Chargement...

Des regles??

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par raaph, 17 Mars 2017.

  1. raaph
    En ligne

    raaphMembre du forum Membre actif

    145
    12
    0
    Juil 2016
    Homme
    France
  2. libertaire, anarchiste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Salut,voila j'ai penser à ça quand j'ai entendus un projet de loie ou un truc du genre (enfin vous voyez le truc quoi^^).Je me suis alors demander:si vivre sans gouvernement et tout à fait possible ,il est est néanmoins impossibles de vivre sans règles.Comment s'organiserai t on dans une societe anar
    ou juste libertaire pour ces fameuses regles? on gererais au cas par cas? on aurait une sorte de texte de lois? si on en a pas comment punir comment juger des actes d'une personne?
    c'est a peu pres tout je crois (c deja pas mal non? xD)
    Merci d'avance ;)
     
  3. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 069
    17
    231
    Avr 2008
    United States
    On aurait pas une sorte de texte de lois, surtout si tu préfères les règles aux lois.
    Des règles qui se construisent entres concernés
    (je vois plus des petites échelles ou les modalités se discutent, avec des règles de vie communes plus générales).
    Une certaine marge de manoeuvre me semble aussi nécessaire: où le but de pourquoi cette règle a été crée compte plus que la règle elle même, pour laisser place a des exceptions selon les cas et éviter de faire de la règle quelque chose d'inébranlable qui ne s'adapte pas aux cas particuliers (on préfère les lois "figées" car elles garantissent l'égalité des droits, mais il s'agit plutôt d'une facilité de gestion qu'un soucis de justice à l'heure actuelle)

    Ce sujet là recouvre de très nombreux sujets de base des idées libertaires; ces questions sont à l'origine de ses fondements, c'est pour ca que c'est pas facile de répondre. Et d'ailleur j'ai pas tellement répondu mais je voyais que tu n'avais pas de réponses, je trouvais ca triste.
     
    raaph apprécie ceci.
  4. raaph
    En ligne

    raaphMembre du forum Membre actif

    145
    12
    0
    Juil 2016
    Homme
    France
  5. libertaire, anarchiste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Ben merci c vrai que c'est moins triste:p.C'est comme ca que je m'imagine aussi les choses,après je pense que veritablement gerer tout au cas par cas sera très compliquer et a mon avis ce sera quelque chose qui se construirait constament ( si tu vois ce que je veux dire >< )
     
  6. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 069
    17
    231
    Avr 2008
    United States
    Oui c'est un processus constant, ca... j'en suis persuadé.
    Après le cas par cas semble impossible à l'heure actuelle car les échelles de gestion sont trop grandes. (faire du cas par cas à l'échelle française, ca me semble bien compliqué effectivement). Faire du cas par cas à l'échelle d'un bâtiment, c'est déjà plus encourageant. C'est bien pour ca qu'on peut pas changer UN élément sans devoir TOUT transformer en réalité.


    PS: les discours contre l'âgisme ici c'est dans les liens et photos, comme beaucoup de valeurs qui ne sont que discours et facade j'ai l'impression... (âgisme=discrimination générationnelle)
     
    raaph apprécie ceci.
  7. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    2 974
    388
    233
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Oui je suis d'accord avec ça. A mon avis dans une société libertaire les structures seraient à échelle humaine, même si ces petites structures pourraient avoir des liens entre elles (par exemple en Espagne en 1936 il existait des échanges entre villages, ateliers, paysans... sans avoir recours à l'argent: les gens s'informaient des besoins des habitants aux alentours et s'organisaient au mieux pour y répondre).

    Déjà à la base si l'ensemble de la population a librement consenti à mettre en place une société libertaire, en principe ce sont sur des bases éthiques communes (égalité sociale et libertés individuelles). Quand tu partages un apparte avec des amis tu n'es pas obligé de leur édicter des règles (genre "vous vous mouchez pas dans les rideaux et vous pissez pas à côté de la cuvette sinon ça va chier"). Il doit y avoir un minimum de confiance. Et si d'aventure quelqu'un se mouche dans les rideaux il est toujours temps d'aviser (râler, en discuter, demander pourquoi, on a fait quelque chose qui t'a fâché? etc.)
    Quant à l'idée de sanction je crois qu'on en avait déjà discuté dans un autre topic:
    Le fonctionnement d'une société libertaire au quotidien

    En même temps je crois qu'il est indispensable de définir non pas des "règles" au sens coercitif (si tu n'obéis pas tu es puni...) mais au sens "établir des points de repère". Par exemple si on doit réaliser quelque chose ensemble (construire une maison, cultiver un champ, organiser des échanges...) on ne peut pas improviser complètement, si on s'engage à faire telle ou telle tâche c'est préférable de tenir ses engagements. Mais là dessus aussi on peut se référer à nos réactions si un copain n'est pas fiable on ne compte plus sur lui, pas besoin d'envisager des sanctions!

    (Un exemple qui est un peu une mise en abyme: le forum libertaire. Il existe une charte écrite, donc en principe, des règles destinées à lever toute confusion (logique: est-ce qu'on va dans un club de ping pong si ce qu'on veut c'est jouer au foot?).
    En même temps dans une société libertaire tous les principes énoncés seraient une évidence pour tout le monde: dans ce cas il n'y aurait aucune confusion à lever, une charte serait inutile!

     
  9. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 069
    17
    231
    Avr 2008
    United States
  10. raaph
    En ligne

    raaphMembre du forum Membre actif

    145
    12
    0
    Juil 2016
    Homme
    France
  11. libertaire, anarchiste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Donc ce serai en fait des structures a echelle humaine en constante evolution.IL n'y aurait pas vraimment de regles mais plus des sortes de point de reperes decidés par tout le monde (encore a echelle humaine) baser sur une ethique communes et qui s'adpterai a un peut toutes les types de situtation.C'est vrai que c'est attrayant et que ce serai l'ideal mais je pense que quelque chose comme ca puissent exister sur le monde il suffirait d'un groupes qui décides d'imposer sa loi de s'etendre et d'engager des conflits et ce serait finis (ou un autre truc du genre c qu'un exemple) je me demande si c'est pas la qu'on rentre dans l'utopie
    Apres tout si tout le monde voulait la paix,il y aurait la paix.
     
  12. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    5 175
    139
    131
    Jan 2009
    France
  13. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    De toute manière tu vas pas décider tout seul si à l'avenir on rédigera des règles ou pas. Encore moins depuis ce forum.
    Si un groupe de personne suffisamment organisé, se faisant confiance, décide d'instaurer des règles et d'écarter les personnes qui n'y obéissent pas je vois pas trop ce que toi tu pourrais y faire dans ton coin. Mais pour que ça arrive il faut qu'un nombre suffisant de personne s'entendent sur les règles. Là zéphyr parle de règles moins inébranlables, à mon avis les règles ne sont jamais inébranlables, même aujourd'hui tout le monde contourne plus ou moins les règles.
    Pour moi les règles c'est plus le résultat d'un consensus que le moyen de produire du consensus (je sais pas si cette phrase est claire). Genre faut être d'accord pour faire des règles, et des règles qui seront pas complètement ignorées.
    Demain si des gens imposent des règles qui ne conviennent à personne ben on n'a pas de souci à se faire, elles seront pas respectées. Et les gens qui subissent ces règles s'organiseront pour les changer.
    Du coup je pense que le problème est mal posé.
     
    raaph apprécie ceci.
  14. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    2 974
    388
    233
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    C'est clair qu'une société libertaire ne pourrait pas être mise en place par une minorité de gens. L'espoir c'est que notre projet de société étant juste et raisonnable (contrairement au système actuel qui est complètement mortifère) un maximum de gens pourrait aspirer à une société sans classe ni Etat.
    L'expérience anarchiste en Espagne (même si elle était perfectible) a montré que ce n'est pas invraisemblable qu'une large partie de la population ait envie de "vivre l'utopie".
    [​IMG]
    Un texte de Malatesta qui à mon avis (à quelques détails près) est toujours d'actualité:
    Le « Programme anarchiste » de Malatesta
    Ce que nous voulons - Anarchistes Ivry
     
  16. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    5 175
    139
    131
    Jan 2009
    France
  17. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    je pense que y avait quand même un contexte particulier à la guerre d'espagne. je crois pas que ce soit une bonne idée de l'oublier et de prétendre que ce qui s'y est déroulé est reproductible ici et maintenant.
     
  18. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    2 974
    388
    233
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    En tout cas ça prouve que ça n'est pas impossible.
    Et ça ne venait pas d'une élite super-érudite mais de paysans, d'ouvriers. A ceux qui aujourd'hui ne se résignent pas à ce système injuste et mortifère de s'efforcer de recréer les "conditions particulières" pour aller vers une société libertaire.
     
  20. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    2 974
    388
    233
    Fev 2014
    France
  21. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
  22. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    315
    111
    103
    Août 2014
    L'anarchie étant caractérisée par l'absence d'autorité, il n'y aurait pas de règles dans une société anarchiste.
     
  23. Gorille argenté
    Offline

    Gorille argentéMembre du forum

    36
    8
    0
    Mar 2017
    Homme
    France
    Oui, c'est un peu la base "ni dieu ni maitre" les règles c'est nous et nos conviction
     
    ninaa apprécie ceci.
  24. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    5 175
    139
    131
    Jan 2009
    France
  25. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ouais à part parler dans l'abstrait faudrait voir ce que ça donne dans le concret.
    raph vous pose une question pratique vous lui répondez des slogans c pas sérieux...
    Je dis ça parce que votre avis m'intéresse, pas pour dénigrer.
    C'est quoi qui vous dérange avec les règles ?
    Perso je sais pas si on peut se passer de règles ou pas, je sais pas si c'est souhaitable et je sais d'ailleurs pas ce que vous appelez "règles" vous. Le conformisme c'est des règles par exemple ?
    Je sais que y a des règles aujourd'hui et ça m'empêche pas de les transgresser parfois au vu et au su de ceux qui sont censés punir les transgression et ça passe. Donc c'est pas les règles en tant que telles qui vont me déranger.
     
  26. raaph
    En ligne

    raaphMembre du forum Membre actif

    145
    12
    0
    Juil 2016
    Homme
    France
  27. libertaire, anarchiste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Personellement je penses pas qu'une abscence total de regles ou on vas dire de sorte de regles (ca peut prendre une autre forme profitable aux gens meme si la rien me viens) soit salutaire car ce serai l'anarchie au premier sens du terme.
    En fait a pars le fait qu'un maximum suivent l'idee de l'anarchie (ou libertaire) et qu'une nouvelle societe se mettent en place sur une base ethique commune je voit pas trop, j'essayait surtout de voir si quelqu'un avait une meilleure idee ou en tt cas une idee differente
     
  28. raaph
    En ligne

    raaphMembre du forum Membre actif

    145
    12
    0
    Juil 2016
    Homme
    France
  29. libertaire, anarchiste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Anarchie13 après tu as raison il ya aussi l'aspect des transgressions aux regles qui est a voir mais dans la mesure ou les regles seraient justes pour tt le monde,y aurait il vraiment des transgrssion?
     
  30. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    2 974
    388
    233
    Fev 2014
    France
  31. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Ma réponse n'avait rien d'abstrait. A quoi bon multiplier et multiplier les exemples concrets pour illustrer ce que MC2 et Gorille argenté ont bien résumé: l'idée de règle (et donc de transgression et de sanction si transgression...) est incompatible avec l'absence d'autorité? Simple question de logique.

    Quant à savoir "ce qu'on appelle "règles"" chacun peut inventer sa propre définition des mots mais ça ne va pas faciliter la communication...
    Cependant d'après la définition officielle il existe plusieurs interprétations:

    Les trois premières définitions semblent être celles qui pourraient s'appliquer à la question de Raaph. Dans la première les mots "prescription" et "s'impose" sont clairement incompatible avec un contexte basé par définition sur le consentement mutuel, la confiance, la liberté d'association, l'absence de hiérarchie et d'autorité.
    Dans la deuxième et la troisième l'aspect coercitif du mot "règle" est moins évident, mais ça s'applique à des domaines pratiques et techniques et non aux relations sociales.
     
  32. Nyctale
    Offline

    NyctaleMembre du forum

    39
    4
    0
    Mar 2017
    Femme
    France
    en plus de l'aspect coercitif il y a l'aspect codifié, les règles sont des conventions; dans la société marchande la première condition d'intégration sociale est l'absence de pensée dans la conformité à des codes. Non, pas de règles pour moi, l'amour est sans loi haha.
     
  33. Gorille argenté
    Offline

    Gorille argentéMembre du forum

    36
    8
    0
    Mar 2017
    Homme
    France
    Ouarf, chui pas du genre à me baser le cerveau !
    Donc, pour moi une seule règle est suffisante, c'est celle du RESPECT
    après le reste c'est du bonus enfin, plutôt des contraintes, on a pas toujours envie d'être polie (dans l'exemple définition)
     
Chargement...