Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante Chili : grosse opération anti-"terroriste" contre le mouvement anarchiste

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 18 Août 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Samedi matin 14 août 2010, s’est déchaînée une grosse opération des services anti-"terroristes" (GOPE, LABOCAR, Inteligencia de Carabineros) contre le mouvement anarchiste et anti-autoritaire. Cela faisaient des mois que les médias et les politiciens de droite comme de gauche battaient le rappel contre le mouvement.


    [​IMG] Officiellement, cette longue série de perquisitions et arrestations menées par le procureur spécial Alejandro Peña (qui centralise les enquêtes sur les attaques anarchistes) visait les auteurs présumés de 23 de ces attaques incendiaires et explosives revendiquées à Santiago ces derniers mois ("Caso Bombas" comme pouvoir et médias nomment cette enquête). Lors de la conférence de presse qui a suivi, le procureur a avancé comme "preuves" déterminante d’imaginaires traces de TNT sur les mains et vêtements (ils sont forts dans les labos chiliens !) de trois des quatorze arrêtés, ce qui impliquerait six d’entre eux dans les attaques.
    Les deux premières perquisitions à Santiago se sont déroulées au squat La Crota (situé Santa Isabel #380), où 6 personnes ont été arrêtées. Ce fut aussi le tour en même temps du Centre social occupé Sacco y Vanzetti (situé Santo Domingo #2423).
    [​IMG]
    A la même heure ont été perquisitionnés deux appartements à Cerro La Virgen (Valparaíso), mais aussi le Centre social Jonny Cariqueo de Pudahuel (El Cobre #8793), en banlieue de Santiago.
    Parmi les arrêtés, outre plusieurs compagnons anarchistes bien connus, on retrouve plusieurs ex-Lautaristas (du groupe de lutte armée post-mao Mapu Lautaro, dissous dans les années 90). Les 14 arrêtés ont été transférés pour la plupart au 33e commissariat de Ñuñoa avant d’être conduits devant la 11e Juzgado de Garantía de Santiago. Les accusations vont d’association terroriste ("Asociación ilícita terrorista") à attaques explosives ("Colocación de Artefacto explosivo").
    [​IMG]
    Cette opération très démocratique [1], est un coup spectaculaire orchestré contre une partie du mouvement anarchiste à grand renforts de médias, comme on l’a déjà vu dans d’autres pays ces dernières années (Grèce, Italie, Espagne). Mais qui y-a-t-il d’incroyable, pourtant, que face à une multiplication d’attaques en tous genre et dans un contexte chilien de guerre sociale intense, l’Etat, cherchant des coupables, va comme d’habitude les chercher chez les parties du mouvement les plus visibles (squats et ex-de la lutte armée) et surtout les plus déterminées et cohérentes dans leurs idées ?
    C’est maintenant aussi à la solidarité de briser leur isolement provisoire, et de démontrer que la lutte continue avec feu, joie et explosions... de rage.
    Aucunes perquisitions ni arrestations n’arrêteront la guerre sociale !

    Les arrêtés seraient :
    [​IMG] Pablo Morales Furiman : Ex lautarista. Arrêté au squat La Crota.
    [​IMG] Rodolfo Retamales Leiva : Ex lautarista.
    [​IMG] Omar Hermosilla Marín
    [​IMG] Andrea Urzúa Cid : Suspectée en 2008 d’avoir voulu faire entrer de la TNT dans la prison de haute sécurité, où se trouvaient incarcérés les ex-lautaristas Marcelo Villarroel et Freddy Fuentevilla (en préventive, accusés du braquage de la Banco Security en 2007, où un flic a trouvé la mort).
    [​IMG] Felipe Guerra Guajardo
    [​IMG] Cristian Cancino Carrasco
    [​IMG] Carlos Riveros Luttgue
    [​IMG] Camilo Pérez Tamayo
    [​IMG] Iván Goldenberg González : Arrêté à Valparaíso. Les flics affirment que le flingue que portait Mauricio Morales (jeune anarchiste qui a sauté avec sa bombe en 2007, voir Peste noire), était à Iván.
    [​IMG] Candelaria Cortés-Monroy Infante
    [​IMG] Francisco Solar Domínguez
    [​IMG] Mónica Caballero Sepúlveda
    Deux autres n’ont pas encore été identifiés.
    14 août 2010 : "preuves" exhibées lors de la conférence de presse quelques heures après les perquisitions :
    [​IMG] [​IMG] [​IMG] [​IMG]
    Brèves du désordre et autres.
     
  3. Zanzi
    Offline

    ZanziMad World Membre actif

    675
    1
    8
    Mar 2008
  4. libertaire, féministe
    Merde, ils avaient des portables, des fils, des revues, des cds, des ordis...
    Un vrai arsenal terroriste...
    On devrait faire gaffe, je crois que tout le monde doit avoir cet arsenal chez lui, tout le monde peut donc être terroriste...
     
  5. mathias74
    Offline

    mathias74Membre du forum

    24
    0
    3
    Déc 2009
    en tout cas ils sont pas sortits de l auberge avec piñera ce mec faisait partit de la dictature de pinochet, on dirait une vision de deja vu ces images et sur la derniere photo on voit qu ils soutiennent les mapuche ca c est de la piece a conviction!
    quand on sait que les mapuches se sont fait massacres pendant des annees la bas et que maintenant on les accuses de terrorisme juste parce que ils manifestent pour leur droits.
     
  6. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    La lutte est tres dure en amérique du sud mais les choses sont entrain de changer :

    Lors des greves en bolivie au début du mois les mineurs de potosi ont paralysés la ville . Un militaire a dit a un touriste qu'ils avaient peur d'intervenir , de peur de déclencher une guerre civile . D'ailleurs policiers et militaires n'ont pas empeché le bloquage de la ville .Bien qu'evo morales ai accordé les demandes des mineurs. on voit bien que les mouvement sociaux et les guérillas se multiplieront dans les prochains temps .
     
  7. mathias74
    Offline

    mathias74Membre du forum

    24
    0
    3
    Déc 2009
    disons que ca fait une sacree difference entre la bolivie et le chili.
    et tu parle de l amerique du sud mais au perou comme en colombie et au chili c est la droite dure et dans c est pays j ai pas vu une seule manif tandis que en bolivie j ai assister a une dizaine en 2 mois, la bolivie est enormement politiser y a rien a voir avec les autres meme si au chili ils sont interresse j ai renconter beaucoup de jeunes avec un bracelet de piñera, et qui ont des discours gerbants sur les autres pays qui les entourent.
    pour la bolivie c est quand meme grace a Evo Morales que les mineurs ne sont plus employes par des boites etrangeres!(et ce n est pas a la demande des mineurs)
    depuis qu il est au pouvoir les boites qui exploitaient les mines se doivent de louer les mines a l etat il a tout rendu public, il leur a donner des avantages qu ils n avait pas et je suis quasiment certain que presque tous les mineurs votent pour lui il ne se risque pas a les attaques,de plus qu il possedent des kilos de dinamite.
    grace a cet argent il pu envoyer les gamins a l ecole faire une campagne de sante gratuite pendant un an, et mit en place un service de retraite.
     
  8. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France


    Malgré le gouvernement d'évo morales , les disparités ethniques restent un gros probleme . Et les mineurs ont toujours de tres mauvaises conditions de vies , bien sur il ya eu du changement étant donné qu'évo morales vient du milieu paysan il à fait mieux que ses prédécesseurs mais il reste contraint a servir le FMI , banque mondiale etc.....
     
  9. le grand timonier
    Offline

    le grand timonierMembre du forum Expulsé par vote

    36
    0
    0
    Sept 2010
    on dirait que le fantome de tonton Pinochet plane encore au pays du Chili-concarne...

    Moralèèèèss, Moralèèès!
     
  10. mathias74
    Offline

    mathias74Membre du forum

    24
    0
    3
    Déc 2009
    ouai c est sur qu il a toujours le couteau sous la gorge mais en faisant ca, il s expose moins a risque d attentat car il a recu des menaces au debut de mandat.
    Et les riches boliviens obtienne l asile politique aux usa ca c est quand meme enorme!
    Et pour ce qui est des mineurs quand je suis passer a potosi les touristes et les agences joue aussi leur role....
    Les agences te dises qu il reverse une grande parties de l argent des visites des mines aux mineurs ce qui est faux ils en reverse mais une infine partie ce qui permet juste aux mineurs de s acheter de l alcool et des clopes, plutot que du materiel comme masque et autres....
    Et les touristes achetent pour les mineurs aussi de l alcool (puro a 96%) et des clopes que gitane et gauloises a cote sont camel ultra light.
    Enfin j espere que ca s ameliorera pour eux j ai une entiere confiance en morales.
     
  11. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  12. anarchiste, autonome
    http://www.anarcho-punk.net/viewtopic.php?f=66&p=31558


    ..........


     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    2
  6. Réponses:
    2
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    9