Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante G20, intimidation et répression (Communiqué du RASO)

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 25 Juin 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Le 8 juin, le TCMN (réseau de mobilisation local de Toronto) a tenu une conférence de presse sur l'intimidation policière autour du sommet du G20 à venir. A cette conférence ont participé des centaines de flics, les flics étant deux fois plus nombreux que les journalistes ! Nous pouvons au moins remercié la police d'être explicite – oui, leur stratégie est bien de nous effrayer jusqu'au silence.

    Comment comprendre autrement le défilé de mode répressive qu'ils ont fait la semaine dernière, posant avec leurs armes dans les médias dominants serviles ? Et comment comprendre l'explosion du budget sécuritaire autrement que comme une menace – « Nous allons vous foutre pour l'équivalent d'un milliard de dollars sur la gueule si vous faites des histoires. »

    Mais pourquoi un tel spectacle de la part des flics ? Pourquoi les visites à la maison [des agents de renseignements ont rendu visite à des militants ces derniers temps], la campagne d'intimidation tape-à-l'oeil ? S'ils ont tant confiance dans leur système de sécurité, pourquoi se fatiguent-ils à essayer de nous effrayer ?

    Ils nous disent qu'ils savent où nous vivons, qu'ils vont nous arrêtés, qu'ils vont faire exploser nos tympans et nous torturer avec des tazers et des produits chimiques. Et – parce qu'ils sont des trous du cul cruels et sadiques – nous savons qu'ils pourraient bien le faire. Et donc nous prenons peur. L'intimidation est la seule chose qui rende la police [le flicage, le gouvernement] possible, en particulier lors d'un événement aussi chaotique que le G20. Nous à SOAR croyons que l'usage le plus puissant des nouveaux et célèbres canons sonores est les ondes qu'ils propagent dans les mouvements pour la justice sociale et environnementale. Les flics et les politiciens espèrent que s'ils nous menacent et nous harcèlent assez, nous allons simplement rester à la maison et la fermer.

    Mais si nous ne sommes pas effrayés, il n'y a aucun moyen qu'ils puissent nous stopper ! Ils essayent de nous effrayer pour nous soumettre car ils savent qu'ils ne peuvent pas nous contrôler tous dans les rues. Ils savent que les gens sont en colère, que nous sommes organisés, que nous ne croyons pas aux mensonges des flics, de la presse et des leaders. Si nous restons fort et que nous nous supportons [aidons] les uns les autres, alors ce milliard de dollars ne va pas être ne serait-ce que presque assez pour casser nos mouvements et nous empêcher d'atteindre nos buts !

    « la liberté d'expression » [le discours libre] n'est pas si libre dans cette démocratie bidon – à chaque fois que nous l'ouvrons, nous devenons des cibles. Les anarchistes sont décrits comme des terroristes et comparés à Al Qaida dans la presse. Mais les flics n'en sont pas qu'après les anarchistes – en ciblant quelques radicaux par le harcèlement, ils espèrent nous effrayer pour que nous restions à la maison. Mais c'est exactement ce genre de répression scélérate qui provoque l'outrage et amène les gens dans les rues !

    A bas les flics et les tentatives pathétique de division et d'intimidation !

    A bas le trafic de la terreur des lâches médias dominants !

    Vive le mouvement, vive la résistance, vive le courage !

    Resistance Anarchiste du Sud Ontario.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    17
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    47
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0