Chargement...
  1. Odin68
    Offline

    Odin68Membre du forum

    17
    0
    0
    Avr 2007
    moi j'ai trouvé un squat dans une petite ville pres de chez moi, on y va pour se bourrer la gueule, mais on pourrait pas y vivre, pas d'électricité ni d'eau courante...
     
  2. palloots
    Offline

    pallootsNouveau membre

    1
    0
    0
    Sept 2007
    cher ami et camarade on a po besoin deau courant ni delectricite pour vivre ds un squat ton eau pogne la ailleur pis des chandelles avec une radio a batterie fera surement laffaire tk c ton choix mec pis chus sure que si tu montre ce squat la a un clochard y va etre super content
     
  3. Aequitas
    Offline

    AequitasNouveau membre

    2
    0
    0
    Sept 2007
    A quel endroit est ce que je pourrais trouver le documentaire sur le squat prefontaine? J'ai fouiller du mieux que j'ai pu sans resultat.
     
  4. CASCADEUR-COULOMBE
    Offline

    CASCADEUR-COULOMBECALiSS

    4
    0
    0
    Nov 2007
    salut,
    ouin moi aussi je le cherche .
    Si jamais tu le trouve pourais tu me contacté.
    merci:)
     
  5. venezolano
    Offline

    venezolanoBad Boy

    8
    0
    0
    Nov 2007
    Une crise du logement évidente :

    En 2007,

    3 300 000 de personnes sont privées de domicile personnel.
    Parmi elles, 100 000 sont sans domicile fixe,
    1 Million vivent à l’hôtel, dans des Campings, sont hébergées…
    2,2 Millions vivent dans des conditions d’habitat indignes (insalubrité, surpeuplement, absence d’eau courante et/ou de chauffage…)

    6 000 000 de personnes sont en situation de grave précarité à court ou moyen terme
    (logements très dégradés, impayés de loyer, situation d’expulsion…)

    L’ensemble de la population des grandes villes a été touchée par
    une flambée des prix de l’immobilier ( +86 % pour l’achat d’un logement
    ancien, +72 % pour l’achat d’un logement neuf, +30 % pour un loyer en secteur privé)
    des conditions d’accès aux logements de plus en plus difficiles et
    discriminatoires (discriminations économiques, ethniques, géographiques, administratives…)
    des dépenses de logement dans le budget des familles qui dépassent désormais
    celles liées à l’alimentation


    Une production inadaptée à la situation sociale :

    Les chiffres annoncés de 300 000 à 400 000 logements sociaux construits chaque année masque de profondes inégalités concernant les destinataires :

    Car 14% seulement des logements construits depuis 2000 sont destinés aux plus modestes, qui représentent 2/3 des ménages.

    Par contre, l’offre pour les familles qui peuvent se loger sans l’aide de la collectivité (moyennant une baisse de leur pouvoir d’achat, et donc de leur consommation), a doublé dans la même période, pour atteindre 60 % de la construction neuve de logements sociaux !!

    Les mesures fiscales et politiques mises en place par le gouvernement (loi SRU, lois Borloo et Robien, crédits d’impôts, décentralisation),
    incitent les promoteurs et les collectivités à construire
    indépendamment de la destination sociale des logements construits

    Les opérations de « rénovation urbaine » qui prônent la mixité sociale favorisent nettement les classes moyennes au détriment des couches populaires, pour lesquelles par ailleurs aucune politique conséquente n’est menée.

    Par contre, les démolitions et les ventes de logements HLM existants se poursuivent, diminuant toujours plus l’offre aux plus modestes !

    Et les aides au logement, censées réguler l’accession des plus pauvres au marché privé, sont en constante baisse depuis 2000 : 700 000 familles en ont été exclues alors qu’elles y avaient droit auparavant.
    (1 travailleur isolé est exclu des APL s’il gagne 1,07 SMIC)


    Une politique au bénéfice des propriétaires fonciers et de l’exploitation patronale :

    Cette politique a permis de doper le secteur de la construction

    Mais les travailleurs du bâtiment, pour qui cette relance a entraîné une forte augmentation de la charge de travail, n’ont pas vu leurs salaires augmenter,

    alors qu’ils subissent de plein fouet les énormes difficultés d’accès à un logement digne pour les familles les plus modestes

    C’est pourquoi

    Des technicien-ne-s du bâtiment
    Des familles de travailleurs
    Des personnes solidaires
    Des syndicalistes

    Se sont regroupés au sein du DALAS pour réfléchir ensemble à la conception et à la réalisation de logements populaires, sur la base du partage des savoirs, de l’autoformation et de l’autogestion.

    [​IMG]
     
  6. venezolano
    Offline

    venezolanoBad Boy

    8
    0
    0
    Nov 2007
    Communiqué de la Fédération Construction de la CNT-F

    >> Quel (droit au) logement ?

    La Fédération du Bâtiment de la CNT tient tout d'abord à réaffirmer son entière solidarité envers tous les sans-logis mais aussi envers tous les travailleurs qui faute d'un salaire décent souffrent quotidiennement de conditions d'hébergement précaires, insalubres et de promiscuité.

    Dans l'urgence de la situation, la fédération du bâtiment s'associe à la demande de réquisition immédiate des logements vacants existants, accompagnée d'une aide sociale, pour sortir de la rue les dizaines de milliers de sans-abris.
    L'alerte médiatique soulevée par les associations humanitaires solidaires des sans-abris nous rappelle encore une fois que le droit au logement pour tous reste un combat permanent inscrit dans le projet de transformation sociale de la CNT, face aux politiques antisociales des gouvernements successifs et du patronat.

    Les travailleurs du bâtiment au sein de leurs organisations syndicales et de leur fédération, parallèlement à la défense des droits des salariés du secteur et la lutte pour leurs revendications, mènent une réflexion sur la construction, le coût et l'usage de l'habitat social, en y associant les usagers, afin de proposer des réponses concrètes acceptables et accessibles par le plus grand nombre.

    Dés aujourd'hui, en s'appuyant sur la richesse et la diversité de ses métiers, la fédération est en mesure d'apporter conseil et savoir-faire dans le cas d'une réhabilitation ou l'élaboration de projet d'habitat collectif et entend ainsi contribuer directement en faveur d'un logement décent pour tous.

    08/01/2007
     
  7. Deepthroat
    Offline

    DeepthroatMembre du forum

    41
    0
    0
    Juin 2007
    Yeah moi je serais bien partant pour un squate sur paname, on commence quand ? :thumbsup:
     
Chargement...