Chargement...

Violences conjugales : Un exemple avec Bertrand Cantat

Discussion dans 'Féminisme et luttes d'émancipations LGBTQ' créé par kuhing, 8 Octobre 2017.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Encore une fois je ne sais pas d'où tu sors ce concept totalement abstrait de "racine unique". Il y a des rapports de cause à effet plus ou moins difficiles à démontrer et le moins qu'on puisse dire c'est que ce concept là relève de la pure spéculation!

    Et encore une fois c'est peut-être le cas pour toi, tu crèves peut-être d'envie de violer et battre des femmes et tu dois "exercer un pouvoir sur et pour toi même" pour ne pas le faire, mais je ne pense pas que ce soit le cas de tous les hommes. Il y en a qui ont spontanément envie d'un autre type de rapport avec les autres en général et avec les femmes en particulier.

    Les féministes pensent que le viol étant commis sauf exception par des hommes, ainsi que les violences conjugales, ces violences auraient non pas "une" mais "des" racines d'origines différentes, dans ce cas, le machisme qui imprègne toutes les sociétés partout et de tout temps, même si à des degrés divers.
    Pour venir à bout de ce fléau, comme des violences conjugales (qu'on ne peut pas réduire à une catégorie générale "d'agressions") il faut s'attaquer aux préjugés comme quoi les femmes seraient une "espèce inférieure", uniquement bonnes qu'à satisfaire les "bas instincts" des hommes - et peu importe ce qu'elles ressentent! - bonnes à jeter si pas baisables... à pondre des gosses et leur servir de bonniches (voir la répartition des tâches ménagères, qui s'est un peu améliorée depuis quelques décennies mais reste globalement profondément inégalitaire).
    Pour faire évoluer les mentalités on ne va pas attendre que tous les hommes soient sensibilisés à la question du sexisme: il y a des cas complètement indécrottables pour l'instant!
    Mais ouf, il existe quand même pas mal de mecs qui sont prêts à en discuter, se remettre en question, s'interroger sur leurs propres préjugés et comportements. Comme le soulignait Emma (dans sa BD "Cinq raisons de soutenir la non mixité):

    5 bonnes raisons de soutenir la non mixité

    [​IMG]
     
  3. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  4. social-démocrate
    Si par pouvoir tu entends "puissance" ou capacité d'action je suis d'accord. Du moins partiellement car cela exclu ceux qui refusent de faire/agir par principe ou flemmardise (ce qui n'est pas une tare loin de là). Après peut-être que refuser de faire ou s'abstenir d'agir c'est déjà faire quelque chose, une maitrise raisonnée de ce "pouvoir" qui a ou aurait des conséquences néfastes pour soi et/ou autrui.

    Je crois qu'on s'auto-réprime de multiples façons. Des idées autoritaires peuvent nous passer dans la tête sans qu'on les applique pour autant dans la réalité. Ce qui est une forme de répression, non ?

    Forcément, si le collectif est l'expression ou le fruit des "expériences" individuelles. Tout dépend du paradigme avalé.

    Possible oui, comme il est possible que Dieu existe mais on attend toujours un micron de preuve.

    Le possible est-il un masque de la f/Foi ?

    Je repasse dans une heure !
     
  5. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Si on estime que faire aucun effort de réflexion est légitime, normal, naturel, alors on restera des primates mal finis.
     
  6. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  7. chaos/Nihiliste
    Il y a plein de facon de faire des réflexions et sa ne mène pas forcement a mieux.
    Sa n'empêche pas de faire des atrocités et l'intelligence peut être aussi utilisé pour la torture, pour la possessions, la domination ou pour faire des armes par exemple.
    Même si pour nous on appellerai pas sa de l'intelligence pour d'autres sa l'est.
    Donc ton truc de conscience en plus d'être abstrait sa sens le confusionnisme a plein nez.
    Qui te dit que certaines personnes ne verrai pas la conscience comme ceci ou cela selon leur idéologie ?
    Je me demande si finalement tu attendrai pas plutôt l'application d'une morale strict plutôt que de la libertés de pensées ?
    Puis ton truc de l'état de nature j'y crois pas non plus.
     
  8. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  9. social-démocrate
    "Primate nouveau" ça sonne comme "beaujolais nouveau" et c'est dégeulasse.
     
  10. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    [QUOTE="kuhing, post: 144973,

    Si on estime que faire aucun effort de réflexion est légitime, normal, naturel, alors on restera des primates mal finis.[/QUOTE]
    Je suis d'accord Kuhing.
    Mal fini! En cours d'évolution étant perpétuelle malgré les 'figures' imposées souhaitant déterminer des 'lignes' à penser 'correctement' qui pourraient se définir contresens à la liberté d'expression.
     
  11. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Tu préfères « vieux primate lubrique » et « gros qui tache » ?
     
  12. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Bonjour,
    Bien sûr que l'espèce humaine bien qu'animale, est bien différente de toutes les autres espèces animales recensées.
    A cause de son intelligence réflexive qui réfléchit sur elle même, ce qu'aucun autre animal ne sait faire.
    A cause de son extraordinaire capacité d'adaptation et surtout de transformation rapide du milieu dans lequel elle vit,
    et qui change tout très rapidement. Et qui sait s'adapter, à cette artificialisation du milieu, en bien ou mal, (là n'est pas le problème au fond pour un animal humain.)
    A cause de de sa mémoire et de sa capacité extraordinaire de transmettre à sa progéniture, par le langage, l'écriture, et la gestuelle et le ton, ce qu'il a apprit de nouveau de son vivant.
    Cela ne veut pas dire que les humains sont supérieurs aux autres animaux.
    Ils sont simplement redoutablement mieux outillés que tous les autres animaux pour "chambouler, voire détruire ce que l'évolution
    naturelle a mis des centaines de milliers d'années à construire....
    Est ce que "l'homo sapiens" est une voie raisonnable, c'est à dire viable à long terme, de l'évolution darwinienne.....
    Cela personne ne peut le dire maintenant....
    Seulement, c'est très typique que ce sont des "homo sapiens", comme moi ou toi , qui se pausent ce genre de questions,
    et pas des loups, des souris, ou n'importe quel autre animal.......
    Nous sommes seuls, sur cette terre à nous poser les questions :"pourquoi vivons nous et qui sommes nous au fond?"
    Les autres animaux ne se les posent pas. Ils vivent, tout simplement.
    Grande sagesse de leur part, mais inconsciente....
    Amitié
     
  13. Ziggy-star
    En ligne

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    486
    69
    0
    Fev 2017
    France
  14. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    Sur quelles études te bases tu pour affirmer la particularité de l'homme?
    Au contraire son adaptation par l artificialisation pourrait l entraîner vers sa perte. De plus la mémoire humaine décline de génération en génération.
    Enfin je ne crois pas que nous soyons les seuls à se poser ces questions, du moins il est impossible de le prouver
     
  15. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Bonjour,
    Bon, je n'ai pas besoin d'études pour dire que l'homme est différent des animaux.
    JE LE SAIS DE VISU.
    Ce n'est pas pas le loup, ou la marmotte qui a inventé la ville, les ordinateurs, ou bien les smartphones...et tout le reste!
    ( et tant mieux pour eux!)
    Après, que cette artificialisation puisse amener l'humain à sa perte, c'est possible, mais c'est le propre des hommes et non des animaux.

    Point n'est besoin de référence intellectuelle pour affirmer ce genre de choses. ( références intellectuelles que j'emmerde par ailleurs!!!!).
    C'est un constat tout simple, que n'importe qui de rationnel et de bonne foi peut faire et comprendre.
    Bon, je préfère en rester là ce soir, car je n'ai pas envie de me foutre sur la gueule avec toi.
    De plus quand tu dis que la mémoire humaine décline de générations, en générations,
    c'est vrai, mais elle se transmet quand même, mythifiée.......en partie........ mais pas que!
    Et c'est ce qui fait pourquoi , entre autres, nous avons des livres et des écrits à notre disposition,
    pour alimenter notre réflexion sur le passé.
    Au contraire des animaux.......Qui jamais ne sauront lire ni écrire, pour essayer de comprendre leur passé,
    Et qui n'auront jamais, d'ailleurs une telle idée saugrenue...

    Bref, je trouve tes remarques pour le moins irréfléchies...

    Sans rancune.
     
  16. Ziggy-star
    En ligne

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    486
    69
    0
    Fev 2017
    France
  17. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    D abord je ne vois en quoi les moyens techniques de l homme aurait quelque chose de plus important que ceux des autres animaux. L autodestruction est le propre de l'homme mais concerne tous les animaux.
    Ensuite les références intellectuelles que tu emmerdes mais dont tu propages l'idéologie sont à mon sens très dangereuses.
    Et certes la mémoire est transmise en quantité plus importante pourtant cela ne permet pas un avantage au progrès avec une connaissance écrite. De plus malgré notre mémoire "si exceptionnelle" nous ne savons plus que nous sommes des animaux qui appartenait à la forêt (peut être parce que nous l'avons entièrement détruite)
    Enfin il me semble que mes remarques irréfléchies et de mauvaise foi ont le mérite de ne pas s'appuyer sur du subjectif ou de la croyance.
    Mon but n étant pas non plus de rentrer dans la polémique ni d'éloigner encore plus la discussion du sujet de départ... Bonne soirée
     
  18. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Bonjour,
    Excuse moi, mais tout ce que tu dis là est du BLA-BLA, auquel je ne comprends pas un traître mot.
    Non, mais sérieux, c'est pas que parce que je te déstabilise dans ton égo tu dois dire n'importe quoi.
    Pour ne pas me répondre sérieusement et convenablement.....
    Tu es un grand confus, et ne ne parles surtout pas de la forêt,
    moi qui est passé 25 ans de ma vie à planter des arbres, dans un milieu extrêmement hostile à la forêt.
    Là, ou j'habite, en Provence.....
    Et à réfléchir sur ce milieu d'une manière libertaire....
    Alors tes réflexions intellectuelles, bidons, creuses, et générales,
    Tu te les gardes.
    Voilà, tu as gagné, je me fous sur la gueule avec toi.
    Je ne voulais pas mais si tu insistes....
     
  19. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Tout comme le chat est différent de la grenouille.
    Et l’homme ne sait pas gober les insectes comme sait le faire le caméléon.
    Chaque espèce a ses particularités. Ce serait, pour moi, une erreur d’établir une hiérarchie entre elles.

    Sinon ce serait appréciable que tu te calmes dans les échanges quand tu n’es pas d’accord.
    Une fois ça va, tout le temps c’est désagréable.
    A moins que tu préfères que je zappe tes messages.
     
  20. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Tu fais comme tu veux, quand à me zapper ou pas. Tu es libre!
    Et ce n'est pas parce que je polémique parfois durement avec certains sur ce forum, ( j'adore "ton tout le temps")
    que je ne suis pas calme. En tout cas, j'essaie de construire des réponses argumentées et pas
    d'aligner des belles phrases toutes faites sans cohérence dans le discours.
    Alors, désolé de t'être désagréable, mais je trouve ta remarque un peu facile.
    Surtout quand on lis les posts d'autres "polémiqueurs" de ce forum, qui sur le chapitre de la véhémence
    et de la parole raide, vont bien plus loin que moi.
    Alors, je ne suis jamais content quand je m’engueule avec quelqu'un sur ce forum.
    Cela prouve que l'on n'arrive pas à se comprendre. Et donc, quelque part, c'est un échec du dialogue.
    Là dessus, tu as raison.
    Mais bon, cela arrive . Et je n'ai pas peur de cela, même si ça ne me plaît pas non plus.
     
  21. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    Haha du caractère, de la critique et un peu de sentiments dans le discours ! j'aime ca ! Génial, je trouvais le reste un peu plat et trop "civilisé" (beark)
    Bon Henri, désolé, je veux pas enfoncer le clou mais je suis pas d'accord avec toi sur ce qui est de la "nature humaine" ou du fait que l'homme réfléchit à sa propre condition alors que l'animal se contente de vivre...
    Les études sur la "conscience animale" sont plus qu'actuelle et nous n'avons toujours pas réussi à rentrer dans les cerveaux des autres espèces. On ne peut donc rien en tirer pour le moment. Bref, je suis comme bien d'autres ici: sceptique

    Pareil quand tu dis
    C'est vrai, l'écriture telle qu'on l'a (nous humains) est spécifique. Après, pour le "passé", je nuance:
    source: Intelligence des céphalopodes — Wikipédia
    C'est un exemple comme d'autres :
    source: Chez certains animaux on peut parler de culture
    L'imprimerie, les facs, les experts, les livres et le monde de la recherche ne sont pas les seules créations de connaissances qui démontrent un regard et un intérêt porté sur le "passé" de notre espèce. C'est des moyens de notre espèce mais je pense pas qu'on puisse dire que c'est les seuls, et que l'humanité représente une spécificité à avoir cet apprentissage social, héritage du passé.

    Après, dis-toi que, même si dans ce que tu dis il y a une part de vérité, c'est aussi un refus de catégoriser l'humain par principe idéologique. Donner une identité figée à l'être humain a trop souvent servit à normaliser notre espèce. D'où la crainte de ce type de discours pour beaucoup.
    Par cette réponse sans beaucoup d'arguments nouveaux je ne critique ni ta personne, ni tes actes (que ce soit clair)
     
  22. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 304
    449
    141
    Jan 2009
    France
  23. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ouf ! La pureté de l'anarchisme est préservée !
     
  24. henri belhache
    Online

    henri belhacheGuest

    Cela je le sais très bien, et je suis d'accord avec cela.
    Je n'ai jamais pensé que les humains étaient supérieurs aux autres animaux.
    Ils ne situent nullement en haut de la hiérarchie de l'évolution des espèces animales, pour moi.
    Et d'ailleurs, il n'y a pas de hiérarchie dans l'évolution, mais bien plus un foisonnement qui part dans tous les sens.
    Cela dit; on est quand même obligé de constater que l'espèce humaine est une espèce bien spéciale et bien
    différente dans son évolution, que toutes les autres espèces animales connues.
    Les faits sont têtus. Ceux ne sont pas les pieuvres , ou d'autres animaux qui ont inventé la bombe atomique, mais bien les humains.
    Les seuls animaux à avoir le pouvoir de faire sauter la planète, en autre chose.
    Bien sûr, c'est une boutade, mais bien trop vraie pour moi.
     
  25. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 832
    1 002
    4,364
    Nov 2012
    J'ai bien l'impression qu'on s'égare du sujet principal, qui sont les violences conjugales !
    Un p'tit effort, please !
     
  26. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 304
    449
    141
    Jan 2009
    France
  27. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    ça me parait très idéaliste tout ça. Tu pars du principe que tout le monde dans n'importe quelle situation est capable de ne pas vouloir exercer du pouvoir sur les autres sans se contraindre. Pour moi on vit ensembe et en plus on a été élevé selon de mauvaises valeurs. Pour éviter que ces valeurs se perpétuent : faut se forcer à se comporter d'une certaine manière de façon à combattre ces valeurs, les institutions qui les propagent et de ne pas nous-mêmes les porter. Pour que ceux qui ont intériorisé ces valeurs cessent d'exercer du pouvoir sur les autres : ils doivent se faire violence et abandonner certaines de leurs habitudes (et habitudes de penser). Pour s'assurer que jamais de telles valeurs de compétition et de pouvoir réapparaissent faut collectivement s'organiser en promouvant par exemple d'autres valeurs, et ça implique, selon moi, aussi de se forcer un peu.
    D'ailleurs je vois pas comment tu peux dire que refuser d'exercer du pouvoir, refuser d'en subir et refuser d'encourager ceux qui exercent du pouvoir c'est possible actuellement sans se faire violence. Enfin ça revient à ce que j'ai dit au-dessus.
     
  28. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Parmi des huit-clos, 'la force' des violences s'extériorise et nous l'observons sans censure !
     
Chargement...