Chargement...

URGENT Soutien au collectif des Baras

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par ninaa, 29 Juin 2017.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
  3. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    6 622
    700
    4,017
    Nov 2012
    J'habite trop loin... Néanmoins Solidarité !
     
  4. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
  6. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    711
    316
    167
    Août 2014
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Et manifestation, dimanche 2 juillet, à 14h, départ de la mairie des Lilas.

    LA MAIRIE DE BAGNOLET EXPULSE LE SQUAT DU COLLECTIF DES BARAS

    Aujourd’hui [jeudi 29 juin 2017] au petit matin les CRS et la police de
    Bagnolet ont débarqué et ils nous ont expulsé du squat où on habite
    depuis deux ans et demi [depuis août 2014], au 72 rue René Alazard, à
    Bagnolet. Quand on a essayé de rentrer dans le bâtiment la police a
    réagi violemment en nous poussant et gazant. Deux membres du collectif
    ont été interpellés et jusqu’à présent on n’a pas de nouvelles d’eux. On
    est parti en manif sauvage vers la mairie de Bagnolet pour voir le
    maire. La police nous a encore une fois poussé et insulté. On est donc
    allés sous l’échangeur de Gallieni mais peu après les CRS sont revenus
    pour nous chasser encore une fois.

    On se retrouve maintenant à la rue. C’est la cinquième expulsion depuis
    2012. Ça fait 5 ans qu’on habite entre Bagnolet et Montreuil. On a
    essayé plusieurs fois de parler avec les deux mairies et la préfecture
    mais elles ne nous écoutent pas. Ils pourrissent nos vies alors qu’on ne
    demande que des papiers et un toit, comme tout le monde. Malgré
    l’expulsion on continue à lutter : on demande la libération immédiate de
    nos camarades ; un logement digne pour tous ; la régularisation des
    membres du collectif.

    Maintenant on se trouve dans l’urgence : on appelle tous et toutes les
    soutiens du collectif à une assemblée publique ce soir [jeudi 29 juin] à
    20H, sous le pont de Gallieni (métro Gallieni) pour discuter de la
    suite. On a besoin de soutien et de matériel pour résister à la rue dans
    les prochains jours : tentes, tapis, matelas, couvertures, matériel pour
    cuisiner (rechaud à gaz, casseroles).

    On appelle aussi à une manif dimanche 2 juillet à 14h, au départ de la
    mairie des Lilas jusqu’à celle de Montreuil. La lutte continue : on vit
    ici, on reste ici !

    Non aux expulsions, un toit et des papiers pour tous et toutes !

    Pour rester en contact avec le collectif Baras:
    0698781039
    0607558407

    Bagnolet / Les Lilas (93): solidarité avec le collectif Baras !
     
  9. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
     
    Dernière édition: 28 Juillet 2017
  11. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilouMembre du forum Membre actif

    778
    132
    9
    Avr 2016
    Homme
    ça en est ou ??? j'habite pas trop loin des fois que je puisse faire un petit truc.
     
  12. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Hélas ils n'ont toujours pas trouvé de nouveau lieu, ils continuent à chercher, ils sont toujours partants pour recevoir des soutiens (sous les ponts, à la sortie du métro Galiéni). C'est pas obligé de venir avec des aliments ou produits de toilette bien sûr mais c'est pas interdit non plus!
    Merci en tout cas de ton intérêt et de ton soutien!
     
  14. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Une vidéo de présentation du collectif des Baras (juin 2016):


    Ils ne sont pas très actifs sur le web ces derniers temps mais quand on vit sous les ponts... <:(
     
  16. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  17. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    De: [email protected]
    Envoyé: Mardi 25 Juillet 2017 22:57:o1
    Objet: Reportage Télébocal sur les Baras À VOIR

    REPORTAGE TÉLÉBOCAL : LES BARAS SOUS LE PONT DE L'ÉCHANGEUR GALLIÉNI

    Cette vidéo date de 2 semaines... et on est toujours là !

    Les Baras

    NON AUX EXPULSIONS !
    UN TOIT ET DES PAPIERS POUR TOUTES ET TOUS !

    COLECTIF BARAS
     
    allpower apprécie ceci.
  18. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    CIP-IDF > Ouverture d’un nouveau lieu aux Lilas - Appel à soutien du collectif BARAS
     
    allpower apprécie ceci.
  20. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  21. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Dimanche 14 janvier, maffé et tiep (végétariens et non) à la cantine du
    Csa Vaydom en soutien à la lutte du collectif des Baras!*

    Programme
    19h: présentation du collectif et discussion.
    20h: repas à prix libre, végan et non, maffé et tiep pour tout le monde!


    Le collectif Baras est un collectif de sans-papiers qui luttent depuis
    2012 pour la régularisation collective et pour le logement. Nous avons
    squatté plusieurs bâtiments, qui ont toujours été expulsés.
    La dernière expulsion a été en juin 2017, suite à laquelle nous nous
    sommes retrouvés à la rue.
    En août 2017 nous avons occupé un bâtiment où nous vivont actuellement,
    au 72 rue des Bruyères aux Lilas.

    Vous êtes toustes invité.es au Csa Vaydom à 19h (présentation du
    collectif) et pour un bon repas de tiep et maffé dimanche soir à partir
    de 20h
    et n’hésitez pas à passer nous rendre visite aux Lilas pour nous
    soutenir !

    Le collectif Baras



    Plus d’info sur le collectif Baras ici
    Collectif Baras • [Squat!net]

    Contact : [email protected]



    Csa d'Ivry, 37 rue Marceau, Ivry sur Seine
    Metro Pierre et Marie Curie (ligne 7)
    Tram Maryse Bastié
     
  22. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  23. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Soirée de soutien au collectif Baras en lutte
    Publié le 8 février 2018
    expulsions | occupation - réquisition | travailleurs sans papiers | sans logis - mal logés | migrants | squats | occupation
    Le 24 février venez soutenir le collectif Baras dans leur nouveau lieu de vie et de lutte! À partir de 19h, au 42 rue des Bruyères, Métro Mairie des Lilas.

    Solidarité avec le collectif Baras!

    Nous sommes environ 150 migrants originaires d’Afrique de l’Ouest et Centrale, rassemblés dans le collectif Baras. Depuis de nombreuses années, nous vivions en Libye : la guerre de 2011 nous a forcés à en partir. Aujourd’hui nous sommes en France pour vivre tranquillement et pour travailler. La France est responsable de notre condition de sans-papiers ici, aussi bien que de la guerre et du pillage qui nous ont poussés à partir. Nous demandons sans cesse au préfet de nous régulariser au plus vite. Actuellement, nous travaillons dans les secteurs du nettoyage, du bâtiment, du gardiennage, de la restauration… où nous sommes exploités, puisque nous ne disposons d’aucun statut.

    C’est pourquoi il faut obtenir la régularisation de tou.te.s les sans papiers!

    Le collectif Baras est aussi déterminé à obtenir un toit pour l’ensemble de ses membres. Toutes nos démarches et demandes d’hébergement auprès des pouvoirs publics (ministères, préfectures et les 9 maires d’Est-Ensemble) ont toujours fait l’objet de refus. Après avoir passé plusieurs mois à la rue, nous avons occupé des bâtiments vides à Montreuil, à Bagnolet et aux Lilas. À chaque fois, nous en avons été expulsés. Un squat comme le nôtre est une solution par défaut, pour répondre à l’urgence de la situation. Après avoir passé un mois et demi sous l’échangeur de Gallieni, aujourd’hui nous occupons un bâtiment vide depuis des années (appartenant à la société anonyme de HLM France Habitation) au 42 rue des Bruyères aux Lilas. Un procès nous a donné raison et on a obtenu le droit de rester plusieurs mois. Mais les bailleurs sociaux ont fait appel de cette décision : nous repasserons donc en procès le 20 juin. Après plus de 4 mois sans électricité, y compris en plein hiver, nous avons enfin obtenu un branchement électrique.

    Est-ce que nous sommes des êtres humains? La préfecture et la police nous traitent comme des bêtes, mais nous continuons la lutte.

    Soirée de soutien samedi 24 février à partir de 19h, au 42 rue des Bruyères, Métro Mairie des Lilas

    Procès du squat mercredi 20 juin à 14h au Tribunal de Paris, métro Cité

    Un toit et des papiers pour toutes et tous!


    [​IMG]
     
  24. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  25. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    SOLIDARITÉ AVEC LE COLLECTIF BARAS !

    PROCÈS EN APPEL DU SQUAT

    mercredi 20 juin à 14 h (prévoir de venir en avance)

    Palais de Justice de Paris
    Pôle 1, chambre 2 Cour d'appel
    10 boulevard du Palais 75001 Paris
    métro Cité


    Après avoir été expulsés du 72 rue René Alazard à Bagnolet le 29 juin
    2017, nous avons passé un mois et demi sous l’échangeur de Gallieni dans
    des conditions indignes.

    Aujourd’hui, nous occupons un bâtiment vide depuis des années
    (appartenant à la société anonyme de HLM France Habitation) au 42 rue
    des Bruyères aux Lilas. Après plus de 4 mois sans lumière ni chauffage,
    nous avons enfin obtenu un branchement électrique.

    En novembre 2017, le résultat d’un procès nous a donné raison et on a
    obtenu le droit de rester plusieurs mois. Mais le bailleur social SA
    France Habitation a fait appel de cette décision : nous repasserons donc
    en procès le 20 juin prochain.

    Est-ce que nous sommes des êtres humains ? La préfecture et la police
    nous traitent comme des bêtes, mais nous continuons la lutte.

    Nous vous appelons à venir nous soutenir lors du procès du squat
    mercredi 20 juin à 14 h (prévoir de venir en avance) au Palais de
    Justice de Paris - Pôle 1, chambre 2 Cour d'appel au 10 boulevard du
    Palais, Métro Cité

    Vous pouvez aussi passer à tout moment, la porte est ouverte !

    Un toit et des papiers pour toutes et tous !

    COLLECTIF BARAS
    42 rue des Bruyères
    93260 Les Lilas
    Métro : Mairie des Lilas
    07 69 95 46 72
    ************************
     
  26. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  27. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Ce lundi, la police a expulsé le collectif Baras de leur logement, situé
    au 42 rue des Bruyères, aux Lilas. La police ne leur a pas laissé
    récupérer toutes leurs affaires et les a obligés à sortir à 5 par 5 du
    bâtiment. Les deux mairies étaient bloquées par les CRS, afin que
    personne ne s'y rende.
    Désormais, le collectif se retrouve à vivre sous le pont de Gallieni.
     
  28. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  29. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Les Lilas : les sans-papiers du collectif des Baras encore expulsés
    >Île-de-France & Oise>Seine-Saint-Denis|Elsa Marnette| 20 août 2018, 18h29 | MAJ : 20 août 2018, 20h20 |1
    Les Lilas, ce lundi. Les Baras, ce collectif d’une centaine de sans-papiers, ont été expulsés de l’ancienne blanchisserie qu’ils occupaient depuis un an. LP/E.M.
    Ils s’étaient installés dans l’ancienne blanchisserie il y a un an.
    Nouvelle errance en vue pour le collectif des Baras. Les hommes sans-papiers qui vivaient dans une ancienne blanchisserie des Lilas en ont été évacués par les forces de l’ordre, ce lundi dans la matinée.

    Une centaine de personnes avaient investi les lieux il y a un an, après leur expulsion d’un squat de la rue René-Alazard à Bagnolet puis une brève installation près du métro Gallieni. C’est près de là, sous l’échangeur autoroutier, qu’ils se sont temporairement réinstallés dans l’après-midi.

    Ces hommes, majoritairement originaires d’Afrique de l’ouest et très soutenus localement, ne s’attendaient pas à cette expulsion au cœur de l’été. « Sans avertissement, c’est ça qui est mal, déplore Sekou. J’ai dit aux policiers : On n’était pas au courant, laissez-nous quinze jours. On est sortis avec nos valises. »

    Plusieurs migrants ont laissé des affaires dans le jardin de Stéphanie, une voisine de leur précédent squat. « Ils ont habité devant chez moi pendant quatre ans, il ne s’est jamais rien passé. Je les connais bien, je ne peux pas les laisser comme ça », explique cette habitante. « On se demande comment on va s’organiser », s’interroge maintenant Michel, militant de la Ligue des droits de l’homme, présent lors de l’expulsion.

    Les affaires des Baras
    [​IMG]
    Bagnolet, ce lundi. Les Baras ont temporairement pu déposer leurs affaires dans le jardin de Stéphanie, une de leurs soutiens. LP/E.M.
    Un représentant de France Habitation se trouvait également sur les lieux. Le bailleur, qui a un projet de construction de logements sociaux sur ce terrain, avait demandé l’expulsion des sans-papiers pour occupation illégale sans droit ni titre.

    Une décision du tribunal administratif avait donné raison à France Habitation tout en accordant un délai aux Baras. Le bailleur avait fait appel contre ce délai. Le jugement est attendu pour le 13 septembre.

    « On se disait : Il est de coutume d’attendre. Très concrètement, il y avait une volonté de les mettre dehors », critique Farida, un autre soutien des Baras. « Ce recours n’était pas suspensif », justifiait ce matin l’huissier au moment de l’expulsion.

    Le collectif a prévu de se réunir en assemblée générale ce lundi soir.

    http://www.leparisien.fr/seine-sain...-baras-encore-expulses-20-08-2018-7858680.php
     
  30. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  31. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    RASSEMBLEMENT LE VENDREDI 31 AOÛT À 16H30 SOUS
    L’ÉCHANGEUR DE BAGNOLET (MÉTRO GALLIENI)
    PRISE DE PAROLE ET CANTINE DE SOUTIEN À PARTIR DE 18H30

    Nous exigeons une solution, les mairies des Lilas et de Bagnolet doivent nous entendre ! Stop aux expulsions ! Un toit et des papiers pour tou.te.s !

    Contacts : FB Collectif Baras / 0769954672 – 0698781039 / [email protected]@@squat.net

    Le tract au format A4, à télécharger ici en PDF.

    Archives du collectif Baras sur Squat!net : Collectif Baras • [Squat!net]

    Les Lilas (93): la préfecture expulse, le collectif Baras continue à lutter !
     
  32. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  33. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    "Foyers pour migrants" vétustes : pourquoi de vieux travailleurs étrangers y vivent toujours ?

    Incapables de faire venir une famille dont ils ne pourraient pas financièrement s’occuper, incapables aussi de rentrer au pays sans "réussite professionnelle", ces immigrés sont restés en France, seuls.

    Les foyers mêlent ancien travailleurs immigrés et migrants sans papiers

    "On pourrait se demander pourquoi ces vieux travailleurs immigrés ne rentrent pas dans leur pays. Pourquoi ils continuent de vivre dans des foyers, comme ceux de Montreuil, dans un état déplorable. Mais ce n’est pas évident de retourner au pays après 30 ans, 40 ans passés en France", continue Gilles Desmuraux. "Pour beaucoup, le foyer est devenu une maison, un lieu rassurant, peu cher, où ils peuvent vieillir tranquillement. Certains se font soigner en France, après des années de durs labeurs sur les chantiers. On les appelle les ‘reins cassés’. Ils sont âgés mais bénéficient ici d’une bonne couverture de santé".

    Aujourd’hui, il resterait une centaine de FTM encore non-réhabilités en "résidences sociales". Difficile pour autant de déserter ces lieux vétustes où viennent aussi des jeunes migrants en situation irrégulière. C’est le cas du "foyer Bara" à Montreuil où cohabitent des vieux travailleurs immigrés et de jeunes sans-papiers.

    "Ces primo-arrivants rejoignent un oncle, un cousin qui est en France depuis très longtemps. Il y aussi des familles qui arrivent", conclut le délégué général de l’Unafo. Ces endroits ne sont "évidemment" pas adaptés à ce public. "L’immigration n’est plus la même que celle des années 1950. Aujourd’hui, l’Europe fait face à des personnes qui fuient des guerres, des conflits. Ces réfugiés viennent avec une logique d’installation durable dans le pays. Les ‘foyers de travailleurs’ ne sont pas conçus pour les accueillir sur le long-terme".
     
  34. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  35. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    [​IMG]
    P.-S.
    Contacts : FB Collectif Baras / 0769954672 - 0698781039 / [email protected]
     
  36. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 286
    957
    347
    Fev 2014
    France
  37. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Patrice Bessac et le Foyer Bara : réquisitionner, mais surtout expulser et trier
     
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 2)

  1. ninaa
  2. allpower