Chargement...

(France) Rassemblement antifasciste contre le jour de colère à Lyon

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par Anarchie 13, 2 Avril 2014.

  1. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 275
    436
    141
    Jan 2009
    France
  2. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Face aux réactionnaires, solidarité populaire



    Une manifestation du « jour de colère » aura lieu dimanche 6 avril à Lyon. Nous ne leur laisserons pas la rue ! Réac’, dehors !

    Suite à une première édition le 26 janvier, un « jour de colère » est organisé dans plusieurs villes de l’Etat français le week end du 5 et 6 avril. A cette occasion, une manifestation aura lieu le dimanche 6 avril à Lyon. Les organisateur.trice.s veulent présenter leur initiative comme étant un large rassemblement s’opposant au système.

    Mais que se cache-t-il réellement derrière l’appellation « jour de colère » ?

    « Dehors les juifs », « On n’entend plus chanter Clément Méric », « Mort aux pédés », « Travail, famille, patrie », ... Ces slogans, employés tout au long du parcours de la manifestation du précédent « jour de colère » à Paris, révèlent le fond de leur pensée fasciste. Des groupuscules identitaires et nationalistes aux réseaux religieux réactionnaires (Civitas, Printemps Français,...), en passant par les antisémites dieudonnistes et les collectifs « anti-mariage gay » (Hommen, Antigones,...), le « jour de colère » rassemble la frange la plus réactionnaire de l’Etat français. « Jour de colère » correspond à un vaste espace d’expression des fascistes et autres réactionnaires ! Contrairement à ce qu’ils/elles voudraient faire croire, leur colère n’est pas dirigée contre le système : ils et elles espèrent seulement préserver leurs intérêts de classe en renforçant le capitalisme, son appareil répressif et ses inégalités. Les militant.e.s du « jour de colère » ne souhaitent pas abattre le système capitaliste en place mais veulent lui donner une forme fasciste pour affermir leur domination.

    Face à ce déferlment d’idées fascistes, nous ne pouvons rester indifférent.e.s !

    Nous ne laisserons pas la rue aux réactionnaires qui nous oppriment, qui nous répriment, qui nous agressent, qui nous tuent !!

    Nous, militant.e.s antifascistes, refusons que les fachos paradent dans la rue et tentent de salir la mémoire de notre camarade Clément Méric, assassiné par un ultranationaliste le 5 juin 2013.
    Nous, militant.e.s antiracistes, refusons de rester passif.ve.s devant l’antisémitisme, l’islamophobie et la xénophobie proné.e.s par « jour de colère » et institutionnalisé.e.s par l’Etat.
    Nous, militant.e.s anti-patriarcat, combattons la violence hétéro-sexiste propagée à travers le « jour de colère » : société sexiste, hétéronormée, lesbophobe, transphobe, biEphobe, homophobe, société qui invisibilise les violences patriarcales parce qu’elle s’en sert,... STOP ! Nous refusons que ces idées apparaissent une fois de plus dans la rue !

    Nous, militant.e.s progressistes en lutte contre toutes les formes d’oppression et d’exploitation, appelons à un Rassemblement le dimanche 6 avril à 13h, Place de la République (2e) pour s’opposer aux fascistes et aux réacionnaires en tout genre !

    Ne nous trompons pas de colère : riposte et solidarité populaire !

    Unité antipatriarcale, antifasciste, anticapitaliste !

    Fascistes, réac’, hors de nos rues !
    P.-S.

    Nous demandons aux associations, partis et syndicats de ne pas venir avec leurs drapeaux.