Chargement...

(Québec) Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par Ungovernable, 26 Mars 2009.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Le Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal (FITAM) se déroulera mardi et mercredi 13 et 14 mai 2009 au théâtre D.B. Clarke de l'Université Concordia, 1455 boulevard de Maisonneuve Ouest, METRO GUY CONCORDIA 19h30.

    Quatrième Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal
    Le Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal (FITAM) se déroulera mardi et mercredi 13 et 14 mai 2009 au théâtre D.B. Clarke de l'Université Concordia, 1455 boulevard de Maisonneuve Ouest, METRO GUY CONCORDIA 19h30.


    Quatrième Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal

    13 et 14 mai 2009, Théâtre D.B. Clarke
    avec la participation spéciale de la légendaire troupe
    THE LIVING THEATRE

    Pour sa quatrième édition, le Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal (FITAM) se déroulera mardi et mercredi 13 et 14 mai 2009 au théâtre D.B. Clarke de l'Université Concordia, 1455 boulevard de Maisonneuve Ouest, METRO GUY CONCORDIA 19h30.

    Cette année, le festival accueille pour ses deux soirées, la troupe anarchiste de New York, internationalement connue, THE LIVING THEATRE ainsi que Geneviève LETARTE, La Chorale de « La Maison LA VIREVOLTE », et la Troupe Innu MAIKAN.

    Les billets sont disponibles à partir du 15 avril, au coût de 15 $ à la librairie anarchiste « L'Insoumise » 2033, boulevard Saint-Laurent, Montréal (514- 313-3489)

    Ce festival bilingue présente cette année plusieurs pièces mettant en scène plus d'une vingtaine d'acteurs en provenance du Québec et des États-Unis.

    13 et 14 mai - Le Living Theatre est l'une des plus anciennes compagnies théâtrales indépendantes et parmi les plus célèbres aux États-Unis. Fondée par deux anarchistes non-violents, Judith Malina (formée par Erwin Piscator) et Julian Beck (de la New York School), le Living Theatre présentera un spectacle inédit pendant les deux soirées du festival : The beautiful Non-Violent Anarchist Révolution : A combination of Living Theatre Plays (L'extraordinaire révolution anarchiste non-violente : un mélange des pièces du Living Theatre). Cette troupe de renommée mondiale est célèbre pour son esthétique basée sur l'improvisation et les finalités révolutionnaires de leurs thèmes théâtraux. Leur travail a influencé plusieurs générations de dramaturges, d'acteurs et d'artistes. Ils ont gagné 4 prestigieux Obie awards. Ils continuent de se produire et de tourner avec des pièces anti-guerre à partir de New York. Judith Malina sera présente en tant que membre de la troupe.

    13 mai - La première partie du Living Theatre sera assurée par MAIKAN et leurs marionnettes géantes, troupe innue de Mali-Utenam, réserve amérindienne proche de Sept-Îles. Pour leur début à Montréal, ils présenteront « Tshakapesh», une pièce de théâtre magique basée sur des légendes innues mises en lien avec la situation actuelle de leur communauté.

    Le 14 mai - Le festival présentera en avant première du Living Theatre une des meilleures actrices et auteures québécoises, l'artiste et écrivaine française underground Geneviève Letarte, dans un spectacle solo bilingue « Toujours là ». Son show illustre les histoires d'une femme qui, se souvenant de l'époque où elle fut attirée par toutes les révolutions, jette un regard critique sur le monde d'aujourd'hui. Letarte est réputée pour son intensité et son énergie.
    La chorale de la « La maison La Virevolte » lui succèdera. Il s'agit d'une chorale constituée d'une vingtaine de femmes et de quelques hommes, tous issus du quartier de Lemoyne à Longueuil. La chorale est composée de mères monoparentales et d'amis. Son répertoire est constitué de chants révolutionnaires et de chants basés sur leurs propres expériences de vie. Leur représentation est puissante et chargée d'émotion. The living Theatre terminera la soirée.
    --------------
    En 2008, le FITAM avait comme invité le BREAD & PUPPET THEATRE du Vermont et la compagnie française LA BALANCELLE. Ils ont joué deux soirs de suite devant plus de 400 personnes chaque soir au Théâtre D.B. Clark.

    Cet événement se tient dans le cadre du Festival de l'anarchie de Montréal durant lequel sera présenté le 16 mai 2008 le dixième Salon du livre anarchiste, le plus gros événement anarchiste organisé sur le continent.

    Pour plus d'information:
    Tél: 514-981-5330
    anarchistefestival@yahoo.ca
    www.myspace.com/anarchisttheatre_montreal

    ************
    ****************

    Programme2009

    Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal

    Mercredi 13 Mai - 2009 / 19h30

    · MAIKAN - TROUPE INNU DE MARIONNETTES GÉANTES (Uashat- Maliutenam) QC)

    Tshakapesh

    · THE LIVING THEATRE (USA)

    L'extraordinaire révolution anarchiste non-violente :
    pièces mélangées du Living Theatre

    jeudi 14 Mai - 2009 / 19h30

    · GENEVIÈVE LETARTE (QC)

    Toujours là

    • La Chorale de LA MAISON LA VIREVOLTE et ses musiciens et musiciennes (QC)

    · THE LIVING THEATRE (USA)

    L'extraordinaire révolution anarchiste non-violente :
    pièces mélangées du Living Theatre

    ******************

    BIOGRAPHIES DES ARTISTES

    LE LIVING THEATRE (New York)
    http://www.livingtheatre.org/index.html
    Le Living Theatre est une troupe de théâtre américaine fondée en 1947 et basée à New York. Elle est mondialement connue. Dès l'origine, sa création par Julian Beck et Judith Malina se voulait la synthèse des idées anarcho-pacifistes qu'ils partageaient tous les deux et sous forme d'actions politico-artistiques.
    Il s'agit de la plus vieille troupe de théâtre expérimental existant encore aux États-Unis. La troupe représentait alors la contestation la plus radicale du théâtre commercial et institutionnel. Pendant la majeure partie de son histoire, elle fut dirigée par ses fondateurs, l'actrice Judith Malina et le peintre/poète Julian Beck; après la mort de Julian en 1985, Hanon Reznikov, membre du Living Theatre, devint co-directrice avec Judith.

    Dans les années 50, le groupe était parmi les premiers aux États-Unis, à produire les œuvres de créateurs influents comme Gertrude Stein, William Carlos Williams, Paul Goodman, Kenneth Rexroth et John Ashbery mais aussi des écrivains européens rarement joués aux USA : Cocteau, Lorca, Brecht and Pirandello. Jouant dans de nombreux lieux modestes de New York qui fermèrent souvent pour cause de problèmes financiers ou de conflits avec les autorités de la ville, le Living Theatre aida le théâtre « off-Broadway » à devenir une force incontournable du théâtre américain. Durant cette période, leurs productions eurent de nombreux points communs, tant au niveau du style que du contenu, avec les écrivains et les poètes de la Beat generation (Ginsberg, Corso, Ferlinghetti, Snyder, etc.). Durant les années 50, le compositeur américain Alan Hovhaness travailla avec le Living Theatre et composa de la musique pour ses productions. En 1959, leur pièce The Connection attira l'attention aux USA avec un rude portrait de la toxicomanie et un langage provocateur.

    The Brig (1963), une vision antiautoritaire des conditions d'une prison du Corps des Marines des États-Unis, fut leur dernière production majeure à New York avant que le U.S. Internal Revenue Service ferme leur espace de théâtre et que Beck et Malina soient brièvement emprisonnés. Pendant le reste des années 60, le groupe effectua une tournée en Europe pendant lequel leurs œuvres devinrent encore plus radicales et révolutionnaires en délivrant un message pacifiste et anarchiste sans concessions.

    Les membres de la troupe créaient les pièces collectivement et vivaient ensemble. Les œuvres majeures de cette période incluent des adaptations de Antigone, de Frankenstein, et Paradise Now qui devint leur pièce la plus connue. Paradise Now est une pièce semi-improvisée qui demande la participation du public. Elle fut particulièrement célèbre pour une scène dans laquelle les acteurs récitaient une liste de tabous de la société qui incluait la nudité alors qu'ils se déshabillaient eux-mêmes; ce qui ne fut pas sans susciter la répression avec de nombreuses arrestations à la clé.
    Rentrés aux États-Unis en 1968 pour jouer Paradise Now, le groupe se sépara l'année suivante. Malina et Beck partirent faire une tournée avec les membres restant-e-s du groupe au Brésil, où ils furent emprisonnés en 1971. La troupe revint ensuite à New York. Le groupe se renouvela. Joseph Chaikin, un des membres d'origine, le quitta pour former l'Open Theater.

    Le Living Theatre a fait des tournées partout autour du monde, parfois dans des endroits non-traditionnels comme les rues (Théâtre de rue) et les prisons. L'expérience a grandement influencé les autres troupes de théâtre expérimental des États-Unis et ailleurs dans le monde, particulièrement l'Open Theater et, le Bread and Puppet Theater dont deux pièces étaient présentées en 2008 au Festival de Théâtre anarchiste de Montréal.

    Judith Malina a fondé The living Theatre en 1945 avec Julian Beck et continua de diriger la compagnie avec Hanon Reznikov après le décès de Beck en 1985. Maintenant, un an après avoir perdu Reznikov, elle demeure directeur artistique du Living Theatre. Malina est la fille d'un rabbin juif allemand orthodoxe qui immigra au États-Unis en 1928 pour fuir l'oppression politique allemande. Elle entreprit des études à temps partiel à la New School en 1945 et suivit les cours d'Erwin Piscator en conception théâtrale. C'est à ce moment qu'elle décida de créer sa propre compagnie de théâtre. Le Living Theatre de Malina et Beck était une des compagnies les plus reconnues pendant le mouvement du théâtre d'avant garde des années 40. Leurs courtes mises en scène étaient souvent improvisées et écrites par des dramaturges tels que Gertrude Stein, Bertold Brecht, ou Paul Goodman. Le sujet de leurs pièces devint de plus en plus politique durant les années 50. En 1959, ils gagnèrent un OBIE Award pour leur mise en scène du 16 Juillet 1959 de la pièce de Jack Gelber The connection. Le succès de cette pièce leur permit de se faire reconnaitre mondialement et finalement de se faire inviter à jouer au Théâtre des Nations à Paris ou ils gagnèrent un prix important. Pendant le début des années 60, en pleine production de la pièce The Brig écrite par Kenneth Brown, le Living Theatre fut accusé à tort de fraude fiscale et, à cause de la durée et du coût des démarches judiciaires qui leurs permirent de rétablir leurs innocences, ils perdirent leur théâtre. À la suite de cet incident Le Living se rendit en Europe ou les membres de la troupe menèrent une vie nomade et changèrent le style de leurs pièces. Ils retournèrent aux États-Unis pour faire une tournée pendant cette période. En 1969, la troupe principale se dissout et Malina et Beck allèrent au Brésil dans le début des années 70. En parallèle avec son travail lié à l'art dramatique, Malina a conservé une carrière cinématographique pour subvenir aux besoins du théâtre, incluant Un après-midi de chien, l'Éveil, Household Saints, La famille Adams et son plus récent rôle dans le film de Disney intitulé When in Rome dont la sortie est prévue pour 2009. Le Living Theatre est actuellement situé au 21 Clinton Street dans la partie basse de lest de l'île de Manhattan, où Malina continue ses efforts dans le The Beautiful Non-violent Anarchist Revolution.

    LA CHORALE DE « LA MAISON LA VIREVOLTE » (Longueuil - Québec)
    http://www.youtube.com/watch?v=Sg8gQoOT154&feature=related
    http://maisonlavirevolte.org/
    La Maison La Virevolte est un organisme communautaire/famille situé dans le quartier du Vieux-Longueuil. Œuvrant principalement au sein des HLM, l'organisme a pour mission de venir en aide et en support aux familles dans le besoin par l'intermédiaire d'activités ponctuelles, d'ateliers pour les parents et les enfants, d'une halte-garderie, de l'aide aux devoirs, de groupes de soutien et de défense de droits. La Virevolte s'identifie à un mode de gestion participative et s'affirme comme un milieu de vie pour ses membres, ses salariéEs et ses bénévoles.

    Les personnes qui constituent la chorale, surtout des femmes et quelques hommes sont, pour la grande majorité, des participantes aux activités de la Virevolte. Ce sont des femmes qui vivent dans des HLM, des mères monoparentales, des personnes seules et quelques salariéEs de l'organisme. Ensemble depuis plus d'un an, elles chantent des chants militants, des chants féministes et des chansons populaires. Elles expriment, par le chant et la musique, une vision du monde autre, une critique d'une société patriarcale obsédée par le capital.

    La chorale de La Virevolte leur permet de vivre une expérience musicale constructive qui met à jour les multiples talents artistiques qui sommeillent en eux.

    GENEVIÈVE LETARTE - TOUJOURS LÀ (Québec)

    Une performance solo à mi-chemin entre le story-telling, la chanson et le théâtre. Les histoires d'une femme qui, se souvenant de l'époque où elle fut attirée par toutes les révolutions, jette un regard intrigué sur le monde d'aujourd'hui. Dans ce monologue où l'humour et la poésie font bon ménage, l'intime se mêle au social, le politique au personnel, et le féminin se déploie.

    Geneviève Letarte pratique l'écriture sous de multiples formes. Auteur de quatre romans, parmi lesquels Souvent la nuit tu te réveilles (l'Hexagone, 2002) et Les Vertiges Molino (Leméac, 1996), elle a aussi publié un recueil de poésie intitulé Tout bas très fort (Écrits des Forges, 2004). Elle collabore à diverses revues littéraires au Québec, en France et aux États-Unis, et elle est membre du comité éditorial de la revue montréalaise l'Inconvénient, où elle publie régulièrement des articles et des traductions de l'anglais au français. À titre d'auteur-compositeur-interprète, elle a réalisé trois disques de chansons sous étiquette Ambiances magnétiques: Âmes soûles (2007), Chansons d'un jour (2000) et Vous seriez un ange (1990), qui ont donné lieu à des tournées de spectacles. Elle est aussi connue pour ses performances combinant texte, chant et musique, tels Dans la voix de quelqu'un (Studio de la place des arts, 2004) et Le Mystère du bois Blanc (Théâtre La Chapelle, Montréal, 2000). Elle a participé à de nombreux événements culturels au Québec et à l'étranger, notamment le Festival Voix d'Amériques (Montréal), le Festival parole ambulante (Lyon, France), le Festival international de poésie Wallonie-Bruxelles (Namur, Belgique), l'événement Voilà Québec en Mexico! (Guadalajara, Mexique, 2003), le Festival interculturel La Romeria De Mayo (Holguin, Cuba, 1999), les Rencontres internationales de poésie contemporaine (Cogolin, France, 1986).

    MAIKAN - INNU TROUPE DE MARIONNETTES GÉANTES (Uashat- Maliutenam)

    « Tshakapesh descend de la lune pour la promotion de la vie »
    PIÈCE DE THÉÂTRE AVEC MARIONNETTES GÉANTES

    D'après une idée originale de Jean St-Onge, artiste innu, créateur des marionnettes géantes et concepteur de l'ensemble de la pièce. La pièce est élaborée à partir des voix et des textes recueillis par Madeleine Lefèvre des conteurs Innus du siècle dernier et d'apports d'autres membres de la communauté.

    Jean St-Onge travaille dans sa communauté comme intervenant au projet Promotion de la vie, un projet de prévention qui a pour but de lutter contre l'alcoolisme, l'abus de substances et le suicide. Il a participé à l'exposition de peintures au Jardin des Premières Nations du Jardin botanique de Montréal.
    Anne-Marie St-Onge André collabore sur ce projet comme recherchiste. Elle travaille sur la culture Innu.

    Le mythe de Tshakapesh est ressuscité mais on fait aussi appel à Mishtapeu, autre personnage mythique qui prend la forme d'un grand-père qui secoure les jeunes Innus abandonnés et qui leur indique la voie à suivre. Les auteurs partent du principe que le code de survie de leur nation est en quelque sorte inscrit dans leurs mythes et légendes. Un grand travail de décryptage et de décodage reste encore à faire et peu de jeunes connaissent aujourd'hui les légendes qui pourraient leur servir d'ancrage devant l'adversité. Cette pièce participe de ce travail mémoriel.

    Short description of mail contact:
    anarchistefestival@yahoo.ca

    Short description of suggested url:
    www.myspace.com/anarchisttheatre_montreal