Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Guerres & impérialisme Israel se prépare à réprimer les palestiniens avec des armes secrètes

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 12 Août 2011.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 718
    258
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Israël redoute un embrasement palestinien
    Tsahal se mobilise avant le vote, en septembre à l'ONU, sur la reconnaissance d'un État en Cisjordanie et à Gaza.

    Les militaires israéliens peaufinent leurs plans de bataille pour septembre. Des ordres de mobilisation de réservistes sont fin prêts et les achats d'équipements antiémeute se multiplient à l'approche de cette échéance. C'est en effet le mois prochain que les Palestiniens comptent demander la reconnaissance internationale d'un État indépendant et son intégration au sein de l'ONU. Pour appuyer leur demande, des marches de soutien sont prévues en Cisjordanie, a Jérusalem-Est et, sans doute, aux frontières avec le Liban et la Syrie.

    Sur le papier, ces manifestations sont censées être pacifiques. Le général Benny Gantz, le chef d'état-major israélien, veut toutefois éviter d'être pris par surprise. Selon un des scénarios envisagés, des milliers de Palestiniens pourraient tenter de forcer les barrages routiers établis par l'armée pour pénétrer dans une des colonies israéliennes de Cisjordanie. «Il y a risque de confrontation», a affirmé récemment le général Gantz.

    Le ministère de la Défense a investi 16 millions d'euros pour l'acquisition de matériel supplémentaire censé permettre de disperser des foules sans mettre en danger la vie des manifestants. Parmi ces armes «non létales» figurent un important stock de grenades de gaz lacrymogène, 17 camions munis de canons à eau avec une réserve de 2500 litres, des pistolets de type Taser, qui provoquent des chocs à courte distance, des casques et d'autres équipements de protection.
    Armes surprises

    Mais, selon le quotidien Yediot Aharonot, la «vedette» devrait revenir à une arme d'un genre tout particulier surnommé «la mouflette», du nom de cet animal qui projette un liquide nauséabond pour se défendre. Ce principe a été repris avec une substance qui, lorsqu'elle est pulvérisée sur des manifestants, provoque de très sérieuses nausées et des vertiges. Parmi les autres armes du même genre figure «le cri», un équipement qui émet des sons stridents insupportables. Les responsables militaires ont également promis «d'autres surprises».

    Parallèlement, des unités de militaires et de gardes-frontières qui dépendent de la police ont commencé ces dernières semaines à s'entraîner au maniement de tout cet arsenal. Une clôture électronique renforcée a aussi été érigée sur une longueur de 12 km sur le plateau du Golan, face à la Syrie, de crainte que des réfugiés palestiniens tentent de s'infiltrer, comme ils l'avaient fait au mois de mai. «Nous nous préparons afin que les soldats ne manquent pas d'équipement pour disperser la foule et ne soient pas contraints d'utiliser des armes à feu avec tous les risques de pertes humaines que cela comporte», affirme un officier. Mais pour Shaul Mofaz, le président de la commission de la défense et des affaires étrangères du Parlement, ces préparatifs ne sont pas suffisants. «Je ne suis pas certain que l'armée soit préparée à faire face à 60.000 manifestants se dirigeant vers une colonie», affirme cet ancien chef d'état-major et ministre de la Défense qui réclame davantage de moyens.

    Du côté palestinien, ces préparatifs ne sont pas passés inaperçus. Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, a appelé à des manifestations sans violence, pour ne pas tomber dans le piège d'une provocation. Les services de sécurité et la police palestinienne ont ainsi reçu comme instructions de contenir autant que possible les marches à l'intérieur des villes et d'empêcher les manifestants de s'approcher de trop près des positions de l'armée et des colonies israéliennes.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    1
  6. Réponses:
    4
  7. Réponses:
    5
  8. Réponses:
    4