Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Informatique SOPA : Les géants du web menacent d'un blackout

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 6 Janvier 2012.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Facebook, Google, Twitter ou encore Paypal pourraient interrompre leurs activités pour protester contre un projet de loi de lutte contre le piratage.

    Aux Etats-Unis, une fronde contre un projet de loi visant à renforcer la lutte contre le téléchargement pourrait bien dégénérer en véritable guerre alors que se profile la menace d’un véritable blackout du web américain imposé par les géants du secteur.

    Selon des rumeurs persistantes, des acteurs incontournables de l’internet mondial tels que Facebook, Google, Twitter ou Paypal pourraient en effet décider de tout simplement cesser toute activité durant une courte période en signe de protestation.

    A l’origine de la colère de ces géants du web se trouve le "Stop Online Piracy Act" (SOPA), un texte imposant des mesures drastiques pour lutter contre le piratage et devant être définitive adopté d’ici la fin du mois de janvier. Le SOPA prévoit, notamment, de lutter contre les sites basés à l’extérieur des Etats-Unis violant les droits d’auteur, et qualifiés de "sites voyoux étrangers", de renforcer les pouvoirs des détenteurs de droits d’auteur tout en alourdissant les sanctions pour téléchargement illégal.

    Responsabilité directe des hébergeurs

    Dans cette optique, le texte prévoit ainsi de rendre responsables les sites sur lesquels se trouveraient des contenus illégaux même si ceux-ci sont postés par des internautes. Concrètement, cette disposition rendrait un site tel que You Tube pénalement responsable des violations de droit d’auteurs commises par ses utilisateurs. Selon ses détracteurs, ce texte conduirait également les fournisseurs de noms de domaine, les moteurs de recherche et les sociétés de paiement en ligne à cesser toute activité avec un site qui serait accusé de violer, ou de faciliter la violation, des droits d’auteur.

    Le 16 novembre dernier, jour du début de l’examen du texte par le Parlement, la quasi-totalité des acteurs du web américain s’était déjà mobilisée pour une manifestation virtuelle baptisée "Journée de la censure américaine". Depuis, la mobilisation n’a pas faibli et, devant l’absence de réaction des politiques, des rumeurs font état de discussions entre plusieurs grandes entreprises du web visant à imposer un véritable "blackout" de l’internet américain.

    Une "bombe nucléaire"

    Un projet qualifié de véritable "bombe nucléaire". En effet, une action coordonnée de sites tels que Facebook, Google, Twitter, Paypal, Wikipédia, et d’autres encore, aurait pour conséquence de toute simplement paralyser le web mondial.

    Cela fait maintenant plusieurs semaines que l’idée d’un blackout fait son chemin. La menace avait été en premier brandie par les activistes des Anonymous à la mi-décembre avant d’être reprise par Jimmy Wales, le fondateur de Wikipédia. Il semblerait qu’elle soit désormais envisagée par un nombre conséquent d’entreprises. "Un certain nombre d’entreprises ont eu des discussions à ce sujet" la semaine dernière, a confirmé à Fox News Markham Erickson, directeur de l’association NetCoalition.

    Aucune date, ni confirmation officielle, n’a pour l’instant filtré du côté des entreprises concernées.
     
  3. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    360
    0
    1
    Juil 2011
  4. anarchiste
    Tiens sa s'annonce intéressant , j'attends de voir la suite .
     
  5. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    895
    1
    8
    Oct 2011
  6. anarchiste, internationaliste
    De même, sa m'a l'air fort possible. Enfin, encore une fois ils défendent leurs interêts, mais par la même ceux d'autres.
    APrès ils ont peut être un sursaut de lucidité, qui sait.
     
  7. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    360
    0
    1
    Juil 2011
  8. anarchiste
    Faut pas rêver c'est pour défendre leurs intérêts !
     
  9. Nikrok
    Offline

    Nikrokblop Membre actif

    311
    0
    7
    Sept 2009
  10. anarchiste
    En effet, intéressant.

    Une autre chose intéressante pour moi c'est cette phrase :
    Pour ceux qui croient encore qu'internet est le paradis de la liberté et de l'égalité... comme dans la vie "réelle" il y a ceux qui possèdent et ceux qui consomment...
     
  11. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    895
    1
    8
    Oct 2011
  12. anarchiste, internationaliste
    C'est vrai, c'est quelquechose auquel j'aurais pas du tout pensé, enfin pour moi internet c'est pas vraiment la liberté, sa reste un accès payant a des données, souvent erronnées/modifiées. Même si on a des chances de trouver des choses réelles parfois.
     
  13. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 486
    2
    24
    Nov 2008
    France
    J'suis assez partagé, d'un côté je suis plutôt content, l'action de ces grandes société pourrait pesé contre les loi anti piratage.

    D'un autre c'est l'illustration parfaite du frein à la démocratie que son les grosses sociétés, si une décision politique ne leur plait pas, elle font du chantage grâce à leur poid économique.
     
  14. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  15. anarchiste, autonome
    Cette loi est carrément stupide, incensée et anti-démocratique. Tenir responsable les hébergeurs pour ce que leurs clients publient sur leur site, ce serait aussi con que de tenir responsable un propriétaire d'appartements parce qu'un de ses locataires fait pousser du cannabis.

    C'est une tentative désespérée de responsabiliser les hébergeurs et les forcer à jouer le rôle de flic du web parce que le gouvernement est incapable de le faire.

    En plus, ils osent aller jusqu'à faire de l'ingérence en voulant dire aux autres pays ce qu'ils devraient faire selon les lois US. Ils n'ont même pas juridiction là bas.

    J'espère non seulement que cette loi ne passera jamais, mais que ca reprovoquera le débat sur la gérance d'internet. Internet est une création US donc propriété US. Par contre aujourd'hui l'internet est mondial donc ca devrait être une propriété mondiale gérée mondialement, par un collectif de pays (je ne parle pas d'une blague démocratique comme les N.U. mais d'une vraie gérance collective).

    Dire que les US devraient controler internet parce qu'ils l'ont créé est aussi con que de dire que le Canada devrait dire aux US ce qu'ils doivent faire avec leur téléphone parce que l'inventeur du téléphone était canadien.
     
  16. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 610
    10
    44
    Déc 2010
    France
  17. libertaire
    ça serait bien qu'ils aient un sursaut de lucidité en Chine et dans d'autres pays . je suis d'accord avec ziggourat , c'est juste pour leur gueules.
     
  18. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  19. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    T'as tort. Oui, ces corporations défendent leurs intérêts, mais ces intérêts sont liés à la liberté sur Internet, qui est aussi TES intérêts et les miens. Peu importe à quel point ils sont détestables, ils prennent quand même position contre le contrôle de l'Internet. Si ce genre de législation passe, des millions de blogs, vidéos Youtube, et forums comme celui-ci vont disparaître!

    Les vraies pourritures qui essaient d'imposer leur despotisme pour leurs propres intérêts, ce sont les bureaucrates corpos derrière ACTA, et la Protect IP Act aux USAs, qui veulent transformer l'internet en quelque chose d'équivalent à la télé numérique payante!

    Ce sont de vieux dinosaures malades mentaux de l'industrie du disque/cinéma qui sont encore plus tyranniques que le gouvernement Chinois.
     
  20. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  21. anarchiste, autonome
    Absolument pas...

    Ces grosses compagnies n'ont rien à foutre de la liberté sur internet. Ils l'ont tous prouvés à multiple reprises, en censurant à tout de bras des sites web illégal ou pas (incluant le notre). Et surtout, sur leurs positions en chine.

    Google est entré en chine et collabore avec le gouvernement chinois pour censurer le web.
    Facebook a déclaré en 2011 qu'ils sont prêts à entrer en chine suite à des discussions avec le gouvernement.
    Paypal ont bien prouvé ce qu'ils pensent de la liberté en bloquant le compte de Wikileaks

    Les internautes chinois sont près de 500 millions. C'est un énorme marché. C'est là qu'on voit si les compagnies préfèrent céder sous la tentative du profit ou bien si ils veulent défendre la liberté sur le web. Et aucun des "géants du web" cités n'ont choisi la deuxième option, à l'exception de Twitter mais je ne suis pas très informé sur ce dernier, ils ont probablement des précédents similaires aux 3 autres compagnies.

    La seule raison pourquoi ils s'opposent à SOPA, c'est toujours la même chose : le profit.

    Si cette loi passe, Facebook, Google, Twitter, Youtube et Paypal seront tenus responsables pour tout les liens illégaux postés en utilisant leurs services. Ce qui signifie :
    1) Des millions de dollars à assumer en frais de défense judiciaire
    2) Des millions de dollars à dépenser pour engager des flics du web en charge de surveiller les réseaux pour éliminer les liens illégaux
    3) Perte d'utilisateurs frustrés par la situation

    D'un autre côté, si ils coupent leurs services et luttent contre SOPA, ils perdront certainement des millions de dollars mais ce sera moins catastrophique que si la loi passe. Ce sera plus lucratif pour eux. C'est un choix strictement économique..

    Ces géants n'ont jamais dénoncé publiquement toutes les autres multiples tentatives de censurer le web au nom de "l'anti-piratage" tout simplement parce que ca ne les concernaient pas, eux et leurs profits.
     
  22. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  23. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Mais je le sais qu'ils le font pour leurs propres profits... je l'ai écrit au début de mon message, tu sais lire ou quoi? J'ai pas dit qu'ils veulent défendre l'Internet libre, juste que le fait qu'ils se joignent aux actions légales contre SOPA va à l'avantage de la liberté sur Internet.

    Le SOPA a comme but de détruire l'Internet libre. C'est une foutue règlementation contre tout ce qu'ils considèrent comme du piratage, et du capitalisme tyrannique (fascisme).

    Poru ceux-celles qui reprochent à la Chine de censurer l'Internet... Ce que la Chine fait, c'est du despotisme ordinaire, c'est ce qui se faisait déjà en Australie, Italie, Suisse, et maintenant dans l'ensemble de l'Europe avec la loi Hadopi de votre cher Sarko, ce champion de la démocratie à coups de bombes et de drones. Toute la consternation dans le monde occidentale par rapport au Firewall of China est donc de la pure hypocrisie, politiquement biaisée. Y a déjà un "firewall" national en Suisse où les serveurs suisses sont forcés de bloquer certains contenus jugés offensifs ou criminels.

    Le SOPA donnera le pouvoir aux gouvernements d'aller encore plus loin que ça, en fermant des serveurs et forçant des ISP de donner toutes les infos sur leurs utiilisateurs aux autorités, sous seul prétexte de violations de copyrights. Avec ça, oublie les Torrents, le Peer-to-Peer, Youtube, même Wikipedia. Même ce qui n'a pas de copyright pourra être retenu en cour, car ça fait pas partie des registres de propriété intellectuelle. C'est du total despotisme.

    Sur ACTA, sur le point d'être imposé à l'échelle mondiale par notre très humanitariste ONU:

    http://www.youtube.com/watch?v=qlFyoEKV0dE

    Les grosses corpos come Google et Facebook sont big brotheresques et invasifs oui, mais au moins ils essaient pas de contrôler l'ensemble de l'Internet, et personne n'est forcé par une loi débile d'utiliser leurs services. La preuve c'est qu'y a des alternatives à Google, Yahoo et Facebook, et ces corpos ont pas essayé de les détruire. C'est ça aussi le capitalisme. Mais que des capitalisters de merde comme Rupert Murdoch et Bill Gates utilisent le pouvoir despotique de l'État pour détruire les alternatives, ça c'est du fascisme, pas du capitalisme!

    Qui sont les plus horribles profiteurs? Ces ordures véreuses qui utilisent la force et la terreur pour imposer leur vision du capitalisme. Comme les barons de l'industrie du spectacle qui n'ont d'intérêt que de vendre leur merde, et veut utiliser cette législation pour le faire de force.

    Cesse d'essayer de brouiller les cartes... le SOPA et ACTA, c'est la fin de l'Internet libre!

    Si vous jugez important de signer la pétition:
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Janvier 2012
  24. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    895
    1
    8
    Oct 2011
  25. anarchiste, internationaliste
    Je n'ai vu aucun blackout aujourd'hui, mis a part sur le site des Kopimistes...
    Tous fonctionnaient parfaitement, alors a moins que je me sois planté de date...
     
Chargement...