Chargement...

(M)épris de la police ?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par mc², 5 Mai 2017.

  1. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    929
    438
    198
    Août 2014
    La foule : « … et tout ! le monde ! déteste la police ! »
    Une passante : « Oh mais… comment peut-on détester… Non mais franchement, dans quel monde vivons-nous ?!! »

    On peut en arriver à pester contre la police pour de bien diverses raisons. La prendre à partie, la toiser du regard, lui déballer énergiquement son répertoire d’insultes ne signifie pas nécessairement souhaiter sa disparition pure et simple. Le citoyen grommelle suite à une énième et fâcheuse contravention ; le dealer jure contre les patrouilles qui importunent ses affaires ; le commerçant dénonce le manque de zèle à l’encontre des « voleurs » ainsi que des vendeurs à la sauvette ; le patriotard n’en manque pas une pour vociférer contre « le laxisme » de l’Etat face au fléau sur la nâââtion qu’incarnent, pêle-mêle, « délinquants, parasites bénéficiant des aides sociales, immigrés, terroristes et casseurs » ; un quelconque manifestant ou badaud dégaine piteusement, souvent pour contre-attaquer (sur le terrain de la joute verbale), comme si c’était une imparable répartie : « Vous feriez mieux d’aller arrêter les violeurs ! » Le flic de base lui-même a son coup de gueule contre sa hiérarchie à cause de qui il estime ne pas pouvoir bien faire son travail.

    Mais nous ne voulons pas une « meilleure police ». Parce que pour nous le problème, ce n’est pas seulement que la police fasse souvent son travail de manière raciste, sexiste, xénophobe, qu’elle bafoue sans aucun scrupule les droits, qu’elle exerce parfois une violence excessivement brutale voire mortelle, harcèle, intimide et humilie certaines gens…ah, et le tout « en toute impunité »… Ces critiques auxquelles il peut nous arriver de tendre l’oreille ne sont souvent que partielles, superficielles, moralistes, légalistes, parfois opportunistes et politiciennes. Pour nous le problème fondamental c’est l’existence même de la police.

    S’il est bien sûr faux que « tout le monde déteste la police », on voit très bien pourquoi certains la désirent, s’en accommodent ou la considèrent comme nécessaire –malgré tout. Sans les œillères que beaucoup se mettent et/ou veulent nous mettre, il n’est pas difficile de voir que la police est essentiellement la violence qui permet les autres. Autrement, comment les riches pourraient continuer à faire bombance, à parader entre les restos chics et leur grosse voiture, comment les marchands pourraient continuer à se faire du fric tandis que des pauvres crèvent de faim de l’autre côté des vitrines et étalages abondamment remplis, comment les propriétaires pourraient-ils continuer à se faire du fric sur notre besoin d’avoir un toit, comment les scientifiques pourraient-ils continuer à faire joujou avec le nucléaire, comment les politicien-ne-s pourraient-ils continuer à jouer avec nos vies comme si on était des pions, comment les juges pourraient-ils faire croupir des gens en prison, etc., s’il n’y avait pas la police pour maintenir et permettre ces rapports, pour défendre le riche et le politicien, pour protéger la propriété et les bâtiments du pouvoir, en terrorisant, traquant, humiliant, enfermant, brutalisant et au besoin en tuant celles et ceux au détriment desquels le « meilleur des mondes » fonctionne, et notamment celles et ceux qui s’opposent à une telle réalité ?

    On est ainsi ailleurs que sur le terrain de la polémique médiatique focalisant l’attention sur l’usage d’une arme ou la pratique d’une technique « disproportionnées », la couleur de peau sur laquelle s’abat trop souvent la matraque dans certains quartiers, ou le manque de respect, de « dignité », de « transparence » omis d’une manière par trop méprisante envers nous qui bénéficions de ce « service public ».

    Montrer et s’attarder sur l’arbre pour cacher la forêt. La police est avant tout une bande organisée de parfaits inconnus en uniforme très obéissants et puissamment armés, non « au service de la population » mais à celui de l’Etat, et sans laquelle ce monde pétri d’inégalités et de violences sociales ne pourrait continuer à fonctionner.

    Si elle effraie par ses armes (et le juge, la prison et leurs assommantes lois qu’on devine accompagnant leur mains gantées), en prétendant appliquer des lois qu’on n’a pas demandées, la police (et par là l’Etat) s’immisce dans différents aspects de nos vies, dans des différends et problèmes plus ou moins graves. Cette instance grégairement perçue comme nécessaire et s’immiscant (toujours un peu plus) dans nos vies nous empêche ainsi de développer notre autonomie et de nous entendre avec d’autres.

    Par ailleurs, les rapports sociaux sont gangrenés par un flicage qui s’exerce à divers niveaux : du politicien au grand frère en passant par le « chef » de famille, du citoyen balance au concierge, du médecin à l’éducateur, du porte-parole de Dieu à la pub et aux médias, jusqu’au collègue de travail et au camarade de classe, qui tous à un moment nous disent « fais pas ci fais pas ça, fais comme les autres, mieux vaut se taire, tu ne peux rien faire, résignes-toi, etc. ». La voilà la « meilleure des polices » : celle qui ne porte pas l’uniforme, mais prend des formes plus insidieuses, familières, et plus facilement tolérées.

    Si nous voulons la suppression de la Police, et par là celle de l’Etat, c’est pour ne plus avoir aucune police, aucune autorité qui mutile et atrophie nos vies, nos corps, nos rapports et qui cherche à imposer ses lois.

    Tant qu’il y aura des humains il y aura des conflits, certes… Mais après tout, un conflit ne débouche pas nécessairement sur une violence sans limite, l’usage et le développement d’armes sophistiquées comme celles qu’utilisent flics et militaires pour des conneries comme la patrie, la religion ou l’appartenance supposée à une communauté quelconque. On connaît les sempiternelles réponses que le formatage démocratique nous a inculquées : « sans autorité à laquelle sont soumis tous les membres de la communauté, ce serait inévitablement la guerre de tous contre tous ». Un mensonge profondément enfoncé dans nos têtes dont le véritable message est de menacer d’anéantissement celles et ceux qui voudraient expérimenter des relations sans dominants ni dominés, sans exploiteurs ni exploités. Bref, la liberté dans sa plénitude et dans sa complexité, foisonnante d’inconnu et de possibilités.

    La liberté commence là où la police est arrêtée – là où elle est devenue indésirable, inutile, nuisible.
    Du mépris pour la police, toutes les polices, car épris de liberté.


    [Paris sous tension n°9, avril/mai 2017, p.4]
     
  2. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  3. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    J'adore.
    J'aurais vraiment pas su mieux dire.
    Oui les éducateurs par exemple: c'est dingue le nombre de gens qui se proposent "d'éduquer" les autres. Faut vraiment se la péter pour se prendre pour un modèle! J'en connais beaucoup moins qui ont envie d'être éduqués...
     
    le Rêveur apprécie ceci.
  4. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Être éduqué suivant des modèles !Rien de réjouissant en perspective si les formats exigés sont liberticides!Le fait;de modèle >modelage pourrait se résumer à : comment faire entrer dans le moule q.que chose qui n' y est pas destiné =la force ce qui amène obligatoirement des contraintes et une déformation!!
    Tjrs pareil,l' insistance provoque des rejets.Dans tous les domaines cela doit être observé et se prendre pour un modèle;il ne faut pas manquer d' humilité!c' est d' un égocentrisme déconcertant!
     
  5. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    https://paris-luttes.info/pedes-pirate-somalien-mains-au-cul-8853
     
  9. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Lu tout à l'heure sur Nantes Révoltée:

    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    L'appel à cette manif:

    [​IMG]
     
    pilou-ilou apprécie ceci.
  11. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Les manifestations de leurs intentions sont à l'évidence différentes et explicites.
    [Différentes façons de (se) manifester:@]
     
  12. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    La police « intégrée » dans notre vie ? ; Résistons ensemble, n°170, février/mars 2018
     
    the black daemon apprécie ceci.
  14. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 520
    274
    15
    Avr 2016
    Homme
    France
  15. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    le Rêveur apprécie ceci.
  16. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  17. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Sévère répression de la manif en soutien à Afrin mardi soir
    Publié le 14 mars 2018
    8e arrondissement | violences policières | Kurdistan
    Hier soir se tenait un rassemblement devant l’ambassade des États-Unis près de la place de la Concorde, en soutien aux habitant.e.s d’Afrin et pour dénoncer l’inaction coupable de la communauté internationale.
    Mardi soir, le rassemblement, a été réprimé avec une violence inouïe.

    Cette ville du Kurdistan Syrien est la cible d’attaques de la Turquie depuis fin janvier. Depuis quelques semaines, différentes manifestations sont organisées à Paris pour protester contre le massacre des Kurdes. Les CRS ont lancé des bombes laccrymogènes sur les manifestant.e.s, puis les ont ont chargé.e.s et matraqué.e.s, et enfin les ont nassé.e.s. Des manifestant.e.s ont été interpellé.e.s lors des charges.

    Les lacrymos ont causé plusieurs malaises parmi les personnes réunies, et de nombreuses personnes ont été blessées, y compris à la tête, lors des charges. Les blessé.e.s se comptaient par dizaines et étaient si nombreux.ses que les pompiers ont déclenché le plan SINUS, destiné à gérer les situations où il y a un grand nombre de blessé.e.s.

    On apprend sur la page du plan SINUS, que «l’ensemble des informations concernant les victimes [...] est transféré en temps réel [sur une base de données], installée sur un site web sécurisé implanté au centre de traitement de l’information du ministère de l’Intérieur à Lognes». Plus loin, on lit que parmi les personnes autorisées à accéder à cette base, on trouve entre autres «les officiers et agents de police judiciaire de la police nationale et de la gendarmerie nationale», «le personnel des préfectures de la zone de défense et de sécurité de Paris», et «les magistrats du parquet et de l’instruction». Ainsi, les personnes prises en charge par les pompiers se trouveront certainement fichées, voire poursuivies.

    Malgré la violence ahurissante de la répression, en plein coeur de Paris et à deux pas de l’Élysée, il est difficile de trouver des informations dans les médias ce matin. Il est donc temps d’afficher notre solidarité avec les habitant.e.s d’Afrin et leurs soutiens.

    Sévère répression de la manif en soutien à Afrin mardi soir
     
  18. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 014
    108
    0
    Août 2016
    Ah oui, quand même ... :@
     
  19. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  20. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Argenteuil : les flics tirent à balle réelle sur des jeunes
     
  21. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  22. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Violences à Madrid après la mort d’un vendeur à la sauvette sénégalais



    [​IMG]
     
  23. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 520
    274
    15
    Avr 2016
    Homme
    France
  24. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
  25. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 014
    108
    0
    Août 2016
    C'est vrai que beaucoup de ces pseudo-professionnels qui se disent journalistes sont doués pour écrire n'importe quoi.
    Elle a une balle dans la tête et ils lui auraient fait du bouche à bouche ou un MCE ? Guignols va pfff >:)
     
  26. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 520
    274
    15
    Avr 2016
    Homme
    France
  27. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    en plus je vois pas comment on peut mettre une balle dans la tête de quelqu'un sans pointer l'arme dans la direction de la tête.
     
  28. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 520
    274
    15
    Avr 2016
    Homme
    France
  29. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
  30. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 520
    274
    15
    Avr 2016
    Homme
    France
  31. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
  32. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 403
    1 467
    406
    Fev 2014
    France
  33. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je reposte ici ce communiqué au sujet des violences policières lors de l'expulsion de Tolbiac:

    Défendre les étudiants en lutte ? Pourquoi faire ?

    Compte rendu du rassemblement:
     
    allpower apprécie ceci.
  34. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    139
    9
    Août 2015
    Austria
  35. social-démocrate

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 10)

  1. ninaa
  2. mc²
  3. pilou-ilou
  4. Anarchie 13
  5. depassage
  6. secren
  7. Yozel
  8. fredlamiral
  9. nekhlioudov.
  10. "65" multicompte du troll barbe noire