Chargement...

Les Gilets jaunes et l'extrême droite?

Discussion dans 'Anti-fascisme et luttes contre l'extrême-droite' créé par ninaa, 19 Janvier 2019.

  1. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    A priori le mouvement des Gilets Jaunes n'a pas d'orientation politique. Même pas d'orientation sociale; il n'exclut que les classes supérieures. Donc pour moi pas question de caricaturer en disant que "les gilets jaunes c'est l'extrême droite".
    Etre dans la merde et vouloir en sortir n'implique rien de particulier quant aux orientations politiques.
    Faire partie des classes moyennes et vouloir une vie encore meilleure n'implique rien non plus quant aux orientations politiques.
    De là à prétendre que les fachos sont absents du mouvement des gilets jaunes ou que ce serait "un épiphénomène"...

    Les militants de groupuscules extrémistes c'est pas forcément le pire: faciles à identifier, rarement bien vus de la population... mais les électeurs et électrices de Le Pen, les nationalistes, racistes, sexistes, homophobes lambda, ni plus ni moins nombreux que dans l'ensemble de la population?

    Quant à la récup politicienne, pas besoin de faire "officiellement" partie du mouvement pour tirer les marrons du feu.

    [​IMG]

    Les dernières nouvelles ne sont pas trop rassurantes:

    Gilets jaunes ou police : au Rassemblement national, l’opportunisme d’abord
     
    Dernière édition: 19 Janvier 2019
  3. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
    etienne chouard, ses amis franck lepage et françois ruffin, tous défendent les gilets jaunes

    patience le documentariste pierre carles va surement faire pareil, s'il ne l'a déjà pas fait, lui qui fait la promo pour le site rouge-brun et donc brun "le grand soir".
     
  4. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
    vu le nombre d'anarchistes qui défendent ce mouvement fascisant je me demande si il ne faudrait pas créer un topic "l'anarchisme est-il d'extrême droite?" ^^
     
  5. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 252
    430
    141
    Jan 2009
    France
  6. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    En même temps tu confonds "répondre à des affirmations sans arguments" (comme : "nombre d'anarchistes défendent ce mouvement fascisant") avec "défendre le point de vue inverse". A partir de là moins tu vas argumenter, plus tu vas avoir l'impression qu'il y a de gens pas de ton avis.
     
  7. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Quant à moi je ne crois pas que le mouvement des gilets jaunes soit d'extrême droite, seulement que l'extrême droite en fait aussi légitimement partie que n'importe qui (normal puisque par principe ce mouvement se veut "apolitique" et seulement basé sur des revendications d'ordre matériel). Et vu que le racisme n'est pas un phénomène "marginal" dans la société il est forcément tout aussi omniprésent dans ce mouvement.
    Le racisme et les "idées" d'extrême droite ne se résument pas hélas à l'électorat du RN, mais il suffit de se rappeler les dernières élections pour comprendre que cet électorat n'est pas non plus marginal dans la société, donc dans le mouvement des gilets jaunes.

    Vu sur le site du RN:

    (Quelques photos parmi d'autres de ces élus, cadres et militants du RN "aux côtés des gilets jaunes partout en France):

    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
     
  9. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
     
  10. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
    et les gilets jaunes ne seraient pas d'extrême droite ?

    et paco c'était un violeur ou bien ? hitler était-il nazi ? à en lire on en viendrait presque à en douter.
     
  11. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  12. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je dirais plutôt qu'ils sont fachocompatibles. En tout cas pour moi il y a vraiment trop de réacs, fachos... pour que j'ai envie de me mêler à ça. J'ai vu une photo d'un drapeau noir près d'un drapeau bleu blanc rouge avec le symbole des cathos intégristes: c'est quoi le message? Que les anars trouvent les fachos fréquentables.
     
  13. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 297
    870
    4,189
    Nov 2012
    Ou l'inverse ?
    Je rigole, mais perso, je ne pourrais pas !
     
  14. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Non je ne pense pas que "les" gilets jaunes sont d'extrême droite, mais depuis le début de ce mouvement je cherche un groupe, collectif, parti... facho qui ne soutienne pas les gilets jaunes.
    En vain, jusqu'à présent. Mais si quelqu'un en trouvait un je suis preneuse?

    Sur Causeur, par exemple:

     
  16. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  17. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Cet "ensemble" étant par essence ouvert comme une passoire, sur la base on ne peut plus vague de la "colère" et de l'opposition à Macron, personne ne peut refléter les convictions politiques de cette vaste auberge espagnole.

    Ce qui est certain en revanche c'est que l'extrême droite peut tout à fait y trouver sa place - et pourquoi non? Pourquoi seraient-ils moins légitimes que quiconque? - électeurs FN comme militants fachos.
    Quant aux politiciens, tous les rivaux de Macron sont sur le pont pour "soutenir" les gilets jaunes. Qui aura le mieux placé ses billes? Réponse aux prochaines élections.

    Sur le site des Identitaires:

    Les gilets jaunes
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  18. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 252
    430
    141
    Jan 2009
    France
  19. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Le sondage parle de 42% dont perso je n'ai jamais nié l'existence, mais il reste 58% qui se mobilisent aussi.
    Et je trouve que pour des fascistes les gilets jaunes ne semblent pas s'émouvoir plus que ça du fait que les groupuscules nazis soient virés des manifs, il n'y a pas de leader charismatique qui veut prendre la tête de l'état et puis les actes racistes et sexistes me semblent très marginaux par rapport à des mouvements avec moins de monde organisés par des groupes fascistes. Après je me pose la question mais pour savoir faut avoir des infos donc on crée un topic pour en poster, ça me parait normal.
    Puis on peut aussi s'intéresser aux gilets jaunes juste parce que ça se passe et que ça occupe la scène médiatique ou pour la répression de l'état en face.
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2019
  20. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  21. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Sur le site antifasciste "La Horde":
    Paris : des antisémites sous les gilets jaunes
    22 novembre 2018 3 [​IMG] Imprimer ce billet
    Parmi les « gilets jaunes » présents à Paris pour « tout bloquer » samedi dernier, une belle brochette de nationalistes et d’antisémites notoires, qui comptent bien récidiver samedi prochain…

    Pas facile d’avoir un avis tranché et définitif sur le mouvement des « gilets jaunes », qui s’est exprimé pour la première fois samedi dernier. Certains, comme Jean-Pierre Anselme, veulent y voir « un mouvement d’ampleur, qui mobilise une large fraction des classes populaires les plus meurtries par les politiques gouvernementales néolibérales », dont les tentatives de récupération de la part de leaders nationalistes « n’atteste en rien de sa prétendue “nature” d’extrême droite ».
    D’autres, au contraire, comme nos camarades désabusé·es de Haute-Savoie, jugent ce mouvement plus sévèrement : « Sans perspectives révolutionnaires, les masses populaires qui cherchent la rébellion contre la morosité périurbaine se retrouvent prises dans les mailles du populisme, renforçant ainsi l’avancée du fascisme. »

    Pour notre part, c’est plutôt avec scepticisme que nous observons ce mouvement, car sa revendication « franchouillarde » (la référence aux « Gaulois »), son anti-fiscalisme primaire (quid de la redistribution des richesses ?), et plus largement sa vacuité idéologique le rende plus facilement perméable aux idées d’extrême droite qu’à nos propositions d’émancipation sociale et de solidarité de classe, quelque soit la nationalité. L’avenir jugera, mais d’expérience, on sait que ce genre de mouvement spontané, n’ayant pour seule revendication que de « faire entendre le peuple » sans préciser ce qu’il a à dire, est soit voué à disparaître rapidement, soit à finir dans les filets des populistes professionnels, qui sont déjà à l’affût.

    L’extrême droite en embuscade
    D’ailleurs, les fafs ne s’y sont pas trompés, et les « vedettes » du milieu ont bien pris soin de faire un selfies avec des gilets jaunes, comme Dieudonné, Alexandre Gabriac et bien d’autres.

    [​IMG]
    Gabriac et Dieudonné avaient sorti les gilets jaunes. Le PDF aussi…

    Des fans de Faurissons sur les Champs Elysées
    À Paris, un petit groupe s’était constitué dès 7 heures du matin sur le rond point des Champs Élysées, histoire d’être les premiers pour tenter de “bloquer” la célèbre avenue. Une vidéo de près d’une heure, réalisée par un certain Victor Diaz de Vivar, a circulé sur les réseaux sociaux : elle montre le groupe dirigé par un certain Fred, entouré en rouge sur les photos ci-dessous, ainsi que son copain Kevin, filmé à plusieurs reprises en gros plan…

    [​IMG]
    Source : Facebook

    Or, dans cette petite équipe, on retrouve une belle brochette de nationalistes et d’antisémites parmi les plus radicaux, dont le “leader” autoproclamé de ces “gilets jaunes” parisiens.

    [​IMG]
    Frédéric Jamet, à gauche en train de diriger des “gilets jaunes” dans Paris.

    On peut ainsi reconnaitre sans peine sur la vidéo Frédéric Jamet. Entré dans la police en 1987, il sévit à la direction des renseignements généraux de la préfecture de police, tout en étant militant à l’Œuvre française (OF). Si on en croit le fondateur de l’OF, Pierre Sidos, dans une interview donnée à Hervé Ryssen, Jamet “corrigeait les rapports sur le plan français (correction, mise en forme) et plutôt que de mettre les documents dans le broyeur, il nous les fournissait.” En 1991, il rejoint la 12ème section de la direction, chargée du traitement de l’immigration clandestine. Or, à cette époque, Jamet faisait partie des militants de l’OF qui faisaient de l’entrisme au Front national. Dans le parti de Jean-Marie Le Pen, Jamet rejoint le syndicat Front national-Police[1] : il est même le rédacteur en chef du bulletin du syndicat frontiste.

    [​IMG]
    Archives : La Horde

    Suite à l’invalidation de ce syndicat frontiste en 1998, il rejoint alors le Syndicat professionnel des policiers de France (SPPF), dont il devient le secrétaire général, tout en restant au Front national ; mais la même année, Jamet, qui vient d’être nommé à l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants, est interpellé et mis en examen pour un braquage du restaurant Pétrossian, dans le carde d’une enquête sur un trafic d’explosifs. Il refuse de répondre au juge, évoquant le secret défense… Révoqué de la police nationale, Jamet passe en procès en 2004 pour association de malfaiteurs, tentative d’escroquerie en bande organisée et vol à main armée, et confirme à cette occasion qu’il était une « barbouze »… Un citoyen modèle !

    Toujours proche de l’Œuvre française, Jamet était venu, en 2012, lors des élections universitaires à Assas, soutenir ses petits camarades du GUD. Si on en croit le journaliste Frédéric Haziza (ou plus précisément ses amis policiers) dans son livre Vol au-dessus d’un nid de fachos, Jamet aurait également participé au financement du Crabe-Tambour, le bar du gudard Logan Djian ; Hervé Ryssen, dont il sera question plus loin dans l’article, est également de l’aventure. Enfin, le 29 septembre de la même année, il était présent au rassemblement des jeunesses nationalistes devant Notre-Dame, dont le site antifasciste REFLEXes avait à l’époque fait un compte rendu circonstancié. Là encore, Hervé Ryssen est présent.

    [​IMG]
    Archives : La Horde et REFLEXes

    En 2015, Frédéric Jamet crée sa propre organisation, le Mouvement Écologique National et Solidaire (MENS, pour « esprit » en latin, quel poète !), dont Jamet se désigne comme le « Stratège », sous le pseudonyme de Périclès… Un manque totale d’humilité qui n’a d’égal que l’anonymat complet de son mouvement, dont la seule activité connue est la publication sporadique de communiqués pour dénoncer pêle-mêle l’immigration, les abattoirs et les agressions « sionistes » contre la Syrie. En novembre 2017, le MENS, du moins son «Stratège », vient prêter main forte au « Comité Révolutionnaire International » de Franck Pucciarelli, un soutien inconditionnel de Kadhafi : la scène se passe au théâtre de la Main d’Or, alors le théâtre où s’exhibait Dieudonné, et en présence de Ginette Skandrani, soutien bien connue des négationnistes de tous poils.

    [​IMG]
    Au théâtre de la Main d’or, Frédéric Jamet (A), Franck Pucciarelli (B) et Ginette Skandrani (C).

    On est donc un peu moins étonné de voir Jamet lancer quelques mois plus tard, le 11 mai 2018, un appel à signature pour un « Pacte antimondialiste », qui entend rassembler tous ceux qui veulent « lutter contre l’oligarchie mondialiste qui orchestre le projet totalitaire de gouvernance mondiale aux fins d’asservissement de l’humanité » et « combattre l’axe sioniste générateur de conflits et de chaos »…

    On est encore moins surpris d’avoir vu samedi dernier, aux côtés de Jamet, gilet jaune sur le dos, d’autres citoyens tout aussi « remarquables », en tout cas pour leur antisémitisme :

    [​IMG]

    – Hervé Lalin, dit Ryssen, un ancien militant du FN, responsable du groupuscule nationaliste-révolutionnaire Unité Radicale en Ile-de-France au début des années 2000, s’est fait connaitre par l’organisation de l’agression du père Berger à la Basilique Saint-Denis le 15 septembre 2003, en raison de son soutien aux sans-papiers. C’est ensuite sous son nom de plume Hervé Ryssen qu’on le retrouve, publiant divers ouvrages tous plus antisémites les uns que les autres, dans lesquels il prétend analyser le « discours mondialiste juif » en faisant la part belle à la psychologie de bazar. Régulièrement invité à s’exprimer dans l’hebdomadaire pétainiste Rivarol, le bonhomme s’est rapproché assez logiquement de l’Œuvre française, jusqu’à sa dissolution. Ryssen, dans une vidéo aujourd’hui supprimée, se revendiquait lui-même “antisémite et raciste“.

    [​IMG]
    Photo souvenir de la manif en l’honneur de Jeanne d’Arc, le 11 mai 2014 : de gauche à droite, Vincent Vauclin de la Dissidence française, Yvan Benedetti (ex-Œuvre française), Hervé Ryssen.

    – un ami de Ryssen, connu sous le pseudo John Balder, qui considère sur les réseaux sociaux le négationniste Faurisson comme « un héros de la Résistance face à la dictature juive » : Balder était d’ailleurs présent à sa dernière conférence en Angleterre la veille de sa mort, en compagnie de Pierre Dortiguier, Maria Poumier (deux soutiens connus des négationnistes) et Vincent Reynouard, catho intégriste et négationniste convaincu, ainsi que, bien entendu, quelques élu du Britsh National Party (BNP).

    [​IMG]
    John Balder (A), Robert Faurisson (B), Maria Poumier (C) et Pierre Dortiguier (D).

    Kevin Licata, une sorte de “Vincent Lapierre” aux petits pieds, animateur d’une chaine Youtube, “Chroniques de rue”, sur laquelle il a interviewé des personnalités connues pour leur “amour” de la communauté juive, comme le suprémaciste noir Kemi Seba, l’imposteur Alain Soral, le néonazi Daniel Conversano ou le directeur de Rivarol Jérôme Bourdon.

    Tout ce petit monde se connait bien, et se retrouve aux différentes sauteries organisées par l’extrême droite radicale, comme par exemple à la “fête du pays réel” de l’organisation catholique intégriste Civitas : on notera au passage que la militante de Résistance helvétique qui les accompagne, Vanessa Inzaghi, est elle aussi une fan de Faurisson, qu’elle a rencontré à plusieurs reprises.

    [​IMG]
    De gauche à droite : John Balder, la suisse Vanessa Inzaghi de Résistance helvétique, Hervé Ryssen et Kevin Licata.

    [​IMG]
    Vanessa Inzaghi et son ami Faurisson.

    Jean Lamour, discret militant de l’ex-Œuvre française, au sein de laquelle il se chargeait de l’anti-antifascisme virtuel : il aurait même cherché, mais en vain, à identifier les animateurs de la Horde… Désolé Jeannot, tu ne sais pas qui on est, mais toi on te connait !

    Derrière la caméra, pour filmer ses copains, on trouve Victor Diaz de Vivar, alias Victor Lenta : passé par le Bloc Identitaire de Toulouse au début des années 2010, et logiquement s’engageant dans l’Oustal le local des Identitaires sur cette ville à cette époque, Lanta rejoint durant l’été 2012 le Lys Noir de Rodolphe Cervelle. En septembre 2012, sans même avertir personne et laissant une ardoise à l’Oustal, Victor quitte le Bloc et prend la tête des Jeunesses Nationalistes.

    [​IMG]
    Victor Lanta protégeant ses militants lors d’une action des Jeunesses nationalistes en 2013.

    En 2014, il lance le mouvement “Unité Continentale”, qui voulait regrouper des volontaires français pour combattre aux cotés des pro-Poutine dans le Donbass. Il part donc en Ukraine et au bout de 3 mois ils ne sont qu’une petite dizaine dont 3-4 français.

    [​IMG]
    Victor (le moustachu) avec ses copain pro-russes dans le Dombass.

    On avait récemment parlé de lui à propos d’une conférence sur la Russie où il était intervenant sous le pseudo de Victor Alfonso, et à laquelle était également invité Djordje Kuzmanovic, le conseiller pro-Poutine de Mélenchon.

    Ce qu’on peut en conclure…
    On imagine bien que les quelques dizaines de “gilets jaunes” qui suivaient les sinistres personnages ci-dessus samedi dernier ne partagent pas forcément leur antisémitisme, ni même ont la moindre idée de qui ils étaient. Et c’est bien le problème : car quand on ne sait pas vraiment où on va, on risque bien de suivre n’importe qui, et la petite expérience activiste de certains des militants cités pourraient bien suffire à en faire des leaders… Alors que les “gilets jaunes” se sont donnés rendez-vous à Paris le week-end prochain, Jamet et ses amis ont d’ors et déjà annoncé qu’ils seront de la partie : maintenant que leur parcours politique est connu, espérons davantage de discernement parmi celles et ceux qui voudront exprimer leur “ras-le-bol” le week-end prochain.[/QUOTE]

    La Horde – Paris : des antisémites sous les gilets jaunes


    [​IMG]
    Des gilets jaunes à Saint-Amand. Photo : marion lapeyre
     
  22. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  23. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
     
  24. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
    chouard invité par les gilets jaunes dans toute la france. les gilets jaunes couverts par l'extrême droite...

    chouard c'est pas l'extrême droite ? ah bon on doit pas vivre sur la même planète.
     
  25. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
  26. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 252
    430
    141
    Jan 2009
    France
  27. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Non la majorité c'est à partir de 50%.
    Et sinon, y a aucun souci méthodologique à ce sondage (qui a été fait pas un institut et pas par des chercheurs en sciences sociales) ?
    Quand le sondage confirme ce que tu veux croire alors là la méthodologie on s'en balek hein ?

    Chouard invité par Des gilets jaunes, c'est pas parce que t'inventes une unanimité qu'elle existe.
    Sinon t'es nationaliste, anti-IVG et racialiste parce que des anars ont déjà manifesté avec le PIR et que tu te dis anar, CQFD.
    Même si ça craint, c'est toi qui es malhonnête de prétendre que Chouard n'intéresse que des gens d'extrême-droite. Pourquoi on parlerait de "confusionnisme" si c'était le cas ?
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2019
  28. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  29. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Les gilets jaunes

    D'accord avec Young resignation, "Not all Gilets jaunes"... mais la question continue à se poser: à partir de quelle quantité de fachos-réacs-racistes-sexistes-homophobes etc. tout à fait légitimes - rien dans la définition de ce mouvement n'exclut de tels individus, collectifs, partis... on peut estimer que les Gilets jaunes est un mouvement facho-compatible et anarcho-incompatible?
     
  30. YoungResignation
    En ligne

    YoungResignationMembre du forum Membre actif

    221
    67
    0
    Déc 2018
    France
  31. anarcho-communiste
    Je suppose que ca dépend de la définition qu'on donne à l'anarchisme et/ou du libertaire.
     
  32. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 065
    171
    23
    Avr 2017
    Martinique
    Trop pourri ce topic.

    les gilets jaunes et l'extreme gauche
    les gilets jaunes et le milieu
    les gilets jaunes à la campagne
    les gilets jaunes font un pic nic
    ...
    ...

    quitte à faire un deuxième topic sur les gilets jaunes, j'aurai plus fait un topic en non mixité de points de vue, histoire de tenter d'avoir un échange qui ne se termine pas en bave.
     
    the black daemon apprécie ceci.
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 13)

  1. ninaa
  2. Anarchie 13
  3. depassage
  4. YoungResignation
  5. Ziggy-star
  6. IOH
  7. mc²
  8. LaComprehension
  9. Crack_boum_Hue
  10. pilou-ilou
  11. Hypérion
  12. Kazan
  13. allpower