Chargement...

Les jeunes et le travail

Discussion dans 'Libération des enfants' créé par Guillaume, 25 Mai 2008.

  1. Guillaume
    Offline

    GuillaumeAssoiffé de solidarité

    47
    0
    1
    Juil 2007
  2. anarchiste
    Bonjour je m'appelle Guillaume et je suis actuellement apprenti ébéniste en Suisse dans une assez grande entreprise très capitaliste. J'ai un contrat d'apprentissage ce qui signifie qu'il y a un certain règlement pour mon cas, qui comprend par exemple: un salaire minimum de 3.- par heure (en 1ère année), une obligation de mon maître d'apprentissage de me former, une obligation d'aller suivre des cours professionnels dans une école où on y étudie de la culture générale ainsi que des branches techniques. Les termes du contrat sont régis par des articles de loi, en passant sur ce sujet, le patronat est en train de faire pression pour que ce règlement ne soit plu régis par la loi et qu'on puisse tout changer plus facilement au moment voulu.
    Les apprentis sont là pour apprendre par la pratique en passant beaucoup de temps en entreprise, les mœurs c'est que les apprentis sont aussi là pour balayer, porter, ranger, nettoyer.

    Voilà bientôt une année que je travaille et j'en ai ras le bol, j'ai 17 ans. Je me sens juste exploité, je fais du boulot chiant merdique inintéressant pour un salaire 500.- par mois, chaque matin je me demande pourquoi j'y vais.
    Je rêve d'utopie et tout le bordel comme vous tous, mais en temps que mec de 17 ans je suis dans une belle merde, je suis censé apprendre un métier ou étudier, j'ai choisi apprendre un métier car le bois m'intéresse et j'avais la soif d'apprendre, maintenant ce n'est plu du tout le cas, même être clochard me plairait plus que cette vie actuelle où le travail est omniprésent (41 heures par semaine) et surtout m'est inutile.

    Dites moi, que pensez vous de ma situation? Je ne suis pas le seul j'en ai des potes avec qui on se parle et qu'on se dit qu'on en a marre de se faire juste exploiter, et en plus passer notre vie à travailler ne nous intéresse absolument pas. Le seul truc qui nous retient c'est les parents, eh oui les parents qui veulent un futur sûr pour nous, mais moi putin la haine monte plus en moi chaque jour, contre ces parents qui nous contrôlent, contre l'autorité du chef, contre le système, contre les imbéciles qui constituent la société...
    Mais malgré tout ça je continue :( juste parce que c'est une voie par laquelle tout le monde passe. J'ai vraiment envie d'arrêter, mais il y a un quelque chose qui m'en empêche, tout le monde dit que c'est indispensable de bosser pour vivre, et évidemment que je ne les crois pas, mais il n'y a que des gens comme ça que je vois et trop peu d'utopies réalistes donc de ce fait je me sens seul, j'aimerais bien faire un truc alternatif mais y a personne je suis seul à vraiment vouloir trouver ma voie de manière libre plutôt que celles toutes faites qu'on nous propose..
    Ça serait sympa en passant si certains pourraient parler de leur moyen de vivre plus libre. Comment survivent les gens qui ne travaillent pas? y a-t-il des jeunes qui ont laissé tombé ce monde du travail pour être libre? Comment ont-ils fait?

    Merci d'avance pour vos réponses.
     
  3. cynok
    Offline

    cynokheureusement con Membre actif

    1 992
    0
    0
    Jan 2008
  4. anarchiste, auto-gestionnaire
    quant j'avais ton age j'ai eu la meme chose(2000fr par mois)ben j'ai jamais retravailler depuis(sauf au black et coup de main aux potes)!
     
  5. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Si tu fais le choix de vivre de débrouille comme Cynok, il y a un certain nombre de choses qui deviendront plus difficiles pour toi : élever des gamins dans de bonnes conditions si un jour tu veux tenter l'aventure, avoir les moyens de vivre dignement quand tu seras vieux.

    Sinon, contre l'autorité des chefs, pour de meilleures conditions de travail et pour de meilleurs salaires, pense à te syndiquer (je ne connais pas trop la situation des syndicats en Suisse) ou à militer sur ton lieu de travail. Attention, militer sur ton lieu de travail demande un minimum de prudence, je te déconseille de partir bille en tête si tu es encore en apprentissage.

    Ben voilà, c'est question de choix. Passer une bonne partie de son temps à se faire chier et à bouffer des contraintes de merdes, la plupart du temps pour que des riches s'engraissent sur ton dos (j'ai la chance que pour mon taf' ce soit pas le cas), ou bien vivre de démerde, au prix d'une plus grande précarité. Tu peux aussi trouver des boulots qui te plaisent mieux, et où les contraintes te paraîtront moins insupportables, mais c'est pas gagné d'avance :(
     
  6. cynok
    Offline

    cynokheureusement con Membre actif

    1 992
    0
    0
    Jan 2008
  7. anarchiste, auto-gestionnaire
    les syndicats se mettent assez vite du cote du patronat,ok pas tous mais la plupart!
    pis c'est aussi laisser d'autres prendre des decisions a ta place!
     
  8. Edwynn
    Offline

    EdwynnMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    122
    0
    0
    Jan 2008
    Les braquages!

    Sinon trouves un boulot dans une petite entreprise où y'a plus de liens entre le patron et les employés, ça sera déjà un bon début. Puis si le bois t'intéresse vraiment plus du tout cherches un domaine qui te plait (et un truc à ta portée pour le moment) et épluches tous les métiers liés à ce domaine ainsi que les oportunités de travail pas loin de chez toi.

    Ou alors la plomberie, ca gagne :p
     
  9. oS92TerTer
    Offline

    oS92TerTerMembre onvt actif Membre actif

    252
    0
    0
    Sept 2007
    J'étais en Alternance au début d'année et j'ai arrêté direct.

    Depuis je déconseille ça a tout le monde.

    Il s'agit de faire un truc qui va sacrifier presque tout le reste de votre temps, donc si c'est pas votre plus grande passion, ben laissez tomber!

    Ceci-dit attention quand même :

    Comment survivent les gens qui ne travaillent pas?


    Et bien ils galèrent vénèr! vivre sans argent et sans boulot est quand même très très dur. C'est volontaire, sinon qui irait se tuer pour un patron, pas grand monde hein.

    Gaffe aussi au gens pétè de thune qui se la joue style révolutionnaire et qui cherchent à engrainer, ça existe et c'est pourrie, eux ils s'en foutent forcément...

    Dit toi aussi que ton rapport avec le travail et l'entreprise est sans doute le plus dur qu'on peut vivre (travailler beaucoup, pas intéressant, et pour un salaire minable...), surtout quand on est jeune, c'est quand même assez violent...

    Maintenant il faut pas tout rejeter, tu peux pas, sinon tu iras contre ton intérêt. Il ne s'agit pas de penser à soit avant les autres, mais juste autant ;)

    Dit toi que même dans le meilleur des mondes, on irait bosser aussi, en tout cas dans ma vision des choses, autrement bien sûr, mais l'anarchie, l'auto organisation, ça inclut aussi pour moi le boulot, sinon c'est vraiment complètement utopique (comme on nous classe), et moi perso j'aime pas trop ça... Après chacun son délire, mais bon...

    A toi de trouver le truc qui te convient, t'as le temps encore on s'en fout, j'en vois en première année ils ont 26ans, pourquoi pas si au final tu finis par trouver ce qui te permettra d'être le mieux possible.

    Ca n'empêche en rien de rester solidaire et intègre à sa vision des choses, au contraire tu pourras peut être subir moins du patronnat et de l'état que si tu as un ptit boulot comme l'intermitance ou c'est devenu malheureusement la soumission totale...

    Après voila regarde par exemple chez les artistes, au final même le mec qui va être le plus anti-com, pas en major et tout le trallalala, si il a un peu de reconnaissance il va chercher à se faire un peu de fric, peut être juste en concert ou quoi mais même.

    Et comme on est pas tous musicos de talent, ben "voila quoi"...
     
  10. AnarMike
    Offline

    AnarMikeMembre du forum

    35
    0
    0
    Mar 2008
  11. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Les parents qui te poussent dans le dos je connais ça, et on est loins d'etre les seuls qui ont eut a faire face a ce dilemne. J'ai 20 ans, et malgré ma situation moyennement confortable, mes vieux refusent de respecter mon choix de vie. Moi personnellement je suis travailleur indépendant, un type que je connais très bien m'engage pour le ménage d'une des usines dont il s'occupe. Je n'ai aucun patron, je choisis mes heures et je ne travailles que 2 grosse journées par semaine, ce qui me donnes beaucoup de temps libres. Ce boulot est ennuyant mais avec la liberté que ça me donnes, j'vais pas en chier une tac :ecouteurs: Surtout que je paie pas d'impots! Un boulot indépendant de ce genre je crois que c'est idéal pour quelqu'un qui veut travailler et rester libre en même temps. Et si tu peux trouver quelque chose du genre en relation avec tes passions ou tes intérets particuliers, alors là je vais t'envier! :ecouteurs: Pour ceux qui ne travaillent pas, je suis sur qu'il y as un tas de solutions, et ce serait bien comme tu dis d'en voir des exemples.
     
  12. Guillaume
    Offline

    GuillaumeAssoiffé de solidarité

    47
    0
    1
    Juil 2007
  13. anarchiste
    Merci beaucoup pour vos réponses, on se sent bien mieux entouré d'esprit plus critiques comme vous, contrairement aux "adultes" à qui je parle au quotidien. En fait je ne l'ai pas précisé mais ce qui me dérange aussi c'est qu'on ne travaille que pour les richtos.
    Mais le problème principal c'est effectivement que je ne me sens pas libre, 5 jours par semaine au boulot c'est beaucoup trop et c'est bien ça qui me fait péter les plombs, d'ailleurs aujourd'hui j'ai dit merde et je n'y suis pas allé, et je pense arrêter.. quand je dis ça on me répond toujours "pour faire quoi après??" et ça m'énerve! parce que je suis juste mal à aller bosser et je n'ai quasiment pas le temps de penser à ma vie alors c'est en tout cas pas en ce moment que je peux dire ce que je voudrais faire après avoir arrêté j'ai juste plu envie de me soumettre bêtement.
    Évidemment je ne pense pas du tout que le terme travail désigne simplement se soumettre, si on travail pour quelqu'un ça peut-être un échange de service contre de l'argent, ce qui sans aucun autre contexte pris en compte, est tout à fait honnête je pense.
    Si je décide de travailler pour d'autres j'aimerais que ça soit pour des choses utiles, pas simplement des caprices de riches, ni même des loisirs polluants de consommateurs lobotomisés. J'aimerais être utile et écologique, et trouver une coopérative ou quelque chose d'autogéré me plairait bien (www.autogestion.coop).

    À part ça les syndicats, jamais entendu parlé en Suisse (et la grève n'en parlons même pas si tu le fais tu peux te faire virer pi voilà c'est le patron qui a raison, je crois..)

    ça signifie quoi en Alternance?

    Je n'arriverais jamais à y croire tant que je n'aurais pas essayé, je pense que le plus gros problème c'est la propriété. Mais si tu as un terrain ou une ptite place c'est tellement simple de construire quelque chose dessus! après le reste c'est du gâteau, toilettes sèches, potager (la nature est typer bien faite, ça pousse tout seul!) etc..


    Continuez à raconter vos débuts ou histoires dans le monde du travail! (et en dehors aussi)
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Mai 2008
  14. niouze
    Offline

    niouzeMembre du forum Expulsé par vote

    861
    0
    14
    Nov 2007
  15. libertaire
    1 guillaume bienvenu dans le monde merveilleux du travail tu va voir a part avoir la chance de tomber sur un patron sympa sa sera souvent sa
    2 le_vieux je c pas kel age t'a exactement mais t'y croit encore toi a la retraite par repartition (je dit pas qu'il faut qu'tu rentre dans un fond de pension mais perso je sait que la retraite g peu de chance de la voir meme en travaillant toute ma vie (ce que en plus g pas fait)ou alors avoir une retraite minimum de survie (sorte de rmi pour vieux que les socialo vont surement inventer)
     
  16. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Par alternance... x semaines chez un patron, x semaines en cours... En général entre trois et six semaines à chaque fois.
     
  17. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Oui, j'y crois encore, mais faut se battre si on ne veut pas qu'ils nous la suppriment. Alors en partant défaitiste et en se disant qu"on n'y croit plus", on n'a plus qu'à se laisser sucrer tous nos droits sociaux en faisant quelques vagues commentaires cyniques. Je pense que ça mérite mieux.

    Même les "fonds de pension" ne sont en fait que de la répartition de richesse : quelqu'un qui est à la retraite mange de la nourriture produite quelques jours avant (plus pour des conserves), achète des fringues produites dans les mois précédents, va voir un docteur qui travaille pour sa santé à l'instant où il y va.
    La richesse produite par le travail vivant est répartie "en direct" entre les personnes qui en profitent (ou n'en profitent pas assez...)
    La "retraite par capitalisation" est donc avant tout un mensonge idéologique.

    Guillaume, je ne peux que te souhaiter bon courage : serrer les dents et faire avec des contraintes qui te semblent inacceptables (renseigne toi quand même un peu mieux sur les syndicats), ou prendre le risque de faire ta route en marge du système : aucun des choix n'est vraiment facile.

    Pour raconter ma life, je me suis retrouvé à faire des études de statisticien d'entreprise, et l'idée de bosser dans un bureau pour l'industrie du marketing ou pour les industries pharmaceutiques ne m'enchantait pas.
    J'ai passé le concours d'instit' pour avoir un métier dans lequel je me sentais utile directement, et pour autre chose que le profit de quelques uns. En plus, en France en tout cas, le statut de fonctionnaire est intéressant ne serait-ce que pour la sécurité de l'emploi (pour combien de temps encore ??).
    Il n'empêche que ce boulot est contraignant par bien des points, il y a des jours où j'en ai marre, c'est humain. Mais je me dis que même après la révolution, ça demandera toujours quelques efforts de se décarcasser pour apprendre des choses à des élèves...
     
  18. cynok
    Offline

    cynokheureusement con Membre actif

    1 992
    0
    0
    Jan 2008
  19. anarchiste, auto-gestionnaire
    en fait tu as deux chois tu finis tes diplomes et tu te fais artisant a ton compte!

    ou

    tu fais comme moi tu prends ton sac a dos et tu te casses,pour vivre te tapes la manche avec un instrument ou la jongle,si tu sais rien faire tu te mets a cote d'un supermarcher tu receverra de la bouffe+de la thune!,sinon en ebeniste tu fais des statuetes et cie et tu les vends dans la rue!

    derniere solution tu taffes tout ta vie pour un patron a la con pour presque rien!

    la retraite j'en aurai pas et vous aussi!
     
  20. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    La réalité est un peu différente : la retraite va baisser, mais pas autant pour tout le monde. Ceux qui auront passé une partie de leur vie dans la démerde seront LES PLUS pénalisés.
    C'est pas "après moi le déluge, de toute façon y'en aura plus pour personne". C'est, et j'espère que tu en es conscient, toi qui te mets en situation de ne toucher aucune des miettes que les capitalistes vont nous lasser.

    Pas que ton choix ne soit pas respectable, mais dis toi bien que c'est pour toi et ceux qui ont fait le même choix que la situation sera la plus dure.
     
  21. cynok
    Offline

    cynokheureusement con Membre actif

    1 992
    0
    0
    Jan 2008
  22. anarchiste, auto-gestionnaire
    ouais je sais que je l'ai decider,y'a jamais eu de retraite pour les zonards!

    mais vos gamins me fileront quelques miettes des leures
     
  23. BAKOUNINE13
    Offline

    BAKOUNINE13Membre du forum Membre actif

    79
    0
    0
    Mai 2008
    Le travail, etre exploité, tu as oublie que nous sommes dans une societe d'esclave, l'apprentissage de l'esclavage, mais aussi l'apprentissage d'un savoir et de connaissance, le metier du bois est un metier manuel, soit tu acceptes de continuer ton chemin, ou à defaut tu seras en marge de la societe, ce n'est pas en refusant la societe que tu t'en sortiras, c'est en l'acceptant, mais tout en la changeant, c'est dur d'apprendre des connaissances, si tu le refuse, d'autre le feront à ta place et tu feras partis des hommes et des femmes qui n'auront plus de but, meme si le travail est un but illusoire, mais helas neccessaire, il donne une integration sociale, apres c'est ton choix, l'engagement politique existe, il est possible de lutter en travaillant en demandant un monde juste, mais il est vrai que le droit de se retirer de la société peut etre ressenti comme une necessité, refuser l'esclave c'est bien, mais pour vivre dans des conditions tres dure

    IL FAUT GARDER L ESPOIR DE SE LIBERER DU TRAVAIL, ET DE FAIRE L ELOGE DU DROIT A LA PARESSE, MAIS C EST A TOI DE TE LIBERER
     
  24. cynok
    Offline

    cynokheureusement con Membre actif

    1 992
    0
    0
    Jan 2008
  25. anarchiste, auto-gestionnaire
    mais pourquoi vous dites toujours que vivre dans la rue est une vie difficile,car ce n'est pas vraiment le cas,tu fais la manche et tout les jours tu as a bouffer,en plus dans la rue il y'a une putain de grande solidarite,quand tu arrives dans une ville ceux qui sont sur place t'indique les squats et dans toutes les villes on trouve des baraques abandonnees(ou autre),les assos pour boire le cafe!

    en ardeche j'avai trouve une baraque libre,les proprios savaient qu'on etait la,un jour il viennent et nous disent qu'il y avait pas de problemes a ce que l'on reste le temps qu'on foutait pas le bordel!

    arretez de penser que la vie de zonard est dure car c'est vraiment pas le cas!!
     
  26. niouze
    Offline

    niouzeMembre du forum Expulsé par vote

    861
    0
    14
    Nov 2007
  27. libertaire
    le_vieux je ne dit pas qu'il ne faut pas se battre (d'ailleur je me doutait de ta reponse meme si elle est plus complete que ce que je pourrait te mettre)
    je sait (mais peut etre ais je tort)que sa arrivera d'abord parceque actuelement on a un president obnubiler par la "grandeur americaine" et qu'aux usa la retraitte c est peau de chagrin (si elle existe encore)d'ou tout un tas de gens qui place de l'argent en bourse (les fond de pension)pour rever avoir de l'argent pour partir a la retraite (attention je ne suis pas pour cette solution) et qu'a mon avis meme si c est pas lui qui le fera on part vers cette voie (d'ou l'allongement du temps de travail)et toujour a mon avis c est pas la "gauche" qui l'en empechera
    ensuite on a quand meme un gros desequilibre demographique qui va se mettre en place et vu que ce foutu gouvernement refuse l'arriver d'etranger pour travailler(la encore sa veut pas dire que je suis d'accord)et ce que les economiste ont comme pauvre solution il vont tout faire pour y arriver (c est la realiter economique que te diront les TV sans compter qu'il ne veulent pas renouveller les fonctionnaire(a part les flics)
    pour finir on es en union européene a ce que m'avait expliquer ma prof d'eco quand jai passer le bac (en 97 sa date pas d'hier)l'union a deja voter des lois pour que au moins en parti la retraite ce fasse justement par capitalisation dans les pays de l'ue perso j suis meme etonner que sa n est pas deja été fait au jour d'aujourd'hiu

    attention je ne dit pas que tout ce que je vient de mettre je suis pour, bien au contraire je ne dit pas que la lutte ne doivent pas ce faire pour au moins limiter la casse (social) j ai juste l'impression que de tout maniere avec ou sans nous c est leur volonté et qu'il le feront
     
  28. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  29. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    Je n'ai jamais vécu dans la rue, mais je sais très bien que je n'en aurais jamais eu le courage. Il faut certainement une grande force pour y arriver et tout le monde n'en est pas capable Cynok. Et puis, pour toi, ça a été un choix : tant mieux et c'est respectable. Mais j'ai pas mal de potes SDF et franchement, crois-moi, ils n'ont pas eu le choix et leur vie est très difficile...
     
  30. ramoca
    Offline

    ramoca"je suis ton père" :) Membre actif

    564
    0
    43
    Août 2007
    En ce moment je me demande si je continu les cours ou si je me casse en apprentissage. J'en est mare des cours inutiles (pas tous bien sur mais la plupart) mais je me dis aussi que bosser pour 323 euros par moi en temps qu'apprenti me fera chier aussi que faire?^^
     
  31. oS92TerTer
    Offline

    oS92TerTerMembre onvt actif Membre actif

    252
    0
    0
    Sept 2007
    Oui voila Cynok tu le vis peut être bien, c'est cool pour toi...

    Mais pour certains c'est loin d'être le cas, de plus tu es assez flou, et tu habites ou la par exemple? J'suis curieux, t'as internet c'est cool ton skat!

    Perso je préfère vraiment trouver un boulot qui me plait un minimum que de rien faire du tout et taper la manche, le truc marrant 2 mois... (enfin moi ça m'amuserait même pas mais bon imaginons)

    Mais en fait juste au niveau intérêt quelle est la différence entre ça et avoir un travail vraiment pourrie ?

    en plus dans la rue il y'a une putain de grande solidarite

    La solidarité de la misère quoi... c'est une force plus psychologique que réel non ?
     
Chargement...