Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

londres,émeutes,1984

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par zarkax, 9 Août 2011.

  1. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    La police londonienne appelle à dénoncer les pilleurs
    Afin d'identifier les émeutiers, elle a mis en ligne des captures de vidéosurveillance, suivie de près par internautes et médias.


    Si les réseaux sociaux ont pu aider les émeutiers à se coordonner, pourquoi n'aideraient-ils pas la police à identifier les pilleurs? C'est exactement ce que la Met, la police londonienne, a mis en œuvre ce mardi. Sous le titre «London rioters wanted» («Pilleurs recherchés»), le site de la Met a publié une douzaine d'images issues de vidéosurveillance montrant des pilleurs. «Que ceux qui comptent sortir pour se livrer à des actes violents ou criminels ou l'ont déjà fait soient avertis. Nous avons des photos et des preuves que nous n'hésiterons pas à utiliser pour vous identifier et vous amener devant la justice.» Les images ont été mises en ligne sur un compte Flickr dédié.

    Le site du tabloïd Daily Mail va plus loin: «La police n'a publié que DOUZE photos, mais nous en avons trouvé trente de plus», affirme le journal, qui a glané et agrandi des photos de presse.

    L'initiative a aussi trouvé des soutiens sur la Toile. Sur le site «Catch a looter» («Attrapez un pilleur»), les internautes sont appelés à envoyer toutes les images des émeutes et pillages qu'ils pourront trouver, et à tenter d'identifier les individus sur les photos, avant de donner toutes ces informations à «Crimestoppers», une ONG qui propose dénoncer des crimes anonymement, en ligne ou par téléphone.

    Face aux reproches de certains internautes, qui l'accusent de pervertir la justice et de faire un pas de plus vers le roman de Orwell, 1984, l'auteur du blog a ajouté la mention suivante: «Que ce soit clair: apparaître sur une de ces images n'est pas un signe de culpabilité; porter une cagoule et transporter un sac plein de marchandise n'est pas illégal et n'est pas une preuve de pillage.»

    Sur Twitter, Graham Linehan (un scénariste et réalisateur britannique) a appelé les internautes à repérer les comptes Twitter et Facebook se vantant d'avoir volé des marchandises durant les émeutes (comme celui-ci, où une femme écrit avec enthousiasme qu'elle a «Récupéré plein de trucs aujourd'hui», s'assurant avec le mot-clé #Londonriots d'être bien relayée sur le réseau social).

    Et ainsi va la Toile: à peine lancé, le concept de «délation de pilleurs» a déjà été détourné. Le site «photoshoplooter» propose une série de détournements, où les pilleurs s'enfuient avec Gizmo le gremlin ou une reproduction géante de Bob l'éponge. «Envoyez vos photos de pillage embarassantes», invite le site.
     
  2. Etranger Universel
    Offline

    Etranger UniverselIndécis perpétuel Membre actif

    105
    0
    0
    Juil 2011
  3. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste
    Bientôt on nous demandera de dénoncer les anars, punks et squatters... Pour qui se prennent-ils ?

    De toute manière, il est officiel que facebook et compagnie sont utilisés par les gouvernement pour nous ficher...