Chargement...

18-03-2018: Repas de soutien pour le Brise glace (Ivry-sur-Seine, Île-de-France, FR)

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par ninaa, 16 Mars 2018.

Repas de soutien pour le Brise glace

CSA d'Ivry
37 Rue Marceau, 94200 Ivry-sur-Seine, France

Dimanche, 18 Mars 2018 - 06:00 PM
(fin le Dimanche, 18 Mars 2018 - 11:00 PM)

Fuseau horaire: Atlantic/Reykjavik


Cet événement est terminé...
  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 683
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Repas de soutien pour le Brise glace au Centre social autogéré d’Ivry
    Publié le 15 mars 2018 | Maj le 16 mars
    Ivry-sur-Seine | cantine
    Repas de soutien pour le Brise glace au Centre social autogéré d’Ivry dimanche 18 mars à partir de 18h!!

    [​IMG]
    Salut tout le monde.

    Après la réussite de notre 1er événement à la Parole Errante, on organise un repas de soutien pour le Brise glace au Centre social autogéré d’Ivry.
    On vous donne rendez-vous ce dimanche à partir de 18h si vous avez envie de passer nous soutenir et de passer un bon moment en fin de weekend.

    Ramenez vous nombreuses et nombreux pour partager un repas prix libre.
    Pas de relou à nos bouffes,
    Pas de bouffe pour les relous.

    À dimanche!

    Invitez vos ami.es a venir

    adresse : 37 rue Marceau, Ivry sur Seine
    M7 Pierre et Mairie Curie, T3 Maryse Bastié

    • L’idée d’un bar associatif a émergé après des discussions entre des personnes qui se sont rencontrées au cours de ces dernières années, à travers divers événements politiques (manifestations, concerts de soutien, banquets,etc ).
    • Nous voulions un lieu où se retrouver, faire vivre les projets de différents collectifs et entretenir les caisses de solidarité..(caisse de greve, anti-repression, collectes...)
      Il est en effet difficile d’alimenter des caisses de soutien, à l’exception d’événements qui demandent de la logistique et de l’énergie.
      Surtout quand on s’organise dans des lieux exposés à la répression.
    • A l’inverse d’un bar classique, il n y aura pas d’employé.es : après avoir payé le loyer et les charges, tous les bénéfices seront redistribués à des collectifs et aux diverses personnes touchées par la répression.
      Des évènements seront organisés chaque mois.
    • Dans la journée nous aimerions que le local serve à divers collectifs/associations, qu’il soit ouvert sur le quartier à travers des activités diverses et variées ( concert , récup de bouffe, salle de réunion, infokiosque, collage dans le quartier, etc).
    • Nous voulons aussi que le bar soit populaire et antisexiste.
      Populaire, pour le prix bas des consommations, pour pouvoir sortir et s’amuser sans se ruiner.
      Et surtout antisexiste, car nous ne voulons plus subir ou être confronté.es aux comportements masculinistes et sexistes présents dans de nombreux événements ou lieux militants.
    Aucun comportement ou discours oppressif ne sera accepté.

    Pour un bar autogéré populaire et anti autoritaire.
    Parce que c’est notre projet!