Chargement...

Violences conjugales : Un exemple avec Bertrand Cantat

Discussion dans 'Féminisme et luttes d'émancipations LGBTQ' créé par kuhing, 8 Octobre 2017.

  1. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  2. chaos/Nihiliste

    D'un point de vue révolutionnaire sa se tient anar13 mais actuellement il y a plutot un climat qui est tout le contraire.
    J'aurai tendance a pensées que la majorités des gens qui se font violence le font dans le zele du système actuel.
    Comme dans le travaille, les familles, a l'école, aux études...
    Bref cette violence contre soi-même n'est pas révolutionnaire selon moi et pourtant elle est banal...
     
  3. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 541
    1 505
    410
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Si toutes les formes de domination peuvent avoir des caractéristiques communes elles peuvent aussi se manifester selon des modalités différentes.
    Par exemple, la domination des adultes sur les enfants, les discriminations dont sont victimes les personnes âgées dans notre société doivent être analysées dans ce qu'elles ont de spécifique:

    La domination adulte

    Agisme

    Il existe des enfants qui battent leurs parents et des théories sur "l'Enfant roi": reste que dans les faits, d'un point de vue social et systémique, ce sont indéniablement les enfants qui sont opprimés par les adultes et non l'inverse. Même si des fois les gosses sont chiants, même s'il existe des "contre exemples", même s'ils se dominent parfois entre eux.

    En principe l'affaire Cantat devrait renvoyer aussi à une réalité structurelle particulière, la domination des femmes par les hommes. Or j'ai pu constater sur tous les forums ou blog où il est question de sexisme une volonté de déni de la part de certains hommes.

    Exemple:

    Agression violente de 5 femmes par le SO de la CGT

    Plusieurs autres commentaires sur Indymédia disent que ce sont ces femmes qui les ont poussé à bout (ce qui excuserait que plusieurs hommes jettent deux femmes à terre puis les passent à tabac et les envoient à l'hôpital) et selon certains mecs, pour clouer le bec à une femme dire "je vais te bouffer la chatte" (ou selon la version des mecs, "Montre moi ta chatte"...) ça n'aurait rien de sexiste.
    Normal vu que le sexisme de toute façon, ça n'existe pas.
    (Sur un autre forum militant un homme pour clouer le bec à une féministe l'avait traitée de "pouffiasse mal baisée". Mais ça non plus c'est pas sexiste...)
    Je ne pense pas que ça signifie forcément que tous les hommes soient sexistes et encore moins qu'ils doivent forcément se battre contre eux mêmes pour ne pas céder à leurs fantasmes de viol et de tabassage collectif de femmes.
    Mais le thème des rapports hommes-femmes est particulièrement sensible pour tout le monde.
    Déjà on se trompe en pensant qu'on serait "en tant qu'humains" "tous et TOUTES" (comprenez: il n'y a rien de spécifique aux rapports hommes-femmes dans les violences conjugales - les statistiques qui penchent toujours dans le même sens, en tous lieux et toutes époques? Une pure coïncidence!) on serait capables des mêmes saloperies - y compris en rêve. Tous les individus ne se valent pas d'un point de vue éthique.
    D'ailleurs je n'ai jamais vu développer les mêmes arguments relativistes à propos de Marc Dutroux ou Ted Bundy: comme quoi au fond nous savons parfaitement que "certains sentiments et actes humains nous sont parfaitement étrangers".

    Je ne mets d'ailleurs pas toutes les violences dans le même sac: je ne suis pas d'accord sur le fait de cogner des fachos ou des criminels mais en aucun cas je ne comparerais ça au fait de tabasser une femme sous prétexte qu'elles serait "chiante"!
     
  5. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 847
    1 005
    4,370
    Nov 2012
    Ok, je ferme ma gueule !
    Désolé d'avoir voulu recentrer le post !
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  6. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 541
    1 505
    410
    Fev 2014
    France
  7. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Alors là je suis vraiment pas douée pour me faire comprendre! :(
    Au contraire j'étais soulagée qu'au moins un mec ait voulu recentrer le topic sur la question du sexisme! :feminism::anarchy:
    Qu'est-ce que j'ai dit qui t'a fait penser le contraire?
     
  8. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  9. social-démocrate
    La CNT protège-t-elle toujours les violeurs ?
     
  10. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 541
    1 505
    410
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    En tout cas merci à toi (comme à allpower) d'en revenir un peu à la question du sexisme!
    Pour ceux qui ne seraient pas au courant et n'auraient donc rien compris à cette allusion:
    Indymedia Nantes | Articles | Show | La CNT protège-t-elle les violeurs ? Retour sur une nouvelle agression sexiste en milieu militant
    Donc pour préciser, oui, "LA" CNT protège toujours officiellement les violeurs, vu que le site officiel relaie toujours le texte mettant en doute la parole de la victime et pas ceux des quelques groupes de cénétistes qui au contraire ont dit publiquement qu'ils la soutenaient (ces textes sont seulement disponibles sur leurs propres blogs).
    En même temps il faut savoir que le site officiel n'est pas forcément le reflet de l'ensemble de la CNT, mais d'un ou quelques individus responsables du site officiel. Ce que je trouve déplorable c'est que si peu de groupes ou d'individus se soient exprimés pour contester cet article qui parle au nom de "LA" CNT. Il est très possible que pas mal de membres ne soient même pas au courant de cette affaire (beaucoup ne s'intéressent pas à la vie ou parole fédérale). Possible aussi que comme souvent dans les orgas ils craignent de "faire des vagues".

    Sexisme en milieu militant

    Dans une autre organisation libertaire un violeur/cogneur de femme (son ex-copine) a été récemment exclu. Seuls deux membres l'ont défendu, dont sa propre petite amie et un mec qui comme dans le cas de la CNT a tenté de salir la victime ("elle picole, fume du shit, a fait des séjours en HP, couche avec des tas de mecs..."). mais contrairement à ce qui s'est passé à Alternative libertaire et la CNT l'info n'a pas filtré publiquement. En réalité les chiffres de violences sexistes (coups et agressions sexuelles ou même viols) dans les milieux militants sont bien au delà de ce qui filtre sur Internet.
     
  12. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 847
    1 005
    4,370
    Nov 2012
    Rien contre ton post, Ninaa...
    Mais tout ce blalabla théorique/rhétorique/intello qu'il y a eu dernièrement me fait amèrement rigoler !
    Et surtout, ça m'énerve !
    Faudrait savoir de quoi on cause, où l'on cause et pourquoi on ouvre sa bouche !
    Si vous voulez utiliser ce post sur les violences conjugales pour blablater, tant mieux pour vous !
    Mais faut pas compter sur moi pour applaudir !
    Après, je disais bien : "s'il vous plaît", c'est à dire "A vous de voir" !

    J'en profite pour rappeler qu'au niveau Autogestion, j'ai proposé qu'on change le nom de cette discussion et qu'on la transfère dans la rubrique Féminisme... S'il y en a qui veulent donner leur avis, c'est le moment !
     
  13. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 313
    450
    141
    Jan 2009
    France
  14. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ouais donc en gros l'immoralité est innée. Trouvons le gène qui pose problème et sélectionnons les prochaines générations !

    Désolé ^^
    En plus à la base je voulais mettre un autre message à propos de la discussion sur les animaux et je me suis dit "par respect pour allpower je vais pas le faire".
    En même temps c'est dur quand t'es pris dans une conversation de pas répondre à l'autre même si t'es hors sujet. Faut se faire violence ><

    après on est obligé de digresser. C'est pas comme si la question de la sanction du viol ou des violences conjugales en société anarchistes était sans rapport. Après les truc "intello théorique" c'est normal de les aborder puisque c'est là que se trouvent la source des désaccords à propos du sujet des sanctions. Genre est-ce-que y a une morale innée à l'humain ? (la question si ça le différencie des autres animaux je sais pas si c'est très important) C'est quand même lié à la réponse que doit apporter une société à un acte jugé immoral.
    Enfin moi j'ai les idées bien tranchées là dessus alors bon. Si on s'en prend à un proche à moi c'est sans doute les émotions et les "coups de marteau" qui vont parler. Mais pour autant je suis pas du tout d'accord avec ninaa pour dire que y aurait des gens naturellement prémunis contre le racisme, le sexisme, la violence, etc... ça, ça dépend de ton vécu et en plus ça peut changer. Je trouve pas ça aberrant de dire "à titre personnel jamais je pourrais passer l'éponge sur une agression sexuelle" mais dire qu'un mec qui a commis un tel acte doit trainer ça toute sa vie, que la société doit le lui faire payer toute sa vie honnêtement je pense que ça pue la merde et j'ai pas envie de vivre dans une société comme ça. Déjà y a aucune chance que la personne change si on la ramène toujours à l'acte qu'elle a commise et qu'on lui fait comprendre qu'on le fera indéfiniment.
    C'est un peu la base de la critique de la prison et de la répression. Si vous pensez sérieusement ça autant prôner la peine de mort ce serait tout aussi logique. Si vous pensez qu'un violeur va rester un violeur toute sa vie que c'est ancré dans sa nature ben tuez-le. C'est mieux pour lui que de vivre constamment en étant regardé par rapport à son acte et c'est moins d'efforts pour la société.

    bref pour moi c'est pas parce qu'on sais qu'on agirait d'une certaine manière personnellement dans un cas réel, pris par les émotions qu'on doit en faire un principe et dire que c'est comme ça qu'il FAUT agir ou même simplement dire que c'est acceptable moralement. C'est justement parce que je sais que je fais des erreurs, que ce que je fais "en situation réelle pris par les émotions" c'est pas forcément bien que je pense qu'il faut qu'il y ait un collectif avec des principes réfléchis "intellos théoriques" pour canaliser les pulsions.
     
  15. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Bonjour,
    Une fois n'est pas coutume,
    Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu écris là. Et je trouve ton argumentation très juste.
    Mais pour autant se pose la question, sans réponse pour moi, de savoir quoi faire avec des gens qui commettent de tels crimes et violences.
    Car une réponse est nécessaire. On ne peut laisser pisser. (synonyme pour moi de laisser impuni ).
    Et en tant que libertaire, je n'ai aucune réponse adéquate et intelligente face à ce genre d'actes.
    Je me sens totalement démuni et aussi en colère contre moi même d'être à ce point démuni face à de tels actes. Alors, si tu as un début de réponse à mon questionnement, je serais très content que tu en parles.
    Amitié
     
  16. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 313
    450
    141
    Jan 2009
    France
  17. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je pense que pour des problèmes de cette gravité faut voir au cas par cas. Je suis pas sûr que y ait une seule bonne réponse.
    Faudrait demander à des gens qui connaissent des gens ayant fait des actes comme ça, qui étudient ce genre de comportement.
    Perso j'ai l'impression que t'en as qui savent que c'est mal mais qui souffrent et donc passent à l'acte limite pour attirer l'attention. Eux je pense que rien qu'en voyant le mal qu'ils ont fait aux autres ça peut les dégoûter d'eux-mêmes. Et que "rationnellement" y a pas grand chose à faire pour que ça reproduise pas.
    Je pense que t'as un deuxième cas de figure où la personne arrive même pas à voir qu'elle a fait du mal. Elle conçoit pas ce qu'elle a fait comme du viol. Le genre de bâtards qui va te dire "mais les meufs disent toujours non, faut insister sinon t'as jamais rien". Eux je sais pas trop, y a sans doute un moyen de les éduquer (si on veut une solution pacifique). Mais honnêtement je sais pas (et perso c'est bien le genre de cyniques qui me ferait perdre mon sang-froid même "hors d'état de nuire"). Là je sais pas...
    Puis y a peut-être aussi des questions de maladie mentale mais perso j'ai du mal avec la notion de "maladie mentale" ou en tout cas avec le côté essentialisant qu'il y a derrière. Y a pas de gène de la violence, y a pas de gène de la pédophilie, etc... Sans contexte social on peut pas dire ce qu'une personne va faire.

    Bon je sais pas si ça t'avance beaucoup mais c'est un début de réponse...
     
  18. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    La définition de pathologies est elle une science exacte ?
    Postmoderniste,humaniste,évolutionniste, les neuro- psychologues portent des intérêts certains pour les neurosciences, les technologies,les fonctions cognitives et l'hérédité génétique,aux pathologies neurodégénératives essayant de comprendre dans l'ensemble ce que pourraient amener la symbiose de ces connaissances demain.
    Les 'critères' pourraient laisser supposer des désignations de 'types d'individu. e.s prédisposé. e.s à certains actes, comportements.
    Ces précurseurs pourraient ainsi reléguer dans des 'parallèles sociétales' dépendant d'acquis sélectifs certain.e.s.
    La recherche est encore à ses prémices et leurs intérêts publiés épisodiquement.
    Ils,elles s'interrogent (ex;Senja Stirn qui va publier dans son domaine)Qu'en sera t'il,quelles en seront les interprétations ?Peuvent t'ils,elles obtenir d'être décisionnaires où d'orienter vers d'autres spécialités ?(de la théorie à la pratique il ne peut y avoir qu'un pas.Espérons leur compréhension...
     
  19. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 313
    450
    141
    Jan 2009
    France
  20. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ouais mais je pense que la seule discipline des neuro-sciences ne peut pas suffire. Je pense que certaines maladies mentales se déclenchent plus facilement dans certains contextes ou au contraire qu'on peut en modérer les symptômes si on vit dans un autre contexte social.
    Comme le cannabis peut déclencher la schyzophrénie ou l'épilepsie chez des gens qui sont déjà prédéterminés à l'avoir. Donc y a bien un effet de l'environnement. Là en l'occurrence c'est le fait de prendre une substance mais ça pourrait être social. La dépression par exemple, il semble qu'on peut identifier des causes génétiques à la dépression mais ça a plus ou moins de chance de se manifester selon le contexte dans lequel on évolue.
    Quand aux comportements violents je crois que la tentation est forte de les qualifier de "maladifs" juste pour se faire croire qu'on en est prémuni. Mais j'ai jamais entendu parler du fait que la structure du cerveau des violeurs (par exemple) ou leur sécrétion hormonale serait différente de celle de n'importe qui. Pour moi ça c'est même potentiellement uniquement social. Après j'ai pas enquêté là-dessus et je fais pas de neurologie.
     
  21. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Moi non plus mec !
    Je partage ton analyse en partie.
    Je m'octroie l'intérêt d'y porter attention,tout comme tu as un intérêt pour la sociologie qui d'avenir je pense,se penchera sur le sujet l'évolution l'y amenant.
    Restera: 'le distinguo' par nos avis.
    Les neurosciences & la technologie numérisée sont à leurs débuts.Nos avis peuvent être péremptoires.
     
  22. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Bonjour,

    Non, on ne s'égare pas du tout.
    Car ne pas reconnaître que les humains
    sont différents des autres animaux, c'est admettre au fond, et le meurtre, et le viol, et l"assassinat sauvage
    des nouveaux nés, si fréquent chez les animaux, en sous entendant que nous sommes comme eux.
    Alors les animaux ont bien des excuses. Ils obéissent à leurs instincts et non pas de pensées réflexives.
    ( Ils ne décident pas en claire conscience de ce qu'ils font.)
    Mais nous humains, nous sommes beaucoup moins excusables dans l'atrocité de ce que nous faisons que les autres animaux.
    Car nous savons, au moins en partie, pourquoi nous le faisons.
    Amitié.
     
  23. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 313
    450
    141
    Jan 2009
    France
  24. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je suis pas d'accord, tu généralises beaucoup trop. Les humains sont une espèce d'animaux qui a ses spécificités comme n'importe quelle espèce a ses spécificités. Et tu peux pas dire que les comportements dont tu accuses les animaux se retrouvent également dans chaque espèce.
    T'as déjà vu des lions infanticides ? Des vers de terre assassins ? Les poulpes savent transmettre leur connaissance de génération en génération. Ils décorent leurs abri avec des coquillages, savent se servir d'outils et apprendre à des congénères à faire des choses qu'ils ont appris tous seuls, etc...
    Les fourmis et les abeilles vivent en société complexe. Bref, on peut pas parler "des animaux" comme un bloc sans y inclure les humains. Et si tu parles "des humains" en tant qu'espèce spécifique faut aussi distinguer chaque espèce animale.
     
  25. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Non,
    mais des lions qui tuent la progéniture d'un autre lion après l'avoir chassé du clan, oui.
    C'est même un comportement habituel de l'espèce.
    Pour le reste, j'ai trop généralisé dans mon dernier post. D'accord avec toi.
    Mais je maintiens quand même l'idée de fond que je voulais dire:
    Penser que les humains ne sont pas différents des animaux c'est excuser par avance
    tous les crimes et les atrocités qu'ils peuvent commettre.
    Car les animaux ne sont pas responsables de leurs actes, (d'un point de vue pénal, j'entends).
     
  26. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  27. social-démocrate
    Différents ne veut pas dire inférieurs ou supérieurs. Comme tu es différent de moi, de ton/ta voisin(e) etc. ne veut pas dire que tu es inférieur ou supérieux à moi/eux.

    L'anarchisme, le marxisme, le socialisme sont des courants de pensée humaniste. Donc forcément limités, anthropocentrés, spécistes, idéalistes (métaphysique).

    La pensée antisexiste a mis beaucoup de temps pour être acceptée (en partie) dans le mouvement socialo. Avec l'antispécisme ce sera pareil, à moins que je ne sois trop optimiste.
     
  28. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Bonjour,
    Ai-je dit dans un de mes message que les humains étaient supérieurs ou inférieurs aux autres animaux?
    Je ne l'ai JAMAIS dit. Et en plus je ne le pense pas.
    Alors, ne revient pas toujours là dessus, puisque nous sommes d'accord.
    Cela ne fait nullement avancer la discussion.
    La seule chose que je dis, c'est que nous sommes différents de tous les autres animaux.
    Et que oui, même si nous faisons partie du règne animal,
    il y a un gouffre, un abîme infranchissable entre eux et nous.
    Pour moi, c'est un constat évident. Qui n'a rien à voir avec une réflexion intellectuelle de ma part,
    mais qui est tirée de la pratique et de l'expérience quotidienne des rapports entre les humains et tous les autres animaux.

    Amitié
     
  29. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 110
    194
    23
    Avr 2017
    France
    d'où tiens tu cela? c'est quoi la claire conscience ?
     
  30. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 847
    1 005
    4,370
    Nov 2012
    Le Violentómetro

    Le Violentómetro est un support graphique et didactique sous la forme d'une règle,
    qui visualise les différentes manifestations de violence cachées dans la vie quotidienne des femmes.​


    [​IMG]
     
Chargement...