Chargement...

Forum Libertaire.net ★ communauté militante et ressources anarchistes

Forums de discussion et réseau social libertaire

Webzine Libertaire.net Actualité militante et partage d'articles de presse par les membres de la communauté
Sept
27
Petite rétrospective sur le fonctionnement et les conséquences des pratiques sectaires et des fraudes associatives que l’esprit « panto » a causé au sein de nos mouvements autogérés ces dernières années jusqu’à aujourd’hui. (région Jura Suisse, Clos du Doubs et Franche Contée).

« Le Pantographe c’est la vie ? »

Vous êtes rentrés dans une immense période de déprime après avoir côtoyé ce "collectif" ? Vous avez l'impression que vous êtes devenu(e)s fous/folles ?

Ne vous inquiétez pas, c’est arrivé à beaucoup de gens avant vous, votre estime de vous-même est probablement fortement diminuée mais vous n’êtes certainement pas fous/folles.

Introduction :

Deux acteurices principaleaux de ce « collectif » se trouvent actuellement à Sainte-Croix au Cinéma Royal dans le canton de Vaud (sous le nom de la Baz). L’ autre partie étant à Vaufrey dans un village du département du doubs en région Bourgogne Franche contée dans une maison fraîchement acquise. Ielles utilisent plusieurs techniques de manipulations psychiques. Pourquoi ? Trouble de l’enfance? Névrose viscérale ? Trouble psychotique ? Viscosité mentale ? Apathie, misanthropie aiguë ? Le but de cet article n’est pas de répondre à cette question, elleux-seules peuvent le faire de manière efficace.

Nous ferons une analyse des diverses techniques utilisées, mais d’abord nous allons commencer par définir ce qu’est un collectif autogéré:

Un collectif autogéré est un ensemble de gens qui s’organisent entre elleux de manière la plus horizontale possible ou chacun garde sa liberté individuelle de penser et donc d’agir.
En d’autres termes ; ou les diverses ressources des membres sont mises en commun sans que des rapports de forces physiques ou mentaux soient établis pour en disposer.

Leurs valeurs :

Elles viennent principalement d’une vision réactionnaire. Avec des réflexions comme : « l’égalité sociale n’existe pas, nous sommes tous biologiquement différents » Ielles...
Août
12
images?q=tbn:ANd9GcSkm09_8fu2Po0n4FIgULWPwnmqvmzFPNP1qw&usqp=CAU
Féministes et anticarcérales tant qu’il le faudra - Communiqué sur la dissolution du Genepi
Publié le 6 août 2021

Nous, militantes féministes et anticarcérales, faisons le choix de dissoudre l’association Genepi. Nous refusons de continuer à faire perdurer une association qui n’a pas été pensée comme un outil de lutte contre l’enfermement et n’a jamais servi l’intérêt des prisonnier-es.

Nous, militantes féministes et anticarcérales, faisons le choix de dissoudre l’association Genepi. Nous refusons de continuer à faire perdurer une association qui n’a pas été pensée comme un outil de lutte contre l’enfermement et n’a jamais servi l’intérêt des prisonnier-es.
Le Genepi a été créé par l’État français à la suite des mutineries dans les prisons dans les années 70, notamment pour calmer les contestations et acheter la paix sociale. Puis, durant 43 ans, il a organisé, en collaboration avec l’administration pénitentiaire, des activités en prison, qui ont participé à l’illusion de conditions d’incarcérations plus humaines. Il a aussi permis à des étudiant-es bourgeois-es de grandes écoles de s’acheter une bonne conscience et de servir leur voyeurisme sous couvert de charité, tout en les formant à devenir des futurs membres du système police-justice-prison. Le Genepi a donc été un des partenaires de l’administration pénitentiaire et il a contribué au maintien de son pouvoir et par ce biais, a joué le jeu de l’État.
Nous refusons de continuer à être associées à l’histoire du Genepi et au fait qu’en posant un vernis humanitaire sur la taule, il a servi à la légitimer et la renforcer, justifiant ainsi toujours plus d’enfermement. Nous refusons de nous contenter d’une critique réformiste de la taule et de la justice, seule possibilité entendue par l’État et discours dominant formulé par le Genepi pendant plus de 40 ans. Le système police-justice-prison ne peut pas être réformé. Outil du racisme, du capitalisme et du patriarcat, il doit être aboli.

Au...
Juin
28
ob_b31c67_ob-a5da7f-quarto-stato.jpg
Infokiosques.net nous propose une sélection de brochures critiques de l’électoralisme. En cette période d’élections présidentielles, ça peut être utile, notamment pour faire lire aux proches qui ont tendance à faire la morale aux abstentionnistes...

Voici une sélection non-exhaustive de brochures anti-électoralistes disponibles sur infokiosques.net (avec quelques extraits alléchants) :

Mai
31
4793-32c00.jpg
Toulouse: le « Lieu Commun », des artistes-gentrificateurs contre la gentrification ?
MAI 29TH, 2021

Ou comment la sécheresse se plaint de l’incendie…

Lieu Commun, Artist Run Space est une résidence d’artistes et un lieu d’exposition d’art « contemporain », qui occupe les locaux d’une ancienne usine textile [1] en plein coeur du faubourg Bonnefoy [2].

Ouvert en 2007 par la mairie de Toulouse et Jean-Cul Moudenc, l’alternance à « gauche » en 2008 n’aura pas remis en cause le soutien de la ville au Lieu Commun [3], ni le retour de Jean-Cul en 2014. Gageons également que si la liste Archipel Citoyen avait gagné les élections de 2020, le Lieu Commun aurait continué d’être soutenu (et financé) par la mairie.

Voici une liste des partenaires financiers du Lieu Commun :

  • DRAC – Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie
  • Conseil Régional Occitanie Pyrénées – Méditerranée
  • Conseil Départemental de la Haute-Garonne
  • Mairie de Toulouse
  • Agence du Service Civique
Depuis le premier confinement, le Lieu Commun a ouvert sa chaîne Youtube pour pallier à l’interdiction d’accueillir du public. On retrouve sur cette chaîne plusieurs vidéos qui dénoncent la gentrification du quartier Matabiau-Bonnefoy. On peut en voir ici un exemple.

La dénonciation de la gentrification se retrouve aussi dans des vidéos qui ne sont a priori pas « politiques », comme par exemple ici dans cette vidéo de la street artiste mondialement connue Mademoiselle Kat. On la voit déambuler de nuit dans le faubourg, collant ses oeuvres sur les murs, et faisant « non » du doigt aux pelleteuses qui détruisent les immeubles avenue de Lyon....
Mai
26
vincentweb.png
Bonjour à tou(te)s, vous trouverez-ci joint le lien d'un site où est paru ce 24 mai un texte amusant ayant trait à la Commune de Paris et à la Semaine Sanglante.

www.krillandzon.org

Il a été publié en parallèle sur le site de lundi.am et sur dinamopress.it

Bonne lecture et écoute!
Déc
18
838_protocoles_pelemele.jpg



D'où vient le mythe du complot juif ?

Par Yann Lagarde

Déc
12
Réalisé par le groupe d'Études et d’Action Néosynthésiste Libertaire (EANL), Bouche de Fer est un mensuel critique de "formation" libertaire en accès en libre au format PDF. Au sommaire, des articles sur l'actu des luttes au niveau international, des chroniques, des traductions.

Vous trouverez les numéros sur le site de l'EANL : Posts
Déc
11
La pression accélérée de l’économie, des entreprises et des Etats sur la nature et ses écosystèmes conduit à leur dégradation et / ou leur destruction dans de nombreux cas, irréversibles. Le système capitaliste soutenu par les États, dans notre cas sous forme de «démocratie» parlementaire, de «développement», de «progrès», signifie cependant déforestation, engorgement, pollution, urbanisation, extraction, maladie, extinction …À supposer même que les scientifiques et technocrates, comme les alchimistes modernes, trouvent la source définitive d’énergie propre et inépuisable, leur spirale de conquête et d’humiliation des vivants ne cesserait pas.

La science et la technologie capitalistes travaillent pour améliorer l’efficacité de leurs moyens, d’une part, d’aliénation, d’assujettissement et de contrôle social le plus étouffant sur les peuples et les sociétés qui, sans défense, ne sont pas capables de faire face à leurs plans, et d’autre part, sa capacité à piller, parasiter et dévaster l’environnement.

L’exemple le plus frappant est la déforestation de l’Amazonie brésilienne. D’août 2019 à juillet 2020, l’équivalent de la région Ile de France a été rasé, soit un peu plus de 11000 km2. La dévastation de la forêt tropicale continue sa course folle, facilitée par l’attitude du crétin Bolsonaro. Si la tendance se maintient, la forêt se transformera en savane. Déjà la biodiversité est affectée, la température augmente, les feux de forêt sont de plus en plus nombreux, la pluie diminue. Bref de le poumon de la Terre s’atrophie.

Ce n’est pas seulement un problème environnemental, cela fait partie du PROBLÈME SOCIAL. Les puissants, assez égoïstes, n’ont aucune limite dans leur désir d’accumuler argent et pouvoir, biens et propriétés, car toute cette destruction ne se produit pas pour une humanité dont l’explosion démographique a saturé la planète et l’épuise pour une survie désespérée. L ‘«empreinte écologique» d’Amancio Ortega, d’un seul des milliers de millionnaires...
Déc
10
Il n’y a pas d’État qui, au cours de son histoire, n’ait entaché son histoire de brutalités guerrières. Les conflits armés, menés entre puissances pour des intérêts économiques et politiques, n'ont jamais rien apporté de plus que la misère et la mort entre les peuples, tandis que les puissants ne meurent jamais ou ne mourront jamais sur un champ de bataille. Les planqués de l’arrière ont toujours existé. Cela a toujours fonctionné de cette façon, en envoyant des citoyens pour défendre un pays et des intérêts qui ne profiteront jamais à personne d'autres qu'aux riches. Mais laissons ici ces considérations classiques.

Aujourd'hui, nous continuons à voir la barbarie, d'une manière beaucoup plus complexe que jamais, avec plus de technologie militaire et d'armement sophistiqué. Une fois de plus, la science, au lieu de faciliter la vie de la population, est utilisée pour défendre les intérêts des États et de leurs classes supérieures. De cette manière, la guerre, soutenue par de grandes avancées technologiques, est devenue l'une des plus grandes entreprises des dirigeants. Ainsi, de nos jours, dans un monde semi-globalisé avec des armées puissantes et nombreuses, nous nous trouvons avec les plus grands exodes et génocides de l'histoire.

Nous sommes scandalisés quand nous voyons à la télévision les marées de réfugiés (Syrie, Birmanie/Rohingyas, Ethiopie, Yémen, Haut Karabakh…), les images des champs de bataille et leurs cortèges de morts, de mutilés, etc. Mais nous oublions que tout cela commence ici, chez nous, avec nos gouvernements élus et les entreprises qui fabriquent les armes qui servent aux combats de populations souvent lointaines. Non seulement des militaires participent au conflit armé et forcent la population à abandonner leurs maisons à cause des tirs de mortier mais ils martyrisent les plus faibles, notamment les femmes et les vieillards. La guerre, il faut le répéter, commence dans les usines de nos villes et villages, car il est clair que sans la...
Nov
30
icon_article.gif?1480101948
quelle liberté ?
[​IMG] [​IMG] publié le dimanche 29 novembre 2020 à 15:35 | sans

De nouveaux rassemblements et « marches des libertés » se sont déroulés samedi 28 novembre un peu partout contre la proposition de loi « sécurité globale » (adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale le 24 novembre), notamment à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Reims, Rouen, Toulouse ou Brest. Soit entre 130 000 et 500 000 manifestants en tout selon le bord des petits comptables de masse. Dans la capitale, la manifestation initialement interdite puis autorisée sur le parcours convenu des défilés de gôche entre les places de la République et de Bastille, était à l’initiative du collectif « Stop loi sécurité globale », composé de syndicats de journalistes, d’ONG droitsdelhommistes et autres crapules politiciennes. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu, au grand dam des organisateurs et d’une partie des dizaines de milliers de manifestants (de 46 000 à 200 000) qui ont sifflé à plusieurs reprises les émeutiers.

[​IMG]
Beau comme la Banque de France réchauffée par des flammes de la colère

[​IMG]

[​IMG]

Parmi les paradoxes qu’on...
== Désactiver le rafraichissement automatique ? ==
>> Activer le rafraichissement automatique <<