Chargement...

Radio Libertaire refuse des femmes voilées

Discussion dans 'Médias et presse' créé par mc², 4 Avril 2016.

  1. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    929
    438
    198
    Août 2014
    Mis à part le côté ridicule ("La seule réponse à cette fange nauséabonde est le mépris", écrit à la fin d'un long communiqué, ou le fait que nombre d'animateurs auraient été très choqués par ce qui émane d'un quelconque "obscur recoin d'internet"), on n'en sait pas plus sur ce qui s'est passé ce jour-là. Si les animatrices et les techniciens sont seuls responsables, pourquoi ne s'en expliquent-ils pas eux-mêmes ?

    Je remarque quand même que si les "responsables" de Radio libertaire nous disent que "face à des versions sensiblement différentes" ils ne peuvent connaître la discussion qui a eu lieu, ils en font pourtant une description assez précise, et en contradiction avec celle des invités et aussi celle des animatrices : "L'équipe de radio libertaire n'a pas souhaité que le collectif de lutte contre le racisme et l'islamophobie Paris 20e s'exprime et a exprimé son désaccord avec le fait que des femmes portant le foulard s'expriment à leur antenne. Nous ne soutenons pas cette prise de position. Nous devons aller en débattre avec l'équipe de la radio." (extrait d'un mail publié par Quartiers libres).

    On voit au passage que c'est les animatrices elles-mêmes qui ont d'abord parlé de "l'équipe de la radio", Quartiers libres et le collectif invité n'ont fait que reprendre l'erreur, mais "Radio libertaire n'est pas dupe de l'instrumentalisation politicienne"...

    Et puis les "responsables" de radio libertaire nous l'affirment :

    Si il y a un problème, ce qui arrive rarement mais malheureusement parfois, il est géré a posteriori par les responsables de la Radio : sans procès d’intention, ni arbitraire et encore moins par le cyber-lynchage mais après avoir entendu les uns et les autres, pris connaissance des faits ainsi que dans le cadre des valeurs et des mandats sur lesquels se fonde Radio libertaire.

    Pourtant, par exemple, l'invitation de Riposte laïque par l'émission "La philantropie de l'ouvrier charpentier" sur Radio libertaire n'a jamais donné lieu à AUCUN communiqué, malgré des demandes répétées d'auditeurs et auditrices, de nombreux articles sur le Net (1) et plusieurs articles dans la revue papier Ni Patrie ni frontières.

    Il y a quand même eu une réaction a posteriori du secrétariat de Radio libertaire : l'émission Ni maître ni dieu sur Radio libertaire, qui lassée de cette omerta avait décidé de poser publiquement la question de cette invitation à l'antenne, s'est vue purement et simplement supprimée. (2)

    On a pu entendre ça et là qu'à l'époque, avril 2009, Riposte laïque n'était pas encore ouvertement facho. Elle était en tout cas ouvertement raciste. Il n'est que d'entendre l'émission elle même, les interventions des invités et de l'animateur lui même.

    Riposte laïque conserve toutes ses archives depuis la scission avec l'UFAL en 2007, sur des bases déjà fort peu libertaires et antiracistes. (3) En février 2009 et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres Riposte laïque publiait un article réclamant des sanctions pénales envers ceux qui hébergent les sans papiers. Je pose la question peut-on être contre la régularisation des sans papiers et ne pas être raciste ?

    Alors on peut tout à fait comprendre que des animateurs mécréants invitent qui ils veulent et refusent d'inviter qui ils veulent. NE PAS INVITER quelqu'un ce n'est pas une mesure de discrimination. Mais inviter quelqu'un, lui faire préparer une émission, puis le repousser quand elle se présente c'est une grosse humiliation. Qui pourrait se comprendre s'il s'agissait de personnes riches, puissantes, célèbres. Mais là, qu'avaient commis ces femmes pour subir une telle humiliation, dans un contexte où elles doivent déjà en subir de toutes parts ?

    Pourtant cela aussi pourrait se comprendre même si c'est dur à avaler d'un point de vue simplement humain, de la part d'anarchistes sincèrement révulsés par tout ce qui a un rapport avec la religion. Après tout Ni dieu ni maître, c'est assez clair. Même si ces femmes n'étaient pas venues faire de la propagande religieuse.

    Mais tant que Radio libertaire n'aura pas éclairci l'affaire Riposte laïque, il sera difficile de considérer ce genre d'histoire, l'humiliation de femmes musulmanes, comme venant d'une structure simplement antireligieuse.

    (1) Radio Courtoisie, en direct sur 89.4 FM - Le blog de luftmench

    (2) Chronique-hebdo sur radio libertaire tous les jeudi de 10h à 12h : Fin de l'émission Ni Dieu ni Maître !

    (3) M.Cassen a crée Riposte laïque à la suite de différends au sein de l’Union des familles laïques (UFAL) et au journal en ligne Respublica où il militait. Au sein du nouveau média, il ne voulait pas "de gauchistes antirépublicains, anti-flics et pour la régularisationde tous les sans papiers".
    Ce qu’est vraiment Riposte Laïque
     
    depassage apprécie ceci.
  2. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    839
    114
    0
    Août 2018
    United States
    On en rediscutait ce week-end en bouffant du curé et on se demandait pourquoi un tel refus quand le COLLECTIF LIEUX COMMUNS est plusieurs fois invité par OFFENSIVE SONORE.
    L'émission et ce collectif ont créé ensemble la "CARTOGRAPHIE DE L'ISLAMOGAUHISME" : Offensive Sonore (Radio): Cartographie de l'Islamo-Gauchisme
    Entre les généralités sur "les immigrés musulmans" et "les quartiers", "La vraie extrême droite en France n'est pas catholique mais musulmane", "Causeur n'est pas d'extrême droite", etc., pendant les émissions et Bouvet, Al-Husseini, Clavreul et d'autres droitards et néoconservateurs sur le twitter du collectif : Anti-Islamo-Gauchiste (@autodis0) | Twitter c'est extraordinaire ! Deux poids deux mesures sur RADIO LIBERTAIRE ?
     
  3. Mathys
    Offline

    MathysMembre du forum Membre actif

    107
    1
    0
    Août 2018
    Homme
    France
  4. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, , internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    Où est le problème à ce que une radio libertaire refuse qu'une personne face du proxénétisme religieuse idéologique communautariste à son antenne ?
    Ça le voile ça représente une religion , une idéologie une doctrine , une communauté , une identité ;et cette aspect exclusif n'a pas forcément à être accepter.

    Si tu veux t'exprimer tu doit pas forcément montrer ça
     
  5. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 399
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    On est bien d'accord sur ce point, avec ou sans signe religieux visible on n'a pas à inviter des culs bénis sur une radio anarchiste, mais:

    Sur le collectif Lieux communs c'est la première fois que j'en entends parler, j'ai un peu cherché sur Internet à partir des éléments fournis par Bakounihil mais j'ai pas trouvé grand chose de probant (et désolée j'ai pas la patience de me taper l'écoute attentive des émissions en question...).
    Par exemple pour moi cet article du Jura Libertaire, comme la réponse de Coleman, c'est carrément du Chinois. Je ne pige rien à ce vocabulaire, cette polémique vue de l'extérieur est totalement incompréhensible, et je ne sais même pas qui sont ces gens dont ils parlent?


    [Collectif Lieux Communs] CQFD | LE JURA LIBERTAIRE

    Quelques précisions à propos de Radio libertaire:
    Oui, j'anime bien (quoique pas souvent ces derniers temps, pour raisons de santé...) une émission sur Radio libertaire, mais il n'est pas nécessaire d'être à la Fédération anarchiste pour ça (une minorité d'animateurs-animatrices sont à la FA).
    Et les animateurs-animatrices non FA n'ont absolument pas leur mot à dire quant à la gestion de Radio libertaire.
     
  7. Mathys
    Offline

    MathysMembre du forum Membre actif

    107
    1
    0
    Août 2018
    Homme
    France
  8. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, , internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    Merci pour la réponse
     
Chargement...