Et sinon ouai, "La Ferme des Animaux" et "Le Meilleurs des Mondes" sont des livres géniaux. Le deuxième est quand même assez angoissant pour l'avenir d'ailleurs...
     
  5. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 446
    3
    110
    Mar 2008
    "Un bonheur insoutenable" de Ira Levin dans la lignée de 1984.
     
  6. zaterban
    Offline

    zaterbanMembre du forum

    33
    0
    4
    Déc 2009
    France
    je suis en train de lire "le prince" de Macchiavel.

    Ce n'est pas vraiment un roman, mais le caractère politique, il n'y a que cela : Ce livre raconte l'art de gouverner, et tout ce qu'il faut faire pour garder le pouvoir, comment contrôler le peuple, comment se mettre les puissants dans la poche...

    Bref, c'est instructif :

    Dixit wikipédia :

    Écrit en italien, l'ouvrage comporte 26 chapitres.

    Dans le premier chapitre, les différents États sont classés selon deux grands types : les républiques et les monarchies, ces dernières étant soit héréditaires, soit nouvelles. À cette occasion, l'essai évoque les évènements récents qui agitent l'Italie au Quattrocento, notamment les agissements de César Borgia pour s'installer en Romagne et les intrigues des Sforza dans le Milanais visant à évincer les Visconti.

    Dans les chapitres II à XI, l'auteur étudie les différents moyens de les conquérir et de les conserver.

    Dans les chapitres XII à XIV, les questions militaires sont abordées, Machiavel se prononce notamment en faveur d'une conscription nationale au détriment de l'usage de mercenaires toujours susceptibles de causer plus de torts que de bien pour le prince.

    Les chapitres XV à XXIII exposent l'essentiel de ce que la postérité a retenu sous le nom de « machiavélisme » : des conseils dénués de tout moralisme relatifs à la conservation du pouvoir.

    Les chapitres XXIV à XXVI dévoilent les intentions de l'auteur : ces conseils doivent permettre de libérer et d'unifier l'Italie.
     
  7. lapurge
    Offline

    lapurgeNouveau membre

    10
    0
    0
    Sept 2010
    Livre très intéressant de Machiavel.

    "Pour être prince, il faut être renard et lion"... On ne saurait mieux dire, malheureusement.
     
  8. anarshit
    Offline

    anarshitNouveau membre

    9
    0
    1
    Sept 2010
    Tous les livres de B Traven et la litterature latino-americaine comme Sepulveda ou Carlos fuentes.

    Après tout dépend du lecteur, on peut voir du politique dans la collection Harlequin si on veut...
     
  9. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  10. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Je viens de regarder l'adaptation en film de 1984....:ecouteurs: Une PURE Merde!
     
  11. le grand timonier
    Offline

    le grand timonierMembre du forum Expulsé par vote

    36
    0
    0
    Sept 2010
    moi je conseille "Oui oui chez les antifaf" ou "Martine se fait niquer chez les faf" lol,
    enfin sauf si vous avez plus de 10 ans ou un QI supérieur à 80:ecouteurs:
     
  12. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 486
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Encore un message très utile de notre mao ...


    Sinon y' a "Comment nous ferons la révolution" de Émile Pataud & Émile Pouget. C'est un roman qui se passe à leur époque et explique le déroulement d'une révolution fictive, mais c'est leur manière réelle de voir comment se déroulerait la chose, je ne l'ai pas lu car il n'était plus en stock, je sait pas si il est encore éditer, mais il doit être intéressant à lire.
     
  13. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  14. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    J'aimerais savoir si quelqu'un a lus île de Aldous Huxley, et quel est son point de vue? Je suis en train de le lire et le trouve excellent.
     
  15. anakronia
    Offline

    anakroniaNouveau membre

    1
    0
    0
    Jan 2011
    Jack London, "The iron heel" (Le talon de fer)
    Milan Kundera, "Le livre du rire et de l'oubli"
     
  16. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  17. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Je déterre ce vieux topic pour vous parler du dernier bouquin que j'ai lu, que je considère être le plus beau roman que j'ai pu lire.

    Je parle de Résurrection de Tolstoï.

    Tolstoï était qualifié d'anarchiste chrétien, et ce n'est pas pour rien. Résurrection et le plus beau roman que j'ai lu expliquant l'anarchie.

    Une critique sévère de la prison, des condition de détention (qui sont toujours aussi sordide) mais surtout un magnifique réquisitoire contre la punition en général...

    Tolstoï s'oppose également à la propriété privée, par le biais du personnage principal, un riche propriétaire qui revend sa terre aux paysans pour qu'ils la partagent entre eux.

    C'est aussi une œuvre très psychologique, les pensées des personnage sont magnifiquement détaillés. On peut se rendre compte des conflits passionnels qui s'opèrent dans l'esprit des protagonistes.

    Bref lisez ce roman, peut être que certain vont être rebuté par l'aspect religieux qui peut survenir (surtout à la fin) mais ça n'enlève en rien toute la beauté de cet œuvre, au contraire vous verrez.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    3
  4. Réponses:
    1
  5. Réponses:
    2
  6. Réponses:
    4
  7. Réponses:
    30
  8. Réponses:
    0