Chargement...

RAWA: Association révolutionnaire des femmes d'Afghanistan

Discussion dans 'Médias et presse' créé par NeUrOn, 4 Février 2009.

  1. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    [​IMG]

    Tourné de Conférences-débats en présence d’une militante de RAWA

    Cette tournée sera le moyen de faire connaitre les idées et les combats de cette association très peu connue. En effet, les médias officiels, dans leur grande majorité, nous ont infiniment plus parler de Ben Laden et des Talibans, que de cette partie de la population afghanes qui s’est organisée pour lutter. Il sera toujours plus confortable pour la presse aux ordres, de nous montrer des femmes soumises en train de se faire lapider en pleine rue, plutôt que de nous montrer des femmes révoltées ayant su donner un sens à leur colère.


    Noam Chomsky, dans son livre "pouvoir & terreur : entretiens après le 11 septembre", y faisait très (trop) brièvement référence : "L’Afghanistan est un cas intéressant. On n’y fait pas de sondages mais une opinion publique afghane s’est exprimée. Ainsi, l’Association Révolutionnaire des Femmes d’Afghanistan (RAWA - ndlr), un groupe important, courageux et respecté qui combat pour les droits des femmes depuis des années, possède un site internet. Elles parlent. Elles s’expriment lors de discours. elles étaient fortement opposées aux bombardements".


    En parallèle des cette tournée de conférences, une soirée de soutien "RAWA Sound System" est prévue le samedi 31 janvier à 20h au Centre Social Autogéré de la Croix Rousse. Rendez vous au 18, rue des Tables Claudiennes - métro croix-Paquet. Entrée prix libre.


    Sur la nécessité d’une soirée de soutien en plus de la tournée de conférences.
    Le texte qui suit est tiré du site internet de RAWA - vous pouvez choisir l’option de langue en haut à droite sur la page d’accueil du site) :


    "Ressources financières de RAWA : En tant qu’organisation féministe luttant pour la liberté, la démocratie et les droits des femmes et contre les fondamentalistes, RAWA a été privée de tout soutien financier des gouvernements, de l’ONU ou des ONG présentes en Afghanistan.
    Nous dépendons principalement de dons de particuliers provenant du monde entier. La cotisation des membres et des sponsors en Afghanistan et à l’étranger fait aussi partie de nos sources de financement. S’y ajoute le produit des ventes de tapis et autres objets artisanaux sortis de nos ateliers. Nos publications, cassettes et posters contribuent également à nos maigres ressources.
    Toutefois, il nous est de plus en plus difficile de faire face à nos besoins toujours plus importants. C’est pourquoi, nous n’avons pas pu publier régulièrement notre revue.
    D’autres activités de RAWA, telle que la tenue de séminaires et de conférences, l’organisation de manifestations et la conduite d’activités de lobbying pour nos droits ont fortement été entravées.
    Nous sommes d’avis que l’impact et l’intensité de l’activisme des femmes afghanes pour la cause de la démocratie et contre le fondamentalisme auraient été bien supérieurs si nous ne trouvions pas en situation de détresse financière."


    RAWA, fondée en 1977, s’est battue contre les interventions étrangères successives en Afghanistan, contre les seigneurs de guerre et les Talibans par exemple :

    [​IMG]
    *Les Talibans et l’alliance du nord sont des criminels de guerre.

    [​IMG]

    en scolarisant clandestinement des milliers de femmes, droit qui leur était refusé sous les Talibans :

    [​IMG]

    Cours de lecture et d’écriture dans une école de la province de Herat, dans l’ouest de l’Afghanistan :

    [​IMG]

    urs similaire dans la province de Takhar dans le nord. Les Talibans ont brulé le village durant l’année 2000 mais les femmes continues malgrès tout leurs activités scolaires dans les ruines :

    [​IMG]

    Contre l’occupation de l’armée française en Afghanistan et en soutien à cette force progressiste, un collectif s’est constitué sur Lyon. Son objectif : faire connaitre le combat de ces femmes et organiser la venue en France d’une de ces militantes en Février 2009.


    Conférences-débats avec la militante de RAWA :

    Strasbourg : Jeudi 5 février à 20h à la Maison des syndicats - rue Sédillot.
    A Lyon : Vendredi 6 Février 19h à l’Université Lumière Lyon 2 - Site des quais - 4 bis rue de l’Université - Amphi Lucie Aubrac (Tram T1 rue de l’Université)
    A Valence : Samedi 7 février à 14h à la Maison des sociétés
    A Saint-Fons : Samedi 7 Février à 19h au Centre Social Louise Michel - 5 Rue Antoine Gravallon - Salle Tranchat (Bus 36, arrêt Minguettes Thorez)
    Marseille : Mercredi 11 février à 19H à la librairie associative "Païdos" au 54, cous Julien – 6ème arrt. Interviews diffusées sur Radio Grenouille et Radio Galère.
    Toulouse : Vendredi 13 février à 20h30 à la Bourse du Travail Place Saint Sernin.
    Paris : les 15,16, 17, 18 février, salle non communiquée.
     
Chargement...