Chargement...

Antivaccins: fantasmes et réponses scientifiques

Discussion dans 'Discussion générale' créé par ninaa, 31 Décembre 2021.

  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 783
    1 823
    491
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste

    BigPragma

    [​IMG]

    BigPragma

    [​IMG]
     
  3. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 783
    1 823
    491
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    L’OMS a-t-elle critiqué l’efficacité des vaccins contre le Covid-19 ?
    La pandémie de Covid-19 en Francedossier
    Un groupe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé, chargé de l’analyse de l’efficacité des vaccins face aux variants, a appelé les laboratoires à produire des vaccins plus performants contre la transmission du Covid-19 et plus durables dans le temps. L’organisme continue cependant de miser sur les produits actuellement disponibles pour lutter contre la pandémie.

    Vous nous avez interrogés sur une prise de position récente de l’OMS au sujet des vaccins contre le Covid-19. De nombreux internautes affirment que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a critiqué «le tout vaccinal et dit que les vaccins n’empêchent pas la circulation du virus»et a déclaré que «combattre la pandémie à coups de doses de rappel n’est pas une stratégie viable».


    Ces propos font référence à un communiqué publié mardi par le groupe d’experts du groupe consultatif technique sur la composition du vaccin contre le Covid-19 (Technical Advisory Group on Covid-19 Vaccine Composition, ou TAG-CO-VAC) de l’OMS qui a pour mission d’analyser les implications des variants préoccupants sur la performance des vaccins. Dans ce texte apparaissent effectivement les phrases «il est peu probable qu’une stratégie de vaccination basée sur des rappels répétés de la composition initiale du vaccin soit appropriée ou viable» et «le TAG-CO-VAC considère que les vaccins contre le Covid-19 qui ont un impact élevé sur la prévention de l’infection et de la transmission, en plus de la prévention de la maladie grave et du décès, sont nécessaires et doivent être développés».

    Une plus grande égalité d’accès aux vaccins recommandée
    Les experts de l’OMS ont-ils disqualifié les vaccins actuels ? Les membres du TAG-CO-VAC continuent de préconiser «un accès plus large, au niveau mondial, aux vaccins Covid-19 actuels pour les séries primaires et les doses de rappel, dans l’espoir que cela atténue également l’émergence et l’impact des nouveaux variants préoccupants». La phrase sur la mauvaise viabilité d’une stratégie de multiplication des doses de rappel avec les vaccins actuels fait d’ailleurs suite à deux paragraphes, dans lesquels les experts de l’OMS soutiennent que «la priorité immédiate pour le monde» est d’abord «d’accélérer l’accès à la primo-vaccination, en particulier pour les groupes les plus à risque de développer une maladie grave».


    Depuis le début de la pandémie, l’OMS a constamment défendu la priorité qui doit être accordée à l’accès au vaccin pour les groupes les plus à risque dans le monde entier, plutôt que l’utilisation de doses de rappel ou l’inoculation de groupes moins prioritaires dans des pays privilégiés. Cette affirmation de l’OMS revient donc à dire que tant que des populations n’auront pas accès aux vaccins, le virus et ses variants continueront de se propager.

    Des vaccins plus efficaces contre la transmission nécessaires
    Concernant l’attente de vaccins plus efficaces contre le Covid-19, le groupe d’experts appelle effectivement à ce que de nouveaux vaccins, plus performants, soient produits. Ce qui revient, de fait, à une critique en creux des vaccins disponibles aujourd’hui. Ces derniers (que l’institution appelle de ses vœux) doivent «être basés sur des souches génétiquement et antigéniquement proches du ou des variants circulants du Sars-CoV-2» mais surtout ils nécessitent, en plus de protéger contre la maladie grave et les décès, d’«être plus efficaces dans la protection contre l’infection, ce qui réduira la transmission communautaire et la nécessité de mesures sanitaires et sociales strictes et de grande envergure» et de «susciter des réponses immunitaires larges, fortes et durables afin de réduire la nécessité de doses de rappel successives».

    En attendant, l’OMS continue de miser sur les vaccins actuels, dont la composition «devra peut-être être mise à jour, afin de garantir que les vaccins contre le Covid-19 continuent d’offrir les niveaux de protection recommandés par l’OMS contre l’infection et la maladie par les variants préoccupants, y compris omicron et les variants futurs».

    L’OMS a-t-elle critiqué l’efficacité des vaccins contre le Covid-19 ?
     
  5. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 973
    382
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  6. libertaire
    Les anti-vaccins donnent présentement beaucoup de crédibilité à un certain Robert Malone qui prétend être "l'inventeur du mRNA", c'est archi-faux, il n'est que l'un des 484 personnes ayant travaillé sur la technologie mRNA et tous les autres soutiennent le vaccins. C'est comme les changements climatiques, même si 999 scientifiques disent la même chose, les complotistes vont choisir d'écouter le seul qui dit l'inverse des autres.

    [​IMG]
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  7. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 783
    1 823
    491
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    La vaccination par chemtrail ?

    La vaccination par chemtrail ?

    Ceux qui suivent notre page le savent : nous recherchons systématiquement les « perles », ces énormités proférées par les opposants à la vaccination, pour montrer à quel point elles sont ridicules.

    Souvent, il n’y a pas besoin de chercher plus loin. Le ridicule et l’impossibilité de ce qui est affirmé sont évidents.

    Mais des fois, il peut être intéressant de « creuser » pour savoir ce qui se cache derrière une affirmation « surprenante ».

    Exemple : nous avons récemment trouvé ceci :

    [​IMG]

    Une vaccination par chemtrail ? Avec des OGM, pour faire bien peur, évidemment ?

    Bon, puisqu’il y a un lien, creusons. Déjà, chercher des informations sur le site en question, en particulier sur sa fiabilité.

    Ah, ça commence mal :

    [​IMG]
    Hyper partisan. Non fiable, trompeur.


    Ensuite, cliquer sur le lien, pour aller sur le site lui-même.

    [​IMG]
    Le site existe bien, mais pas de bol, le premier lien est mort.

    [​IMG]
    L’entreprise PaxVax citée existe réellement, et elle travaille dans le domaine des vaccins.

    Un deuxième lien est disponible, et accessible

    [​IMG]
    Il donne sur un document à l’allure officielle, même si il est caviardé. Il ne comprend que 14 pages, sur les 30 prévues.

    Ce document parle effectivement de la dispersion aérienne de microbes.

    [​IMG]
    Diantre ! Mais qu’est ce donc que ce « Fun Vax » (dont le nom semble malgré tout peu sérieux).

    Ah !

    [​IMG]
    Si on prend toute l’histoire :

    En 2011, l’auteur a créé FunVax. Pour cela, il s’est basé sur un fait réel : en 2004, un chercheur a trouvé un gène qui prédispose à avoir davantage de croyances religieuses (via la libération de sérotonine ou dopamine). Gène baptisé VMAT2.

    L’idée de base de l’intox créée était que ce gène pouvait être activé ou désactivé. Et que les autorités voulaient créer un vaccin contre lui, pour lutter contre le fondamentalisme religieux.

    Avant de faire le film prévu, l’auteur a monté une vidéo youtube où il présente l’intox au Pentagone. Dans le film, il devait la démonter pour prouver que cela avait été créé délibérément, que c’était du fake.
    Hélas, le film n’a pas été réalisé.
    Mais la vidéo Youtube a fait le bonheur des théoriciens du complot. D’abord pour « prouver » que le virus du Covid était celui de FunVax.
    Ensuite, comme l’intervenant de la vidéo ressemble vaguement à Bill Gates, pour prouver que c’est lui qui avait présenté le projet au Pentagone.
    Et maintenant pour prouver qu’on veut nous vacciner via les chemtrail.

    C’est donc un fake intégral, et reconnu comme tel par son auteur, qui est pris pour argent comptant par les adeptes de théories du complot.

    Dernier point : la source citée par l’article qui propage l’intox :

    [​IMG]
    Yournewswire. Un site d’intox, à l’origine de multiple hoax qui circulent encore abondamment, comme celui qui prétend que Bill Gates n’a pas fait vacciner ses enfants.

    Conclusion, ami lecteur, quand un appât aussi dodu apparaît, au lieu de le gober comme la première sardine goulue venue, sois un saumon : remonte à la source !
     
  9. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 783
    1 823
    491
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    J'ai fait une recherche à propos de ce "fait réel": de telles recherches à propos d'un "gène qui prédispose à avoir davantage de croyances religieuses" ont bien été effectuées, mais:

    Dieu, ADN et dépression

    Dean Hamer s'est fait connaître pour avoir "découvert" le gène de l'homosexualité...

    En manchettes sur le Net

    Un autre article plus récent contredit preuves scientifiques à l'appui les conclusions de Dean Hamer à propos du "gène de l'homosexualité":

    Clap de fin pour le « gène de l’homosexualité » - Chroniques génomiques | médecine/sciences

    Il n'empêche que les délires des conspis à propos du vaccin et des chemtrails sont encore plus sujets à caution (pour rester gentille)...
     
  11. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 783
    1 823
    491
    Fev 2014
    France
  12. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Le masque a bon dos

    Une cible des antitout semble revenir sur le devant de la scène :

    [​IMG]
    Vous constaterez que cette fois, l’accusation de base sur une référence sérieuse : rien de moins que A. Faucy, un immunologue américain, chargé par D. Trump de gérer la crise du Covid aux USA.
    Mais regardons l’étude mentionnée par l’auteur de cette illustration :



    [​IMG]
    Il y est mentionné que les examens de tissus pulmonaires de victimes de la grippe espagnole montrent la présence de bactéries responsables de pneumonies.
    Ca ne serait donc pas la grippe elle même qui serait responsable des décès, mais la pneumonie installée par dessus cette grippe.

    Mais à aucun moment il n’y est fait mention d’un rôle du masque dans cette co-infection.

    Mieux, dans la discussion, A. Faucy préconise le fait de faire des stocks d’antibiotiques et de vaccins en prévision d’une nouvelle pandémie grippale !

    [​IMG]
    Mais cela n’allait pas arrêter les personnes opposées au masque.

    Nous supposons qu’elles se sont basées sur des publications comme celle-ci :

    [​IMG]
    Même si elles ont été largement démenties, ce n’est pas cela qui va arrêter les critiques des antitout.

    De plus, nous vous invitons à lire cet article qui raconte l’histoire de la grippe espagnole.
    Nous pouvons y lire plusieurs passages intéressants :

    [​IMG]
    Donc les vagues sont apparues avant le port du masque, comme pour le Covid. Il n’a été utilisé que pour tenter de contenir le virus.

    [​IMG]
    Tout le monde ne respectait pas le port du masque. Il y avait même déjà des « ligues anti-masque ».

    Le masque n’était même plus préconisé alors que les vagues épidémiques continuaient :

    [​IMG]
    Donc comment accuser le masque des pneumonies ayant entraîné le décès des malades de la grippe espagnole, alors qu’elles ont eu lieu pendant qu’il était peu ou pas porté ?

    C’est une fois de plus un ramassis d’arguments déconnectés de la réalité.

    Si vous voulez un résumé de la grippe espagnole, vous pouvez également consulter cet article, ou bien la vidéo d’Astronogeek !



    Le masque a bon dos
     
  13. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 783
    1 823
    491
    Fev 2014
    France
  14. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    La variole du singe, déjà un best seller chez les complotistes
    [​IMG]
    [​IMG]

    Il faut croire que la pandémie de Covid 19 les a bien inspirés, les médias ont à peine eu le temps de mentionner un nouveau virus à surveiller que déjà les théories du complot foisonnent.
    Voici un échantillon de ce qu’on voit circuler sur les réseaux sociaux.

    [​IMG]
    Voici, rapidement, un débunk de toutes les affirmations foireuses présentes en moins de 280 caractères :

    La Doxycycline, médicament miracle
    Et non. Cet antibiotique n’a été utilisé qu’une seule fois sur un malade atteint de la variole du singe. Simplement parce que les médecins ont d’abord pensé à une autre maladie, qui, elle, est soignée par les antibiotiques. Perdu !

    La Doxycycline interdite en France
    Heuuuu, quand on regarde les textes de loi, il n’y a pas d’interdiction. Le décret indique simplement qu’il n’y a pas de traitement prophylactique connu. Et que donc, la vaccination peut être faite en cas d’exposition au virus.

    [​IMG]
    Le vaccin est obligatoire pour les soignants et les cas contacts
    Voici la suite du texte de loi mentionné précédemment :

    [​IMG]
    Où est l’obligation ?
    C’est RECOMMANDÉ, par contre, ça, oui !

    Il y a des stocks de vaccin
    Oui, il y a des stocks. Même si la variole est éradiquée depuis plus de 30 ans, rien ne dit que le virus ne peut pas revenir. Le dégel du permafrost, du fait du réchauffement climatique, par exemple, peut très bien libérer des micro-organismes, dont celui de la variole. Donc la recherche a continué à travailler sur des vaccins contre ce virus. Ce qui fait qu’il existe actuellement un vaccin de troisième génération, qui ne présente pas les effets secondaires graves de ses prédécesseurs.
    Néanmoins, les quantités disponibles sont actuellement limitées. Donc la vaccination se limite aux cas contacts. Et de nouvelles doses sont en cours de production.

    La maladie est inconnue
    Faudrait savoir. Quelques lignes plus haut, vous dites pourtant qu’elle est connue depuis des années !
    Et de fait, elle est connue depuis 1958, année où elle a été identifiée chez des singes maintenus en captivité. En réalité, elle est plutôt propagée par des rongeurs.
    La nouveauté, c’est qu’elle quitte les zones où elle était jusqu’à présent endémique, pour apparaître dans d’autres pays.
    L’avantage, c’est que le vaccin contre la variole est aussi efficace contre la variole du singe, les deux virus étant proches.

    Pour résumer, les tenants de théories boiteuses sur les vaccins ont déjà saisi l’opportunité de l’apparition de cette variole du singe pour étaler leur méconnaissance de la biologie, et leur capacité à déformer tout et n’importe quoi pour alimenter leurs certitudes.

    La variole du singe, déjà un best seller chez les complotistes
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 9)

  1. depassage
  2. Anarchie 13
  3. octobrenoir
  4. Ungovernable
  5. Ganate
  6. Léa B
  7. AngeEtDemon
  8. ninaa
  9. jabali