Chargement...

(France) Venu de sarkosy à Saint-lô

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par Roa, 11 Janvier 2009.

  1. Roa
    Offline

    RoaMembre du forum

    42
    0
    1
    Nov 2007
    Notre cher président vient nous dans la "petite ville" de Saint-Lô , pour prononcer un discours sur l'éducation .

    http://www.saint-lo.maville.com/actu/actudet_-a-Saint-Lo-Nicolas-Sarkozy-parlera-education-_loc-788206_actu.Html

    Nous appelons donc à une manifestation pour montrer qu'il n'est pas le bienvenue et encore moins pour faire un discours sur l'éducation .

    A priro le président arriverait en helicoptére , pui ira en voiture jusqu'a une école primaire puis ira au centre culturel prononcer son discours .

    Il beneficiera d'une importante protcetion au moins 400 Crs ( nombres à confirmer ) , plus la police et la gendarmerie locale .

    Il y aurait de nombreux tireusr d'élites et un groupe du GIGN .

    Le président va comme d'habitude nou faire un dsicours en déclarant qu'il nous a écouté et qu'i comprit .

    Le rassemblement est à 10h30 pour la majeure partie des personnes et à 9h30 pour les étudiants et tous ceux qui veulent .

    Probléme , la prefecture a interdit toute manifestation a juste autorisé un rassembement .

    Comme nous sommes des moutons , nous allons donc nous rassembler seulement et ne pas bouger , à bonnes entendeurs .

    Je n'ai pu mettre ces informations seulement maintenant du à la maintenace du serveur .

    Venez nombreux .
     
  2. p---s---k
    Offline

    p---s---kl'alarme à l'oeil Membre actif

    104
    0
    1
    Sept 2008
  3. anarchiste,
    Nicolas Sarkozy à Saint-Lô : c'est le jour J

    À 11 h, ce matin, le président de la République arrive à Saint-Lô, accompagné du ministre de l'Éducation Xavier Darcos. Dernière ligne droite pour tous les acteurs de la visite.
    Cortège. Accueillis au stade des Ronchettes à leur descente d'hélicoptère par le maire François Digard, et le député Philippe Gosselin, le président, le ministre et ses conseillers prendront place dans le cortège officiel, constitué entre autres de voitures louées auprès d'un concessionnaire saint-lois.

    Sécurité. Au minimum 300 CRS et gendarmes mobiles seront postés pour assurer la sécurité du Président et contenir au besoin les manifestants rassemblés place de la Mairie. En levant les yeux, on devrait aussi apercevoir quelques tireurs d'élite. Et en y regardant de plus près, certains agents de protection en civil sillonneront également la ville.

    Filtrés. Si vous aviez décidé d'aller à la Poste au moment de l'arrivée du Président, vous devrez être muni d'une pièce d'identité. Même chose si vous voulez accéder à la place du Champ-de-Mars, dont les riverains ont fait l'objet d'enquête de voisinage. Et même les invités au discours au centre culturel devront passer sous quatre portiques détecteurs d'objets interdits.

    Pas comptés. À l'école Calmette-et-Guérin, les équipes de l'Élysée ont largement repéré les lieux, comptant notamment le nombre de pas que le Président devra faire. La directrice de l'école, Nadine Lebroussois, demeure discrète sur ces préparatifs. Elle confirme juste qu'« un échange est prévu avec les six enseignants de l'école élémentaire ». Côté parents, certains auraient l'intention de ne pas envoyer leur enfant à école ce matin.


    Maquillage. Présence des caméras oblige, deux pauses maquillages du Président auront lieu à l'école et au centre culturel, où pour cette occasion, les toilettes des hommes ont été rénovées.


    Astreintes. Si elle est orchestrée par l'Élysée, avec l'aide de la préfecture et des services départementaux de sécurité, cette visite présidentielle est aussi l'affaire de la ville de Saint-Lô. Des équipes municipales ont été placées en astreinte hier dimanche pour assurer barrièrage, nettoyage des rues, etc. « Lundi, il y aura aussi des agents municipaux prêts à intervenir pour le salage ou des problèmes électriques », indique le directeur de cabinet du maire, Frédéric Martin.

    Buffet. La confection des petits fours et verrines, servis à l'issue du discours présidentiel, a été confiée au traiteur de Baudre, François De Saint-Jores. Tour de force : l'artisan n'a eu que quatre jours pour réaliser environ 6 000 pièces, salées et sucrées. « J'ai mis l'accent sur les produits locaux et créé pour l'occasion une recette de toast mille-feuilles à l'andouille et aux pommes caramélisées. » François De Saint Jores a fait appel à des commerçants de Saint-Lô et d'Agneaux pour les fleurs, les nappes et serviettes, et à un pâtissier de Saint-Lô pour des gâteaux au chocolat. Le service a été confié aux élèves d'une classe de BTS de l'école hôtelière de Granville.

    Payée par l'Élysée. Du buffet à la pose d'une grande toile de fond bleue au centre culturel, tous les frais sont pris en charge par l'Élysée. Une ligne sera donc consacrée à Saint-Lô au chapitre « visites présidentielles », dont le budget global 2009 a été fixé à 10 millions d'euros.

    http://www.saint-lo.maville.com/act...aint-Lo-c-est-le-jour-J-_loc-794666_actu.Html