Chargement...

Sonbahar - Automne (2007) de Özcan Alper VOST

Discussion dans 'Documentaires et films' créé par allpower, 6 Août 2014.

  1. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 909
    1 474
    4,680
    Nov 2012
    Sonbahar
    Automne
    réalisé par Özcan Alper
    2007
    VOST
    1h41


    [​IMG]

    Envoyé en prison dans les années 1990, en raison de son engagement politique dans la lutte pour la démocratie, alors qu'il était étudiant à Istanbul, Yusuf est relâché dix ans plus tard à cause de problèmes médicaux. Il retourne directement dans son village, perdu sur les hauteurs de la mer Noire, où il ne retrouve que sa mère malade: son père est mort pendant son incarcération, et sa soeur aînée s'est mariée avant d'aller vivre ailleurs. À l'exclusion de Mikhail, son ami d'enfance, Yusuf est le seul jeune homme du village, les problèmes économiques ayant chassé tous les autres vers des agglomérations plus importantes. Un soir, les deux amis partent dans la ville toute proche et rencontrent, dans un bar, Eka, une prostituée géorgienne dont Yusuf tombe amoureux. Le jeune homme va s'accrocher à cette femme avec la force du désespoir, voyant en elle sa seule chance de transcender sa solitude et de continuer à vivre. Mais pour Eka, Yusuf représente plus un personnage de fiction, vivant dans un autre monde et à une autre époque, à l'image de ceux qu'elle trouve dans les romans russes qu'elle affectionne. Leur histoire, faite de brèves rencontres, se révèle impossible; elle n'est que le symptôme de deux univers déchirés qui se heurtent sans se comprendre.

    Tourné dans des paysages hostiles qui enferment le personnage principal autant que les murs de la prison où il a passé dix ans, ce premier long métrage de Özcan Alper est un âpre constat sur un pan de la société turque. En effet, dans les années 1990, les partisans de la démocratie et particulièrement la classe estudiantine, ne se reconnaissait pas dans la politique nationale. Entrecoupé de scènes de rêves où Yusuf se souvient de la violence de son incarcération et des manifestations auxquelles il a pris part, Sonbahar pose un regard critique sur l'histoire récente de la Turquie.

    "La raison principale qui m'a poussé à faire ce film réside dans mon identification à Yusuf, le personnage principal. En Turquie, la génération à laquelle j'appartiens, celle qui a commencé l'université dans les années 1990, a vécu les mêmes choses que Yusuf. La dissolution de l'URSS et les débuts de la mondialisation ont eu une influence énorme sur nous qui essayions de trouver notre place dans le combat contre les lois anti-démocratiques instaurés par les vainqueurs du coup d'état de 1980. Des milliers d'étudiants de gauche ont été emprisonnés comme prisonniers politiques pour avoir réclamé plus de liberté. J'ai aussi eu la même enfance que Yusuf, ayant grandi à la frontière turque et géorgienne, et j'ai toujours eu beaucoup de curiosité envers ce qui se passait du côté de l'Union soviétique. Je passais mon temps à écouter les histoires des gens qui la traversaient et cet aspect, de mouvement, de passage, est très présent dans Sonbahar."
    Özcan Alper

     
Chargement...