Chargement...

Double Face

Discussion dans 'Archive' créé par Ungovernable, 14 Juin 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 677
    236
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Depuis que le monde est monde, les mêmes cris déchirent le temps. Les rapports sont faits de haine et de passion, trop souvent des extrêmes. Difficile d'analyser. Difficile de comprendre ce monde où tout est violence. Du cri de l'enfant qui sort du ventre de la mère à nos gueulantes éphémères, tout est rapport de force.

    "Oeil pour oeil, dent pour dent", cette phrase répétée comme autant de bêlements par les adeptes de la violence. Infliger au bourreau le chatiment qu'on a reçu toute sa vie. Où est le changement ? Où est la différence ? Ils n'inventent rien, ils perpétuent. Ils ne changent rien, ils continuent.

    Les hommes ont une double face : tantôt celle d'une victime, tantôt celle d'un bourreau.

    L'égalité devant la mort mais jamais au cours de la vie. Le sang coule de partout sans faire de distinctions. Non. Nous ne voulons pas être comme eux. Nous ne voulons pas faire ce qu'on nous a toujours fait. N'ont-ils pas été assez brisés pour vouloir à leur tour semer la souffrance ?

    Nous voulons vivre et laisser vivre, nous voulons mourir et laisser mourir sans que l'indifférence et la haine soient présentes.

    D'être au contact des autres nos illusions se sont fanées, nos espoirs sont tombés et nos coeurs se sont serrés. Les plus belles ruines sont dans nos têtes . La facilité voudrait qu'on frappe le bourreau, qu'on lave avec le sang d'une élite stéréotypée toutes les injustices de la société. NON !