Chargement...

Instinct de Mort

Discussion dans 'Archive' créé par Ungovernable, 11 Mai 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 677
    236
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Dans l'action, je suis toujours passé le premier. Mes vrais amis ont toujours pu compter sur moi. Je n'ai jamais manqué un rendez-vous. Et si j'ai rayé le mot « pitié » de mon vocabulaire, c'est que j'ai trop vu d'injustices, trop vu d'hommes crever en prison, trop vu d'hommes détruire d'autres hommes. Par deux fois dans ma vie, j'ai voulu changer ma route et rejoindre la société et ses lois avant d'atteindre le chemin du non retour. J'ai échoué, car l'Homme qui franchit les portes d'une prison en reste marqué à vie, quoiqu'il fasse sur le chemin de la réinsertion (sociale). La société est vindicative… Un ex condamné ne sera jamais quitte de sa dette, même après l'avoir payé…

    L'Homme à qui on refuse le droit de décision n'est qu'une moitié d'Homme, il se soumettra ou se révoltera !

    Je vais te parler de l'ennemi public numéro 1
    Celui qu'on t'a dépeint comme une bête féroce
    Je ne veux pas le juger, je ne veux pas glorifier
    Mais ta grande gueule témoin t'as eu tort de la fermer
    Car Porte de Clignancourt, Vendredi 2 Novembre
    Sois fier de ta police, elle l'a exécuté !

    Pour l'avenir de tes gosses qui seront pourchassé(e)s
    Dans cette prison modèle qu'est Fleury Mérogis
    A cinq par cellule il reste une place pour ton fils
    Depuis que la peine de mort est administrative
    Toi qui dort sous terre, souviens toi qu'une enfant
    Vint poser pour son père, des fleurs sur ton néant.

    De la prison à vie… à la mort, ma sentence me laisse indifférent.

    Ma vraie condamnation, je la lirai à chaque parloir dans les yeux de ma fille, et là… je connaîtrai le regret.

    Crois le la main tendue vaut mieux que les chaînes
    Surtout quand tu es gosses tu apprends vite la haine
    Le crime est glorifié au son de la Marseillaise
    Et en place publique son corps est explosé…
    C'est dans tes prisons qu'on fabrique le crime
    Des innocent(e)s des anonymes et bien d'autres Mesrine.