Chargement...

(Québec) Appel à une manifestation anticapitaliste et autonome pour le 1er mai

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par Ungovernable, 7 Mars 2008.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 743
    275
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Montréal: Appel à une manifestation anticapitaliste et autonome pour le 1er mai
    Anonymous, Vendredi, Mars 7, 2008 - 01:45 (Communiqués | Resistance | Travail / Labor)
    First paragraph (Teaser):

    Manifestation le jeudi 1er mai 2008, journée internationale des travailleurs, des travailleuses et des oppriméEs du monde entier!
    Rendez-vous à 18h00, départ de la manifestation à 18h30 au coin des rues Ontario et Valois (Montréal)
    Rest of the text:

    Le capitalisme est notre misère! Manifestons notre colère!

    Manifestation le jeudi 1er mai 2008, journée internationale des travailleurs, des travailleuses et des oppriméEs du monde entier!
    Rendez-vous à 18h00, départ de la manifestation à 18h30 au coin des rues Ontario et Valois (Montréal)

    — > RÉUNION D’ORGANISATION ouverte à tous les groupes et individuEs intéresséEs: lundi le 17 mars à 19h00 au Comité social Centre-Sud, 1710, rue Beaudry, (métro Beaudry).

    — > Pour ajouter le nom de votre groupe ou collectif à la liste des signataires ou pour contacter le comité de liaison de la manifestation du 1er mai : 1erMai2008@gmail.com.

    — > Pour télécharger le fichier PDF de cet appel (version préliminaire): http://ledrapeaurouge.ca/temp/1erMai2008_Tract_FR_v1.pdf

    Partout à travers le monde, le 1er mai, les travailleurs, les travailleuses, les sans-emploi et les oppriméEs manifestent contre la misère, la pauvreté et les injustices. On manifeste contre le capitalisme et en souvenir d’une grève ouvrière sévèrement réprimée à Chicago en 1886. Faisons de même ici à Montréal. Le monde peut et doit être meilleur, si on met fin au capitalisme!

    Le capitalisme est un système social et économique basé sur l’obtention d’un maximum de profits dans le plus court laps de temps possible, de plus en plus de profits et de plus en plus vite. Pour cela, on est prêt à n’importe quoi! Mais inévitablement, quelqu’un doit payer. Les penseurs de la droite, les porte-parole de ceux qui profitent de ce système nous répètent sans cesse qu’il s’agit du «moins pire système», qu’il ne faut pas crier au loup, que les choses se sont améliorées depuis 100 ans, etc. Oui, tout cela est vrai… pour eux, une petite minorité! Ce sont ces mêmes gens qui nous reprochent de ne pas assez travailler, qui nous demandent de nous serrer la ceinture, qui veulent tout privatiser et couper les programmes sociaux, qui nous jettent à la rue quand ils n’ont plus besoin de nous, et qui nous répriment quand on ose défendre nos droits.

    Le capitalisme à visage humain n’existe pas. On ne peut pas réparer les pots cassés du capitalisme par le capitalisme… Pour réparer le gâchis, il faut changer de recette.

    Nous produisons suffisamment de nourriture pour faire vivre convenablement plus de 10 milliards de personnes. Mais selon l’ONU, 2 des 6,7 milliards d’êtres humains souffrent de carences alimentaires… Au lieu de lutter contre leur désespoir, on leur montre la pointe du fusil.

    Le capitalisme, c’est la guerre. Les dépenses militaires mondiales annuelles ont augmenté de 37% entre 1997 et 2006, pour passer à 1 204 milliards $ (selon l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm). En comparaison, la dette extérieure totale de tous les pays du sud est de 1 100 milliards $. Les peuples souffrent de ces crimes commis par l’impérialisme. Ici même au Canada, les peuples autochtones sont victimes du génocide engendré par les politiques de l’État colonialiste canadien.

    Pourquoi une telle folie? Quand cela va-t-il arrêter? Est-ce utopique que de vouloir mettre fin au rouleau compresseur du capitalisme? Les rêveurs sont plutôt ceux et celles qui se font croire que ça peut durer encore longtemps…

    Les quelques centaines de millions de personnes qui forment la «classe moyenne» en Occident jouissent d’un relatif confort, mais au prix d’une aliénation extraordinaire de leur vie. Les autres, la grande majorité des habitantEs de la planète, souffrent… Ici à Montréal, le quotidien de dizaines de milliers de personnes est un véritable calvaire. Nous ne sommes pas dans une société où chacunE pourrait trouver réponse à ses besoins… et encore moins à ses rêves. Nous sommes dans une société où la grande majorité de la population est au service d’une petite minorité. C’est ça le capitalisme!

    Toutes les différences de langues, de couleurs, de religions sont prétextes à justifier les divisions, créer des tensions, ériger des frontières. Les femmes sont toujours victimes d’une oppression spécifique qu’on appelle le patriarcat. Dans le Sud, les enfants travaillent et vont à la guerre. Ce ne doit pas être ça la vie!

    Dans sa quête de profit sans fin, l’économie capitaliste pille comme jamais les ressources de la planète. Nous la blessons plus vite qu’elle ne peut se guérir… Un consensus scientifique nous met en garde contre les effets dévastateurs de la destruction de l’environnement. On peut jouer à l’autruche, mais notre petite planète en a plein le dos de notre mode de vie. On joue avec le feu! Les pauvres, inévitablement, vont en payer le prix. La crise de l’environnement va créer la rareté, de vastes pénuries et justifier de nouvelles guerres… Pourtant, l’extraordinaire développement de la technologie et des connaissances dans tous les domaines pourrait éviter ces gâchis.

    La solidarité humaine commande que nous changions complètement notre mode de vie, que nous cessions de baser la vie sur le profit, sur l’individualisme-culte, sur la consommation à tout prix. Nous en avons assez de cela, de la misère, de la pauvreté, des injustices et de la discrimination. C’est possible de changer le monde, il n’en tient qu’à nous!

    Il faut se révolter contre ce système. Il faut descendre dans la rue, s’unir, s’organiser et faire en sorte que le monde change, que la vie soit meilleure! Révolution, seule solution! C’est pour cela que nous manifesterons le 1er mai. Parlez-en aux personnes autour de vous!

    Cette invitation est une initiative d’individuEs de tous horizons qui partagent la même urgence de changer les choses. Les collectifs et organisations suivants signent également cet appel:

    - Anarkhia (anarkhia@anarkhia.org)
    - Carrefour Québec-Cuba
    - Centre des travailleurs et travailleuses immigrantEs (iwc_cti@yahoo.com)
    - Comité des sans-emploi Montréal-centre (cse.mtl.centre@gmail.com)
    - La Pointe libertaire (lapointelibertaire@yahoo.ca)
    - Parti communiste révolutionnaire (info@pcr-rcp.ca)
    - Union Locale de Montréal -NEFAC- (mtl@nefac.net)
    - Unité socialiste des IranienNEs à Montréal (etehadsocialisti@yahoo.ca)
    Mail contact:
    1ermai2008@gmail.com
     
  3. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 743
    275
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  4. anarchiste, autonome
    Manifestation du 1er mai: mise à jour


    (Le 21 mars 2008) La mobilisation en vue de la tenue de la manifestation anticapitaliste et autonome qui aura lieu le 1er mai prochain à Montréal à l’occasion de la journée internationale des travailleurs et des travailleuses va bon train. Des milliers de tracts ont été diffusés au cours des derniers jours, notamment lors de la manifestation organisée par le comité d’action et de coordination des femmes de diverses origines le 8 mars dans le quartier Côte-des-Neiges, à la manifestation du collectif Échec à la guerre le 15 mars, ainsi qu’à la manifestation organisée par le COBP à l’occasion de la Journée internationale contre la brutalité policière.


    Des tracts sont présentement disponibles aux endroits suivants:

    • Comité social Centre-Sud (1710, rue Beaudry, à la réception);

    • QPIRG Concordia (1500, de Maisonneuve O., bureau 204);

    • DIRA (2035, Saint-Laurent, 3e étage);

    • Librairie L’Insoumise (2033, Saint-Laurent);

    • AFESH-UQAM (Pavillon Judith-Jasmin, local J-M770).

    N’hésitez pas à vous en procurer et à en distribuer aussi largement que possible.


    Les fichiers électroniques (format PDF), incluant la liste à jour des signataires, des versions française et anglaise du tract sont également disponibles pour téléchargement sur:

    • Version française: http://ledrapeaurouge.ca/temp/1ermai2008_tract_fr.pdf

    • Version anglaise: http://ledrapeaurouge.ca/temp/1ermai2008_tract_en.pdf


    La prochaine réunion organisationnelle, ouverte à tous les groupes et individuEs intéresséEs, aura lieu le mercredi 2 avril à 19h00 au Comité social Centre-Sud, 1710, rue Beaudry, (métro Beaudry). Nous discuterons alors plus concrètement du trajet et différents autres aspects de la manifestation. Nous prévoyons également former deux comités de travail supplémentaires: un comité de mobilisation et un comité d’animation – avis aux intéresséEs!


    Les militantes et militants disponibles, artistes dans l’âme (ou non!), peuvent également noter immédiatement à leur agenda qu’il y aura un «party-pancartes» le samedi 19 avril à compter de 12h00, toujours au 1710, Beaudry, afin de confectionner pancartes, bannières, etc. et préparer une liste de slogans pour la manifestation.


    Les groupes et collectifs intéressés à ajouter leur nom à la liste des signataires peuvent contacter le comité de liaison à l’adresse suivante: 1erMai2008@gmail.com. Le matériel de mobilisation tracts et affiches) sera mis à jour régulièrement pour refléter l’ajout des nouveaux signataires.


    Un appel particulier est fait à tous ceux et celles – groupes, collectifs et militantEs – qui peuvent aider financièrement au succès de la manif: apportez vos contributions à la prochaine réunion organisationnelle le 2 avril ou contactez le comité de liaison pour faire connaître votre soutien.


    La manifestation anticapitaliste et autonome du 1er mai 2008 est organisée à l’initiative de groupes et d’individuEs qui partagent la même urgence de changer les choses (voir la liste qui apparaît au bas de l’appel).


    Notez par ailleurs que des camarades de différents groupes et organisations de Sherbrooke se sont réunis au cours de la semaine qui se termine afin de créer une coalition locale qui a comme but de coordonner la mobilisation pour la manifestation du 1er mai afin d'y faire participer le plus de gens possible en Estrie. Pour joindre cette coalition régionale, écrivez à: premiermai.sherbrooke@gmail.com.


    Le comité de liaison du 1er mai 2008

    --

    Le capitalisme est notre misère! Manifestons notre colère!

    Manifestation le jeudi 1er mai 2008, journée internationale des travailleurs, des travailleuses et des oppriméEs du monde entier!

    Rendez-vous à 18h00, départ de la manifestation à 18h30 au coin des rues Ontario et Valois (Montréal)

    Partout à travers le monde, le 1er mai, les travailleurs, les travailleuses, les sans-emploi et les oppriméEs manifestent contre la misère, la pauvreté et les injustices. On manifeste contre le capitalisme et en souvenir d’une grève ouvrière sévèrement réprimée à Chicago en 1886. Faisons de même ici à Montréal. Le monde peut et doit être meilleur, si on met fin au capitalisme!


    Le capitalisme est un système social et économique basé sur l’obtention d’un maximum de profits dans le plus court laps de temps possible, de plus en plus de profits et de plus en plus vite. Pour cela, on est prêt à n’importe quoi! Mais inévitablement, quelqu’un doit payer. Les penseurs de la droite, les porte-parole de ceux qui profitent de ce système nous répètent sans cesse qu’il s’agit du «moins pire système», qu’il ne faut pas crier au loup, que les choses se sont améliorées depuis 100 ans, etc. Oui, tout cela est vrai… pour eux, une petite minorité! Ce sont ces mêmes gens qui nous reprochent de ne pas assez travailler, qui nous demandent de nous serrer la ceinture, qui veulent tout privatiser et couper les programmes sociaux, qui nous jettent à la rue quand ils n’ont plus besoin de nous, et qui nous répriment quand on ose défendre nos droits.


    Le capitalisme à visage humain n’existe pas. On ne peut pas réparer les pots cassés du capitalisme par le capitalisme… Pour réparer le gâchis, il faut changer de recette.


    Nous produisons suffisamment de nourriture pour faire vivre convenablement plus de 10 milliards de personnes. Mais selon l’ONU, 2 des 6,7 milliards d’êtres humains souffrent de carences alimentaires… Au lieu de lutter contre leur désespoir, on leur montre la pointe du fusil.


    Le capitalisme, c’est la guerre. Les dépenses militaires mondiales annuelles ont augmenté de 37% entre 1997 et 2006, pour passer à 1 204 milliards $ (selon l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm). En comparaison, la dette extérieure totale de tous les pays du sud est de 1 100 milliards $. Les peuples souffrent de ces crimes commis par l’impérialisme. Ici même au Canada, les peuples autochtones sont victimes du génocide engendré par les politiques de l’État colonialiste canadien.


    Pourquoi une telle folie? Quand cela va-t-il arrêter? Est-ce utopique que de vouloir mettre fin au rouleau compresseur du capitalisme? Les rêveurs sont plutôt ceux et celles qui se font croire que ça peut durer encore longtemps…


    Les quelques centaines de millions de personnes qui forment la «classe moyenne» en Occident jouissent d’un relatif confort, mais au prix d’une aliénation extraordinaire de leur vie. Les autres, la grande majorité des habitantEs de la planète, souffrent… Ici à Montréal, le quotidien de dizaines de milliers de personnes est un véritable calvaire. Nous ne sommes pas dans une société où chacunE pourrait trouver réponse à ses besoins… et encore moins à ses rêves. Nous sommes dans une société où la grande majorité de la population est au service d’une petite minorité. C’est ça le capitalisme!


    Toutes les différences de langues, de couleurs, de religions sont prétextes à justifier les divisions, créer des tensions, ériger des frontières. Les femmes sont toujours victimes d’une oppression spécifique qu’on appelle le patriarcat. Dans le Sud, les enfants travaillent et vont à la guerre. Ce ne doit pas être ça la vie!


    Dans sa quête de profit sans fin, l’économie capitaliste pille comme jamais les ressources de la planète. Nous la blessons plus vite qu’elle ne peut se guérir… Un consensus scientifique nous met en garde contre les effets dévastateurs de la destruction de l’environnement. On peut jouer à l’autruche, mais notre petite planète en a plein le dos de notre mode de vie. On joue avec le feu! Les pauvres, inévitablement, vont en payer le prix. La crise de l’environnement va créer la rareté, de vastes pénuries et justifier de nouvelles guerres… Pourtant, l’extraordinaire développement de la technologie et des connaissances dans tous les domaines pourrait éviter ces gâchis.


    La solidarité humaine commande que nous changions complètement notre mode de vie, que nous cessions de baser la vie sur le profit, sur l’individualisme-culte, sur la consommation à tout prix. Nous en avons assez de cela, de la misère, de la pauvreté, des injustices et de la discrimination. C’est possible de changer le monde, il n’en tient qu’à nous!

    Il faut se révolter contre ce système. Il faut descendre dans la rue, s’unir, s’organiser et faire en sorte que le monde change, que la vie soit meilleure! Révolution, seule solution! C’est pour cela que nous manifesterons le 1er mai. Parlez-en aux personnes autour de vous!
     
  5. Calvin Red
    Offline

    Calvin RedMembre du forum

    48
    0
    0
    Mai 2007
  6. libertaire, anarcho-communiste, , auto-gestionnaire
    lol, je suis français mais je pars un mois au Quebeca partir du 27 donc je serais surement de la partie ! D'ailleur en parlant de ça... c'est comment les Laurentides ? parce que je pars bosser un mois la bas mais je suis jamais allé au Quebec de ma vie. C'est facile pour bouger sur Quebec ou Montreal ?
     
  7. pyranha
    Offline

    pyranhaNouveau membre

    1
    0
    0
    Avr 2008
    salut! Je viens de me brancher sur resistance direct de Montreal et je serais surement a la manif du 1er mai. Les laurentides, c'est de là où je viens alors si t'as des questions, même que tu dois déjà être là-bas, n'hésite pas à me contacter!!!
    Pyranha est là!!!!