Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Répression & dérives sécuritaires G20: Des journalistes refusés d'accès au canada

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 27 Juin 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Difficile de passer la frontière canadienne pour aller au G-20!


    Depuis le début de la semaine, plusieurs activistes et journalistes des États-Unis se sont vu refuser l'accès au Canada.


    La frontière entre les États-Unis et le Canada semble de plus en plus difficile à franchir pour les gens désirant se rendre au sommet du G-20 à Toronto. Même si elle avait déjà un visa canadien, Sakura Saunders, une organisatrice du Climate Justice, a vu son visa être annulé à son retour de Détroit, mardi. Son nouveau visa est désormais d'une durée de deux jours, ce qui la forcera à quitter avant la tenue du sommet cette fin de semaine. «Ceci est une tentative de faire taire les voix dissidentes. Les gardiens m'ont même dit que la révocation de mon visa était en lien avec la sécurité entourant le G-20.», a expliqué Saunders au journal The Spoke.



    Mercredi soir, à la frontière entre Niagara-Falls et l'état de New York, un groupe de médias indépendants, soit le collectif Glass Bead basé à New York, ont été expulsé de leur train. Ils ont reçu des autorités une longue listes de documents qu'ils devront présenter pour entrer légalement au Canada. Vlad, un membre du collectif, a discuté au téléphone avec des journalistes de The Spoke, le journal quotidien édité par les membres du Centre des Médias Alternatifs du G-20 à Toronto. «On nous a demandé de donner nos reçus de loyer, nos déclarations d'impôt, des preuves que nous sommes aux études, des adresses chez qui nous iront à Toronto et la preuve que nous avons 100 $ par jour par personne. Avec toutes ces demandes, il est difficile de croire que ce n'est pas pour immigrer, mais seulement pour une visite de 4 jours.»
    Le collectif médiatique Glass Bead tentera de rassembler tous les documents nécessaire et essayera de passer de nouveau la frontière canadienne aujourd'hui. Nous leur souhaitons bon courage et un peu de chance.
    (Ce quatrième texte fait partie d'une longue liste d'articles que je traduirai, tiré du journal quotidien The Spoke du Centre des Médias Altenatifs du G-20 à Toronto. Vous retrouverez le texte original sur le site suivant)



    Site internet du Centre des Médias Alternatifs du G-20 à Toronto

    Suggested link: toronto.mediacoop.ca
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    1
  2. Réponses:
    18
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    2
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0