Chargement...

Terrorisme d'état

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par jeunevoleur, 20 Septembre 2010.

  1. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    L'état est le seul dépositaire de la violence légitime. Il fonde ainsi sa toute puissance. Il la légitime par sa constitution et ses lois. La violence d'état est alors une violence institutionnelle. Dans une social-démocratie elle se doit donc soit d'être accepté par tous et donc d'être acceptable.

    Elle peut être contrainte physique mais aussi morale. Toutes les structures étatiques visent ainsi un même but : le contrôle de la population le plus efficace possible.

    Certains emplois la force brute, là où d'autres préfèrent des agissements plus subtils. Ce n'est pas par bonté d'âmes que certains usent de la démocratie plutôt que la dictature. De la carotte empoisonnée plutôt que de la matraque. Ce sont les rapports de forces qui ont construit des situations moins dures au prolétariat. C'est aussi le capital qui cherche sans cesse le système le plus rentable. Ainsi rien n'est figé et ceux qui se gargarisent de droits de l'homme (cette funeste blague) sont tout aussi prêt au carnage pour assurer leurs position dominante et leur rentabilité.

    Ainsi existe la violence d'état non légitime. Nous pourrions citer pour rester en France le massacre du peuple algériens mais aussi drame de moindre mesure l'affaire du Rainbow warrior. Ce navire de Greenpeace fût coulé dans un attentat à l'explosif perpétré par les services secrets français (A titre anecdotique un certain Gérard Royal, frère d'une célèbre Ségolène fût impliqué)
    Ailleurs l'Etat algérien lui non plus n'a pas l'air tout blanc dans la vague de terrorisme sanglant des années 90 en Algérie. L'espagne avec les GAL, la Colombie et ses paramilitaires, l'Italie et les attentats perpétrés par l'état dans les années 70, Les états-unis d'amerique au salvador, chili, venezuela et tant d'autres (la liste est simple à faire il suffit d'une carte du monde).

    Les buts poursuivis sont multiples : faire tomber un régime, assassiner des témoins gênants, des opposant, combattre des mouvements sociaux, contrôler, mater les populations par la peur...

     
    Dernière édition par un modérateur: 20 Septembre 2010
  2. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 718
    546
    141
    Jan 2009
    France
  3. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    L'insécurité justifie la sécurité.
     
    Dernière édition par un modérateur: 20 Septembre 2010
  4. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    24
    50
    Fev 2010
    J'me suis souvent pauser la question quand au 11 septembre, franchement il m'arrive fréquemment de penser que tous cela à été organiser par les 'ricains pour déclencher une guerre.
    (c'est sans doutes plus profond que ça d'ailleurs.)
     
  5. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  6. anarchiste, autonome
    "Aux mains de l'individu, la force s'appelle crime. Aux mains de l'Etat, la force s'appelle droit. " (Max Stirner)
     
  7. rebel inadapté
    Offline

    rebel inadaptéMembre du forum

    28
    0
    0
    Déc 2010
    l'état est en position dominante,c'est lui qui dicte les règles,
    il est en mesure de juger une personne selon ces objectifs poursuivis,
    de l'appeler terroriste si nécessaire pour justifier ces actes,pour répandre l'idée qu'il représente le bien,et que toute opposition ne peut être le fait que d'individus malfaisant et ils ont les moyens de propagande nécessaire,journaux,chaine d'information,c'est comme ça qu'ils gardent le troupeau entre les clôtures,en les abreuvant de belles paroles,et la bête devenant bien docile apprend à aimer son bourreau et même à le protéger
    oui les gouvernements du monde sont des terroristes,
    généralement lorsque la morale fout le camp,l'argent n'est pas très loin derrière

    alors la question est :
    devons nous continuer d'accepter ?
    pour notre propre humanité et notre liberté,nous avons un devoir envers nous même,
    nous ne pouvons pas laisser continuer ces massacres,ces manipulations,ces mensonges,
    nous devons changer le monde,
    mais je ne pense pas que cela se fasse en respectant les règles que ce gouvernement nous as imposé
    je n'accepte ni leur loi,ni leur justice hypocrite,ni leur morale basée sur la duperie,ni leur inconscience stupide,nous ne pouvons pas laisser le pouvoir,que nous leur avons nous mêmes donner,entre les mains d'enfants attardés qui n'ont ni semblant d'intelligence,ni respect pour l'humanité

    pour nous,pour l'humanité,pour l'autonomie de notre pensée,pour notre liberté,pour notre épanouissement physique,moral et notre indépendance intellectuelle,nous ne devons plus accepter,nous résigner,ni développer cette attitude de je m'en foutiste en cherchant à conserver ces maigres acquis que ce monde nous as jetés comme des miettes jetés aux pigeons,
    nous devons reprendre notre vie en main
    nous méritons un monde meilleur
     
  8. Skh
    Offline

    SkhColonne Vertébrale Membre actif

    289
    1
    6
    Nov 2010
  9. libertaire, internationaliste, auto-gestionnaire
    Loin de moi l'idée de défendre l'Etat, encore moins de justifier ses actes, mais des gens qui s'en prennent à la population SONT des terroristes. Imposer sa loi par la peur, tuer pour obtenir, c'est la définition même.

    Cela dit, je suis d'accord avec tout le reste. Même si j'aimerais éviter d'avoir à choisir entre le terrorisme d'Etat et le terrorisme religieux fanatique.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    4
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    1
  4. Réponses:
    1
  5. Réponses:
    5
  6. Réponses:
    9
  7. Réponses:
    4
  8. Réponses:
    0