Chargement...

Violences conjugales : Un exemple avec Bertrand Cantat

Discussion dans 'Féminisme et luttes d'émancipations LGBTQ' créé par kuhing, 8 Octobre 2017.

  1. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    176
    2
    Juin 2017
    j’ai niqué mon forfait 4g en une journée et je suis retombé en 3g :'(
    Mais j’ai eu le temps d’ecouter le dernier titre de B.Cantat qui a donc sorti reçemment un album solo : « Angleterre »
    Son titre en libre accès parle des migrants de Calais qui cherchent à passer en Angleterre.
    Difficile tout de même d’apprécier sa chanson malgré une voix qui est restée la même. Belle voix ma foi.
    La musique est banale, rien de neuf.
    Difficile de croire en sa compassion qu’il évoque pour les migrants après ce qu’il a fait.
    La vengeance ne règle rien et il a bien morflé aussi même s’il est encore vivant.
    Mais y’a quelque chose qui passe ne plus avec lui.
    Mauvais karma le gars tout de même ":\
     
  2. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Bien sûr que cela ne passe pas......
    Après ce qu'il a fait, ( massacrer une femme à coups de poings!),
    Il n'avait qu'une chose à faire: Fermer sa grande gueule une bonne fois pour toute,
    Et ne plus nous faire des leçons de morale sur les pauvres migrants ou autres malheureux...
    Je ne veux pas lui jeter la pierre......
    Qui d'entre nous n'est pas capable de violence extrême et irrationnelle????
    Mais, enfin, il y a des choses impardonnables,
    comme massacrer un enfant ou une femme, rien que pour se défouler........
    Quand un homme commet une telle horreur,
    Moi, qui suis un fervent partisan contre la peine de mort,
    Je ne demande qu'une chose à l'auteur d'un tel crime:
    Avoir bien honte pour le restant de ses jours,
    vivre avec ses regrets et remords, éternels.

    et surtout fermer définitivement sa grande gueule.
    Surtout ne plus chanter.......
    C'est insupportable.
    Pour qui a de la sensibilité....

    Malheureusement certains actes sont impardonnables,
    Alors, et comme la peine de mort pour un humain est pour moi insupportable,
    alors, à défaut , au moins le silence....
     
  3. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    176
    2
    Juin 2017
    Je pense effectivement qu’il ferait mieux de se faire discret ou de faire des chansons pour d’autres sous un’ pseudo , s’il ne sait faire que ça.
    Mais je crois qu’il a payé et qu’il paye cher pour ce qu’il a fait.
    Et c’est pas fini.
    Mauvais karma..
     
  4. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Oui, c'est vrai........
    Mais la pitié est elle possible après ce qu' a fait ce gars ????
    Alors encore une fois, je ne le condamne pas,
    car nous, un mauvais jour, pouvons faire la même chose,
    mais est ce pardonnable??????

    Non, non, et non, seul le silence vaut...
     
  5. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Et pour finir,
    Je hais un gars comme Cantat qui se fait du fric
    sur le malheur qu'il a lui même causé.
    Quel salopard!, quelle crapule!
    Non, aucune pitié pour ce genre de mec.
    Quelque fois je m'en veux d'être un anar, absolument opposé
    à la peine de mort.
    Un gars comme Cantat la mériterait à cause de son arrogance.
    Pour un peu, en l'écoutant c'est lui la victime......
    Il nous crée, si on écoute ce pervers, un monde à l'envers...
    où les bourreaux sont des victimes......
    Mais de qui se moque -t-il ????
    Qui a tué atrocement ????
    Pas toi , pas moi, mais lui , Cantat, a défoncé à coups de poings une pauvre femme......
    Et cela, c'est absolument impardonnable...
    Alors toutes les chansons qu'il fait,
    je les mets à la poubelle, avant même de les écouter...
     
  6. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Bonjour à tous,
    Alors je me suis emporté sur Cantat,
    Mais le simple fait qu'il puisse chanter
    après ce qu'il a fait, me dégoûte.........
    C'est comme cela, il y a certains actes impardonnables.
    Comme tuer une femme, sans défenses,
    Une femme comme Marie Trintignant, si subtile, si vraie et délicate
    Il y a des choses impardonnables....
    Que des gros machos comme Cantat ne peuvent comprendre.....
    Débiles profonds qu'ils sont.....

    Amitiés
    [​IMG][​IMG]
     
  7. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 042
    890
    339
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je n'ai pas connu Marie Trintignant, mais même si c'était une femme idiote, fausse et méchante elle ne méritait pas d'être battue jusqu'à la mort.
    En même temps je suis opposée par principe aux sanctions pénales et ce cas ne fait pas exception. Mais de là à trouver des excuses à Cantat ou le plaindre... :\
     
  9. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Bonjour Ninaa,
    Tu réponds bien facilement à mon questionnement
    Comment juger, et on doit juger de tels actes!
    Alors, pour moi, un macho comme Cantat est coupable
    Il a tué , comme un salopard de macho,
    et pour moi, cela bien est certain.....
    Mais, la difficulté, en tant qu'anarchiste que je suis est celle là:
    A quoi condamner des enfoirés comme Cantat?
    On leur coupe la tête ou bien on laisse pisser ?

    Ben, honnêtement je n'en sait rien!

    Amitiés
     
  10. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 042
    890
    339
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Ben pour moi aussi évidemment, "elle ne méritait pas d'être battue à mort" il me semblait que c'était clair? Et je pensais avoir dit tout aussi clairement que je ne comprenais pas qu'on lui trouve des excuses ni qu'on le plaigne?
    J'ai réagi à la description de la victime (subtile, vraie, délicate...). Quand une femme meurt sous les coups ses supposées qualités sont aussi hors sujet que ses supposés défauts. Est-ce que sa mort aurait été plus justifiable si on avait découvert que c'était une connasse?
    Les hommes n'ont pas à battre les femmes, point barre.

    En revanche je ne comprends pas qu'un libertaire puisse tenir ce genre de propos:

    Parce que moi je le sais sans l'ombre d'un doute:
    PAS QUESTION DE COUPER LA TETE!
    DE PERSONNE!!!
    EN AUCUN CAS!!!
    Alors insulter Cantat, le boycoter, tant que tu veux. Même pour la pire des ordures je suis radicalement opposée à la peine de mort, et aussi à la torture (et la prison est indéniablement une torture).
     
  12. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Bonjour Ninaa
    Je suis bien d'accord avec tout ce que tu dis
    Mais que faire face aux ordures comme tu dis???
    Moi, je n'ai pas d'idée à priori.
    Et c'est bien cela qui m'inquiète
    Je suis prêt à être bien méchant et cruel contre ces gens là.
    Merci à toi me de rappeler des principes libertaires humanistes.

    Gros bisous
     
  13. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Alors, Ninaa, que j'aime beaucoup,
    es tu bien sincère quand tu dis cela?
    Les anars ne sont pas des saintes nitouches
    Ils ont jugés et condamnés à mort des enfoirés, en Russie, Espagne,France, Italie,
    Mexique, etc à différents moments de l'histoire.
    Bien sûr que se pose pour un libertaire la question de la vie ou de la mort des enfoirés
    Même si un vrai anar évitera si possible la mort,
    même celle de son ennemi.
    Mais, malheureusement, et toute l'histoire des anarchistes est là pour nous le dire,
    ce n'est pas toujours possible.
     
  14. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 042
    890
    339
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Pour moi l'anarchisme ça signifie forcément le rejet de toute forme de pouvoir! Qu'on soit amené à des violences dans le cadre d'un affrontement je suppose bien que ça ne peut pas toujours s'éviter. Mais la notion de "légitime défense" ne s'étend en aucun cas aux sanctions pénales, qui ne relèvent que de la vengeance.
    Si le sujet t'intéresse on en parlait par exemple sur ce topic:
    Le fonctionnement d'une société libertaire au quotidien

    Le fonctionnement d'une société libertaire au quotidien
     
  16. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Bonjour Ninaa,
    Ta notion de légitime violence dans le cadre d'un affrontement est un doux euphémisme!!!
    Les anarchistes ont exécutés , sans grand procès, avec raison, le plus souvent, des centaines d'enfoirés, (voire des milliers d'enfoirés),
    en Russie, en Espagne......
    Ils se sont comportés comme des brutes épaisses,
    C'est dans ce sens, que je dis que que les anarchistes ne sont point des saintes nitouches.
    Mais, excuse moi de te dire,
    Au niveau du droit de la défense des enfoirés,
    le droit pour chacun, même le pire criminel de plaider sa cause,
    Alors, les anarchistes n'ont pas respecté ce droit..

    Pas le temps, pas les moyens, et puis l'ennemi faisait tellement pire
    en matière de procédure expéditives pour fusiller les anarchistes ou réputés tels....

    On peut trouver bien des excuses aux anarchistes....
    Mais, souvent, trop souvent à mon goût, ils ont imités
    les pratiques et procédures des militaires qu'ils combattaient férocement.......
    A savoir, on ne s’embarrasse pas de scrupules, et plutôt qu'un long procès,
    pour définir clairement la responsabilité d'un enfoiré,
    Mieux vaut une balle dans la nuque!!!!!

    Quelle tristesse!

    Amitié
     
  17. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 042
    890
    339
    Fev 2014
    France
  18. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    je pensais avoir été claire:
    je suis radicalement opposée à la notion d'exécution (et de prison). Je pense que tous ceux qui se disaient anarchistes et ont exécuté (avec ou sans "procès", notion que je renie également) se sont bel et bien comportés comme des enfoirés.
    D'ailleurs même la "justice bourgeoise" sait faire (au moins en théorie) la différence entre un meurtre froid et prémédité et la "légitime défense", cad empêcher par tous les moyens quelqu'un de vous tuer.
    Si des flics ou militaires armés tentent de réprimer une révolte en massacrant les insurgés, on ne va pas les en empêcher en leur offrant des marguerites. En situation de danger on se défend comme on peut.
    Pour reprendre l'exemple de Cantat, si quand il s'est mis à tabasser Marie Trintignant, elle même ou une tierce personne avait tenté de l'en empêcher par la violence (en s'efforçant d'éviter de le tuer mais ce n'est pas forcément facile ni possible) vois-tu la différence avec l'idée de décider froidement, après coup, alors que plus personne n'est en danger de mort, de l'enfermer ou lui couper la tête?
     
  19. Denis
    Offline

    DenisMembre du forum Membre actif

    132
    48
    6
    Sept 2017
    Homme , 58 ans
    France
  20. libertaire, anarcho-syndicaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, anti-fasciste, anti-autoritaire
    juste pour ajouter mon grain de sel ...
    je dirais qu'une femme n'a pas à battre un homme non plus !
    or les hommes battus existent aussi !
    On n' en parle jamais mais j'en connais !
     
  21. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 042
    890
    339
    Fev 2014
    France
  22. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    A propos du "tabou des hommes battus" (thématique qui rejoint celle des "hommes violés"):

    (...)

    http://www.feministes-radicales.org...battus-par-le-Collectif-anti-masculiniste.pdf

    Pour résumer, il ne s'agit pas de nier la réalité (surmédiatisée tout en étant chaque fois présentée comme un "tabou", un comble!) des hommes battus, situations dramatiques du point de vue des individus concernés, mais de la replacer dans le contexte social et politique, qui est celui du patriarcat (la domination historisque, sociale et politique des femmes par les hommes).

    Pour donner un aperçu de la médiatisation de ces cas d'hommes battus: des dizaines d'articles, interviews et reportages, entre autres dans le Figaro, France inter, BFM TV, LCI, Le Journal du dimanche, Elle, Causette, le Nouvel Observateur, 20 minutes, Huffington Post, TF1, L'Express, Le Point, Courrier International, le Parisien, Le Monde, etc. et bien sûr sur de nombreux sites ouvertement masculinistes. Tapez "hommes battus" sur un moteur de recherche, vous en aurez des pages et des pages!
    En même temps c'est logique que le sentiment qu'il s'agit quand même d'un tabou persiste en dépit de ce battage médiatique, puisque chaque nouvel article commence toujours sur ce thème ("le tabou des hommes battus"!)

    Pourquoi les hommes battus ont-ils honte d'en parler? Pourquoi en effet des abruti-e-s peuvent ils se foutre de leur gueule alors qu'ils vivent un drame?
    Parce que cette situation les renvoie à un statut inférieur (battu par une femme, donc inférieur à une femme, bref pire qu'un sous homme, un sous-femme!).


    Attention, danger : Masculinisme ! - Rebellyon.info
     
  23. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Bonjour Ninaa,
    Belles paroles de ta part que j'approuve totalement.
    Mais malheureusement très faciles à dire, voire trop facile à dire....
    Nous qui ne sommes pas en situation de guerre militaire ouverte
    avec des ennemis particulièrement impitoyables contre les anarchistes,
    comme ce fut le cas en Ukraine ou en Espagne.
    Tu pourras toujours dire, que les anars dans ces pays ont agi en "état de légitime défense".
    Et que pour faire aboutir la révolution libertaire,
    ils n'avaient pas le choix des armes et devaient se montrer aussi impitoyables que leurs
    ennemis.
    Oui et non, tout dépend comment on perçoit la notion de "légitime défense".
    De manière individuelle ou collective?
    Moi, qui suis un anarchiste individualiste, la réponse est claire,
    et déjà codifiée par le "droit bourgeois"....( comme tu me le rappelles.)
    La légitime défense ne s'appréhende que dans un contexte
    où je peux craindre une menace imminente, précise, et gravissime pour ma vie
    ou celle d'un autre que je vois en danger.....
    Quant était il des miliciens anarchistes qui fusillaient des officiers franquistes ou tsaristes capturés?
    Étaient ils en état de légitime violence?
    Assurément non. Puisque les prisonniers étaient hors d'état de nuire.....
    Et pourtant, ne pas les fusiller aurait passer pour blâmable et contre-révolutionnaire dans la communauté
    anarchiste, vu le contexte de l'époque....
    Comme quoi, c'est bien difficile d'avoir une idée claire sur cette question si grave.

    Amitié,
     
  24. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 042
    890
    339
    Fev 2014
    France
  25. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Ben oui, je me tue à le dire!!!
     
  26. henri belhache
    Offline

    henri belhacheGuest

    Bonjour Ninaa,
    Ta réponse courte et sobre me va droit au cœur,
    et nous sommes entièrement d'accord sur la définition de "légitime défense".
    Seulement, pourquoi ne me réponds tu pas à ma question?
    Des anarchistes authentiques et respectables au possible,
    ont enfreint cette notion et ont fait dans la vengeance,
    pure et simple.....
    Doit-on leur jeter la pierre?
    Dois-je leur jeter la pierre?
    Qui suis je moi pour condamner leur vengeance contre des enfoirés?
    Moi qui n'est pas vécu leur effroyable vie?
    Comme c'était le cas des libertaires en Ukraine ou en Espagne au début
    du XX siècle...

    Bises,
    Henri
     
  27. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 042
    890
    339
    Fev 2014
    France
  28. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    La vengeance ne devrait pas être concevable pour des anarchistes. Que des gens aient cédé à des émotions contraires aux principes anti-autoritaires ça peut peut-être se comprendre mais en aucun cas se justifier.
    On voit où la vengeance "révolutionnaire" a pu mener dans d'autres circonstances et en aucun cas je ne voudrais d'une société basée sur ce genre de concept.

    [​IMG]

    Une société basée sur la vengeance et la peine de mort ne mérite pas d'exister.
    Même pour les "enfoirés". (notion qui se révèle souvent très arbitraire pour justifier des règlements de compte personnels et/ou politiques, voir ce qui s'est passé sous Staline...)

    [​IMG]
     
Chargement...