Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Corée du Nord - Kim Jong-il trahi par son fils aîné ?

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 21 Juin 2009.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 719
    264
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Des rumeurs persistantes* voient le fils aîné de Kim Jong-il, actuellement à Macao, chercher refuge en Chine.

    Pas vraiment une surprise : Kim Jong-nam, connu pour fréquenter les casinos, sait parfaitement où il a le plus de chances de gagner non seulement le droit de survivre dans l’immédiat**, mais aussi celui de diriger la Corée du Nord à l’avenir.

    Papa Kim a officiellement choisi le plus jeune frère de Jong-nam, Kim Jong-un, comme son successeur, et comme prévu*** la Chine enrage littéralement devant cette déclaration d’indépendance : Kim Jong-nam pourrait servir de pantin idéal à Beijing pour préparer un coup contre le leader finissant ou son successeur désigné.

    Le sang de Kim Il-sung et de Kim Jong-il coule dans les veines de Kim Jong-nam, ce qui pourrait facilement légitimer la manoeuvre. Beijing pourrait essayer de discréditer le régime de Pyeongyang et héberger un mouvement de "résistance", "au service du peuple coréen". Après tout, le Gouvernement Provisoire de la République de Corée était bien exilé à Shanghai...

    Mais ici, il faudrait s’attendre à une ville plus en phase avec le sulfureux Projet du Nord-Est : dans la logique de la propagande révisionniste, un tel gouvernement fantoche ne serait pas considéré en exil puisque sur le sol coréen, ou plus précisément sur la partie de la Corée située dans les frontières actuelles de la Chine. Une fois de plus****, Beijing ne saurait tolérer une réunification de la Corée autrement que sous la forme d’une province chinoise.

    La future marionnette de Beijing Kim Jong-nam ne serait donc pas Le Dernier Empereur de la Corée, mais son premier gouverneur...


    * et le Shankei Shimbun (voir "Kim Jong Il’s Eldest Son May Defect to China, Sankei Says" (Bloomberg 20090605). Dans son édition du 1er mai 2009, Shankei mentionnait des conversations téléphoniques parfois sérieusements imbibées entre Kim Jong-nam et la soeur de Kim Jong-il, Kim Kyung-hee. La réhabilitation de son mari Chang Sung-taek par Pyeongyang pourrait contribuer à l’isolation de Kim Jong-nam.

    ** la rumeur laisse aussi comprendre que Kim Jong-nam est sous la menace d’un enlèvement (deux de ses aides ont été arrêtés à Pyongyang)
     
  3. popo pipo
    Offline

    popo pipoJe viens en ami. Expulsé par vote

    193
    0
    0
    Mai 2009
    La source stp.
     
  4. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    agoravox
     
Chargement...