Chargement...

Le travail, c'est la prostitution des idées

Discussion dans 'Discussion générale' créé par engelbert avery, 3 Août 2009.

  1. engelbert avery
    Offline

    engelbert averyBITE MARX Expulsé par vote

    167
    0
    0
    Juil 2009
  2. libertaire, gauchiste, socialiste, situationniste, individualiste, apolitique/Indécis
    La fac est une immense fondue savoyarde, dans laquelle se baigne allègrement l'Etat, sans crainte d’une possible rébellion, formalité formée qui remue sa masse molle d'étudiants sans consistance, sans résistance. La fac, lieu de culture et d'épanouissement personnel et collectif ? Même un cybercafé auvergnat contient plus de de culture et d'épanouissement que n'importe quelle université. La culture, c'est de la merde. L'art, c'est de la merde. L'épanouissement, c'est de la merde. Tout ça, ce n'est que la poudre aux yeux nécessaire à la pérennité de la domination de la classe bourgeoise sur celle des autres, nous. L'émancipation du genre humain ne passera que par la destruction de ces symboles capitalistes étatiques.
    ZYKLON n°1
     
  3. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 682
    242
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  4. anarchiste, autonome
    Qu'est ce que l'art a à voir la dedans?
     
  5. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    A la lecture de tes propos, l'ambivalence et l'incohérence de ta réflexion sont flagrante.

    La fac=fondue savoyarde de l'Etat... J'aime beaucoup!

    "La fac, lieu de culture et d'épanouissement personnel et collectif ?"

    Lieu d'une culture, oui. Pas la mienne par exemple... Epanouissement personnel et collectif? Non, je t'approuve totalement sur ce point. Les fac diffuse et endoctrine à la solde de l'Etat et du Capitalisme. Malgré eux parfois. Personne ne peut le nier je pense?

    "Même un cybercafé auvergnat contient plus de de culture et d'épanouissement que n'importe quelle université. La culture, c'est de la merde. L'art, c'est de la merde. L'épanouissement, c'est de la merde."

    C'est justement cette habitude nihiliste dans tes propos qui me gêne. Le début ne me dérange en rien. Au même titre que les universités, un cyber café contient "autant" de culture, je crois. A toi de la choisir.
    Mais la suite et révoltante à lire. Les mots sont forts mais justifié. Je m'explique...

    La culture, c'est de la merde...
    Donc tu prône l'ignorance? Si oui, alors que viens-tu nous casser les burnes sur ce forum. Si non, alors tu cherches quoi ici?

    L'art, c'est de la merde...
    Même avis qu'AnarchOI, qu'est ce que l'art vient faire dans cette histoire? Et au passage, j'avais peut-être raison sur l'inutilité tout compte fait... Car la vidéo de tes potes, d'après ta réflexion, c'est de la merde! Non?

    L'épanouissement, c'est de la merde...
    Là c'est l'apothéose! Rien à ajouter. On peut ne pas être d'accord mais de là à être aussi extrême dans ses dires...

    Pour finir, toute l'ambivalence de ta verbigération rejaillit à la conclusion de ton sujet.

    "L'émancipation du genre humain ne passera que par la destruction de ces symboles capitalistes étatiques."

    N'as-tu pas dit précédemment que l'épanouissement c'était de la merde?


    Sincèrement, je ne cherche pas à te démonter. J'ai le sentiment qu'il y a moyen d'en apprendre beaucoup avec toi. Mais ce genre d'état d'esprit nihiliste me dérange profondément. Dans le fond, j'ai bien compris ce que tu veux faire passer comme message avec ce sujet. Enfin je me trompe peut-être...

    Notre système éducatif nous formate pour mieux nous asservir mais nous permet aussi de nous ouvrir sur la Culture, à mon sens. Charge à nous de nous y ouvrir le mieux possible. A chacun d'assumer la responsabilité de sa propre vie!
    Sur l'inconsistance des étudiants, je suis entièrement d'accord. Je pense que la population estudiantine représente bien la population actuelle. Du bétail informe et broutant, et quelques bêtes noirs de tout bords... Qu'en pensez-vous?
     
  6. engelbert avery
    Offline

    engelbert averyBITE MARX Expulsé par vote

    167
    0
    0
    Juil 2009
  7. libertaire, gauchiste, socialiste, situationniste, individualiste, apolitique/Indécis
    Emancipation ne signifie pas épanouissement. C'est peut-être jouer sur les mots que de dire ça, mais "l'épanouissement personnel", c'est l'ennemi de la révolution. C'est la volonté de réussir égoïstement : en ouvrant ma corolle, j'écrase les autres. L'émancipation, je vais pas vous l'apprendre, c'est quand même autre chose. C'est être Autonome (du grec autos - propre, sienne, nomos - loi - ) ! Sortir de son cadre, au contraire de l'épanouissement. S'émanciper, c'est se rendre libre, s'épanouir, c'est se détendre dans un cadre prévu par la société.
    Je tenais juste à justifier mon choix de mots.

    Dire que la "culture, c'est de la merde", dans des termes volontairement violents, ce n'est pas dire : "vive l'ignorance". Je ne pense pas être quelqu'un d'ignare. Bien évidemment, lorsque je dis "culture" (ensemble des élements d'une société qui se distinguent d'une autre), mot déjà vague, je fais référence au sens qu'on lui donne aujourd'hui : tout et n'importe quoi. Plus la démocratie s'enfonce dans ses racines autocratiques, plus elle fait l'apologie de la culture, chose autour de laquelle se soude la Nation. On magnifie les Zola, les Hugo, les Sartre, et tous les grands auteurs français: c'est notre culture. En Allemagne, ce sera plus tôt les Goethe, Schiller, Wagner ou Nietzsche. La culture, c'est le dernier rempart de l'Etat (après le politique ou l'économique), malheureusement. Si l'on veut détruire l'Etat, alors il faudra détruire également sa culture en tant que système qui écarte ou qui regroupe. Alors oui, la culture, c'est de la merde, si c'est une frontière supplémentaire (et pourtant, je le dis sans démagogie, j'aime beaucoup Zola et d'autres classiques qui ne me viennent pas en tête).

    Quant à l'art, je crois que nous n'avons pas la même définition. Avant d'aller plus en avant dans mon explication, j'aimerais connaître vos visions de l'Art ... Parce qu'il faut pas se leurrer: n'est art que se qui se considère comme tel, n'est art que ce qui se diffuse en galerie et en musée. Comme le dit Thomas Genty dans Art et Subversion:

    J'ai vu tes dessins Anarchoi (et j'ai bien aimé!), et franchement, les considérer comme de l'art, pour moi, ce serait les dévaloriser.

    --- Bien sûr, j'ai mis de côté tous ce qui considérait les contre-cultures et les arts alternatifs, mais ce texte a été écrit dans le cadre de la revue que je tiens avec la Bête à Cinq Bites, diffusé ... A la fac (d'où la violence des termes). ---

    Bite Marx.
     
  8. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    A propos de l'émancipation, etc... Merci d'avoir éclairé ce choix. Je ne discuterais pas ce choix car je ne pense pas en être capable.

    "Plus la démocratie s'enfonce dans ses racines autocratiques, plus elle fait l'apologie de la culture, chose autour de laquelle se soude la Nation. On magnifie les Zola, les Hugo, les Sartre, et tous les grands auteurs français: c'est notre culture"

    J'approuve... et J'accuse (dixit un grand homme déjà cité!) ta perception de la culture. Celle dont tu parles c'est celle du gouvernement. Ma culture, en bon français que je suis, est essentiellement basé sur la culture que l'on m'a fait absorber. Mais depuis déjà un nombre d'années conséquent, j'ai choisi l'ouverture d'esprit et la Culture dans son entièreté. Tout le monde est capable de s'ouvrir, ou s'émanciper, dans cette Culture humaine.

    "On magnifie les Zola, les Hugo, les Sartre, et tous les grands auteurs français: c'est notre culture"

    J'aurais plutôt dit Secret Story, les chanteurs de la Nouvelle Star, Thierry Henry et compagnie... C'est plutôt ça que cette enculé de LeLay et ses camarades veut nous faire ingurgiter.

    En ce qui concerne l'art, j'approuve également ta vision avec un seul bémol. il ne faut pas oublier que l'Art, se traduit par toute création humaine quelqu'elle soit. Sorte de traduction physique de l'inconscient ou conscient humain. Ensuite, ce sont les motivations et l'auteur de ces dernières qui sont condamnables par l'oeuvre en elle même. En somme, dire que l'Art c'est de la merde, je ne suis pas d'accord. Le commerce que l'on fait de l'art est tout aussi condamnable.
    Pour information, je suis contre tout droit d'auteur. Je suis moi même artiste et mon travail n'a de sens que si il est partagé.

    Alors pourquoi l'assujettir à des lois?
     
  9. engelbert avery
    Offline

    engelbert averyBITE MARX Expulsé par vote

    167
    0
    0
    Juil 2009
  10. libertaire, gauchiste, socialiste, situationniste, individualiste, apolitique/Indécis
    Une culture est toujours celle d'un État. Le gouvernement démocratique, ce n'est que l'expression concrète à la fois de la "représentation" du peuple et de l'État. Et lorsqu'on parle de culture, c'est toujours ce mic-mac de Zola et de Thierry Henry.
    Je ne dis pas qu'il faut cesser de lire, d'écrire, d'observer, au contraire ! Si l'on veut s'émanciper, il faut s'ouvrir à tout, clairement. Mais il faut aussi être conscient que la ré-utilisation de ces auteurs et artistes ne sert qu'à une chose: légitimer l'existence de l'État.


    La qualité d'une œuvre d'art se crée entre la vision singulière et particulière de l'auteur et la visée universelle vers laquelle elle tend. Autrement dit, un bout de l'auteur se retrouve en l'œuvre, et il est lui même marchandise.
    Tjours pour citer Genty:
     
  11. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    J'en prend note! ;)

    Sur ta citation, ce que je ne comprend pas, c'est que cela réprouve l'aspect matériel d'une oeuvre mais fondamentalement comment peut-on se passer du coté matériel d'une oeuvre?
    Sauf si tu ne veux le diffuser? Alors là se pose un problème... Est-il utile ou inutile, pour l'Humanité, d'exprimer son art physiquement?
    Est-ce qu'il fallait comprendre de ta citation?
     
  12. engelbert avery
    Offline

    engelbert averyBITE MARX Expulsé par vote

    167
    0
    0
    Juil 2009
  13. libertaire, gauchiste, socialiste, situationniste, individualiste, apolitique/Indécis
    J'ai modifié mon précédent post, pendant que tu devais répondre, en y ajoutant mes vues sur l'art.
     
  14. engelbert avery
    Offline

    engelbert averyBITE MARX Expulsé par vote

    167
    0
    0
    Juil 2009
  15. libertaire, gauchiste, socialiste, situationniste, individualiste, apolitique/Indécis
    La citation ne réprouve pas l'aspect matériel, dans le sens où une œuvre est toujours fondamentalement réelle. Elle réprouve l'aspect de la marchandise.

    Comme Genty et les situationnistes ont pour le mieux expliquer ce que j'essaie de dire, je vais te citer de longs passages deLa critique situationniste de Thomas Genty.
    Au sujet des Avant-gardes:
    Enfin,
    Il s'agit donc d'abolir les frontières entre l'art et la vie, réaliser l'irréalisable, disaient les situs.
    Plutôt que de multiplier encore les citations (ce qui est très chiant), je te conseille vivement la lecture des brochures de Thomas Genty (Zanzara Athée) sur Infokiosques.
     
  16. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Pour moi l'art c'est l'ensemble des choses qui n'ont pas de véritable utilité, un mixeur ça sert à mixer, ce n'est pas de l'art, tu lui rajoute un joli bouton rouge, ça sert à repérer plus facilement le bouton marche, ce n'est pas de l'art. T'écrit "Insérer ici Jojo le hamster" ça sert à rien, c'est juste là pour la plaisir des yeux et de la plaisanterie, c'est de l'art, après on aime ou on aime pas. Pour moi c'est ce qui fait la différence entre la vie et la survie, c'est prendre le temps de faire des choses inutiles juste pour son plaisir et/ou celui des autres.
     
  17. engelbert avery
    Offline

    engelbert averyBITE MARX Expulsé par vote

    167
    0
    0
    Juil 2009
  18. libertaire, gauchiste, socialiste, situationniste, individualiste, apolitique/Indécis
    J'aime beaucoup !
    Sinon, tu serais pas super fan de Sartre pour dire ça sur le mixeur ? (Rien à voir, mais pure curiosité)
     
  19. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
  20. engelbert avery
    Offline

    engelbert averyBITE MARX Expulsé par vote

    167
    0
    0
    Juil 2009
  21. libertaire, gauchiste, socialiste, situationniste, individualiste, apolitique/Indécis
    Oh je kiffe les Robins des Bois, c'est génial !!
    Sinon, tu devrais lire L'existencialisme est un humanisme de Sartre, ça devrait peut-être te plaire, au vu de ta vision du mixeur (un objet est utile, et sa conception précède son existence, contrairement à l'homme ou l'art).