Chargement...

Mouvements ouvrier et mouvements de libération

Discussion dans 'Féminisme et luttes d'émancipations LGBTQ' créé par Unisex, 6 Octobre 2018.

  1. Unisex
    Offline

    UnisexMembre du forum

    32
    2
    0
    Oct 2018
    Homme
    Singapore
  2. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, situationniste, extrême-gauche
    Bonjour,
    Je m’intéresse aux liens entre les mouvements ouvriers et les mouvements de libération ; comment ces luttes se complètent ; les liens de solidarité... je pense en vrac aux MLF, FHAR, Les gazolines, les gouines rouges, et aussi les Balck Panthers, le mouvements des miniers en UK sous Thatcher... J'ai beaucoup à apprendre. Il en existe surement beaucoup d'autres que j'ignore !

    J'ai un centre d’intérêt sur le mouvement LBGTQ étant moi même gay et anar. Au chômage, je me lance dans un master et j'aimerai en faire mon sujet de recherche. Il n'est jamais trop tard pour parfaire sa culture politique !

    Donc tous les documents, écrits, vidéo, musique (glam rock par exemple) liés au sujet m'intéresse.

    Par avance merci à tous.
     
    allpower apprécie ceci.
  3. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 517
    1 009
    352
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Un article sur Zones subversives qui pourrait t'intéresser?

    Les mouvements de lutte homosexuels - Zones subversives

    https://www.libertaire.net/discussion/la-parade.19402/

    Ce film ne parle pas des mouvements ouvriers mais il m'a beaucoup touchée dans le sens "rapprochements improbables"... Il semble que comme Pride l'histoire soit basée sur des faits réels. La situation des gays dans ce pays fait froid dans le dos!

    Sinon à part Pride je n'avais jamais vu de film parlant de convergence de luttes entre mouvement gay et luttes de classe. Dans les années 70, la revue Sexpol qui prétendait mêler sexualité(s) et politique était en réalité plutôt opposée à la lutte de classes et moquait les militants révolutionnaires (au sens social du terme).
    Je trouve qu'encore aujourd'hui on peut constater un clivage entre les luttes contre l'homophobie, le sexisme, le racisme... et lutte de classe.
     
    Unisex apprécie ceci.
  5. Unisex
    Offline

    UnisexMembre du forum

    32
    2
    0
    Oct 2018
    Homme
    Singapore
  6. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, situationniste, extrême-gauche
    Merci beaucoup pour l'article. Oui il m’intéresse et offre d'autres pistes avec des liens.
    Je regarderai le film à l'occasion.
    Il est clair que ce n'est pas le fort des mouvements révolutionnaires prolétariens d'être pro LBTGQ. C'est justement pour cela que c'est interessant de chercher ce qui a existé...
    Bonne soirée.
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 517
    1 009
    352
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Ce n'est pas toujours le fort non plus des mouvements LGBT en général de s'intéresser au mouvement ouvrier...
    C'est d'ailleurs ce qui ressort du film Pride, non? Ces clivages sont sûrement dépassables, le fait est que la jonction se fait difficilement.

    [​IMG]

    Homos et ouvriers, une alliance impossible ? - Hétéroclite
     
    Unisex apprécie ceci.
  9. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 517
    1 009
    352
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Précision à propos de l'article ci dessus: je ne suis pas d'accord avec ce passage:

    Anarchiste, je ne partage pas ce point de vue sur la "représentativité" ni sur la "légitimité de parler au nom de tous les ouvriers, impulser une direction à leurs combats, etc."

    Et contrairement aux auteurs de l'article, je ne déplore pas que les "élus" aient abandonné le combat LGBT puisque bien sûr je n'ai jamais rien attendu des "élus".

    Ce qui m'oblige à souligner que tous les soutiens des luttes ouvrières ne sont pas anti-autoritaires.
     
  11. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 261
    22
    142
    Mai 2012
    Russian Federation
  12. extrême-gauche, révolutionnaire
    Le black Panther Party (qui était marxiste-léniniste "pensée Mao Zedong" comme on disait à l'époque) à eu pas mal une ligne de "tolérance" et de "bienveillance". "Ce sont des opprimés, comme nous, nous ne devons pas les combattre mais les aider et s'allier" voilà globalement la ligne du BPP.

    Mais le BPP était très peu implanté dans la classe ouvrière, plutot dans le "lumpenprolétariat" noir très pauvre voir misérable. Ou en tous cas, les ouvriers dans le BPP s'identifiaent comme noirs et non comme ouvriers car le BPP était un Front pour la libération nationale guidée par le marxisme léninisme plutôt qu'un parti ouvrier revendiqué.
     
    Unisex apprécie ceci.
  13. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 261
    22
    142
    Mai 2012
    Russian Federation
  14. extrême-gauche, révolutionnaire
    Sinon, aux Phillipines le Parti Communiste des Phillipines (les maoïstes), très implanté dans la classe ouvrière et la paysannerie rurale, autorise et encourage les mariages homosexuels dans son armée et dans son Parti et essaye de les faire autoriser par les masses dans les zones rouges où le pouvoir n'est plus aux mains de l'Etat central.
     
    Unisex apprécie ceci.
  15. [Refusé]
    Offline

    [Refusé]Membre du forum Membre actif

    91
    9
    0
    Sept 2018
    France
    -Longeant mes chaînes subversives quelquefois,
    De nouvelles vagues ; synopsies suggérées parfois,
    Œuvrant immergé.e.s car il se faut desfois,
    D'impulsions mêlées émanant de désarroi,
    Des vérités que les violences octroient,
    Séculaires afflictions à se demander pourquoi,
    Parmi tant d'illusions exister,n'est pas !
     
  16. [Refusé]
    Offline

    [Refusé]Membre du forum Membre actif

    91
    9
    0
    Sept 2018
    France
    Si je peux....Kick,
    Mao Zedong à initié une 'révolution' culturelle tentant d'inculquer aux masses laborieuses un autre 'concept'
    Quelles en sont les émanations contemporaines ?
    Un parti séculaire(o qui opine à entamer le siècle,venant,tentant d'estomper et d'apparitions incontestables se meuvant,entrevoir l'avenir se concertant,un autre avenir car évoluant, La prise en compte des 95%,ceux,celles qui font tourner sans vibrations admises,ce pseudo- système sensé les défendre ??Celui qui oppresse,dissémine par excuses économiques, celles et ceux qui permettent et qui assouvissent.Codicilles testamentaires 'représentatifs.ce.s: ces républicains' d'institutions ancrées, mémorielles et rètrogademment patriarcales car, par esprits dissimulés & suggestions consenties souhaiteraient estomper égocentriquement ce qui est pour nous acquis.
    Le 'tapis roulant' des œuvrant. e.s,n'épargne pas facilement les contestations qui,simples revendications, ne savent être entendues,leur amplitude rassérénee se devrait multipartisme ?NON
     
  17. [Refusé]
    Offline

    [Refusé]Membre du forum Membre actif

    91
    9
    0
    Sept 2018
    France
    Plus contemporain:
    -Y'en à marre qu'on nous presse comme des citrons....
    .(Ce bien sûr, sans connotations !)
    Combien sont empêtré. e.s dans un système qui suffoquant ne leur permet que peu de 'relâches',...celles imposées par ces 'carcans oppressifs' qui ne sont que *suggestions de (re)-présentation* !?
     
  18. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 261
    22
    142
    Mai 2012
    Russian Federation
  19. extrême-gauche, révolutionnaire
    @refusé, j'avoue que j'ai rien compris à ton message et je m'en excuse... pour le reste je n'ai pas envie de débattre de ça sur un forum anarchiste, je signalais simplement ce fait dans un topic qui s'appel mouvement ouvrier (et pas anarchiste) et mouvement de libération.
     
  20. Unisex
    Offline

    UnisexMembre du forum

    32
    2
    0
    Oct 2018
    Homme
    Singapore
  21. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, situationniste, extrême-gauche
    C'est certain que le ou les milieux gays sont rarement concernés - ne se sentent que r
     
  22. Unisex
    Offline

    UnisexMembre du forum

    32
    2
    0
    Oct 2018
    Homme
    Singapore
  23. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, situationniste, extrême-gauche
    rarement concernés par la question sociale.
    Rien d'encourageant en perspective. Pourtant c'est ensemble, coude à coude, que l'on peut avancer. Ce que je dit semble d'un autre temps... A penser à chacun pour sa peau, on crèvera tous.
     
  24. lantifa
    Offline

    lantifaMembre du forum Expulsé du forum Membre actif

    403
    62
    12
    Oct 2018
    Switzerland
  25. anarchiste, anti-fasciste
    des lgtbq se désinstéresse du mouvement ouvrier ou de la "question sociale" parce qu'on ne les écoute pas, ou on les méprise, ou on dit que leur idéologie est postmoderne pour les discréditer... parce que la lgbtq-phobie existe au sein même du mouvement libertaire.
     
  26. Unisex
    Offline

    UnisexMembre du forum

    32
    2
    0
    Oct 2018
    Homme
    Singapore
  27. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, situationniste, extrême-gauche
    D'autre part, la longue tradition homophobe du PC et autres mouvements de la gauche révolutionnaire n'y est pas pour rien dans cet état de fait me semble-t-il.
     
  28. Unisex
    Offline

    UnisexMembre du forum

    32
    2
    0
    Oct 2018
    Homme
    Singapore
  29. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, situationniste, extrême-gauche
    Intéressant d'autant que ce n'est pas commun. As tu des documents à ce propos ?
     
  30. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 517
    1 009
    352
    Fev 2014
    France
  31. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Hélas tu as raison et la même attitude est à déplorer à propos de l'antisexisme, l'antiracisme, la lutte des sans papiers qui concurrencerait la lutte des classes (comme si les sans papiers ne faisaient pas aussi partie des classes exploitées...).

    Je l'ai déjà dit plus haut, je n'ai jamais rien attendu d'organisations autoritaires.
    Que des gens se réclamant des idées libertaires, donc en principe aussi concernés par la justice sociale que par les libertés individuelles, ne voient pas la nécessité de la complémentarité des luttes me désole bien davantage...
     
    Unisex apprécie ceci.
  32. lantifa
    Offline

    lantifaMembre du forum Expulsé du forum Membre actif

    403
    62
    12
    Oct 2018
    Switzerland
  33. anarchiste, anti-fasciste
    Oui, et c'est une attitude encore fréquente, j'en fais encore l'amère expérience. C'est une inversion que d'accuser de division alors qu'il s'agit bien d'inclure des minorités discriminées par le pouvoir. Une inversion qui est une manifestation du pouvoir.

    Quand on n'est pas accusé dêtre des "agents de division", on réduit nos préférences et attirances à une histoire de "gout personnel" évacuant ainsi leurs dimensions systémiques, leur stigmatisation par les institutions normatives et dominantes dans la société. Indirectement elles disent qu'on choisit sa/ses sexualité(s), ses/ses préférence(s) amoureuse(s) et permettent d'évacuer tous les facteurs biologiques, génétiques, culturels ...

    Je pense que ces accusations frisant parfois la paranoia sont dûes à une représentation complètement idéalisée de la classe exploitée et à la croyance qu'elle seule mettrait fin à l'exploitation. Ca touche aussi des points sensibles et existentiels des gens qui les proffessent. Moi j'ai jeté l'éponge depuis longtemps histoire de préserver un peu de "santé mentale". Parce que ça fait dix fois plus mal quand ça vient de personnes qui ont des idées, projets, affinités en commun.
     
  34. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 517
    1 009
    352
    Fev 2014
    France
  35. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Hélas contrairement aux idées reçues toutes les classes sociales sont concernées par l'homophobie, car à mon avis c'est bien de cela qu'il s'agit: cette histoire de "division des luttes" n'est qu'un prétexte.
    D'ailleurs il ne faut pas oublier que ceux qui se réclament de la lutte des classes sont loin d'être tous des ouvriers eux mêmes!
    Un exemple, parmi bien d'autres: Un ex président de SOS papas
    (Ilan Simon - alias Alain Bensimon)
    http://www.leparisien.fr/seine-sain...lternee-des-enfants-01-03-2002-2002857796.php
    est bel et bien intervenu à la tribune de la manif pour tous, présenté par frigide Barjot comme caution d'extrême gauche (on le voit se pavaner avec un beau T shirt Lénine...):

    [/QUOTE]

    Or ce Bensimon qui vient défendre la manif pour tous au nom de la lutte des classes n'est pas un prolo, loin de là!



    Sa lettre de soutien à Frigide Barjot:

    Pour la petite histoire Simon-Bensimon a été viré d'ARS combat, qui pourtant défendent des positions sexistes et homophobes similaires: mais l'apparition publique à la tribune de la Manif pour tous c'était quand même trop voyant!
    Pour rigoler un peu le même Alain Bensimon qui fustige ceux qui défilent aux côtés de la "petite-bourgeoisie" faisait circuler à la même époque un CV vidéo où il propose ses services aux banques en tant que directeur commercial spécialisé dans le profit des actionnaires (ça s'invente pas!)



    Quant à refuser de défiler auprès des anti homophobie qui seraient "tous des bourgeois"... comme si tous les homophobes de la manif pour tous étaient des prolos et précaires!
     
  36. lantifa
    Offline

    lantifaMembre du forum Expulsé du forum Membre actif

    403
    62
    12
    Oct 2018
    Switzerland
  37. anarchiste, anti-fasciste
    L'homophobie n'épargne aucune classe sociale, c'est sûr. Les accusations dont je parlais ne viennent pas de la classe exploiteuse mais des petits-chefs du militantisme, des "orthodoxes" mouvement libertaire encore enchainés dans des vieux schémas marxistes faisant du prolétariat le seul "sujet révolutionnaire" et dans une version complètement idéalisée, militaire. Chez des marxistes je comprends, chez des anars je comprends pas.

    Ca se pourrait que l'accusation de "division" ne soit qu'un prétexte lgbtq-phobe, le problème est que même des lgbt se joignent à la meute des "orthodoxes", donc ça ne suffit pas pour expliquer l'attitude mais j'ai pas vraiment de réponses convaincantes à mes yeux.
     
Chargement...