Chargement...

Proposition de création d'un anarcho-syndicat lycéen

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Apatride, 5 Juillet 2007.

  1. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    J'ai la volonté de monter un syndicat anarchiste dans les lycées pour en finir avec les mou du cul de l'UNL et de la FIDL. Création d'un syndicat révolutionnaire, avec un vrais projet éducatif et un vrais projet de société.
    J'aurai besoin de gens motivés à travers toute la France, et pourquoi pas en dehors (hein les copain Quebecois !). Il n'existe à ce jour aucun syndicat lycéen s'affiliant à une idéologie, il faut monter que nous ne sommes pas en reste et contribuer à l'expansion de l'anarchisme dans les milieux lycéen.

    C pour l'instant une simple idée, j'ai besoin de connaitre le véritable statut des syndicats lycéens. Je ne connait pas les démarches, mais ensemble ça devrai pas être si compliqué.

    En prévision des futur mvt sociaux.
     
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  2. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  3. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    Le syndicat est une abomination du système, il faut trouver un autre moyen que le syndicat si tu veux l'appelé révolutionnaire.
     
  4. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Tu peux développer ?
     
  5. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Le syndicat n'est pas une forme d'organisation tres definie, donc n'est pas forcement contre revolutionnaire.

    Le probleme vient generalement plutot de la forme "organisation representative". C'est le code du travail qui regit les syndicats reconnus comme tels par le gouvernement, et les droits du travail, comme la greve, les negociations collectives, etc. Comme les lycéens ne sont pas concernés par ce code du travail, leurs organisations ne sont pas statutairement des syndicats. Ca vaut aussi pour les etudiants.
    Donc, le statut légal (si il y a lieu) d'une organisation lycéenne est l'association. Les demarches vis a vis de l'administration sont assez simples, il suffit de rediger des statuts correspondant a quelques exigences par rapport à la gestion qui se fera (voir si l'association demande des cotisations, entre autres), de declarer l'objectif de l'association (je pense que tout ce qui est legal est accepté, mais quelque chose du genre defendre les interets des lycéens dans leurs etablissements et face à l'evolution generale de l'education en france marchera mieux que en finir avec les mou du cul de l'UNL et de la FIDL), de trouver une boite aux lettres et d'aller faire enregistrer ca à la prefecture du coin. Apres ca, l'organisation peut avoir une comptabilité légale, la personnalité juridique pour se defendre ou attaquer en justice, des subventions, et tout ce genre de choses. Noter que des mineurs peuvent adherer, mais qu'il faut la presence de majeurs pour les questions de responsabilité juridique.
    Les organisations etudiantes ont le droit de representer les etudiants, par exemple aux CROUS, aux conseils d'administrations des universités, tout ca. Je sais pas si il existe des privileges comparables pour les organisations lycéennes.

    Mais un syndicat n'a pas besoin d'un statut légal pour exister. Ce n'etait meme pas envisagé au départ : les lois autorisant le syndicalisme ont été prises apres la création des premieres organisations.
    Il n'est pas non plus necessaire d'avoir les droits d'une organisation ou d'un syndicat representatif pour mener des negociations, meme avec l'etat. La raison est double.
    Premierement, une representation qui se separe de la masse se coupe aussi de sa dynamique, donc ses revendications ne peuvent pas vraiment aller plus loin, et elle perd un moyen de pression comme elle ne peut pas se retourner vers la masse sans remettre en cause la necessité de son existence. En fait, elle est elle meme sous pression pour faire aboutir les negociations le plus tot possible avant que les autres derriere en aient marre et decident de retourner bosser, ou de tout peter jusqu'a satisfaction. Ce qui dans les deux cas signifie que la representation et la negociation ne sont utiles que pour l'autre camp.
    Deuxiemement, la representation et ses membres developpent des interets propres. L'exemple type est la position de l'UNEF sur le projet de loi de reforme de l'université. Au depart, l'UNEF protestait doucement avec les autres syndicats contre cette autonomie et tout ce qui s'ensuit. Maintenant, la ministre a amendé son projet pour qu'une representation etudiante interviennent plus souvent dans le fonctionnement des universités. Rien n'a changé, la loi est toujours merdique, mais l'ego des membres de l'UNEF (qui sont majoritaires dans la plupart des instances etudiantes) va mieux : donc ils considerent que le projet est acceptable.

    A mon avis, une fois qu'une position claire a été prise sur le probleme de la representation, un syndicat, meme légal, peut se declarer revolutionnaire.
    Bien sur, toute organisation d'extreme gauche cumule les problemes habituels d'une organisation politique (deliquescence progressive, sectarisme, culture interne, divergence croissante entre la situation présente et les options strategiques, ...) et les nevroses traditionnelles de l'extreme gauche (scissions, monopole revolutionnaire, proselytisme, normalisme, drapeaux, blousons de cuir, barbes et moustaches, ...). Pour plus d'informations, se documenter sur l'histoire de la CNT en france.

    Mais mon avis est aussi que la forme de l'organisation est secondaire. Il faut d'abord trouver une convergence de pratiques et d'idées, mener des assemblées, des discussions, monter des cellules locales, agir dans un mouvement large, se reunir, faire des congres, se federer, tout ca. Il ne suffit pas de vouloir d'un syndicat anarchiste pour qu'il existe. Il faut deja trouver ou creer quelque chose à syndiquer.

    Donc pour finir mes conseils : oublie les demarches administratives, oublie la categorie lycéens, crée un CAL dans ta ville, va voir les anciens lycéens qui ont pu construire des trucs interessants (a lyon, tu peux essayer de te renseigner sur le CLAIR ou sur les sections locales de la fidl et de l'unl, c'est toujours instructif), va jeter un oeil dans d'autres villes, passe des coups de fil, rassembles des groupes affinitaires, contacte d'autres motivés par forums interposés, tente de reunir une coordination nationale a la rentrée, si ca marche pas tente de faire des reunions plus reduites, mene des actions spectacle, proclame la resistance, va participer a des actions, lance des publications aggressives genre dazibao, connecte les hauts parleurs d'un lycée sur un CD des rapaces, ne passe pas le bac, humilie un responsable national quelconque, parle, crie, hurle, frappe, fait toi emprisonner pour outrage apres et assure toi que ca fera du bruit.
    Et apres ca seulement, tu pourras creer un syndicat légal et reconnu, et ca sera un retour en arriere. Le mouvement ne t'appartiendra jamais. Le systeme des comités/AGs/coord nationale est beaucoup plus efficace, plus souple, plus libre, il est intuitif, et apres 2005 et 2006 il a été experimenté, analysé et documenté suffisamment pour eviter de reproduire de vieilles erreurs. Il presente quand meme deux defauts : si le mouvement sur lequel il s'appuie ralentit, tout se casse la gueule dans les deux semaines (pour un syndicat lycéen, le delai est au moins d'une année pour les sections provinciales, de plusieurs années pour la section parisienne), et la convergence vers l'international ou vers les travailleurs et etudiants tient de l'utopie. Ce qui signifie qu'il se nourrit d'une critique theorique et pratique radicale et ininterrompue, et sans ca il ne fera pas long feu. Tu comprendras ce qu'il te reste à faire.


    Voila, ce message est un peu long mais ne donne que des pistes, peut etre pas les bonnes et surement pas toutes : renseigne toi et experimente.
     
    Dernière édition par un modérateur: 7 Juillet 2007
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  6. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Tu oubli les réalisation de la CNT en Espagne, prouvent que le syndicat peut être une cellule révolutionnaire. Il ne faut pas confondre anarchie et anomie, je n'ai aucun problème avec l'organisation, de nombreuses structure ont démontré qu'elles pouvaient exister sur un mode non-autoritaire (Fédération Anarchiste, les deux CNT, Alternative Libertaire....). Il ne sagi bien sûr pas de rester dans les cases prédéfinie et de se limiter.

    La question de la légalité, c juste pour avoir une existance jurudique pour mener des action dans les lycées en étant concidéré comme existant, il est bien sur hors de question de se borne aux action légale.

    Merci de tes conseils JJL.
     
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  7. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Hm... d'experience, je peux te dire qu'il ne suffit pas de vouloir agir legalement pour pouvoir le faire. Surtout dans les lycées, les proviseurs ont droit de veto sur tout ce qu'il s'y passe et n'hesitent pas a l'utiliser. Rappelle toi que les jeunes ne sont pas des citoyens a part entiere, et que la legalité ne leur offre que tres peu de latitude pour se defendre.

    L'existence juridique n'est pas a mon avis necessaire pour faire face à l'administration des lycées. Les autorisations que peut obtenir une orga politique dependent avant tout des opinions politiques du proviseur et de la force que represente cette orga, le reste n'est que pretextes.
     
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  8. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Le but étant de créer un vrais syndicat révolutionnaire lycéen, il est clair que si l'on nous met des battons dans les roues nous ne devront pas hésiter à utiliser la force, quit à rendre notre structure illégale.

    Passé 18 ans, ns sommes, ou presque, des citoyens à part entière.
     
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  9. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Je cherche aussi des gens intéressés pour créer des section dans leur lycée.

    Une autre question se pose : créer un syndicats anarchistes dans le but de promouvoir le mvt, proner un projet de société....
    Ou créer un syndicat révolutionnaire sans affinité idéologique. Il faut y réfléchir.
     
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  10. pseudopunk
    Offline

    pseudopunkMembre du forum

    21
    0
    1
    Juin 2007
    quel genre de section veut-tu creer??
     
  11. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Ou presque. Mais tout le monde n'a pas 18 ans.

    Si j'en crois wikipedia, la CNT a été fondée avec les exilés espagnols, les restes du syndicalisme revolutionnaire de la CGT, et une partie de la resistance. Apres la guerre, ils ont eu besoin de s'organiser dans une nouvelle structure pour continuer leur action contre l'ordre etatique, auquel s'etait associé le PCF et donc la CGT. Les anarchistes espagnols ont ramené un espoir et une nouvelle determination, les anciens syndicalistes-revolutionnaires avaient besoin d'un nouveau syndicat revolutionnaire depuis que la CGT s'etait engagee dans "la bataille de la production", et les resistants qui avaient gouté aux joies de la revolution ne pouvaient pas retourner calmement à l'usine.
    Avec les desillusions de l'apres guerre, le rationnement qui continue, la baisse constante du pouvoir d'achat, les lois sociales insuffisantes, dont la finalité principale n'est que d'empecher les travailleurs de prendre le controle sur leurs moyens de production.
    Les fondateurs de la cnt disposaient d'une culture, et d'une experience qui ne pouvait les conduire qu'a former la cnt, tandis que la misere a amené une partie de la population qui n'etait ni syndicaliste ni revolutionnaire a le devenir.
    Voila, en gros, ce qui a conduit a la creation de la CNT: la réunion d'un probleme et d'une solution.
    Et à ton avis, qu'est ce qui peut conduire à la creation d'un syndicat revolutionnaire lycéen ?

    Je pense que tu commences par la fin, en voulant creer ce syndicat juste avec de la bonne volonté. Il faut trouver quelque chose a organiser avant de former l'organisation, or les lycées sont morts. Aujourd'hui, les lycéens ne disposent ni de cette culture, ni de cette experience, et tres peu d'entre eux sont prets a admettre la misere de leur propre situation.
    Ils ne connaissent pas de solution a un probleme qu'ils nient.
     
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  12. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Mais la création de ce syndicat peut créer cette culture, c aussi un moyen de faire l'éducation politique des lycéens. Dans cette association volontaire qu'est le syndicat on échange des idées, les bouquins tourne, on peut aussi envisager la création d'un journal librement distribué... tout cela peut permettre une prise de conscience des lycéen (qui a je pense déjà commencé). En fait je m'inspire aussi des bourses du travail.
    Même si cette structure ne dure pas elle a le potentiel de semer la révolte. Et au pire nous apprendrons de nos erreur.
     
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  13. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Difficilement. La création de ce syndicat ne se fera pas par magie. Et le lycée ca passe assez vite, tu n'as pas vraiment le temps de faire des erreurs. Les bourses du travail ont eu quelque chose comme 25 ans, si je me rappelle bien, avant d'arriver a une federation reelle, et la cgt n'a pu devenir une force que plus de 40 ans apres la loi legalisant les syndicats.

    Essaye plutot de partir de ce qui existe, pour en faire quelque chose de neuf. Essaye plutot de tirer une force de la capacité de spontaneité des lycéens que de leur capacité d'organisation.

    Bon, apres c'est sur qu'il vaut mieux un syndicat, meme raté, que rien du tout, hein.
     
    Wiston 2.0 apprécie ceci.
  14. zombifex
    Offline

    zombifexMembre du forum Membre actif

    404
    0
    0
    Juin 2007
    mais rien ne t empeche de crée des groupe de discution , des structures d echange , que ce soit d idée ou d autre chose la propagande par le fait ....
     
  15. Ravach76
    Offline

    Ravach76Nouveau membre

    3
    0
    0
    Juil 2007
  16. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Désolé mais pour moi anarchisme et marxisme sont opposé, je veux bien participer à des actions avec des marxistes mais en aucun cas monter une organisation avec eux. Mon but étant entre autre de faire la promotion de l'anarchisme dans le milieu lycéen ma démarche me semble logique.
     
  17. zombifex
    Offline

    zombifexMembre du forum Membre actif

    404
    0
    0
    Juin 2007
    Pour Marx l aboutissement ultime du communisme est la disparition de l'état et le rêgne de l anarchie sur la société .....
     
  18. Ravach76
    Offline

    Ravach76Nouveau membre

    3
    0
    0
    Juil 2007
    bas voila puis même le marxisme et l'anarchisme sont liés on est plus au tant de l'affrontement coco-anar tu sais si on s'unit pas avec eux on arrivera jamais a une societe d'extreme gauche...
     
  19. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Peut-être qu'on ne veut pas une société d'extrème gauche :p
     
  20. zombifex
    Offline

    zombifexMembre du forum Membre actif

    404
    0
    0
    Juin 2007
    nono par contre là je suis pas dacord la diférence etre les coco et les anar qui pense que le pouvoir en lui meme pourit est super importante
     
  21. kobja
    Offline

    kobjaNouveau membre

    3
    0
    0
    Juin 2007