Chargement...

Canada: Convoi des camionneurs et ses liens avec l'extrême-droite

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Ungovernable, 12 Février 2022.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  2. libertaire
    Convoi des camionneurs : aux origines d’un mouvement en pleine dérive

    Depuis le 28 janvier, un convoi « de la liberté » occupe la colline parlementaire à Ottawa. La manifestation s’est rapidement transformée en occupation, devant le symbole principal de la démocratie canadienne.

    La police municipale a rapidement été dépassée par les événements. Le premier ministre ontarien, Doug Ford, se défile et le premier ministre canadien, Justin Trudeau, longe les murs. Pourtant, le discours des organisateurs laissait peu de doutes sur la possibilité que cette mobilisation se transforme en une crise majeure pour la sécurité publique.

    Son impact économique est majeur : le mouvement bloque depuis plusieurs jours l’accès au pont Ambassador, qui relie Windsor à Détroit, provoquant des pénuries de pièces dans les usines ontariennes de Ford et de Toyota et des arrêts dans la production. On parle de pertes d’un milliard de dollars par jour.

    L’événement qui a déclenché le mouvement a été l’annonce, en novembre 2021, par le ministre des Transports canadien, qu’une preuve vaccinale serait exigée pour les travailleurs du transport à partir de la mi-janvier 2022. Cette exigence s’inscrivait dans la batterie de mesures mises en place par le gouvernement fédéral dans la lutte contre la propagation rapide du variant Omicron. Elle ressemble aux obligations applicables aux citoyens et non-résidents arrivant au Canada par voie aérienne.

    Written by academics, edited by journalists, backed by evidence.
    [​IMG]
    Des camions bloquent une rue d’Ottawa, le 8 février 2022. La Presse canadienne/Adrian Wyld
    Les appuis à la vision des protestataires varient significativement en fonction des affiliations politiques. Elle est la plus forte chez les électeurs du Parti populaire (82 %), du Parti vert (57 %) et du Parti conservateur (46 %). Inversement, les électeurs du Parti libéral (75 %), du NPD (77 %) et du Bloc Québécois (81 %) disent avoir peu en commun avec la manière de voir des protestataires.

    En tant que chercheurs en sociologie politique, dont nous analysons les dynamiques au Canada et en Europe de l’Ouest, nous croyons essentiel de saisir les protestations actuelles dans leur dimension politique, idéologique et sociohistorique.

    Read more: L’adhésion aux complots et aux populismes, une question d’éducation ?

    Une mobilisation de travailleurs sans mobilisation de classe
    Ce mouvement dit « de camionneurs » n’en est pas exactement un. Il est loin de faire l’unanimité au sein de la profession. L’Alliance canadienne du camionnage a dénoncé sans équivoque l’usurpation de la représentation des camionneurs par les organisateurs du convoi. On estime entre 85 % et 90 % le taux de vaccination chez les transporteurs, ce qui s’apparente à la moyenne canadienne.

    Suite logique de décennies de dérégulation du secteur du transport, le convoi met de l’avant une conception très individualiste, voire libertarienne du travail. Ce ne sont pas les mauvaises conditions d’emploi qui sont dénoncées, mais les régulations gouvernementales portant atteinte aux libertés individuelles de petits entrepreneurs du transport.

    Il est donc plus approprié de parler d’une « arsenalisation » d’une opposition aux mesures sanitaires, (« weaponization » : soit le fait d’outiller un mouvement politique), par des entrepreneurs politiques de la droite populiste canadienne et américaine.

    Qui sont les organisateurs de ce mouvement ?
    Les entrepreneurs politiques à l’origine du mouvement sont des figures clés de formations politiques de l’Ouest canadien. Patrick King, militant albertain complotiste, ethnonationaliste est le cofondateur du parti Wexit Canada. Depuis devenue « Maverick Party », cette formation réclame la séparation des provinces de l’Ouest du reste du Canada. Tamara linch est la coordinatrice régionale du même parti, en Alberta. B.J. Dichter, enfin, est un ancien candidat du Parti conservateur du Canada, désormais partisan du Parti Populaire.

    [​IMG]
    Le premier ministre Justin Trudeau durant une période de questions à la Chambre des communes, à Ottawa, le 10 février 2022. Il est critiqué sévèrement pour sa gestion nonchalante de la crise. La Presse canadienne/Justin Tang
    Les sources de financement du convoi sont obscures. De nombreux dons anonymes en provenance des États-Unis ont transité par la plate-forme GoFundMe avant que ces avoirs soient retournés aux donateurs.

    Des racines dans la droite libertarienne de l’Ouest
    Le mouvement actuel est l’une des illustrations récentes de résistances régionales au Canada. Il s’inscrit dans le temps long de la politique protestataire de l’ouest. Caractérisés par une importante dimension populiste, une série de « partis tiers » sont ainsi parvenus à convertir une insatisfaction collective en une accumulation de capital politique sur la scène provinciale, voire nationale. À droite de l’échiquier politique, ces formations partagent un contenu idéologique : un conservatisme social et fiscal et, chez certaines, un ancrage dans le suprémacisme anglo-saxon.

    Comme d’autres formations de l’ouest canadien avant lui, le mouvement actuel mobilise une série de références à l’alt-right américaine, du drapeau des Confédérés, en passant par son opposition au gouvernement « central », ou l’appel à un » 6 janvier » canadien, en référence à l’invasion du Capitole, à Washington, par des militants de Donald Trump. Le convoi est d’ailleurs soutenu par une partie de la droite conservatrice américaine, dont certains membres ont vraisemblablement participé au mouvement.

    Quelles sont les stratégies du mouvement ?
    La polarisation activée par le mouvement se nourrit de trois stratégies de cadrage. Une première est conjoncturelle. Elle active la polarisation entre les partisans et des détracteurs des restrictions sanitaires mises en place par le fédéral et les provinces. Elle permet d’aller chercher les opposants aux mesures sanitaires de la première heure, dont plusieurs s’inscrivent dans le mouvement complotiste.

    Un second cadrage est structurel. Il s’inscrit dans la dynamique fédérale canadienne. Il active le sentiment d’aliénation d’électeurs de l’Ouest canadien, cultivant une forme de défiance à l’égard du gouvernement fédéral, des politiques autonomistes, des projets séparatistes. Ce sentiment d’être ignoré dans la politique nationale, spécifique à l’ouest et particulièrement aux Prairies, est différente du souverainisme québécois.

    [​IMG]
    Des bidons d’essence à l’arrière d’un camion stationné sur la rue Albert, à Ottawa, le 10 février. Les camionneurs disent se préparer à un long siège. La Presse canadienne/Justin Tang
    À cela s’ajoute un cadrage populiste mettant de l’avant une polarisation entre un « nous, méritants », les travailleurs (camionneurs), et un « eux, malhonnêtes et corrompus », les élites libérales du centre et une partie des travailleurs issus de l’immigration. Dans le discours des organisateurs du convoi, ce « nous » a aussi été associé à la défense d’une identité blanche et anglo-saxonne.

    Lorsque l’on superpose ces trois cadrages, le Parti libéral du Canada apparaît systématiquement dans le pôle ciblé.

    Résonances variables
    L’opposition aux mesures sanitaires semble en fait former l’unique trait d’union entre les protestataires de l’Ouest et ceux du Québec. L’appui aux mesures sanitaires y est par ailleurs à son plus bas. Mais contrairement à Ottawa, il n’y a pas eu de violences et d’occupation lors de la manifestation organisée le 5 février dans les rues de Québec.

    Autrement, loin d’appuyer l’organisation de ce convoi, les politiciens québécois ont surtout lancé des appels au calme, et invité à de la fermeté dans l’application de la loi. Seul le Parti conservateur du Québec d’Éric Duhaime s’est distingué par son soutien aux camionneurs.

    [​IMG]
    Des manifestants anti-mesures sanitaires sont dirigés par des policiers alors qu’ils se dirigent vers l’Assemblée nationale du Québec, le 5 février 2022. La Presse Canadienne/Jacques Boissinot
    Hors du pays, le mouvement essaime, notamment en France, soutenu par l’extrême droite, ailleurs en Europe et jusqu’en Nouvelle-Zélande.

    Le convoi apparaît plutôt comme un révélateur de la capacité d’organisation et de perturbation des structures d’extrême droite, aussi minuscules soient-elles à la base : le Maverick Party (Wexit) n’avait obtenu que 35 278 voix lors de l’élection fédérale de 2021… principalement à l’ouest.

    Des dérives inquiétantes
    Ce n’est pas la première fois que la droite canadienne trouve des soutiens dans des mobilisations extra-parlementaires. Par le passé, des mouvements pro-pipelines avaient déjà mobilisé des convois avec « United we Roll » ; ou à l’émulation des manifestations de types « gilets jaune » en 2019. On a aussi vu d’autres mobilisations de « citoyens » (« energy citizen », « I <3 Oil ») soutenues dans l’ouest… par les lobbys pétroliers.

    Certaines mouvances, présentes dans le convoi, ont recours à une rhétorique violente, allant jusqu’à une incitation à la violence armée défiant ouvertement l’État de droit.

    Le mouvement actuel prend racine dans certaines tendances qui ne sont pas nouvelles dans la politique canadienne, mais qui bénéficient d’un momentum : l’épuisement collectif doublé de l’opportunisme insouciant de plusieurs politiciens fédéraux.

    Ce qui en fait un mouvement à surveiller, tient à l’escalade des moyens mobilisés (perturbateurs, violents), à son arsenalisation par l’alt-right canadienne et américaine, ainsi qu’à sa capacité d’innovation tactique (le siège et le blocage).

    Celle-ci donne à une poignée d’individus la capacité d’engendrer des perturbations majeures au fonctionnement de l’État de droit et au travail des gouvernements élus (provinciaux et fédéral). Elles capturent le débat politique. Manifester, contester et discuter font partie d’un répertoire normal, souhaitable dans une démocratie représentative parlementaire. Mais les tactiques et stratégies actuelles ne s’inscrivent pas dans ce registre.
     
  3. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  4. libertaire
    Le blocus du pont Ambassador gronde le commerce américano-canadien et "affectera tout ce que vous achetez"

    Jusqu'à 400 millions de dollars de marchandises traversent habituellement le pont Ambassador chaque jour. Les chefs d'entreprise affirment que la protestation met en danger la symbiose économique de plusieurs décennies.

    Chaque jour où ils bloquent le pont Ambassador, les manifestants étouffent une bouée de sauvetage de 400 millions de dollars pour l'économie nord-américaine. Ils pourraient déjà, selon les experts, avoir causé au Canada des dommages économiques à long terme «incalculables».

    Mardi, tout, des pièces de voiture et des appareils électroménagers aux fruits et légumes, était assis dans de longues files de semi-remorques des deux côtés du passage Windsor-Detroit, entassés derrière des manifestants qui se disent contre les mandats de vaccination contre le COVID-19.

    Si c'est quelque chose que vous aviez hâte d'acheter, il y a de fortes chances qu'il se trouvait dans l'un de ces camions, a déclaré Fraser Johnson, professeur de gestion des opérations à la Ivey School of Business de l'Université Western.


    "Cela va affecter tout ce que vous achetez, que ce soit à votre épicerie, votre parking ou dans un grand magasin", a déclaré Johnson, l'un des plus grands experts de la chaîne d'approvisionnement au Canada. Même un blocus de quelques jours peut avoir des effets d'entraînement à court terme pendant des semaines, a déclaré Johnson.

    Johnson a estimé que jusqu'à 400 millions de dollars de marchandises traversent habituellement le pont très fréquenté chaque jour. Ce flux s'est arrêté lundi soir lorsque les manifestants ont commencé à bloquer les voies de circulation menant au pont.

    En fin d'après-midi de mardi, il n'y avait toujours pas beaucoup de mouvement, à l'exception d'une seule voie en direction du sud. Des manifestants dans des semi-remorques, des camionnettes et des voitures ont agité des pancartes et klaxonné dans des scènes rappelant les manifestations anti-gouvernementales et anti-vaccins qui ont secoué le centre-ville d'Ottawa pendant plus d'une semaine.

    Si le blocus du pont Ambassador dure deux fois moins longtemps que les manifestations d'Ottawa, cela pourrait bientôt signifier des étagères vides dans la section des produits de votre épicerie locale, a déclaré Steve Bamford, membre du conseil d'administration de la Toronto Wholesale Produce Association.


    "Dans cette industrie, les gens ne disposent que de deux ou trois jours d'approvisionnement car nous avons affaire à un produit périssable", a déclaré Bamford, un grossiste en produits de troisième génération.


    Les fabricants canadiens étaient également en haleine alors que le blocus se poursuivait.

    « Ce n'est pas bon pour les Canadiens qui fabriquent des choses et vendent des choses aux Américains. Et ce n'est pas bon pour les Américains qui fabriquent des choses et les vendent aux Canadiens », a déclaré Flavio Volpe, président de l'Auto Parts Manufacturers Association, un groupe industriel canadien. "Dans mon entreprise, il y a 50 millions de dollars en pièces qui traversent ce pont chaque jour (du Canada aux États-Unis) et il y a un montant égal qui vient dans l'autre sens."


    Un Volpe furieux a eu des mots durs pour les manifestants, disant qu'ils nuisent aux camionneurs mêmes qu'ils prétendent représenter.

    « Je ne pense pas que les gens qui font le blocage soient des camionneurs. Je pense que de bons camionneurs et des entreprises de logistique qui travaillent dur sont utilisés ici comme bouclier académique et moral. ... Ce sont des gens qui essaient de faire valoir un argument qui a été embrouillé ces derniers jours. Mais il semble que 'tu n'es pas mon patron' », a déclaré Volpe.

    IGNORER LA PUBLICITÉ
    "Tout ce qu'ils font, c'est sensibiliser les Américains au fait que nous avons nos propres partisans de QAnon de ce côté, et ils gareront leur Hyundai Tucson au milieu d'un pont et se déclareront camionneurs", a déclaré Volpe.

    Le secteur manufacturier canadien, qui agit à la fois comme client et fournisseur de nombreuses entreprises américaines, a subi des dommages inutiles de la part de concitoyens canadiens, a fulminé Dennis Darby, PDG de Manufacturiers et Exportateurs du Canada.

    "C'est un but contre son camp. Nous nous marquons à nouveau, à chaque fois que nous faisons cela. ... Il s'agit de Canadiens qui bloquent la bouée de sauvetage dont dépend notre économie. Nos gouvernements doivent trouver un moyen de travailler ensemble, pour les protéger des perturbations », a déclaré Darby.

    Les dommages à long terme à la réputation du Canada sont impossibles à calculer, a déclaré Pedro Antunes, économiste principal au Conference Board du Canada. Depuis le début de la pandémie, a déclaré Antunes, les entreprises américaines ont réévalué leurs chaînes d'approvisionnement, dans le but de tout garder plus près de chez elles. Jusqu'à présent, plus près de chez nous comprenait le Canada. Mais cela pourrait facilement changer, a déclaré Antunes.

    "Si vous vous vendez comme une partie sûre et fiable de la chaîne d'approvisionnement, quelque chose comme ça n'est pas utile", a déclaré Antunes. "Si la frontière devient plus épaisse, quelle qu'en soit la cause, il est impossible de calculer quel pourrait être l'impact à long terme."

    Ivey's Johnson a accepté, qualifiant les dommages potentiels "d'incalculables", ajoutant que les manifestants ont mis en danger une symbiose économique de plusieurs décennies.

    « Nous avons tellement l'habitude d'entretenir d'excellentes relations avec les Américains et d'être en mesure d'acheminer très facilement nos produits de l'autre côté de la frontière. Mais vous vous heurtez à ces dos d'âne et ce n'est qu'un argument de plus pour que les gens disent "nous devrions acheter des produits américains plutôt que de nous approvisionner en produits au Canada", a déclaré Johnson. « Et si je suis General Motors, est-ce que je veux vraiment m'approvisionner à Windsor ? Ou est-ce que je ferais mieux de garder quelque chose à Détroit ou au Michigan pour ne pas avoir à me soucier de la variabilité des livraisons ? »


    Ambassador Bridge blockade snarls U.S.-Canada trade, will ‘affect everything that you buy’
     
  5. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  6. libertaire
    10,000,000 $ récoltés en dons qui servira à financer l'extrême-droite

    Après s'avoir fait expulser de GoFundMe, les camionneurs ont trouvé un autre site de droite chrétienne pour récolter les dons

    [​IMG]

    La levée de fond est une arnaque ! Les camionneurs qui demandent où vont les fonds se font bannir des communications du groupe
    https://mobile.twitter.com/HelpAlbertans/status/1488329193758740481

    Les dons servent directement à financer l'extrême-droite

    Les organisateurs du mouvement sont tous des figures d'extrême-droite bien connus au Canada. Comme PAT KING, un suprémaciste blanc qui ne cache pas ses idées racistes. Ce vidéo rassemble une compilation de citations racistes:
    https://twitter.com/C_R_Mulligan/status/1487841911045980164
    Dans un vidéo, Pat King menace de prendre les armes et de régler ça à coup de balles à Ottawa.
    https://twitter.com/Captaincoby00/status/1490771050543550465

    Ici PAT KING et ses amis nazis attaquent une manif anti-raciste :


    upload_2022-2-11_22-29-22.png

    Pas surprenant que les nazis y soit le bienvenus !!!

    upload_2022-2-11_22-35-21.png
     
  7. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  8. libertaire
    Le convoi, un vrai ramassis de n'importe quoi !

    Un groupe de complotistes illuminés qui prétendent représenter une "reine du Canada" auto-proclamée participent activement aux manifs

    upload_2022-2-11_22-36-5.png


    Quelques infos sur Romana Didulo :

    LA REINE AUTOPROCLAMÉE DU CANADA DEMANDE AUX PARTISANS AMÉRICAINS D'ENVAHIR LE CANADA ET DE SE PRÉPARER À EXÉCUTER DES "TRAÎTRES"
    Romana Didulo, une adhérente de QAnon qui attire l'attention de plus de 70 000 adeptes, appelle maintenant les croyants armés des deux côtés de la frontière à traverser et à commencer la «saison de la chasse au canard».
    Self Declared Queen Of Canada Calling For US Supporters To Invade Canada And Prepare To Execute “Traitors”

    Les QAnons harcèlent les gens au gré d'une femme qu'ils disent être la reine du Canada
    La femme que des milliers de Canadiens croient être leur chef secret n'a pas peur de dire à ses partisans qu'elle appelle à l'exécution des travailleurs de la santé et des politiciens derrière le déploiement de la vaccination.
    QAnons Are Harassing People at the Whim of a Woman They Say Is Canada’s Queen

    La «reine du Canada» autoproclamée détenue par la police après des menaces contre des travailleurs de la santé
    Self-declared ‘Queen of Canada’ detained by RCMP after alleged threats to health-care workers | Globalnews.ca

    Des employés ont expulsé 2 partisans du convoi d'un café pour être sans masque. Ils ont fait une crise en les accusant d'être des adorateurs pédophiles sataniques et ont ensuite donné ces papiers « légaux » :
    https://www.reddit.com/r/ottawa/comments/skjoq1/kicked_out_2_convoy_supporters_from_our_coffee/
     
  9. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  10. libertaire
    Tous les fachos trouvent leur place au convoi de crétins, même les manifestants homophobes et les transphobes !

    [​IMG]

    Malheureusement, à cause de la présence de ces ordures, la communauté LGBTQ+ est victime d'attaques haineuses :

    [​IMG]

    La communauté LGBTQ+ d'Ottawa contre attaque :

    [​IMG]
     
  11. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  12. libertaire
    Convoi de la liberté: un organisme d’aide aux itinérants harcelé par des camionneurs
    «Plus tôt aujourd’hui, notre personnel et nos bénévoles se sont fait harceler par des manifestants du convoi qui voulaient obtenir des repas à une de nos soupes populaires. Ces individus ont reçu des repas pour éviter le conflit», a expliqué l’organisme Shepard of Good Hope sur son compte Twitter tard samedi soir.
    Convoi de la liberté: un organisme d’aide aux itinérants harcelé par des camionneurs

    Un exemple du genre d'idiots qu'on retrouve au convoi :
    Ce coucou croit qu'il peut détecter les gens vaccinés avec son Bluetooth
    Ce coucou croit qu'il peut détecter les gens vaccinés avec son Bluetooth - C'est normal au Québec

    Mesures de sécurité supplémentaires prises à un hôpital d'Ottawa alors que les travailleurs sont «harcelés» par les manifestants
    « Les manifestants ont bloqué la baie des ambulances, ils ont harcelé les travailleurs et les patients qui allaient et venaient du centre, ils ont frappé aux fenêtres de l'établissement pour contrarier les personnes à l'intérieur et ils ont bloqué les routes autour du centre. Une travailleuse a dû rester assise dans sa voiture pendant une heure après avoir terminé son quart de travail à cause de la congestion routière », explique Bobby-Joe Borodey, vice-président de l'AUPE.
    CityNews

    Des travailleurs de la santé d’hôpitaux torontois priés de s’habiller «en civil»
    Les professionnels de la santé qui travaillent à proximité de Queen’s Park sont priés de ne pas porter leur uniforme habituel ou quoi que ce soit qui pourrait les identifier comme tels lorsqu’ils se rendront au travail en fin de semaine, à l’approche d’une manifestation de camionneurs opposés aux mesures de santé publique liées à la COVID-19, prévue ce week-end au centre-ville.
    Des travailleurs de la santé d’hôpitaux torontois priés de s’habiller «en civil»

    «Mes cheveux tombent»: les infirmières touchées par le stress des protestations après 2 ans de COVID
    L'épuisement et le stress supplémentaires affectent les soins aux patients, selon certaines infirmières
    "Je suis stressée de rentrer à la maison. Je suis stressée de rentrer du travail. C'était affreux. Mes cheveux tombent", a déclaré Andrea Waddell, infirmière à L'Hôpital d'Ottawa qui utilise les transports en commun pour se déplacer.
    Je suis stressé de rentrer à la maison. Je suis stressé en rentrant du travail. C'était horrible. - Andrea Waddell, infirmière
    'My hair's been falling out': Nurses hit with stress from Ottawa protests | CBC News

    La police affirme que le système d'appel d'urgence d'Ottawa (911) a été innondé de faux appels provenant du convoi de camionneurs, mettant des vies en danger, qui a failli faire planter le système d'intervention d'urgence de la ville.
    Police say U.S.-based calls flooded Ottawa’s 911 system, endangering lives
     
  13. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    11 312
    2 536
    5,141
    Nov 2012
    Merci pour toutes ces infos !

    J'y rajoute une p'tite photo d'un manifestant très fier d'être canadien :)

    [​IMG]
     
    Ungovernable apprécie ceci.
  14. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  15. libertaire
    Pourquoi je ne peux pas soutenir votre manifestation de camions
    12 février 2022
    Pourquoi je ne peux pas soutenir votre manifestation de camions | Journal Le Mouton noir

    J'ai participé à des dizaines de manifestations au cours de ma vie. J'ai bloqué des routes, des ponts, des parkings, des entrées, des sorties, des corridors, des écoles, des parlements, name it : je l'ai déjà bloqué. J’ai déjà manifesté devant, dedans, avec eux autres. Je devrais donc être le premier à supporter la manifestation de camions : ils bloquent un centre-ville et un pont, ils font valoir leurs idées, ils font du bruit, ils revendiquent des changements à notre société! C'est magnifique ! Et c'est exactement ce que je suis.

    Mais le problème vient de là, justement : je suis allé manifester contre des accords de libre-échange, la hausse des frais de scolarité, des coupures dans les hôpitaux et les services publics, les paradis fiscaux, les pesticides dans notre bouffe, un meilleur prix pour les médicaments et bannir le monopole sur leur fabrication, le fluor dans l'eau, la mainmise des banques sur la population, les HEC qui forment des gestionnaires à faire plus de profits en faisant fi des gens, les coupes à blancs, les blancs qui dirigent les banques, etc. Et chaque fois, vous, les "camionneux", dans votre camion, vous étiez là en train de nous envoyer chier. Quand on écoutait la radio, on vous entendait nous dire des affaires qui sonnaient comme : "Ostie que j'ai envie de rouler sur eux-autres!", "Ils ne devraient pas bloquer la route, il devraient manifester dans leurs salons!!!", "Il ne devraient pas bloquer les portes et empêcher leurs amis de manquer des cours, s'ils veulent manifester c'est leur problème et ils devraient rester chez eux", etc. Et aujourd'hui, on dirait que vous venez de vous réveiller, vous comprenez toute la colère qui nous habitait lorsque l'on manifestait contre des gouvernements qui riaient de nous et des entreprises qui vous manipulaient. Quand j’ai jeté ma télé en 2002, vous étiez manipulés par LCN, et aujourd'hui vous portez des pancartes "FUCK TVA". [Note : LCN pis TVA c'est la même compagnie, c'est aussi Québécor, Péladeau, Vidéotron, Archambault, les éditions de l'homme, Musicor (Marc Déry), etc…!] J'espère qu'enfin vous comprenez la violence que nous avons subie par vos paroles.

    Le point n'est pas que je suis en accord ou en désaccord avec vos revendications. C'est un autre sujet, et il y a des choses que vous dites avec lesquelles je suis bien d'accord.

    Et bien, si on s'était tenu un petit peu ensemble comme peuple, si vous aviez été attentifs à nos revendications dans les dernières 20 ou 30 années, peut-être que :

    • les multinationales auraient un moins grand pouvoir sur les gouvernements, les accords de libre-échange n'empêcheraient pas les parlements d'écrire certaines lois;
    • peut-être que Walmart ne serait pas en train de pousser les prix vers le bas, ce qui oblige les producteurs à baisser la qualité, poussant les agriculteurs à abuser de monocultures et de pesticides, les entreprises à délocaliser leur production vers l'Asie ce qui a détruit (entre autre) toute l'industrie textile au Québec (ben oui, on fabriquait des vêtements, nous autres!);
    • peut-être qu'il n'y aurait plus d'esclaves dans les champs de cacao (mais vas-y, t'acheter une barre de chocolat au dépanneur : je te promets qu'un esclave, en 2022, oui oui, une personne au travail forcé, et peut-être même un enfant, COOL, a travaillé à sa récolte);
    • peut-être que certains gestionnaires seraient en prison pour avoir envoyé des milliards de dollars dans les paradis fiscaux, de l'argent qui aurait dû être payé en impôts en investissement dans nos hôpitaux et nos écoles (mais à la place, vous avez élus des gouvernements qui ont coupé dans les hôpitaux et les écoles pour envoyer plus de cash dans les paradis fiscaux);
    • peut-être que la qualité de l'air et de l'eau serait en train de s'améliorer sur la terre, plutôt que d'avoir des milliardaires qui s'enrichissent en scrapant des forêts, en asséchant des rivières et rasant des chaînes de montagnes; ces mêmes riches là mangent 100% bio et s'achètent des îles dans le pacifique pour être certain de survivre à une "fin du monde" dont ils sont eux-mêmes responsables et dont ils ne subissent aucune conséquence;
    • peut-être que les riches ne seraient pas de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvres, la classe moyenne travaille de plus en plus d'heures par année et a de moins en moins de conditions avantageuses!
    Pendant que vos gros mots roulaient sur les petites genses, les BS, les gais, les lesbiennes, les féministes fâchées, pendant que vous avez voté pour des gouvernements néolibéraux (sérieux, vous pensez vraiment qu'il y a une différence entre les libéraux, les conservateurs, le PQ pis la CAQ? Vous êtes cutes!!!!), vous ne vous êtes pas rendus compte qu'on s'est fait voler et violer par des bandits en veston-cravate, qu'on les voit à la télé et sur dans les journaux à potins, et qui aujourd'hui nous ont, non seulement divisés en tant que peuple, mais qui nous font croire que c'est même pas eux-autres qui nous volent chaque jour?

    J'exige des excuses publiques, pis arrêtez d'écouter des chroniqueurs de marde qui essaient de nous diviser, pis p'tet que j'va aller marcher avec vous. En attendant, je souhaite que vous puissiez enfin goûter à une bonne recette locale que vous avez applaudi des dizaines de fois : prenez un quart de livre (4 onces) de poivre de cayenne, servi direct dans la face : vous allez enfin savoir ce que ça goûte dans les yeux et dans la gorge, le goût de votre mépris que vous m'avez servi avec vos jugements pendant toutes ces années.
     
  16. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  17. libertaire
    Ottawa: des gardiens de la paix autoproclamés parmi les manifestants
    Ottawa: des gardiens de la paix autoproclamés parmi les manifestants

    Dans une cérémonie sans aucune valeur légale qui a été filmée par des participants, on peut voir plusieurs personnes jurer devant Dieu pour faire partie du «Corps canadien des gardiens de la paix».

    «Il y a des gens là-dedans qui pensent qu’ils ont le pouvoir d’aller par eux-mêmes arrêter des gens», a indiqué Alexandre Moranville-Ouellet, animateur du balado «Ce n’est qu’une théorie», au micro de Richard Martineau sur QUB radio jeudi.

    Il explique que certains manifestants se revendiquent du mouvement des citoyens souverain et rejettent toute autorité de l’État, car ils estiment que les États et les gouvernements ont signé un contrat social sans leur consentement.

    «Dans tous les cas, ils sont convaincus qu’ils sont immunisés contre toutes les amendes qu’on pourrait leur donner parce qu’ils ne respectent pas ces lois-là», a ajouté Alexandre Moranville-Ouellet.

    Exemple vidéo:
    Mode d'emploi: Démarrer son propre corps policier en 5 étapes...

    [​IMG]
     
  18. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    11 312
    2 536
    5,141
    Nov 2012
    Parfait !

    A gerber !
     
  19. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  20. libertaire
    Beaucoup d'action dernièrement
    La frontière a été débloquée par les flics
    Des armes ont été saisies

    Ottawa est toujours occupé. Le parlement est complètement fermé, Trudeau a été caché dans un endroit secret et les députés élus ne peuvent pas accéder au parlement (Ottawa est la capitale du Canada)

    Après 21 jours d'occupation, la police d'Ottawa ne faisait rien contre les manifestants. Plusieurs flics ont même été filmés en train de fraterniser avec les complotistes, d'autres ont déclarés ouvertement soutenir la manif.
    Quelques exemples ici :
    OPP launch investigation into officer who appeared to support Ottawa convoy protest in video

    upload_2022-2-18_21-32-37.png
    upload_2022-2-18_21-32-13.png

    Trudeau a fini par déclarer l'équivalent Canadien de la Loi Martiale. Un regroupement de 7 corps policier à pris la relève et commencé à arrêter les manifestants aujourd'hui.
    Manifestation à Ottawa | Des confrontations, des arrestations et des remorquages

    Je suis contre les abrutis qui "manifestent" présentement à Ottawa mais je ne soutien pas cette répression. La Loi Martiale a été invoquée à de rares occasions au Canada comme pendant la crise d'Oka où des autochtones avaient pris les armes, ou le FLQ. C'est un précédent dangereux alors il n'y a rien à se réjouir même si c'est contre une cause qu'on ne supporte pas. Le gouvernement aurait très bien pu invoquer la même Loi Martiale pendant les manifs étudiantes de 2012.

    Un autre point important - la Loi Martiale a permi au gouvernement de saisir les comptes bancaires de quiconque étant associé au mouvement. C'est une première et encore ici c'est un précédent très dangereux. Et si un gouvernement de droite aurait voulu saisir les comptes bancaires faisant des dons à Black Lives Matter sous prétexte qu'ils ont brulé un poste de police ?

    La Loi Martiale permet évidement au gouvernement d'utiliser l'armée, mais ce pouvoir n'a pas encore été utilisé pour le moment

    La nouvelle loi a aussi permi aux flics de forcer les remorqueuses à remorquer les camions des manifestants. Tous les remorqueurs avaient refusés de le faire jusqu'à ce moment, de peur de perdre des contrats ou par risque de sécurité. Le gouvernement peut aussi suspendre les licenses des camionneurs qui refusent de bouger.

    Hier, les enfants ont été évacués de la place par les flics (beaucoup de manifestants avaient amené leurs enfants avec eux, plusieurs survivaient dans le froid depuis 20 jours). Certains utilisaient les enfants comme bouclier humain en les mettant entre eux et les flics.

    Les leaders (dont Pat King et Tamara Lych) ont été arrêtés. Aux dernières nouvelles, Pat King est devenu paranoiaque après avoir pris trop de drogues stimulantes. Il a fait un vidéo où il dit aux manifestants de se préparer à combattre pendant 72h sans dormir, qu'ils vont prendre controle du gouvernement, que les flics seront jugés devant les tribunaux. Bref il parle de renverser le gouvernement pour devenir dictateur. Pat King est un extrémiste dangereux.

    Cette scène de brutalité policière fait scandale aujourd'hui :
    llionne2020 on TikTok
    [​IMG]
    Attention à la désinformation. Les complotistes prétendent qu'une personne serait morte et que les médias veulent le cacher, mais les médias et la police démentent. La police prétend que les manifestants ont tenté de désarmer un flic. Rien de confirmé, sources peu crédible pour le moment.

    Un article des camarades de It's Going Down
    Ottawa, the Far-Right, and the State: Inside the Convoy Protests and the Unfolding Three Way Fight

    Blocage aux frontières : le coût réel sera « très élevé », préviennent des économistes
    Blocage aux frontières : le coût réel sera « très élevé », préviennent des économistes | RCI

    Des citoyens se révoltent: Comment un quartier a piégé le convoi pendant des heures dimanche
    "BATTLE OF BILLINGS BRIDGE": How a neighbourhood trapped the convoy for hours on Sunday | Ottawa Sun


    upload_2022-2-18_21-33-23.png

    Camionneurs : à Québec comme à Ottawa, une organisation disparate
    Plus que jamais, des militants contre les mesures sanitaires font entendre leur voix. Qui sont-ils? Un mouvement bigarré et mouvant aux multiples dirigeants, où convergent conspirationnisme et extrême droite, explique le sociologue Martin Geoffroy.
    Camionneurs : à Québec comme à Ottawa, une organisation disparate

    «Des groupes d'extrême droite bien organisés», selon un expert
    «Des groupes d'extrême droite bien organisés», selon un expert

    Un journaliste attaqué
    https://twitter.com/MyleneCrete/status/1494874304814751744
     

    Fichiers attachés:

    Dernière édition: 19 Février 2022
  21. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    11 312
    2 536
    5,141
    Nov 2012
    Sur ce sujet, la toute dernière vidéo du collectif anarchiste sub.Media

    Gridlocked - The freedom convoy and the new canadian populism

    Deux ans après le début de la pandémie de COVID-19, un mouvement populaire réclamant le retrait immédiat des obligations vaccinales et de toutes les autres restrictions à la vie quotidienne a ébranlé l’État canadien jusque dans ses fondements. Ses appels ont trouvé un écho important au sein de la société coloniale, où les mesures sanitaires et d’autres formes de solidarité collective sont perçues par certains comme un affront à la liberté individuelle et une entrave inadmissible à l’entreprise capitaliste. Bien que ce mouvement ait subi une vague massive de répression étatique, dont il ne se remettra probablement pas, les contradictions qu’il a exposées ne peuvent que s’exacerber.

    Pour télécharger la vidéo avec les sous-titres en français incrustés :
    Gridlocked.avi
    1fichier.com: Cloud Storage

    Pour la mater direct en VOST :


    Pour mater/télécharger la version française (Québec) :
    L’IMPASSE : LE « CONVOI DE LA LIBERTÉ » ET LE NOUVEAU POPULISME CANADIEN
     
  22. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  23. libertaire
    Au Canada, c'est terminé. Les flics les ont dégagés. Le gouvernement veut bien sur garder la loi martiale "préventivement".
    Il y a eut un autre convois dans la ville de Québec, quelques milliers de personnes, mais pas d'occupation durable. Les flics ont appris leur lecon et ne les laisseront plus s'installer.

    Par contre ce mouvement populiste continue de s'exporter dans d'autres pays dans le monde. C'est ce qui m'a motivé à lancer ce topic, parce qu'avant ca restait une connerie isolé au Canada. Il y a des preuves que la majorité des dons provenait des États Unis, donc présumément (ou assurément) l'alt-right Trumpiste de Steve Bannon et consort qui financent beaucoup de ces mouvements. Je crois qu'on va voir d'autres de ces mouvements populistes ailleurs dans le monde, vu le succès et la visibilité médiatique.

    De toute façon le mouvement n'a jamais eut de revendications concrètes. Ils protestaient contre des mesures sanitaires du gouvernement provincial mais ils étaient à Ottawa devant le gouvernement fédéral qui ne décide pas de ces mesures. Pour les vaccins obligatoires à la frontière, le Canada ne peut rien faire parce que les USA l'obligent aussi. Toutes les autres mesures (sauf le masque) ont été retirés dans le dernier mois.
     
  24. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  25. libertaire
    Quand je disais que les flics fraternisaient avec les manifestants complotistes...

    Des policiers de l'Ontario sont nommés dans la liste divulguée des donateurs du « Freedom Convoy »
    Ontario police officers are named in leaked list of donors to the ‘Freedom Convoy’
     
  26. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  27. libertaire
    Des experts anti-haine s'inquiètent d'une éventuelle implication néo-fasciste dans un convoi de camionneurs en Alberta
    Anti-hate experts concerned about possible neo-fascist involvement at Alberta trucker convoy | Globalnews.ca
    upload_2022-2-23_1-23-7.png
     
  28. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  29. libertaire
    Comment la haine, la foi et les théories du complot ont alimenté le convoi des camionneurs
     
  30. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  31. libertaire
    Aux États Unis aussi le mouvement est mourant depuis que l'Ukraine prend toute la place dans l'actualité

    The MAGA Trucker Convoy Is Mad Ukraine Is Getting All the Attention Right Now
     
  32. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 053
    416
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  33. libertaire
    Le Convoi tirait des informations de sources policières

    Des manifestants du Convoi de la liberté recevaient de l’information directement de sources au sein de la police, a affirmé devant la commission Rouleau un avocat qui conseillait les principaux organisateurs du mouvement qui a paralysé Ottawa l’hiver dernier.

    « Il y a beaucoup de policiers qui croient encore aujourd’hui que le gouvernement a vraiment fait une erreur », a expliqué Keith Wilson aux journalistes après sa comparution de mercredi à la Commission sur l’état d’urgence.

    Il s’agit de l’avocat albertain qui a représenté l’organisatrice principale du convoi, Tamara Lich, et sa garde rapprochée de « capitaines » régionaux lors des importantes manifestations qui ont perturbé Ottawa, l’hiver dernier.

    « On connaissait toujours les opérations de la police. […] Il y avait toujours un flot constant d’information et de fuites provenant de tous les services de police et des agences de sécurité », a-t-il notamment affirmé.


    M. Wilson a précisé que ce sont des policiers en service, sympathiques à la cause du convoi, qui fournissaient en temps réel ces informations à d’ex-agents parmi les manifestants. Il soutient avoir eu accès aux plans opérationnels de la Gendarmerie royale du Canada, de la Police provinciale de l’Ontario et du Service de police d’Ottawa.

    Il croyait au départ que la police lançait de « fausses opérations » pour trouver ces agents doubles, mais dit avoir compris lors des audiences de la Commission sur l’état d’urgence que ce sont plutôt les conflits internes dans les rangs policiers qui ont bousculé leurs plans à la dernière minute.

    Un commandement efficace
    Dans sa première rencontre avec des avocats de la commission, il a décrit le cercle d’organisateurs de la manifestation comme étant très efficace et pouvant compter sur la présence d’ex-policiers, d’ex-militaires et d’ex-agents du Service canadien de renseignement et de sécurité au sein du mouvement, peut-on lire dans le compte rendu.

    Équipés de radios, de cartes et de photos aériennes de la Ville d’Ottawa, ces derniers auraient notamment aidé à gérer les manifestants problématiques, à effectuer des tâches logistiques, en plus de recueillir du renseignement.

    Des documents déposés devant cette commission montrent que plusieurs policiers ont décrit le Convoi de la liberté en termes élogieux à différents moments de la crise. La police d’Ottawa se basait par exemple sur un rapport de renseignement qui citait allègrement le polémiste canadien anglais Rex Murphy. Un autre agent aurait dit en réunion, la veille de leur arrivée, que les leaders du convoi étaient « pro-police ».

    Des courriels internes à la Police provinciale de l’Ontario faisaient aussi circuler l’idée qu’il était possible d’annoncer la fin des mesures sanitaires contre la COVID-19, offrant ainsi une « victoire » au Convoi de la liberté en échange de sa collaboration.

    Détails de l’échec des négociations
    Keith Wilson a notamment donné plus de détails mercredi sur les tentatives ratées de négociations avec un groupe de manifestants qui bloquaient le coin stratégique des rues Rideau et Sussex. Ce regroupement a été présenté comme francophone et radical dans plusieurs témoignages de leaders du convoi et de policiers.

    Les agents de liaison de la police d’Ottawa auraient d’abord accepté de lever les barrières policières pour qu’ils rejoignent la manifestation principale située devant le parlement, avant d’élaborer dans l’urgence un plan pour les déloger par la force.

    Il y a beaucoup de policiers qui croient encore aujourd’hui que le gouvernement a vraiment fait une erreur Keith Wilson »

    Une fois le plan jugé « trop risqué » et écarté à cause d’une fronde interne à la police d’Ottawa, les négociations ont repris avec ce petit groupe. Cette fois, un malentendu dans la foule de manifestants aurait braqué ces derniers contre l’initiative de bouger les camions, pourtant négociée. Des protestataires se sont rassemblés derrière les camions pour les bloquer sur place.

    Keith Wilson a fait valoir mercredi que la manifestation n’avait à aucun moment été déclarée illégale, et que quiconque s’y baladait à la mi-février ne pouvait que conclure à sa légalité. L’ex-chef de la police d’Ottawa Peter Sloly a convenu lundi qu’il n’avait jamais annoncé que le rassemblement était illégal avant l’invocation des mesures d’urgence, mais qu’il avait du mal à croire « que quiconque ne pouvait pas comprendre qu’il y avait un niveau d’illégalité et un danger public » à partir du premier week-end d’occupation.

    L’influenceur controversé et organisateur du Convoi de la liberté Patrick King témoignait lui aussi mercredi. Il a dû expliquer des déclarations publiées sur les réseaux sociaux où il faisait allusion à l’assassinat du premier ministre Justin Trudeau ou encore à des plans de dépopulation de la « race anglo-saxonne », des extraits qu’il a jugé être pris hors contexte. Après plusieurs avertissements du juge Paul Rouleau pour des applaudissements, un des partisans de M. King qui chahutaient a été renvoyé de la salle d’audience.

    Le Convoi tirait des informations de sources policières
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    3
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    7
  5. Réponses:
    5
  6. Réponses:
    1
  7. Réponses:
    12
  8. Réponses:
    5

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 18)

  1. jabali
  2. allpower
  3. lucifer
  4. ninaa
  5. louismehmes
  6. manolis
  7. MusketeerZ
  8. octobrenoir
  9. depassage
  10. Yardieman
  11. Jaf
  12. Kwak
  13. Ganate
  14. mamolooo
  15. guyw
  16. Ungovernable
  17. Anarchie 13
  18. Yosef