Chargement...

Noann

Discussion dans 'Présentations des nouveaux membres' créé par Noann, 28 Juillet 2009.

  1. Noann
    Offline

    NoannNouveau membre

    14
    0
    0
    Juil 2009
  2. anarchiste, féministe, situationniste, auto-gestionnaire
    Que vous raconter?
    31 ans, habitante d'un village bien paumé en centre-bretagne (un bon coin pour les concerts punk), j'écoute du punk, du métal, du batcave depuis que j'ai 11-12 ans, j'ai longtemps habité les grandes villes mais j'ai fini par fuir dans mon coin de verdure pour m'échapper un peu de ces concentrés d'humanité qui m'oppressaient.

    Je crois profondément au DIY et à l'auto-gestion.

    Sinon, je suis également vegan et engagée dans la lutte pour les droits des animaux, profondément féministe, et j'essaie de propager le plus souvent possible les idées antisexistes, anticapitalistes, antiracistes et antispécistes.

    Je ne sais que vous raconter d'autre, si vous avez d'autres questions, je suis dans le coin.
     
  3. Tyler Durden
    Offline

    Tyler DurdenNouveau membre

    10
    0
    0
    Juil 2009
    Bienvenue à toi Noann. Tu as l'air de posseder de bonnes valeurs que je partage en tout cas. Fuir la ville oppressante est quelque d'intelligent et de naturel, car je ne crois que l'homme puisse atteindre son epanouissement personnel profond dans une ville qui n'a plus rien de "naturel", est moche, et imprégné de ce que l'on appelle aujourd'hui: stress urbain. De plus c'est mauvais pour la santé! non vraiment tu as bien fait, je compte faire pareil dès que j'aurais assez d'argent, car evidemment je n'ai toujours pas trouvé de moyen d'echapper à cette société, comme nous tous d'ailleurs.
     
  4. BuB
    Offline

    BuBMembre du forum Membre actif

    81
    0
    1
    Fev 2008
  5. libertaire, auto-gestionnaire
    Bienvenue Noann ravie de te faire ta connaissance.
    En effet, tes valeurs sont intérréssante.

    Ici tu pourra etre soutenu, tgout le monde a plus ou moins le meme chemin de penser et tu verra, l'information présente sur le site et le partage d'opinion fais de que ce site est plus que sympa!

    Au plaisir de se recroiser dessus d'ailleur ;)
     
  6. Noann
    Offline

    NoannNouveau membre

    14
    0
    0
    Juil 2009
  7. anarchiste, féministe, situationniste, auto-gestionnaire
    Merci pour votre accueil, j'ai commencé à lire quelques sujets et je trouve ce forum vraiment super intéressant. J'étais d'ailleurs agréablement surprise qu'il y avait une partie sur les droits des animaux (même si elle est vide pour le moment, mais c'est cool d'y avoir pensé), car c'est bien peu fréquent chez les anars. Refuser toute forme d'oppression et de domination ne s'étend pas si souvent que ça aux animaux non humains...

    Quand à échapper à cette société, je ne crois pas que qui que ce soit y échappe réellement, pour le moment en tout cas. Mais des lieux comme celui-ci permettent en tout cas de débattre des solutions que l'on pourrait avoir pour y échapper à terme...
     
    Dernière édition par un modérateur: 29 Juillet 2009
  8. Libert@ire!
    Offline

    Libert@ire!Animal Liberation Front ! Membre actif

    321
    0
    2
    Fev 2008
  9. , anarcho-syndicaliste, plateformiste
    Bienvenue.
    Là dessus je suis pas d'accord c'est certainement le milieu politique où il y a le plus de veg. Certes là majorité des anars ne le sont pas mais ça reste le milieu où il y en a le plus.
    Dans la plupart des espaces autogérés où y a de la paperasse il y en a souvent sur l'antispecisme. Dans les locaux de la CNT à Grenoble par exemple on a un bac où y a toutes les livres et brochures contre les discriminations et y en a un certains nombres sur l'antispecisme, pareil pour les librairies libertaires où je suis passé.
    Aussi à chaque fois que je suis allé à un repas organisé par des libertaires que se soit dans nos locaux, dans un squat ou en pleine air c'était vegan ou végétarien.

    Pour avoir un passé peu glorieux et avoir trainé avec des trotsko-gauchistes de la LO ou de la LCR et même des fois des gens du PC je peux te dire que quand tu leur dis que t'es vegan ils te rient au nez.
     
  10. Anaryax
    Offline

    AnaryaxMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    301
    0
    0
    Mar 2009
    Ahah comment c'est trop vrai, à défaut d'un passé peu glorieux, c'est à leur stand plein de graisses et de viande dégueulasse que je vois carburé les militants de se genre de couilloneries, nous enfumant via leur ignobles barbecue bien plus corrosifs que les lacrymogènes. Surtout la CGT en fait.

    Et bienvenue Noann.
     
  11. Noann
    Offline

    NoannNouveau membre

    14
    0
    0
    Juil 2009
  12. anarchiste, féministe, situationniste, auto-gestionnaire
    Bah ça fait plaisir de lire ça, car j'ai déjà eu droit à des rigolades de la part de gens qui se prétendaient anars mais ne voulaient pas comprendre que c'était une forme d'oppression. En plus je n'emmerde personne avec ça, par contre si on me pose des questions je réponds. Voire je réponds de manière cash. Et en France, des questions sur "pourquoi t'es vegan" on t'en pose tout le temps, partout.
     
  13. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    Bienvenue à toi Noann.

    Y'a-t-il des organisations ou associations libertaires dans le coin de Lorient? Petite question car je vais y vivre pour 10 mois.

    Très bonne conversation que le droit fondamentale des animaux. Je n'ai pas encore pris de position tranchée à ce sujet. Je suis toujours carnivore et je ne m'en porte pas si mal.

    Petite remarque, n'est-ce pas du "racisme" que de faire ce genre de remarque?
    "Ahah comment c'est trop vrai, à défaut d'un passé peu glorieux, c'est à leur stand plein de graisses et de viande dégueulasse que je vois carburé les militants de se genre de couilloneries, nous enfumant via leur ignobles barbecue bien plus corrosifs que les lacrymogènes"

    Ayant un idéal libertaire comme la plupart ici. Je pense que si je faisais le choix de continuer à manger de la viande, j'aimerai vraiment que vous le respectiez... Puis je crois que le réel problème à votre lutte pour les animaux, est que vous n'attaquez pas le véritable ennemi.

    Je m'explique...

    Vous dites, enfin ceux que j'ai pu lire ou entendre, que manger de la viande est le principale problème, car nous n'avons pas le droit de tuer des animaux etc... Je ne pense pas que cela soit le problème majeur actuel.

    Je dirais plutôt que c'est l'approche que l'on a de l'animal, qui a été "dépersonnifier" totalement et qui n'est plus qu'un objet de consommation usuel, le problème. Et cette façon de conditionner, d'élever et donc de produire de la viande aujourd'hui est bien plus révoltante que le fait de manger de la viande.

    Cela me rappelle diverses conversations avec toutes sortes de personnes à propos de cela justement. Ce qui me choque réellement c'est la surprise et le dégoût que les gens éprouvent quand on leur parle d'abattoirs et de tout ce qui y touche.
    Et chaque fois la même rengaine: "Tais-toi, je ne préfère pas savoir!" (La politique de l'autruche a de belles années devant elle...)

    Ma vision est probablement étriquée et donc je m'en remet à vous pour argumenter dans votre sens et peut-être me convaincre...

    Bonne journée à tous...
     
  14. Libert@ire!
    Offline

    Libert@ire!Animal Liberation Front ! Membre actif

    321
    0
    2
    Fev 2008
  15. , anarcho-syndicaliste, plateformiste
    Tu ne respectes pas les animaux en les tuants. Cette lutte accompagne l'anticapitalisme car le capitalisme a, pour des raisons de fric, énormément augmentez l'exploitation de l'animal avec l'élevage hors-sol, les hormones de croissances etc...
    Ce n'est pas un problème secondaire car les animaux sont des êtres sensibles et conscient tout comme moi et toi et ils font parti des plus grosses victimes du capitalisme et de l'exploitation.
    Pourquoi aurions nous le droit d'assassiner chaque jours des milliers d'animaux ? Si notre survie en dépendez se serait compréhensible mais l'homme peut très bien se passer de viande et même vivre mieux sans viande.
    La lutte pour la cause animal est loin d'être secondaire. De plus au niveau écologique la viande est un massacre (haha le jeu de mot), pour produire un steak de 1kg il faut quelque chose comme 10 000 litres d'eau et 10 kg de céréale (qui aurait pt servir à nourrir ceux qui les ont produit : le Tiers Monde, nos steak que nous occidentaux mangeons sont nourris avec les céréales du tiers monde.).

    Comme le disait Tolstoï :
    "Tant qu'il y aura des abattoirs il y aura des champs de batailles."
     
  16. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    "Si notre survie en dépendez se serait compréhensible mais l'homme peut très bien se passer de viande et même vivre mieux sans viande"

    Sur quelle données te bases-tu pour affirmer ça?

    "Tu ne respectes pas les animaux en les tuants"

    Là, parler de respect est infondé du simple fait que le respect est défini par cet adage (pour moi bien sûr, vous pouvez le définir autrement mais j'en doute...):

    Ne fait pas subir à autrui ce que tu ne peux accepter de subir​

    De ce fait, penses-tu vraiment que l'animal, comme un tigre, par exemple se demande avant de te dévorer en pleine jungle si il aimerait se faire dévorer par toi?

    En somme, entre l'animal et l'homme, je pense qu'il n'y a qu'une seule loi qui s'applique, la Loi de la Jungle, la loi de la simple survie.

    Ensuite, tout dépend de la conception que tu as de l'animal. Je ne considère pas que l'animal soit doué d'une raison comparable à la notre. Il y a bien une différence notable entre nous. ils sont peut-être sensible mais de là à dire qu'ils sont doués de Raison, ou autre, non! L'instinct régit l'animal et seulement lui.

    Par contre, en ce qui nous concerne, pour une question morale et éthique, je condamne explicitement la condition de vie et de mort déplorable infligée au genre animal aujoud'hui.
     
  17. Libert@ire!
    Offline

    Libert@ire!Animal Liberation Front ! Membre actif

    321
    0
    2
    Fev 2008
  18. , anarcho-syndicaliste, plateformiste
    Des rapports de grands diététiciens. Le rapport de ADA par exemple.

    La différence entre un tigre et toi :
    Si toi tu ne manges pas de viande tu vis.
    Si le tigre de mange pas de viande il meurt.

    L'homme est un animal pour rappelé. La loi de la survie ne s'applique pas car nous pouvons vivre parfaitement sans tuer d'animaux. Le meurtre des animaux ne dépend pas (plus) de notre survie.

    [qote]
    Ensuite, tout dépend de la conception que tu as de l'animal. Je ne considère pas que l'animal soit doué d'une raison comparable à la notre. Il y a bien une différence notable entre nous. ils sont peut-être sensible mais de là à dire qu'ils sont doués de Raison, ou autre, non! L'instinct régit l'animal et seulement lui.[/quote]
    Moi je m'appuies pas sur "une vision" mais sur la science et la science a prouvé que l'animal est doué de raison, certes il n'a pas une raison, intelligence et tout ça aussi développé que nous mais ça ne justifie en rien leur meurtre.
     
  19. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    "La différence entre un tigre et toi :
    Si toi tu ne manges pas de viande tu vis.
    Si le tigre de mange pas de viande il meurt"

    Ce qui lui donne le droit de te tuer pour se nourrir? Donc on inverse les rôles non?

    "Des rapports de grands diététiciens. Le rapport de ADA par exemple"

    Aurais-tu des liens ou autre à l'appui? J'ai beaucoup aimé le lien sur le sujet de la crédibilité des mouvements...

    "L'homme est un animal pour rappelé. La loi de la survie ne s'applique pas car nous pouvons vivre parfaitement sans tuer d'animaux. Le meurtre des animaux ne dépend pas (plus) de notre survie."

    L'homme est un animal... Je dirais une entité individuelle tout autant que l'animal. Car "animal" est une conception totalement humaine. Tout comme le "meurtre", alors qu'est la mise à mort d'une gazelle par un lion sinon un meurtre? Il l'a bouffe tout comme nous à la fin. Je te concède tout de même que notre rapport à ce fait à changer aujourd'hui (tautologie!!! c'est pour Bite, Marx... ;-) ). Nous ne sommes plus inquiété par un lion en France...

    "ça ne justifie en rien leur meurtre."

    Cette phrase est très importante je pense. Qu'est ce qui justifie le meurtre de la gazelle mis à part qu'il la mange également pour vivre ou plutôt survivre?

    Au plaisir de te lire. Je vous quitte pour aujourd'hui.
    Les choses simples et pourtant très compliqués de la vie me rappelent à l'ordre.

    Bonne journée à tous.
     
  20. Libert@ire!
    Offline

    Libert@ire!Animal Liberation Front ! Membre actif

    321
    0
    2
    Fev 2008
  21. , anarcho-syndicaliste, plateformiste
    As tu lu la Morale Anarchiste de Kropotkine ? Si non je te conseille de le lire.
    Si cela dépend de notre survie donc nos intérêts contre celui de l'animal en question il est dans notre instinct de survie (pour la préservation de l'espèce) de tuer pour continuer à vivre.
    Tu comprends ce que je veux dire ?

    Tient le rapport de ADA :
    http://site.voila.fr/dudroitanimal/dietetique/positiondelassociationamericaine5.pdf

    C'est justifié pour une confrontation d'intérêt (c'est ce qui compte dans la vie).
    Notre intérêt à vivre contre l'intérêt à vivre de la gazelle. Tu sais toutes nos actions sont dirigés par le même sentiment "celui de se procurer du bonheur ou d'éviter une peine" (comme l'explique très bien Kropotkine dans la Morale Anarchiste) et en l'occurrence tuer devient une nécessité pour éviter une peine qui est la mort.

    Pourquoi continué à tuer des animaux en sachant que ça va à l'encontre de leur désir et que cela n'est pas nécessaire ?
     
  22. Noann
    Offline

    NoannNouveau membre

    14
    0
    0
    Juil 2009
  23. anarchiste, féministe, situationniste, auto-gestionnaire
    Je vois que beaucoup de réponses ont déjà été données.

    Pour ce qui est des organisations près de Lorient, je peux me renseigner, j'ai des amis qui vivent plus près de ce coin-là et qui pourront sans doute me renseigner.

    Revenons à l'anitspécisme...
    Je suis d'accord avec beaucoup des arguments cités ci dessus.

    Je tiens tout de même à préciser que mes vues ont été formées au contact des mouvements vegan-abolitionnistes et non chez les réformistes (néo-welfaristes) car c'est ce point de vue là qui m'a convaincue.

    Je précise, le point de vue que je développe ici est le mien et n'engage que moi, on pose la question donc je réponds, je ne cherche pas à critiquer qui que ce soit.

    En tant qu'être sensible et conscient, l'animal a des intérêts, qui sont ceux de rester en vie, et de ne pas souffrir, comme chacun d'entre nous. Si on se fonde sur la capacité à ressentir du plaisir et de la douleur, l'animal non-humain a les mêmes droits que l'humain, a savoir le droit de vivre et de ne pas être exploité (esclave).

    Tout sous-produit animal est forcément issu d'une exploitation, puisque l'intérêt de l'animal n'est certainement pas qu'on manipule son corps pour lui prendre ses produits, d'où le refus de toute substance animale pour manger, se vêtir etc... en effet, l'humain n'a aucunement besoin de ces matières pour survivre. Les consommer relève donc d'un acte purement égoïste, car seul le plaisir (gustatif, ou visuel dans le cas de cosmétiques testés sur les animaux ou de vêtements) conditionne cet acte.

    Par ailleurs les effets néfastes des produits laitiers sur la santé commencent à être de plus en plus connus même si les lobbies laitiers très puissants en France tentent de masquer les recherches. De plus en plus de médecins savent maintenant que les pays consommant moins de laits sont par exemple moins sujet à l'oséoporose... contrairement à ce que l'on nous fait croire dans les pubs pour les yaourts.
    Une référence intéressante à ce sujet est le livre "lait mensonge et propagande" de Thierry Souccar mais il y a d'autres références, comme le récent rapport Campbell.
     
  24. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    Merci beaucoup pour toutes ces infos.

    Je crois que j'ai pas mal de lecture avant de revenir discuter de ce sujet.

    Au plaisir...
     
  25. Chien Noir
    Offline

    Chien NoirAnartiste Membre actif

    239
    0
    4
    Mai 2009
    Bienvenue à toi Noann.

    Je m'intéresse de plus en plus à l'antispécisme...
    Je suis toujours carnivore, mais je me renseigne auprès des luttes Vegan libertaires, pour qui le spécisme est une forme d'exploitation.

    Je suis d'accord avec la vision de l'animal qu'ont la plupart de ces vegans, mais en lisant une brochure intitulée "J'aime trop la viande", qui répond aux questions habituelles posées aux vegans, j'ai relevé quelques erreurs de l'auteur(e), notamment :
    Ce qui m'avait amené à me demander si tous les vegans faisaient la même chose.
    Ne pas manger d'oeufs mais des produits à base d'oeufs et de lait.

    L'auteur(e) ne précise pas si elle mange des yaourts de soja.
    Quel produit de substitution permet de faire de la pâte à pizza ?
    Et des crêpes ? Je ne pense pas qu'on puisse se passer d'oeufs.
    Et les pâtes ?

    Autre chose dont j'aimerais que les vegans parlent :
    Le soja.
    Reprenez moi si je me trompe, mais un enfant a besoin de lait pour grandir, qui plus est le soja ralentit réellement la croissance.
    Il ne s'agit pas de spéculations, ni d'arguments des lobbies laitiers, je connais des personnes qui ont élevé leurs enfants au soja.
    On ne peut donc pas être végétalien dès son enfance. On a besoin de calcium (il me semble que l'on peut difficilement le nier).

    EDIT : D'autres aliments peuvent se substituer au lait pour l'apport de calcium.
    On peut donc se passer de lait dans la petite-enfance. Mais cela pose certains problèmes ensuite, notamment au cours de l'adolescence, à cause du soja.

    Le lait peut être néfaste, et l'est certainement en trop grande quantité, les pays consommant moins de lait sont moins sujets à certaines maladies mais ils en consomment néanmoins toujours.

    Ceci étant dit, je soutiens la lutte antispéciste, mais malgré leurs arguments, je pense continuer à manger de la viande jusqu'à avoir totalement finit ma croissance (Oui, je suis jeune, encore). Ce qui n'est pas une position fixe, et si vous pouvez me démontrer avec certitude que je ne risque rien, je le ferais. En attendant, je vois ces enfants élevés au soja. Ils n'ont aucun autre problème de santé, je tiens à le préciser, simplement ils sont réellement petits. Presque trop pour s'épanouir physiquement normalement ensuite.

    Pour le reste, je pense également que tout produit issu de l'animal, dans la société actuelle, est le résultat d'une exploitation de l'animal par l'homme.
    Mais je suivrais plutôt Payas, car ce n'est que la partie visible de l'iceberg.
    Le vrai problème reste le fond.
    C'est la façon dont on voit l'animal dans nos sociétés le vrai problème, je pense que c'est parce que l'on ne voit en lui qu'un énième produit à consommer que l'on ne prend pas en compte ses intérêts.
    Je préfère ceux qui mangent de la viande à ceux qui achètent des animaux de compagnie en animalerie.
    Même si cela ne justifie pas le fait de manger de la viande.
    Mais pas mal de vegan possèdent des animaux, certains même le sont devenus après avoir acheté un animal.
    Ce qui est très contradictoire, finalement.

    Tout dépend de pourquoi l'on est vegan.
    Je ne connais pas toutes les alternatives à la viande, et j'ai dû faire des erreurs, mais pour l'instant je n'ai jamais vu de vegans parler des problèmes de ces différentes alternatives.

    Sur ce, au plaisir de te lire sur les différents sujets, Noann !
    Et encore:ecouteurs:, il me reste à lire plus de documentations vegan.
     
    Dernière édition par un modérateur: 29 Juillet 2009
  26. Libert@ire!
    Offline

    Libert@ire!Animal Liberation Front ! Membre actif

    321
    0
    2
    Fev 2008
  27. , anarcho-syndicaliste, plateformiste
    Un vegan ne prend pas de produit où sont utilisés des œufs et du lait ni même du miel sinon ce n'est pas vegan mais végétarien.
    Il existe de nombreuses recette pour faire des crêpes, pizza, lasagne etc... vegan.
    Aucun vegan prend des produits à base d'œufs et de lait ça c'est sûr.

    Edit :
    Si on peut très bien vivre enfant, ado, femme enceinte ou vieu en étant vegan si on équilibre bien le rapport d'ADA le prouve très bien de manière scientifique et sourcé (je l'ai posté en dessous).
     
  28. Chien Noir
    Offline

    Chien NoirAnartiste Membre actif

    239
    0
    4
    Mai 2009
    Je me doutais quon pouvait avoir des produits de substituts pour pâtes, pizzas, yaourts, pour les crêpes en revanche je connaissais pas.


    J'ai lu ton lien, mais il est précisé qu'ils ont peu de sources, que ce soit pour les enfants que pour les adolescents.
    Si je trouve une étude en parlant, je la posterais.
    Mais il est clair que le soja ralentit la croissance, et qui plus est comme le dit ton lien Libert@ire!, les enfants n'ayant pas mangé de viande sont plus petits que les enfants non-végétariens.
    Lorsque l'on a 9 ans, et qu'on a le physique d'un enfant de 5 ans, on arrête de clamer que l'on peut manger beaucoup de soja sans conséquences.
    Je précise que ces enfants mangent de la viande.
     
  29. Noann
    Offline

    NoannNouveau membre

    14
    0
    0
    Juil 2009
  30. anarchiste, féministe, situationniste, auto-gestionnaire
    Beaucoup de vegans ont des animaux qu'ils sont sauvés, et non pas achetés dans des animaleries. La plupart des vegans sont contre les animaux de compagnie et militent très activement pour la stérilisation.
    A terme le but serait qu'il n'y aie plus d'animaux de compagnie.

    Le soja est loin d'être la seule protéine végétale utilisée par les vegans, on ne passe pas notre vie à manger du soja! Par ailleurs, sur quoi te fondes tu pour tes courbes de croissance? moi je connais cette étude,

    http://www.scribd.com/doc/17660885/...ent-chez-les-enfants-vegetaliens-Britanniques

    dont il ressort entre autres que ce n'est pas la qualité des apports qui est en cause mais leur quantité, les enfants végé mangeant moins de calories.

    Les crêpes vegan sont très simples à faire, la pâte à pizza c'est de l'eau, de la levure et de l'huile, les pâtes sont pour la plupart d'entre elles sans oeufs, il n'y a aucune difficulté à être végétalien, sauf quand on sort au resto où on passe notre vie à manger des salades avec des frites (mais ça c'est en France, dans les pays comme l'angleterre, aucun problème).
     
  31. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  32. anarchiste, autonome
    bon bon... on est envahis de végés radicaux ou quoi? :p

    oui, en tant qu'anti-capitaliste on se dois de combattre la sur-consommation sur tout les niveaux, même dans la viande.

    mais j'ai l'impression que certains parlent comme si on DOIT être végé si on est anti-capitaliste....

    je crois que bouffer de la viande est bien plus libertaire que vouloir interdire les autres de le faire.... vous imaginez avec quel genre de règlementations débiles on se retrouverait dans une société végétarienne?? faudrait des flics pour les animaux?? on va interdire les gens de pêcher??

    j'ai rien contre les végés (même que je les respecte), je ne suis pas végé mais je suis loin d'être un sur-consommateur de viande... c'est pas tout le monde qui peut se priver de viande et réeussir a rester en bonne santé... faut pas oublier que dans toutes ces "saloperies" y'a plein de trucs que l'homme a besoin. Ca fait 10000 ans qu'on bouffe de la viande, c'est pas une révolution qui va changer ca...

    j'ai aussi l'impression que les discours de végétariens ont souvent une petite touche individualiste et même primitiviste....