Chargement...

discréditer les mouvements libertaire

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Wapi, 25 Juillet 2010.

  1. Wapi
    Offline

    WapiMembre endormi Membre actif

    90
    0
    5
    Juin 2009
  2. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Ce qui me fait peur en ce moment, c'est le pouvoir énorme des médias. Ils peuvent tout faire, et manipulent les gens avec une telle aisance... Pour le moment le mouvement libertaire est vu comme un mouvement de terroristes désirant instaurer un système chaotique. Pour faire instaurer une insécurité et faire peur à la masse. Mais vous imaginez si ils commencent à discréditer notre mouvement en le rendant à la mode (par exemple)?
    "Vous ne savez plus où vous en êtes? Vous ne savez plus quel rebelle attitude est en vous? Envoyez Anar au 21 230 et vous serez enfin quel anarchiste repose en vous!"
    Je prends par exemple les mouvements punk, gothique et teufeurs... Le nombre de "fake" que l'on rencontre est de plus en plus nombreux, sous leurs apparences pseudo rebelle se cache la mentalité des masses... Le paraître avant l'être...
    Vraiment si les médias utilisent cette méthode, je pense que ce sera un GROS coup contre nous. Comment persuader, démontrer, ou même défendre ses idées dans ces conditions? Bien sur nous pourrons toujours y parvenir mais avec beaucoup plus de mal...:o
     
  3. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Les "mouvements" punk, gothique et teufeurs n'en sont pas. Il ne sont en fait que des modes de vie.

    Modes de vie fait d'attitudes, de postures, de consommations qui diffèrent d'avec les modes de vie dominant. En soit ils ne sont rien de plus qu'un détournement de quelques codes sociaux, que des modes musicales et vestimentaires. On peut d'ailleurs noter au sein des milieux dont tu parles qu'il existe comme ailleurs, voire parfois avec plus de force qu'ailleurs, le sexisme, l'intolérance, le virilisme, la bêtise...

    Un mode de vie n'est qu'une des multiples manière de consommer les merdes produite par le capital.
     
    Dernière édition par un modérateur: 25 Juillet 2010
  4. Wapi
    Offline

    WapiMembre endormi Membre actif

    90
    0
    5
    Juin 2009
  5. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Oui... enfin bon, j'ai une pensée différente que toi sur ces mouvements sociaux... Mais là n'est pas la question, est ce que ce que j'ai annoncé precedemment peut se faire, ou je psychote pour rien?
     
  6. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Ben non, la est la question.
    Déjà ne pas se tromper, tromper ou confondre mode de vie et mouvement social. Pour faire simple mouvement social: la commune de Paris, barcelone 36, Mai 68, Hongrie 56, emeutes france 2005... mode de vie : les babas cool, la punkitude, les naturistes... C'est clair?


    Je m'explique :
    Il existe déjà profusion d'artefacts pseudo révolutionnaire, anarchistes, communiste, l'exemple le plus frappant étant le logo A(ou encore la bonne vieille tronche à ce con de Guevara) que l'on trouve sur pas mal de tshirt .
    Cela n'en rends pas l'idée d'anarchie moins dangereuse si l'on ne se contente pas de la rêver individuellement, mais d'agir. Et pas agir pour avoir de belles images au 20h ou une bonne "critique" des journaflics (comme le font les politiciens et autres pourritures syndicaliste) mais agir pour se positionner, se rencontrer, nouer des liens, des amitiés et des solidarités toutes choses que le capitalisme et les médias ne peuvent ni nous prendre, ni nous vendre, ni récupérer.
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Juillet 2010
  7. Wapi
    Offline

    WapiMembre endormi Membre actif

    90
    0
    5
    Juin 2009
  8. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    D'accord, j'ai compris mon erreur. Merci !
     
  9. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  10. libertaire
    C'est drôle, ça me rappelle un des chapitres de socio de cette année, ou on parlait justement des punk/goth/hippy...Etc, et ou l'on en arrivait à conclure que les contres-cultures n'étaient que des sous-cultures de la cultures dominante, et qu'à terme elle l'enrichissent. En gros que le système "absorbe" ce qui pourrait éventuellement lui nuire.
    Dans l'absolu je pense pas cependant qu'on soit pour l'instant assez nombreux pour que ça arrive. On est j'pense plus ou moins sans intérêt encore là.