Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Manger sainement est maintenant considéré comme un trouble psychique

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 10 Juillet 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 768
    305
    2,054
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Dans ses tentatives incessantes de fabriquer des "troubles psychiques" à partir de chaque activité humaine, l’industrie psychiatrique vient de rendre publique la maladie la plus ridicule qu’elle n’a jamais inventé : le désordre alimentaire de manger sainement.

    Ce n’est pas une blague. Si vous vous appliquez à manger de la nourriture saine, vous êtes "mentalement malades" et vous avez très probablement besoin d’une sorte de traitement chimique composé de drogues psychotropiques puissantes. Le journal le Guardien cite : "la volonté persistante de vouloir manger sainement peut être le signe d’un disordre psychologique sérieux" et continue en clamant que cette "maladie" s’appelle une orthorexie nerveuse - qui serait simplement la traduction du latin pour "nervosité concernant une alimentation saine".

    Mais ils ne pouvaient pas l’appeler tout simplement "un désordre nerveux d’alimentation saine" parce que cela ne semble pas comme s’ils savaient de quoi ils parlent. Alors ils l’ont traduit en latin où cela semble intelligent (même si cela ne l’est pas). C’est d’où proviennent la plus grande partie des dénominations médicales. Les médecins se contentent de décrire les symptomes qu’ils voient avec un nom comme ostéoporose (qui signifie "des os avec des trous").

    Concernant cette maladie fabriquée "orthorexie", le Guardian continue son rapport : "les orthorexiques en général ont des règles rigides concernant la nourriture.Refuser de consommer du sucre, du sel, de la caféine, de l’alcool, du blé, du gluten, de la levure, du soja, du maïs ou des produits laitiers n’est que le début de leur restrictions du régime. Chaque aliment qui a été en contact avec les pesticides, les herbicides ou qui contiennent des additifs artificiels sont également refusés".

    Attendez une minute ! Ainsi essayer d’éviter des produits chimiques, laitiers, le soja et le sucre vous transforme en un malade mental ? et oui selon l’avis de ces experts. Si vous faites particulièrement attention à ne pas consommer des pesticides, herbicides, ingrédients généticallement modifiés comme le soja et le sucre ; il y a quelque chose qui ne vas pas chez vous.

    Mais avez-vous remarqué que manger de la malbouffe est considéré comme étant "normal" ? Si vous mangez de la nourriture industrielle transformée avec des produits synthétiques industriels, alors c’est normal pour eux. Les malades mentaux ; de toute évidence, sont ceux qui choisissent les aliments organiques, naturels.

    Qu’est ce qui est "normal" en ce qui concerne l’alimentation ?

    J’avais dit que cela arriverait. Il y a plusieurs années déjà, j’avais averti les lecteurs de Natural News qu’une tentative serait bientôt lancée pour mettre hors la loi les brocolis à cause des ses composantes nutritionnelles anticancérigènes. Cette attaque sur la santé mentale contre les consommateurs conscients de leur santé est une partie de cet agenda. C’est un effort pour marginaliser les mangeurs sains en les déclarant mentalement instables et pouvoir ainsi justifier leur envoi dans des instituts psychiatriques où ils seront transfusé avec des drogues psychiatriques et nourris avec des aliments institutionnels qui sont tous des aliments transformés, morts et remplis de toxines chimiques.

    Le Guardian va jusqu’à l’extrême totalement ridicule en disant : "l’obsession qui insiste sur les aliments qui sont "bons" et ceux qui sont "mauvais" signifie que les orthorexiques finissent par être mal nourris."

    Essayez de suivre l’illogisme de cette idée si vous y arrivez : manger des aliments "sains" va entrainer de la malnutrion ! Manger de la malbouffe, je suppose, est considéré comme vous assurant de vous fournir toutes les substances nutritives dont vous avez besoin. C’est la déclaration la plus absurde que j’ai pu lire sur l’alimentation. Pas étonnant que les personnes soient aussi malades aujourd’hui. Les médias pricipaux leur dit que manger de la nourriture saine est un désordre mental qui va leur provoquer une malnutrition !

    Fermez là et avalez votre Soylent vert

    C’est exactement comme je l’avais prévu il y a des années de cela : vous n’êtes pas supposé remettre en question votre alimentation. Vous devez seulement vous asseoir, vous taire, prendre une portion et l’avaler. Arretez de penser à ce que vous êtes en train de manger et faites seulement ce que les médias vous disent de faire ainsi que les publicitaires d’alimentations industrielles. Remettre en question les propriétés sanitaires de votre malbouffe est une maladie mentale, vous ne le saviez pas ? Et si vous devenez "obsessionnels" au sujet de la nourriture (en insistant pour lire les ingrédients sur les étiquettes par exemple alors vous êtes complètement bizarre, Peut être même malade.

    C’est le message qu’ils rabachent sur toutes les chaines maintenant : les mangeurs de nourritures transformées industrielles sont "normaux" et "correctement nourris". Mais les mangeurs de nourriture saine sont malades, anormaux et malnourris.

    Mais pourquoi, vous demandez vous, veulent-ils s’attaquer aux personnes qui mangent sainement ? Des personnes comme le Docteur Gabriel Cousens peut vous expliquer pourquoi : parce que le développement de la conscience mentale et spirituelle n’est possible que lorsque l’on se nourrit d’aliments vivants et naturels.

    Mike Adams

    Lire la suite:
    http://www.robin-woodard.eu/spip.php?article1084
     
  3. Pti Skunk
    Offline

    Pti SkunkMoitié Punk Moitié Skin

    12
    0
    0
    Juil 2010
  4. anarcho-communiste,
    Alors la, on atteint le summum de la connerie
     
  5. LucArtResistance
    Offline

    LucArtResistanceNouveau membre

    9
    0
    0
    Juil 2010
  6. marxiste, socialiste
    Oui, là c'est pitoyable, mais en même temps, c'est pas si con leur truc, dans le sens où ils peuvent en profiter, notre "malbouffe verte" là, et bien, en essayant de la rendre "mauvaise", ils nous envoient vers la bouffe industrielle qui leurs rapportent un bon paquet de $$$
     
  7. gearbox
    Offline

    gearboxNouveau membre

    14
    0
    0
    Juin 2010
    Mike Adam un theoricien du complot a saveur alimentaire.

    (Desoler pour les fautes encore des problemes avec mon clavier. Surtout avec les accents).
    J'ai été lire l'intégralité de l'article de Mike Adam et celui du Guardian. Apres lecture, je crois fortement qu'on peut mettre un bémol aux affirmations d'Adam.

    Alors, apres une critique du trouble alimentaire "orthorexics", Adam nous révèle sa vérité au sujet de l'industrie alimentaire et ce qu'elle cache en coulisse.
    Premièrement affirmation: "Les personnes qui vivent de l’alimentation industrielle sont docile et perdent rapidement leur capacité à penser pour eux mêmes." Deuxieme affirmation: "Au contraire, les personnes qui mangent des aliments sains et naturels - contenant encore tous les nutriments médicinaux toujours intacts - commencent à éveiller leurs intelligences et leurs esprits. Avec le temps, ils commencent à remettre en question la réalité qui les entoure et ils poursuivent plus de recherches éclairées sur des sujets comme la société, la nature, les éthiques, la philosophie et découvrent une vision plus large des évènements qui sont en train de se passer dans le monde. Ils deviennent "conscients" et peuvent commencer à percevoir la construction de la machine (matrice), pour ainsi dire.". Donc, le trouble
    alimentaire "orthorexics" est un produit d'une manipulation de "ceux qui controllent et organisent notre société" qui nous maintiennent dans un état de "zombie".
    On comprend facilement que les aliments provenant de "l'industrie" n'inhibe pas la penser critique pas plus qu'une alimentation saine ne mène automatiquement a un éveille de la conscient. De plus, l'idée d'une machination pour maintenir la population par une alimentation "impure" dans un état léthargique me semble douteuse et non fonde. Ici, il amusant de noter que le trouble "orthorexics" critique par Adam concerne justement les mangeurs "sains" qui développent des carences alimentaires en éliminant entièrement certains groupes alimentaires de leur diète. A croire l'auteur ce trouble concernerait toutes personnes surveillant son alimentation, ce qui n'est bien sur pas le cas. Le trouble concerne les cas ou il y a carence alimentaire et lorsqu'il produit des problemes dans l'environnement social de l'individu.


    Source Adam: http://www.robin-woodard.eu/spip.php?article1084&lang=fr
    Guardan: http://www.guardian.co.uk/society/2009/aug/16/orthorexia-mental-health-eating-disorder
     
Chargement...