Chargement...

Jusqu'au bout de la nuit

Discussion dans 'Archive' créé par Ungovernable, 27 Mai 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 768
    305
    2,054
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Je me présente à vous, de ces lieux le baron
    Moi qui n'ai rien de noble, à peine les intentions
    Bienvenue ma jolie, soyez ici chez vous
    Ceci est mon domaine, venez donc boire un coup
    Dans cet infâme tripot qui est un peu ma demeure
    J'ai ma table et ma bouteille qui m'attendent à toute heure
    J'ai tant posé mes coudes sur ces comptoirs usés
    Que mes bras sont couverts de toiles d'araignées

    Du houblon ou de l'eau de vie
    Venez donc boire un verre en ma bonne compagnie
    Peu importe le chemin que nous aurons choisi
    Nous irons jusqu'au bout de la nuit

    Venez donc à ma table, surtout ne craignez rien
    Je prendrai soin de vous, vous donnerai du bon vin
    Nous laisserons l'ivresse nous prendre doucement
    Nous raconterons nos vies et passerons du bon temps
    Je ne suis pas si mauvais qu'on pourrait le penser
    Vous n'avez rien à craindre, soyez donc rassurée
    Si j'aime les demoiselles, oui si j'aime les femmes
    Je sais être bandit, mais aussi gentleman

    Après avoir bien bu, nous irons nous promener
    Au Vieux-Port ou ailleurs, partout où vous voudrez
    Si vous le voulez bien, vous m'inviterez chez vous
    Et nous boirons encore jusqu'à s'en rendre fous
    Et si les lendemains, eux parfois si cruels
    Soufflent nos amours, telles de vulgaires chandelles
    Et si le temps qui passe nous condamne à l'oubli
    Nous aurons été jusqu’au bout de la nuit

    Paroles et musique : Xavier Pétermann