Chargement...

société libertaire

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par mAtth, 24 Mai 2010.

  1. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    49
    Fev 2010
    Salutations à tous et à toutes.
    ça fait un bout de temps que je réfléchit à ma perception de l'anarchisme, anarcho-communisme, anarcho-individualisme, collectivisme libertaire etc... sans vraiment trouver de solution vraiment applicable (dans le sens ou par exemple le collectif prime sur l'individu, et donc créé une certaine forme d'autorité).

    Personnellement je voyais cette société basée sur l'éducation à l'autogestion (si tous les gens se gèrent eux même, il n'y à plus aucuns problèmes.
    Seulement, j'en viens à croire que c'est impossible, les hommes sont incapable aujourd'hui de se gérer eux même.

    En simple, j'ai de plus en plus de mal à croire que tous cela seras réalisable (pas que je n'y croit plus, simplement que plus les jours passent, plus cela me semble irréalisable, et surtout, je voudrais connaitre votre vision d'une société libertaire (comment elle fonctionne, sur quoi sont basées les règles morales, comment sont elles appliquer...).

    Merci
    Tch'oi.
     
  2. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  3. libertaire
    J'sais pas j'ai toujours imaginé que ça reposerait sur un genre de "sagesse". En gros, la Révolution aurait pour mission de faire prendre conscience au gens du liens entre eux, leurs intérêt, et le collectif, l'intérêt général. Si cela était suffisamment intégré (que nos intérêts dépendent de ceux généraux), j'pense que logiquement les gens auraient déjà beaucoup plus avancé vers l'autogestion.
     
  4. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 783
    314
    2,054
    Mar 2005
    Homme , 34 ans
    Canada
  5. anarchiste, autonome
    c'est pourquoi je suis anarcho-synthésiste ;)

    hum alors là je ne te suis pas du tout...

    le collectivisme c'est l'opposé de l'individualisme !

    Faut pas penser non plus que les communautés anarchistes n'auraient pas de principes de fonctionnement établit par eux même non plus... comme par exemple de ne pas tuer ou violer..

    Ta question est beaucoup trop vague... Si tu veux comprendre le fonctionnement d'une société libertaire réalisable de A à Z, étudie la révolution espagnole, les zapatistes, l'auto-gestion en argentine, la makhnovtchina, la commune de paris, la ville d'auroville en inde (y'a un docu sur le site), etc...

    l'anarchisme consiste justement en ne pas définir une ligne politique stricte à imposer sur l'ensemble d'une société... les communautés se regrouperaient entre elles et s'organiseraient comme elles le désire, indépendamment des autres.... bref l'ordre moins le pouvoir
     
  6. Angus0
    Offline

    Angus0Membre du forum Membre actif

    952
    2
    5
    Avr 2009
  7. anarchiste
    s'il vous plait pas ce genre d'erreur : individualisme n'est pas égoisme : j'espere pour vous que vous etes individualiste, sinon votre société libertaire j'en veux pas.

    Il ne faut cependant pas confondre individualisme et égoïsme à courte vue. Car si l'égoïste ne considère que ses intérêts personnels, l'individualiste considère l'intérêt des individus et non le sien uniquement. Par exemple, faire partie d'une organisation n'est pas incompatible avec le principe d'individualisme.

    y'a que les communiste et les fachos pour sacrifier leur humanité et laisser tout les droits a la communauté.
     
  8. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    49
    Fev 2010
    Qu'appelle-tu anarcho-synthésiste, (j'ai pas vraiment le temps de faires de recherches au lycées, désoler.).


    Angus, peut tu m'en dire plus sur l'individualisme si il te plait?

    J'essais de te détailler tous ça ce week end, ou si je trouve un pc au lycé qui ne rame pas trop (en dehors des sales de cours).

    Tch'oi
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Mai 2010
  9. Angus0
    Offline

    Angus0Membre du forum Membre actif

    952
    2
    5
    Avr 2009
  10. anarchiste
    ben les communautarisme sont des personnes qui mette en avant la communauté, jusque la tu me suis? a la difference les individualistes (dans le sens que j'exploite actuellement) considere que la finalité ce n'est pas la communauté mais l'ensemble des individus qui la compose qui est plus important que la communauté en elle meme.
    un communautariste preferera voir mourir un ou plusieurs individus tant que la communauté (en tant qu'entité regroupant les individus) survie,
    un individualiste (anarchiste ou libertaire en l'occurence) au contraire considerera que si des individus doivent mourir c'est que la communauté n'est pas la bonne et donc n'en vaut pas la peine, c'est vrai que la frontiere est mince avec de l'égoisme et qu'il suffit d'un rien pour basculer dedans mais vraiment c'est pas pareil.

    (apres ne pas confondre avec le terme individualisme au sens actuel capitaliste et démocratique venant de A. de tocqueville de l'individualisme : c'est a dire le fait de se replier vers sa sphere privée (famille , amis,...etc), qui peut se transformer en égoisme si il y a un abandon de la sphere publique, enfin je vais pas vous faire un cours sur les democratie selon tocqueville.)
     
  11. Angus0
    Offline

    Angus0Membre du forum Membre actif

    952
    2
    5
    Avr 2009
  12. anarchiste
    et etre anarcho-synthésiste c'est vouloir faire une synthese de tout les courant anarchiste et libertaire et appliquer cette solution concretement. (prendre le meilleur partout en fait.) anarchoi sera plus précis que moi sur ce point la je pense.
     
  13. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 783
    314
    2,054
    Mar 2005
    Homme , 34 ans
    Canada
  14. anarchiste, autonome
    Bof c'est discutable.... l'individualisme c'est l'opposé du collectivisme, c'est donc de faire passer l'individu (et pas LES individuS) avant la collectivité, on peut dire que c'est une forme d'égoisme...

    Hum encore là c'est discutable.... T'as lu Max Stirner ?

    On parle pas de droits... Mais de penser à la communauté avant de penser à soi même c'est les principes fondateurs de l'aide mutuelle et de l'anarcho-communisme de pierre kropotkine, pareil pour le collectivisme de bakounine ...



    Pour l'anarcho-synthésisme, c'est en effet de faire la synthèse de tout les courants anarchiste de gauche sans faire aucune exclusion. C'est une réponse au platformisme développé par Archinov et d'autres (dont Makhno en tout dernier, malheureusement) qui voulait exclure certaines tendances de l'anarchisme, entre autre l'individualisme, pour en faire un projet plus réalisable et plus convainqueur... Aujourd'hui plusieurs organisations anarchistes s'en inspirent pour faire un plan politique qui semble plus réalisable aux yeux de la population, mais le plateformisme revient carrément à de l'élitisme et du sectarisme comme l'expliquait ses principaux opposants (entre autre Errico Malatesta, un anarchiste que je soutient à 100%)
     
  15. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    132
    Oct 2009
    France
    j'ai une petite question sur la société libertaire :

    En fait les lois et autres réglementations seraient remplacées par une sorte de morale commune ?
     
  16. Angus0
    Offline

    Angus0Membre du forum Membre actif

    952
    2
    5
    Avr 2009
  17. anarchiste
    je dis pas qu'il faut pas penser a la collectivité anarchoi, ce que je dis c'est que faut pas oublier que la collectivité est composée d'individus.
     
  18. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    49
    Fev 2010
    salutation, effectivement, je pense qu'il faut mélanger les idées et la théorie de Angus sur l'individualisme n'est pas mauvaise, si les droits des individus sont égaux entre eux.


    Et bien:
    Si la communauté prime sur l'individu, ça force à l'individu de vivre pour la communauté, je pense que la communauté doit exister dans le sens ou, si on veux que ça marche il faut être solidaire, mais, qu'il ne faut pas être forcer de vivre une vie qui n'est pas la sienne (j'sais pas si c'est très clair, mais j'n'est moi même pas les idées claires en se moment).
     
  19. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    49
    Fev 2010
    Je pense que dans une société libertaire, les codes moraux ressemblerons à celles des religions (pas voler, pas violer....), ça parait con, mais à la base les lois de moïse sont très juste (je ne suis absolument pas religieux catho etc...) mais je soutient qu'a la base ça devais servir à instaurer des codes moraux juste dans la société pour rendre les gens solidaires et égaux (pas libre puisque juger par un "dieu") (même si je refuse le fait de les imposer (et j'parle pas des dérives de tous ça)).

    (Je tien à préciser que mon avis est sans doute influencer par le fait que je lis "proudhon: la célébration du dimanche en se moment")
     
Chargement...