Chargement...

Forum Libertaire.net ★ communauté militante et ressources anarchistes

Forums de discussion et réseau social libertaire

Webzine Libertaire.net Actualité militante et partage d'articles de presse par les membres de la communauté
Août
13
7789701920_des-supremacistes-blancs-manifestant-a-charlottesville-etats-unis-le-12-aout-2017.jpg
Août
12
whatsapp-image-2017-08-03-at-08-22-15.jpeg?resize=300%2C169
Publié sur Wallonie Libertaire
Août
03
20632617_524992904519060_1927025036_n-300x171.jpg
Article de Piratons-Bxl:

Le dimanche 18 Juin, le centre sociale occupé « La Trinchera » à Madrid a été violemment expulsé. 5 personnes ont été arrêtées et accusées entres autres de rébellion (Atentado contra la autoridad). Ces personnes risquent jusqu’à 4 ans de prisons. Ces faits de violences policières et d’intimidation judiciaire nous rappellent bien d’autres expulsions à Bruxelles et ailleurs. Partout l’état agite la matraque face à la contestation… Partout la répression pointe son horrible visage face à nous. Et face à cette répression notre meilleur arme reste la solidarité.

Vous pouvez faire des dons sur le compte bancaire: IBAN: ES1802392013563015529229

[URL='https://piratonsbxl.noblogs.org/files/2017/08/20632617_524992904519060_1927025036_n.jpg'][/URL]

Traduction de la déclaration

Le Dimanche 18 Juin, a été ouvert au public un nouvel espace social à Madrid, des semaines après avoir été occupé. Cette nuit, plus d’une dizaine de véhicule du groupe spécial de police U.I.P est entré dans le bâtiment, cassant le mur pour expulser tout.e.s les occupant.e.s.

Bien que personne n’ait résisté, la police a été extrêmement violente avec les personnes présentes à l’intérieur.

Les détentions, n’ont pas du tout été le fruit du hasard, la police savait exactement qui elle devait arrêté, et a arrêté 6 personnes très impliquées dans la militance antifasciste. Le seul objectif de la police sous les ordres de la brigade d’information (héritière de la brigade sociale-politique franquiste) était de criminaliser les jeunes hommes et femmes qui s’organisent par elleux-même contre les injustices de notre système.

En plus de cela, 14 autres militant.e.s antifascistes ont été identifé.e.s et soumi.se.s à toutes sortes...
Juil
12
arton8476-bad19.jpg?1499862033
Farid El Yamni quitte Urgence Notre Police Assassine
Publié le 12 juillet 2017
violences policières

Nous retransmettons ici, à notre initiative, une lettre ouverte de Farid El Yamni, le frère de Wissam El Yamni, assassiné par la police le 1er janvier 2012 à Clermont Ferrand, annonçant son intention de quitter Urgence Notre Police Assassine, pointant ses modes de fonctionnement hiérarchiques et son implication dans l’Observatoire National des Violences Policières.

Bonjour à tou-te-s,


Je faisais partie à la fois du comité Vérité pour Wissam et du collectif de familles de victimes Urgence Notre Police Assassine dès sa création. Les deux sont des collectifs informels sans hiérarchie et a priori complémentaires.

Le combat pour mon frère Wissam El Yamni et l’image de ma famille sont pour moi prioritaires.

Un Observatoire national contre les violences policières vient d’être créé. Cette structure est officielle, hiérarchique. Dés le début j’ai signalé ne pas vouloir en faire partie. Je n’accepte pas que l’on me positionne derrière ou devant d’autres familles ou victimes, mais toujours à côté. Je l’ai toujours refusé. Ma parole n’est pas plus légitime ni plus illégitime que d’autres.

J’aurais aimé que les positionnements soient les mêmes avec tout le monde. Dans le passé, il est arrivé qu’il en soit autrement et ça ne passe pas pour moi.

Je crains qu’avec cet observatoire cela en devienne encore plus vrai.

J’ai insisté pour qu’il n’y ai ni de porte-parole, ni de notion de "fondateur" au sein du collectif, parce que par définition on ne peut fonder un...
Juil
08
arton2327-26b17-74781.jpg?1499503981
G20 : à Hambourg, la police a été battue
Publié le 8 juillet 2017 |

Malgré un déploiement spectaculaire, la police allemande a été mise en échec par les manifestants anti-G20 mobilisés à Hambourg.

Le soir du 7 juillet 2017, pour la deuxième fois d’affilée, environ 20 000 policiers armés des meilleurs technologies de maintien de l’ordre ont complètement perdu le contrôle du centre-ville d’Hambourg. La nuit précédente avait déjà été difficile pour eux, avec des affrontements et des attaques décentralisées se poursuivant après l’aube ; ce 7 juillet, ils ont été obligés de se retirer complètement du quartier de Schanze pendant plusieurs heures, alors que des barricades brûlaient à plusieurs carrefours et que des milliers de personnes de tous horizons fêtaient joyeusement l’existence d’une zone sans police. Le maire, qui a invité le G20 à Hambourg, demande maintenant la fin des violences qu’il a démarrées.

Cela montre que, même avec les technologies dernier cri, on ne peut contrôler une population qui refuse de se laisser dominer. C’est une bonne nouvelle pour les partisans de la liberté du monde entier.

Les forces spéciales déployées dans les rues
Au moment où nous écrivons ces lignes [dans la nuit du 7 au 8 juillet], la police s’est lancée à l’assaut du quartier de Schanze avec une brutalité extrême, braquant ses mitrailleuses en direction des journalistes et de la population, cherchant à se venger sur ceux qui restent dans les rues alors que la plupart des protagonistes sont rentrés se reposer. Les unités des forces spéciales basées à Hambourg et dans cinq autres villes sont déployées dans les rues, avec l’appui des forces spéciales autrichiennes. Mais l’oppression et la violence ne peuvent pas masquer qu’ils ont...
Juil
07
MD_R89L_BOURSE-3-514x343.jpg
Juin
29
« Un médecin n’a pas la même relation, le même discours sur la santé et le traitement à suivre, avec un cadre supérieur qu’avec un ouvrier. Ces rapports de classe, mais aussi de sexe ou de race, influencent la façon de pratiquer la médecine. »

La médecine française demeure une médecine de classe. Elle ne soigne pas de la même façon les malades selon leur origine sociale. Un point de vue de Maud Gelly et Laure Pitti, sociologues, extrait de la revue Agone.

La dernière loi de santé, promulguée le 26 janvier 2016, a fait du combat contre « les injustices et les inégalités de santé et d’accès au système de soins » l’un des « trois défis majeurs » pour améliorer la santé de la population en France. Dans sa présentation de la loi, le ministère de la Santé a multiplié les exemples d’inégalités sociales de santé : « les enfants d’ouvriers ont dix fois plus de risques d’être obèses que les enfants de cadres, les cadres vivent dix années de plus que les ouvriers sans limitations fonctionnelles… ». Le constat n’est pas nouveau : les écarts entre les classes sociales en matière de santé font l’objet d’un consensus, en épidémiologie [1] comme en sciences sociales. On reconnaît aujourd’hui le poids des déterminants sociaux, tels que les conditions de vie et de travail, dans les inégalités face à la maladie et à la mort.
Les conditions d’accès différenciées aux soins, qu’elles découlent d’inégalités de richesse ou d’inégalités territoriales, demeurent la principale grille de lecture des inégalités de santé. Ces conditions structurent ainsi les politiques de santé, depuis la loi dite « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » de juillet 2009, qui crée les agences régionales de santé en vue notamment de lutter contre les déserts médicaux, jusqu’à celle de janvier 2016, dont la généralisation du tiers payant était la mesure phare pour lutter contre l’inégal...
Juin
21
18528073_1301874733214017_8928675044820672759_n-46f0d-10474.jpg?1498046527
12 juin: Paris: à l’ Emission dans “Chroniques d’ailleurs sur Radio Libertaire
La grille de programmation
15 juin: Paris: à la Librairie Publico

[URL='http://venezuela-centro.contrapoder.net.ve/IMG/jpg/18528073_1301874733214017_8928675044820672759_n.jpg'][/URL]
16 juin: Dijon: Les Tanneries Concert
23 et 24 juin:Montreuil: Stand sur le Vénézuela au 5°Edition du Festival CNT

30 juin: Lyon (Graines d’anar):”les Clameurs” Bar fédératif 23 rue d’Aguesseau – 69007 Lyon Les Clameurs, bar fédératif
1 juillet: Genève (Suisse) : à Malagnou
2 juillet: Genève (Suisse): à Malagnou
6 juillet: Lausanne (Suisse): à Espace autogéré
7 juillet: Bille (Suisse): à l’espace culturel de la Bille.
2 septembre: Beauvais: Au Chaudron Baveur
5 septembre: Erquery: A la Grange d’Erquery
7 septembre: Retour au Vénézuela

[​IMG]
Contact :
Esteban par Whatsapp 00334164543679
ou lalibertaria@riseup.net
Juin
21
539f1cf0-eda9-11e4-ac05-7b12ae10444b_ap070117029598crop-2cdc6-d62f2.jpg?1497908420
== Désactiver le rafraichissement automatique ? ==
>> Activer le rafraichissement automatique <<