Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Libération animale 120'000 poules à l’agonie dans un élevage industriel

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Yael, 19 Novembre 2010.

  1. Yael
    Offline

    YaelAgainst All Authority Membre actif

    81
    0
    10
    Oct 2010
  2. auto-gestionnaire
    Voila je trouve ça juste ignoble ...

    ---------------------

    ALSACE | Dans la puanteur et l’obscurité, plus de 100'000 poules pondeuses agonisent dans les hangars d’un élevage industriel à Kingersheim, près de Mulhouse: l’exploitant du site n’a plus les moyens de les nourrir, et les services de l’Etat vont les euthanasier.


    AFP | 18.11.2010 | 15:44

    Jeudi, après une semaine sans ration alimentaire suffisante, le taux de mortalité était déjà très élevé dans les milliers de cages du groupe "Alsace Oeufs" implanté à proximité immédiate d’une zone commerciale très fréquentée du Haut-Rhin.

    A l’entrée des bâtiments, un coup d’oeil vers le plafond et les six étages de grillages superposés suffit à saisir l’ampleur du problème: dans presque chaque cage, le cadavre d’une poule gît écrasé contre les barreaux.

    "Il y a même des cas de cannibalisme: les vivantes picorent les mortes", se désole Cyril Ernst, militant de l’association de défense du bien-être animal "Animalsace".
    "Dans ce type d’installation, la barbarie est routinière, mais là le système s’est enrayé et on ouvre enfin les yeux", commente le jeune homme.

    "Il aurait fallu décider bien plus tôt de mettre fin à leurs souffrances", ajoute le militant, dont l’association, avec une autre organisation de défense des animaux, s’apprête à déposer plainte pour "cruauté envers animal".

    Entre les deux hangars de 270 mètres de long, une pelleteuse déverse des tonnes de fientes, mêlées de plumes et de quelques cadavres, dans un camion-benne.
    Depuis des années, les riverains dénoncent les nuisances de cette installation industrielle, d’une capacité de 200'000 poules "stockées" sur 8'000 mètres carrés.

    Après plusieurs allers et venues de camions à destination des abattoirs ces derniers jours, il restait jeudi quelque 120'000 pondeuses sur le site.

    "Le problème principal pour nous, depuis longtemps, c’est la prolifération des mouches, à cause des fientes", explique Jean-François Mann, dirigeant d’une entreprise toute proche et militant d’une association de riverains.

    "Aujourd’hui ça va mais dimanche dernier, avec les températures particulièrement douces, c’était l’enfer: une invasion à 5 km à la ronde. Des milliers de mouches partout, qui s’engouffrent même dans votre frigo".

    Les riverains se sont rendus sur place et ont découvert que les poules mouraient de faim, déclenchant un branle-bas de combat médiatique et finalement l’intervention de l’Etat.

    "Si les poules sont euthanasiées, pour nous c’est la fin de l’enfer. Notre grande peur, c’était que le gérant mette la clef sous la porte, et laisse les poules crever à l’intérieur", commente M. Mann.

    Car depuis une semaine, c’est l’engrenage. Etranglé financièrement, le gérant ne peut plus nourrir les gallinacés alors qu’"au bout de trois jours sans nourriture, les poules ne pondent plus", explique Philippe Bouley, le directeur technique du site.

    L’entreprise, de toute façon, devait fermer ses portes l’an prochain, incapable de se mettre en conformité avec de nouvelles normes européennes. Les poules devaient partir progressivement à l’abattoir, où elles auraient fini en nourriture pour chien ou chat.

    La dégradation de la situation en a décidé autrement: le préfet a annoncé mercredi qu’elles devaient être euthanasiées, probablement sur place. Reste à trouver comment. Une opération d’une telle ampleur "nécessite une logistique complexe et les abattoirs sont pleins", commente sur place un responsable des services de l’Etat



    http://www.wat.tv/video/alsace-plus-100-000-poules-3722j_2eyr9_.html
     
  3. kaboc
    Offline

    kabocMembre du forum Membre actif

    98
    0
    13
    Juil 2010
  4. libertaire, anarchiste, anarcho-féministe
    j'ai vu ça aussi sur un autre forum, c'est un vrai scandale.
    Même si un elevage industriel qui depose le bilan cela peut que me rendre heureux.

    a+
     
  5. Akina
    Offline

    AkinaMembre du forum Membre actif

    146
    1
    0
    Sept 2010
  6. féministe
    Les poules elles ont quand même finit par mourir ....
     
  7. Adoanar
    Offline

    AdoanarNouveau membre

    2
    0
    0
    Déc 2010
  8. anarchiste
    Sa ne me choque même pas, pour les éleveurs tant qu'une bête est commercialisable ,sois pour sa chair sois pour ce qu'elle produit, cette bête n'est pas un être vivant mais une source de revenu.

    honte à tous les éleveurs et agriculteurs non bio et incapable de s’occuper d'êtres vivants.
     
  9. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Malheureusement C'est beaucoup plus compliquer que ça !
     
  10. Akkina
    Offline

    AkkinaNouveau membre

    4
    0
    0
    Jan 2011
  11. anarchiste
    Et oui les animaux ne sont que des marchandises... c'est horrible de les laisser comme ça mais c'est aussi horrible de les élever ainsi.
    Le pire je crois que c'est le foie gras industriel...
    Il faudrait que les choses et les lois changent avec des normes d'hygiène et de respect de la vie de ces animaux d'élevage intensif actuellemnt traités comme de la merde (place, traitement, nourriture...) mais pour ça il faudrait que les gens arrêtent de s'en foutre et le consumerisme aidant c'est pas gagné !
    Commençons déjà par arrêter ou au moins de limiter au maximum les achats de produits découlant de ces élevages, et d'essayer de sensibiliser les autres.
    Espérons que ce cas reveille quelques consciences!
     
  12. TheDude
    Offline

    TheDudeGO VEGAN

    20
    0
    0
    Mai 2011
  13. libertaire, gauchiste
    ... on s'en branle du bio

    Bio ou pas, on a juste à les laisser vivre, et à bouffer autre chose ...
    faut stopper ces conneries merde, juste pour un simple enzyme qui agit sur les papilles gustatives, on commet un putain de génocide ...
     
  14. Akina
    Offline

    AkinaMembre du forum Membre actif

    146
    1
    0
    Sept 2010
  15. féministe
    Stopper? Ouais... C'est surtout trop beau pour être vrai.
    Mais diminuer, et manger des légumes c'est autant cher hum x)
    Surtout arreter de les faire souffrir, parfois c'est à se demander à quoi ça sert d'avoir fait des lois exprès pour eux ( si si depuis 1990 )