Chargement...

c quand qu'on prépare notre grande révolution

Discussion dans 'Discussion générale' créé par elfee, 28 Février 2008.

  1. elfee
    Offline

    elfeeNouveau membre

    1
    0
    0
    Fev 2008
    bon les grands révolutionnaires c'est quand qu'on prépare notre grand mouvement? moi je serai d'avis de distribuer des track pour réunir le maximum de monde le premier mai. chacun a des revendications alors que tout le monde gueule et pas seulement le premier ce jour sera le lancement de notre révolte :thumbsdown:
     
  2. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  3. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    OK. Moi je suis pour. Si on arrive déjà à être tous d'accord... Mais tu vas voir c'est pas si simple, va faire un tour sur les autres forums !
     
  4. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  5. anarchiste, autonome
  6. Choucroute
    Offline

    ChoucrouteMembre du forum Expulsé par vote

    776
    0
    0
    Sept 2007
  7. apolitique/Indécis
    Encore un…

    Youpi camarade, on se croisera sur les barricades !:thumbsup: :ecouteurs:
     
  8. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Personnellement je suis méfiant vis à vis du spontanéisme. Il n'y a pas de grand soir mais un processus révolutionnaire long et laborieux. La CNT espagnole a mis du temps pour arriver à ce qu'elle a fait en 1936, quoiqu'on veuille on ne crée pas les situation, elles s'impose à nous, c'est alors que nous devons les orienter.
    Une révolution ne se décide comme ça en posant une date. Ne faisons pas d'erreur pour cause d'impatience (et à postériori ne manquons pas les occasions).
     
  9. non-au-capitalisme
    Offline

    non-au-capitalismeconnard Membre actif

    234
    0
    0
    Nov 2007
  10. libertaire, anarchiste
    Debout les damnés de la terre
    Debout les forçats de la faim
    La raison tonne en son cratère
    C’est l’éruption de la fin
    Du passé, faisons table rase
    Foule esclave debout debout
    Le monde va changer de base
    Nous ne sommes rien soyons tout

    REFRAIN
    C’est la lutte finale
    Groupons-nous et demain
    L’internationale
    Sera le genre humain

    Il n’est pas de sauveurs suprêmes
    Ni Dieu ni César ni tribun
    Producteurs sauvons-nous nous-mêmes!
    Décrétons le salut commun
    Pour que le voleur rende gorge
    Pour tirer l’esprit du cachot
    Soufflons nous-mêmes notre forge
    Battons le fer quand il est chaud

    L'état comprime la loi triche
    L'impôt saigne le malheureux
    Nul devoir ne s'impose aux riches
    Le droit du pauvre est un mot creux
    C'est t'assez languir en tutelle
    L'égalité veut d'autres lois
    Pas de droits sans devoirs dit-elle
    Egaux pas de devoirs sans droit

    Les rois nous saoulaient de fumées
    Paix entre nous guerre aux tyrans
    Appliquons la grève aux armées
    Crosse en l'air et rompons les rangs
    S'ils s'obstinent ces cannibales
    Á faire de nous des héros
    ils sauront bientôt que nos balles
    Seront nos propres généraux

    Ouvriers paysans, nous sommes
    Le grand Parti des travailleurs
    La terre n’appartient qu’aux hommes
    L’oisif ira loger ailleurs
    Combien de nos chairs se repaissent
    Mais si les corbeaux les vautours
    Un de ces matins disparaissent
    Le soleil brillera toujours

    Hideux dans leur apothéose
    Les rois de la mine et du rail
    Ont-ils jamais fait autre chose
    Que dévaliser le travail ?
    Dans les coffres-forts de la banque
    Ce qu'il a créé s'est fondu
    En réclamant qu'on le lui rende
    Le Peuple ne veut que son dû
     
  11. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Et vive la Sociale !
     
  12. syndicamembert
    Offline

    syndicamembertMembre du forum Membre actif

    99
    0
    0
    Fev 2008
  13. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    hum je suis un peu méfiant.

    Il vaux mieux des tas de petits matins durables qu'un grand soir sans lendemain et Ouais !

    Voilà bon après un belle phrase pour rien dire je voulais dire que, révolter oui, foutre de l'huile pour avoir un beau feu oui mais les foutre dans la rue uniquement avec des tracks a mon avis autant demander la présence physique de Jesus dans les barricades.
    Personne se bouge aujourd'hui, encore moins si c'est pour casser tout et se faire tabasser par les flics.

    Ce qui est bien par contre c'est de multiplier les descentes dans la Rue pour la visibilité et garder le morale :) , mais avant d'avoir quelque chose il faut savoir s'armer ( par en barres de fer mais être capable de diffuser les idées pour pas qu'on associe les manifestants avec juste des casseurs nihilistes, mais avoir le soutient de plus en plus de monde).

    Diffuser des idées, refaire rêver les gens, redonner une crédibilités aux idées libertaires pour que chacun puisse réclamer sa liberté et à la fin les gens lutteront "spontanément"(?) peut être pour obtenir encore plus et plus encore jusque à les satisfaire.

    Je fais écho a celui qui parlait de l'espagne de 36 , pour ceux qui parlent d'une révolution communiste, beh bonne chance car j'ai un peu l'impression que vous avez déjà à plusieurs reprises grillé vos cartes.

    ps: Un petit coucou aux RG qui doivent bien rigoler en nous lisant
     
  14. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Non, un homme sensé...ici...Dieu m'turlute tout arrive.
    Je déconne, n'empêche que ça fait plaisir de voir autre chose que des impulsifs.
     
  15. l0b0t0mie
    Offline

    l0b0t0mierien Expulsé par vote

    1 558
    0
    1
    Déc 2007
  16. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, féministe, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste
    J'ai pas l'impression qu'une manif de temps en temps ça marche des masses...
    la seule ou les gens étaient vraiment unis était celle contre le cpe...
     
  17. syndicamembert
    Offline

    syndicamembertMembre du forum Membre actif

    99
    0
    0
    Fev 2008
  18. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    "J'ai pas l'impression qu'une manif de temps en temps ça marche des masses...
    la seule ou les gens étaient vraiment unis était celle contre le cpe..."

    lorsque je dis manifestations, je ne parle pas du truc tout codifié après une demande à la préfecture et tout le tralala. On marche 2 heures après on rentre chez soi.
    Je parle plus de ces manifestations qui dérangent un peu plus, comme les manifs sauvages pendant les conflits étudiants, comme les rassemblements d'autonomes etc...

    Mais les manifestations c'est pas pour changer les choses, ça sert juste à redonner le moral aux convaincus huhu
    Puis la démonstration, ça peut aussi rassurer ceux qui ont l'idéologie et l'utopie en déprime.

    La vraie solution reste quand même de faire TOUT pour que les idées passent , soient entendues et soient reprisent.
    Reveiller les consciences, truc dans l'genre koi :D
     
  19. l0b0t0mie
    Offline

    l0b0t0mierien Expulsé par vote

    1 558
    0
    1
    Déc 2007
  20. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, féministe, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste
    Que proposes-tu de concret?
     
  21. syndicamembert
    Offline

    syndicamembertMembre du forum Membre actif

    99
    0
    0
    Fev 2008
  22. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    beh, diffuser les idées c'est concret non?

    Pour cela tu peux, parler avec les gens , discuter, échanger, dialoguer, communiquer, heu ...
    Pour communiquer tu peux utiliser ta bouche, si la personne est sourde et que tu ne connais pas le langage des signes, alors tu peux écrire sur un papier ou même sur internet.
     
  23. Evariste
    Offline

    EvaristeMembre à tifs Membre actif

    167
    0
    0
    Juin 2007
  24. , internationaliste
    Actuellement la révolution ne semble pas possible.
    Nous ne sommes pas assez nombreux, pas assez organisés, pas assez bien armée...
    les forces réactionnaires sont encore trop présente.
    Ce que nous pouvont faire c'est lutter contre un gouvernement car même si nous ne sommes pas en mesure de le renverser on peut essayer de l'influencer.
    De plus cette lutte même si elle n'a pas de but directement révolutionnaire peut nous permettre de former des groupes, de s'organiser afin d'être préparé pour un jour ou le climat sera plus favorable a la révolution.

    Edit: de plus si révolution il y aura elle sera a mon avis réalisés sans idéologie et ca sera a nous d'essayer de la "récuperer"
     
  25. l0b0t0mie
    Offline

    l0b0t0mierien Expulsé par vote

    1 558
    0
    1
    Déc 2007
  26. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, féministe, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste
    C'est déjà ce qu'on fait et ça marche pas des masses...
     
  27. moltonel
    Offline

    moltonelP.Q. extra Membre actif

    68
    0
    1
    Fev 2008
  28. libertaire, syndicaliste, chaos/Nihiliste, apolitique/Indécis
    ce que je pense ce soir, c'est que les gens bien comme il faut ont peur pour leur petite vie bien rangée, et qu'ils laissent faire le pouvoir quand celui-ci va réprimer toute opposition, de quelque manière que cela se fasse.
    ce que je pense ce soir de ces gens, c'est qu'ils laissent la société involuer au seul profit de leurs misérables vies, mais ce sont les conditions qui les font évoluer.
    ce que je pense ce soir, c'est que c'est seulement lorsqu'une majorité significative de gens auront pris conscience de la régression de leurs conditions de vies en comparaison aux puissants, qu'ils auront pris conscience du système totalitaire qui prend place toujours davantage avec les années qui passent, qu'une révolte sera vraiment équivoque et que l'on pourra appeler cela révolution.
    ce que je pense ce soir, c'est que je n'ai pas confiance en l'être humain en général, mais si j'ai une confiance absolue envers mes amis, l'instinct de survie nous pousse a commettre des actes tels que délation, traitrise, lâcheté...
    ce que je pense ce soir, c'est que nous sommes tous esclaves d'une notion abstraite, mais que trop de gens sont encore soumis

    ce que je pense ce soir, c'est qu'a force de descendre dans la rue crier nos points de vue rebelles à l'ordre établi, des gens prennent conscience au fur et a mesure des enjeux et nous rejoignent, nous soutiennent.
    ce que je pense ce soir, c'est que la spontanéité ne sers a rien si l'idée qu'elle sert n'est que trop peu partagée.

    ce que je pense ce soir, c'est que le camarade elfee nous fait une petite blague en jouant l'impulsif impatient...

    ET QUAND JE DIS "CE SOIR", c'est un croque en jambe que je me fais moi-même puisque je ne connais pas vraiment de réponse au sujet du grand soir, C'EST EN FAIT QUE J'EN AI AUCUNE IDEE...

    voila ce a quoi je pense ce soir...

    mais le "grand soir" est toutefois une jolie expression


    pour finir une petite maxime pleine de sens :
    "
    quand les autres ont tort, on n'a pas forcément raison.
    mais quand on a raison, les autres ont forcément tort.
    toutefois, le plus difficile est de raisonner les autres...
    "
     
  29. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    Bon alors moi je crois à une révolution anarchiste, mais regardons les chose en fasse le mouvement est trop divisé. Un exemple: les asso antifa SCALP,RASH, Ras le front, Fédération Anarchiste... Le problème c'est que ces assos ne s'entendent pas sur certains points et donc du coups ça nique tout! FORMONS UNE SEULE ET GRANDE ASSO ANTIFA!
    Sinon moi je pense qu'on devrait se réunir par petit groupe un peu partout et appliquer le principe d'autogestion TOUT DE SUITE! Une fois que les petits groupes fonctionnent plutôt bien on se réunis tous et on ne forme plus QU UN SEUL ET UNIQUE GROUPE.Bien sûr il faut continer à propager les idées anarchistes EN MEME TEMPS . Puis on répète ce processus pour les nouveau convacus...
     
  30. non-au-capitalisme
    Offline

    non-au-capitalismeconnard Membre actif

    234
    0
    0
    Nov 2007
  31. libertaire, anarchiste
    sinon on peux declarer l indépendance d une partie du territoire francais
    (un village ou une petite ville) et organiser la resistance ....
    faudrait qu on se réunisse tous au meme endroit.
     
  32. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Spike oubli que le combat n'est pas l'antifascisme mais la révolution. Les ennemis sont le capitalisme et l'Etat, ne nous dispersons pas dans la lutte antifa.

    Pas de grosse organisation mais plusieurs au niveau local qui se fédère. Le fédéralisme j'espère que ça parle à quelqu'un.

    Sinon on est en train de créer une coordination de lycéens anarchistes et on avance sur ce point. Ca n'avait l'aire d'intéresser personne ici mais je relance le sujet, juste au cas où.

    Syndicamembert a raison quand il dit qu'il faut créer des armes, et ces armes sont nos organisations.
     
  33. syndicamembert
    Offline

    syndicamembertMembre du forum Membre actif

    99
    0
    0
    Fev 2008
  34. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    perso les trucs Antifa, je ne trouve pas ça très utile dans le cas où les fachos ne sont pas au gouvernement.
    Car si c'est juste pour s'en prendre a des gens car ils n'ont pas les mêmes idées que nous, c'est moche même!

    Après lorsqu'il y a une menace de type: prise de pouvoir fasciste ou montée du facisme, là il faut lutter contre.
    Je suis opposé à l'idée du fascisme mais pas contre le fait qu'ils aient le droit d'exister :D
    Si jamais ils essaient ou carrément si ils viennent au pouvoir je ferais mon devoir et je lutterais mais aller se fritter à 10 contre 10 dans la rue ou s'attendre dans le métro, c'est pas bien utile (A mon aviiis )

    Oui donc le combat antifa ne doit pas sous un prétexte d'unité facile, faire oublier le principal et les idéaux libertaires (ou autre) et SURTOUT parce que le capitalisme combat aussi le fascisme et frapper que le fascisme c'est oublier le capitalisme et même limite se battre pour lui.